Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Terano Gioli
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 32
Localisation : Béziers
Pouvoir spécial : 4 dons différents :
-Résistance (physique)
-Illusion (mental)
-transformation (mental)
-Invocation (mental)
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mar 26 Mai - 21:58

Le jeune parrain détourna vivement son attention de Maciro -qui venait de remonter en utilisant un pouvoir lié au feu- quand il se rendit compte de la présence d'une troisième personne, en dehors de Charlène et lui : Trysh ! Il vit la jeune femme se précipiter sur son double, et un combat impitoyable avait lieu entre les deux jeunes femmes.
Mais quelque chose n'allait pas... Comment Trysh avait-elle pu se matérialiser ainsi, alors qu'elle n'était qu'une personnalité, voir un esprit, mais pas une personne physique.. Puis il se rendit compte qu'il y avait comme un flou autour d'elle, ou plutôt, comme si il la voyait, et en même temps, ne la voyait pas.
Comme si les informations que lui donnaient ses yeux étaient faussées par une autre source en contact avec son cerveau... Qu'est-ce qui à priori pouvait lui donner une information visuelle qui n'était pas la sienne, sinon d'autres yeux ? La seule option restante était donc que l'apparition de Trysh était due à des informations envoyées par le cerveau de Charlène dans son propre cerveau.
Il restait un petit problème que Terano ne parvenait pas à résoudre : comment se faisait-il que la jeune femme voyait réellement son double ? Il n'avait pas voulu fouiller son esprit pour en apprendre plus sur la jeune femme, mais il supposa que contrairement à Charlène, Trysh devait avoir la capacité d'apparaître réellement à la jeune femme, bien que le parrain ne voyait que difficilement comme cela était possible.

A côté de lui, la situation n'avait pas réellement changé, si ce n'était que bien qu'ayant pris quelques coups - son corps semblait réagir aux coups de son double, fait possible seulement si il était entièrement pris dans une illusion au point qu'il ressente un coup qui n'avait pas été porté, ce qui n'était pas sans inquiéter Terano - Trysh était également blessée, et même largement plus que son double : cette fois-ci, c'était Charlène qui avait l'avantage.
Trysh tenta de prendre par surprise Charlène en l'embrassant (chacun sa technique hein, mais quand elle s'arrêta, la jeune femme planta son poignard dans la paume de son double, la clouant au sol.
Elle martelait Trysh de coup de poings, et cette dernière perdit conscience, mais la jeune femme continua à frapper : elle voulait voir disparaitre son double. En même temps, l'illusion, l'apparition de la double personnalité semblait disparaître petit à petit disparaitre, et le jeune parrain vit nettement Charlène marteler le sol, continuant de gémir, ordonnant à la double personnalité qui venait de disparaitre de mourir.

-Charlène... Arrête... Ca ne sert à rien de continuer. Si elle survit à ce que tu lui as fait, elle ne reviendra pas avant longtemps, du moins je le pense.

Le jeune parrain hésita un moment, puis se décida, et s'avançant vers Charlène, lui tendit la main pour l'aider à se relever (tant pis si elle l'envoit chier).

-Je ne suis sûr de rien, si ce n'est d'une chose : malgré moi, je suis lié à toi par ce foutu lien télépathique. Mais à cause de ce lien, j'ai envie de te dire : tiens le coup, et devient assez forte pour ne plus avoir à souffrir de Trysh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mar 26 Mai - 22:19

Le nom de son boss fut annoncé. Il lui laissa Alexandro, ce loup qui était leur gardien du feu, et l'appela "bras droit". Plutôt ému, il lui souhaita bonne chance et le regarda partir se combattre. Le début du combat était un peu serré, mais Carten se rattrapa. Se détournant un peu de l'action, il parlait un peu avec Alexandro. Celui-ci haletait en battant l'air de sa queue, on aurait dit qu'il voulait jouer. Choco rigola... Mais le loup lui sauta dessus ! La transformation s'achevait à peine qu'il se rendait compte de ce qu'il se passait. Et d'un seul coup, il entendit une voix. Mais d'où provenait-elle... Le loup ?!

-Hé ho, pourquoi t'es devnu géant et poilu dit ? Tu fais peur comme ça. Grrr....

Il comprenait le chien ! Il faut croire que c'était quand il devenait taupe qu'il pouvait réaliser cet exploit. Mais est-ce que ça marchait avec les autres animaux ? En emportant Alex' avec lui, il repartit dans le coin où il avait rencontré Emillio. A voix basse, il lança :

-C'est moi, Choco. Comme ça j'arrive à comprendre ce que tu dis ! Mais tu sais si ça marche avec les autres animaux ?
-Waf, faut savoir les aborder. C'est comme pour vous, y en a des timides, d'autres pas.
-C'est trop fort !
-Si tu le dis. On joue maintenant ? Je m'ennuie ici. En plus cette grosse dame sent le phoque. Et c'est bruyant...


Sur ce, le loup partit en reniflant. Il zigzagait entre les spectateurs, sous l'œil attentif de Choco qui avait reàu comme mission de le surveiller. Parler aux animaux... C'était vraiment intéressant ! Mais selon Alex' il y avait des personnalités différentes... Comme il s'en doutait, il aurait plus de mal avec les petits animaux, qui prendraient peur. N'empêche que c'était à méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mar 26 Mai - 22:54

Charlène frappait encore et encore, ses mains s'écorchant sur la pierre répandaient encore un peu plus de sang. Elle n'arrivait plus à se contrôler et pleurait toujours, voulant que tout ça se termine. Être enfin délivrer de cette entrave.

« Charlène... Arrête... Ca ne sert à rien de continuer. Si elle survit à ce que tu lui as fait, elle ne reviendra pas avant longtemps, du moins je le pense.»

Elle tourna vers lui une figure haineuse, le corps tremblant de rage et de tristesse. Elle attrapa le poignard d'une main fébrile, se redressa lentement, et lança un regard provocateur à Terano.

« Je ne suis sûr de rien, si ce n'est d'une chose : malgré moi, je suis lié à toi par ce foutu lien télépathique. Mais à cause de ce lien, j'ai envie de te dire : tiens le coup, et devient assez forte pour ne plus avoir à souffrir de Trysh.

- J'ai pas besoin de votre fichue pitié, ni de vos remarques. »


Elle rangea son arme dans le renfoncement de sa botte, et passa le dos de ses mains sur son visage, afin d'essuyer toute trace de son chagrin. Les larmes furent rapidement remplaçaient par le sang qui s'échappaient de ses jointures, colorant de rouge sa peau si blême.
Puis, elle tenta d'arrêter le flot du liquide vermeil en enroulant ses doigts dans le tissu de ses manches. Ces dernières se teintèrent rapidement d'une couleur cramoisie, et s'humidifièrent sous le regard contrarié de Charlène. Rien ne semblait pouvoir arrêter cette effusion. Elle haussa les sourcils, et demanda à Terano, en faisant la moue :


« Euh, dites... C'est possible que je refasse un peu de trampoline ? J'vais présenter mes excuses à votre sosie, et avec un peu de chance, il voudra me cramer les mains. Yay.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mar 26 Mai - 23:28

En même temps qu'il observait le combat des combattants, le montagnard se rendit compte de l'agitation qui régnait en dessous de lui... maintenant, la télépathe se battait... dans le vide ??? De plus en plus bizarre visiblement. Il observa ce qu'il se passait du coin de l'oeil, tout en restant concentré sur le combat, qui était visiblement de plus haut niveau que les deux précédents.
En bas, la situation finit par changer : la jeune femme se contentait de marteler le sol, et Terano s'avança vers elle, et lui tendit la main. Il n'entendit pas ce qu'il lui dit, mais il avait une expression sincère et paisible sur le visage. Cependant, elle était encore énervée, car elle le repoussa et rangea son poignard. Puis elle tenta d'arrêter le sang qui coulait de ses mains, mais n'y parvint pas. Elle adressa la parole au parrain, et ce dernier répondit. Un instant plus tard, il sortit de Maciro-ne-savait-où un flingue et tira une balle sur le sol. Aussitot, il sauta près de l'endroit où était la balle, et lors du rebond, il se retrouva propulsé en l'air et atterrit sur le toît, à côté de Maciro. Un instant plus tard, la jeune femme fit de même. Elle s'avança vers lui puis lui dit :


-Bwarf. Monsieur-qui-a-pas-de-chance-de-ressembler-au-pov-décérébré-qui-me-sert-soi-disant-de-boss, je vous présente mes plus plates excuses. Les plus plates possibles, que ce se soit bien clair. Bien que je ne regrette aucunement mes actes, je suis bien obligée de faire tout comme... De cette façon, si vous êtes assez niais, vous aurez peut-être l'amabilité de me cautériser mes pauvres petites menottes décharnées, qui étaient autrefois si gracieuses, ressemblant à des papillons aux ailes blanches... Euh bref. Bon, vous me soignez, ou j'dois me mettre à genoux pour tirer quoi que ce soit de vous ?

-Y'a pas à s'excuser... par contre, ça semble pas un peu beaucoup de cautériser pour une blessure de ce genre ? Enfin bon, puisque si c'est ce que vous voulez, j'ai pas de raisons de refuser...


Le jeune montagnard fit signe à la jeune femme de tendre vers lui une de ses mains. Puis il activa ses pouvoirs : ses yeux redevinrent ambres, et une légère flamme apparut dans sa main droite. Flamme qu'il appliqua ensuite au fur et à mesure sur le blessure de la jeune femme, qui avait des réactions bizarres et contradictoires : elle semblait en souffrir, ça se voyait à la grimace qu'elle ne parvenait pas à retenir complètement, mais en même temps, elle prenait avec son bras libre des poses du style "statue de la liberté" ou autres encore que le jeune homme n'avait jamais vu. Il tourna la tête vers son sosie mais ce dernier se contenta de hausser les épaules. Au moins, c'était clair, il n'était pas seul à trouver la télépathe complètement tarée.
quand il eut terminé avec la première main, il s'attaqua à la main suivante. Quelques instants plus tard, il avait fini de cautériser entièrement les plaies de la main, et allait se détourner quand la jeune femme, tout en faisant un léger clin d'oeil, lui dit :


-C'est tout ? Pas plus ? Un tout petit peu plus ?

Le montagnard leva les yeux au ciel et secoua la tête. Tournant à nouveau la tête vers Terano, il lui demanda :

-Elle est pas tout le temps comme ça ou bien vous avez une technique spéciale pour la supporter ?

-Ni l'un ni l'autre, je fais avec, répondit le mafieux avec un semi-sourire.


Maciro ne fit pas de commentaire supplémentaire. Visiblement, ces mafieux le dépassaient, mais bon, faut de tout pour faire un monde... Comme il semblait qu'ils n'avaient rien d'autre à lui demander, le jeune homme se rassit sur le bord du toît, et fit tourner machinalement sa hache devant lui, tout en observant le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 19:09

Sa peau avait commencé à roussir et sentait la viande brûlée. Charlène serrait les dents pour ne pas pleurer et imita à plusieurs reprises Sacha dans ses poses triomphales, afin ne plus croiser le regard ambré de Maciro. Le dos de ses mains étaient rouges, brûlantes, et la surface en était sèche et craquelée. Elle souffla sur les plaies superficielles, puis ferma et ouvrit plusieurs fois de suite ses doigts, tendant la peau endolorie.

« Elle est pas tout le temps comme ça ou bien vous avez une technique spéciale pour la supporter ?

- Ni l'un ni l'autre, je fais avec.

- Être soulante, c'est tout une vocation messieurs, vous ne pouvez pas comprendre à quel point c'est jouissif. Héhéhé. Je crois que je vais aller faire un gros poutou à Morphée, moi... »


Charlène s'allongea de tout son long sur le sol, le sac replié derrière la tête. Ses grands yeux vairons, ouverts, fixaient l’immensité du ciel. De grands oiseaux planaient, leurs larges ailes ouvertes au vent, en direction de nulle part. Aussitôt elle s'anima de répugnance, accélérant son rythme cardiaque déjà haut. A nouveau debout, elle poussa un juron à l'attention des pigeons, et dégaina son épée, qui se transforma immédiatement en double lame.

« Nom d'une pipe en bois écaillé, s'il y a une chose que je déteste le plus - après vos têtes- c'est bien les pélicans... Mrf... Ne me prenez pas pour une idiote, je sais parfaitement que ce sont des mouettes, et non des pélicans... »

Poussée par l'envie d'annihiler cette race impure, elle extirpa un biscuit de son sac, et l'égraina et jeta les miettes sur le sol, tout en apostrophant les oiseaux. Sans tarder, ces derniers plongèrent en piquet sur le toit, avides de nourritures. Pour essayer de calmer son excitation, elle chanta d'une voix douce et séraphique une chanson traînant dans sa mémoire :

« I hear them getting closer
Their howls are sending chills down my spine
And time is running out now,
They're coming down the sky .»


Charlène courut le plus vite possible, au cœur de la bataille qui faisait rage, sa double épée à la main.

« When I start killing »

Elle se précipita sur le premier volatile devant elle et lui trancha net la tête, qui sauta dans une giclée de sang.

« It's all coming down right now »

Continuant sur sa lancée, elle planta d’un va-et-vient sec une des lames de son arme dans le cœur d’un piaf derrière elle et l’autre au jabot de la volaille en face d'elle.

« From the nightmare I've created »


Une dizaine de secondes venaient de s’écouler et il avait déjà envoyé trois monstres en enfer.

« I don't want to be awakened somehow »

Elle exécutait toujours une sorte de danse funeste où se mêlait toute la grâce de la mort, ses cheveux formaient de drôles de courbes mystiques, esquissant des formes dans l’air. Elle se sentait renaître, étrangement vivante. Elle était maître du monde, ses coups pleuvaient sans relâche, touchant non plus les points vitaux mais de quoi disloquer la chair. La gamine ne désirait plus les tuer, mais dissoudre les tissus de leur peau, les faire souffrir comme elle avait souffert…

Le massacre ne dura qu'une minute, mais il n'en fallut pas d'avantage pour que plusieurs tombèrent raides morts de peur, tandis que quelques-uns recrachèrent leur miettes et que les autres s'envolèrent pêle-mêle, à grands renforts de roucoulements épouvantés. Charlène se protégea de ses bras, dans la panique générale, sous les coups répétitifs d'ailes et de becs, et finit d'achever ode à la guerre :


« The sun is rising
The screams have gone
Not enough have fallen
Too many still stand tall
Is this the ending
Of what I've begun?
Will I remember
What I've done good ? »


La gamine était hilare, se tenant les côtes, et resta dans cet état presque deux minutes. Puis, se reprenant peu à peu, elle s'essuya les yeux, et dut se forcer à ne plus sourire, en un rictus comique. Elle était recouverte de sang et de lambeaux de chair, et glissa légèrement sur le sol visqueux. Mais rien de tout ça ne la dérangeait, lui donnant plutôt une joie ineffable.


« Et ne revenez plus jamais ici ! Que ça vous serve de leçons ! Suppositoires de Satan ! »

Elle soupira d'extase, et s'acharna encore un petit moment sur les cadavres qui gisaient dans des mares de sang. Elle finit par se lasser, et en embrocha un avant de partir l'exhiber tel un trophée. Elle tapota légèrement l'épaule de Maciro avec la garde de son arme, et lui brandit l'oiseau sanguinolent et sans tête sous le nez.

« Excusez-moi, mais j'ai un peu faim. Vous ne voudriez pas le rôtir à feu doux, pour qu'il soit bien saignant ? Après tout, il faut bien que ces machins volants servant à quelque chose... »

Le jeune homme - qui semblait fort bien blasé, s'exécuta en tendant la main vers la carcasse décharnée. La chaleur noircit les plumes, libérant une odeur nauséabonde. La gamine n'avait trouvé ce prétexte que pour observer à nouveau l'iris ambrée de Maciro, et n'avait aucunement l'idée de manger quelque chose d'aussi répugnant. La cuisson finit, elle le remercia simplement et partit en gambadant joyeusement vers son sosie. Ce dernier passait le temps en jonglant avec son arme, et semblait la proie de l'ennuie.

« Vous avez vu ? Au moins lui, il sert à quelque chose, pas comme certains... Enfiiiiiin ! Vous n'y pouvez rien ! ... Vous avez faim peut-être, non ?

- Éloigne ce volatile fumeux de moi avant que j'en fasse des rondelles, veux-tu ?

- Bonne idée ! Ca me facilitera amplement la tâche pour le manger... Quoi que, j'ai mon poignard pour ça. Enfin, rendons-lui sa liberté... Je me demande s'il peut encore utiliser ses ailes dans cet état... T'façon, vu que ce genre de bestiole n'utilise jamais leur cerveau, lui enlever un poids ne peut que l'aider... On prend les paris sur la distance ? Bon... Prends ton envol ! Déploies tes ailes et vole jusqu'au paradis ! »



Sur ces mots, Charlène laissa retomber l'animal et shoota dedans, avant qu'il ne percute le sol. Un sourire sur les lèvres, elle mit sa main en visière et regarda l'oiseau voler une dernière fois sur une bonne dizaine de mètre, avant de tomber en chute libre. Un juron suivit d'un hurlement apeuré s'éleva de la foule. Visiblement, la dépouille avait finit sa course sur le crâne de quelqu'un. Elle s'agenouilla sur la bordure, accorda de grands gestes faussement peinés à la victime, détourna son regard vers Maciro et chuchota :

« Nice shooooot... Pssst. Pssstt... Si vous voulez, j'peux vous aider à troncher le vilain pas beau du tout qui vous ressemble. Je sais exactement la moindre de ses pensées, tellement qu'il est prévisible...

- Pas que ça à faire, j'ai marché pendant la moitié de la journée pour arriver ici, et y'a des jeunes dans le quartier noir qui m'ont un peu fatigué, donc va demander à quelqu'un d'autre.

- Pfff, tous les mêmes... Et je m'en moque que vous l'ayez capté, Terano... »


Elle leva les yeux au ciel, s'assit en tailleur à ses côtés, et commença à fumer une cigarette. Elle cherchait des yeux le loup de tout à l'heure, et se consterna en le voyant nulle part. Elle s'ennuyait profondément, et le vent qui rabattait sur son visage des mèches de cheveux noirs ondulés, ne lui offrait qu'un mince soulagement. Elle suivait des yeux le combat, qui la laissait de marbre puisque les combattants n'étaient autre que l'agostino - à cause de qui elle était là en partie, et le soi-disant sauveur qu'elle avait envoyé bouler.
Voulant partager sa lassitude avec quelqu'un, elle tenta à nouveau d'engager la conversation avec Maciro.


« Je ne sais pas si vous avez remarqué toute à l'heure - même si peux le savoir en vous vidant le crâne, mais un loup d'une beauté céleste vagabondait il y a peu par ici... Lui aussi, il maîtrise le feu d'après ce que j'ai pu comprendre. Vous êtes peut-être zoophile, non ? J'dis ça comme ça, hein. Parce que j'pense que vous feriez un joli petit couple, au lieu de faire des sourires coquins à votre double.. Je connais bien une personne qui était totalement amoureuse de son pingouin. Moi aussi, je suis fan de cette race littéralement divine ! Bon, bien sûr, il y aura toujours crétins pour les confondre avec les manchots... qui eux m'horripilent... Vous savez que leur technique de drague, c'est un peu comme celle des humains ? C'est pour celui qui a la plus grosse pierre ! Alors y en a qui se ramène avec un petit cailloux, tout fière de le montrer à son aimée et y en a autre qui s'en ramène avec un rocher... C'est pour ça que leur reproduction est impossible au Sahara comme Ashurei s'acharne à le penser... Et là le caribou...

- Excusez moi mademoiselle, mais je suis un peu fatigué, et j'essaye de me concentrer sur ce combat, donc si vous pouviez aller parler à mon sosie, ça serait pas de refus.

- Madame, merci... »


Charlène ricana en entendant le suite de sa phrase symbolique, néanmoins la fumée la fit tousser violemment, et ses bronches encombrées recrachèrent du sang. La douleur l’élançait, son corps se plia en deux en un spasme et ses bras s'agrippèrent contre le bord du toit. Le mouvement involontaire qu’avait provoqué sa toux ranima la douleur, intense et lancinante, de bleus sur ses membres. Un mince filet de sang rouge vif perlait à ses lèvres, aussi foncées qu'une rose. Elle essaya de se relever pour savoir d'où provenait la voix, mais ses pieds glissèrent contre la pierre, et tenta de reprendre l'équilibre en faisant des moulinets avec ses bras.

*Génial, j'vais peut-être défoncer quelques passants dans ma chute. Interdiction de m'aider, je suis assez grande pour ça*

Et sur ces pensées, elle bascula dans le vide.


Dernière édition par Trysh le Jeu 28 Mai - 1:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 19:37

Carten pu constater, lors du coup, la fraicheur de la peau de KeiRyo! Le manteau de glace avait permit à Kei d'esquiver le coup, mais en plus de l'avoir en face de lui. Les 3 coups de lames partirent, et Carten, d'un geste vif les parrat! La lame qu'il venait de sortir de son fourreau, a nouveau, brillait d'une lumière éclatante, et les nova lancé furent stoppé par une déferlante d'energie qui provenait du sabre. Contrairement au Muramasa de KeiRyo, l'arme Agostino de Carten diffuse constamment de l'energie, puissée dans le corps de son possésseur. Après tout, la capacité de la lumière c'est la création! Son rival venait de se cacher dans la neige, mais ce ne fut pas au gout de Carten, qui prit de la hauteur avant de viser le brouillard!

Je vais faire fondre tout ça! SOLAR BEAM!

Cette fois-ci, c'est un rayon concentré qui partit et fit fondre la glace, levant a nouveau un brouillard, sauf que cette fois-ci, Kei ne devrait pas voir à travers! Il utilisa alors le Lightening Dance pour foncer dans la vapeur, et frappa Kei, qu'il venait de trouver, avec un gros coup vertical de son sabre!


je t'ai trouvé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 20:10

KeiRyo dans son brouillard de neige, attendait une réaction de Carten qu'il vit prendre son envol, il se demandait se que l'Agostino pouvait bien préparer. Il fit rapidement fixer quand il vit un Solar Bear partir de son adversaire. KeiRyo prépara un nova pour se défendre, mais il n'en eut pas besoin. L'objectif de Carten était la neige qui foulait autour de KeiRyo, celui-ci bien qu'ayant compris le stratagème de son rival, manqua d'attention, et ne le vit pas arriver vers lui. Il sentit bien une présence, mais il n'était pas assez rapide pour arrêter le coup de carten, heureusement qu'il avait toujours son Ice Make Skin d'activer, la peau de glace lui sauva la vie au prix de la sienne (enfin si elle en eusse eu une). C'est ainsi que profitant de sa chance glacière, KeiRyo frappa l'arme de Carten. Il ne visait que l'arme, et non le manieur, pour une raison simple, c'est que toute chose en contact avec Shibien se voyait son énergie drainé, il en était de même pour l'accessoire de mister Agostino.

*Tiens déjà 27%*

KeiRyo remarqua que son arme était chargé à plus d'un quard, trop peu pour la diviser mais assez pour sa V3. Il changea de tactique, il donna un coup qui avait pour cible son rival, puis après avoir été paré, il profita de la parade, pour reculer de quelques pas. Une fois en l'air (à dix vingt centimètres du sol) il utilisa ses Nova à l'aide desquelles il pu biaiser sa trajectoire et ainsi gagner un peu plus distance en un minimum de temps. Une fois les deux pieds sur la terre ferme, il utilisa d'ambler son Attaco di Rondine V3, KeiRyo donna deux coup de katana dans le vide en direction de Carten et de sa lame partit à chaque coup une lame d'énergie. Les lames d'énergies étaient régulière comme de la glace et destructrice comme des flammes, sans compter qu'elles avaient la vitesse de la lumière (énergie voler à Carten lors des échanges précédents). KeiRyo commençait à accuser le coup, sa Marumasa continuant à le vider de ses forces qu'ils gaspillait sur Carten.

*Je vais peut-être pas lui montrer la forme diviser de Shibien si ça continue.*

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 21:34

Les attaques de KeiRyo fusèrent sur Carten, et sans rien comprendre, il se les prit toutes! Son corps vola plus loin dans la neige, la vitesse... il pensait être le seul à la maitriser! Le froid de la neige le plongea dans une étrange réflexion sur la façon de battre son adversaire! Il eu alors une petite idée, mais elle allait être longue à mettre en oeuvre. Il sauta alors en l'air, utilisant l'effet de surprise et la neige soulevée pour sauter sur son adversaire, mais il ne le frappa qu'avec le pied. Il rebondit alors et commenca a courrir avec son lightening dance autours de Kei! La neige soulevée forma un tourbillon! Kei est maintenant prit dans un tourbillon de neige, et quelconque sortie qu'il fera se detectée et anéantie! Toujours en courant, il pointa sa lame vers KeiRyo, et la pointe commença alors à briller fortement!

Ton épée trouve sa force dans son utilisateur hein? la mienne la prend dans l'air aussi!
SWORD OF LIGHT! RELEASE!


Une lance de lumière fonca alors droit vers KeiRyo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 21:54

KeiRyo para le coup de pied de son adversaire, mais il n'eut guère le temps de riposter que voilà Carten qui lui tourne autour, levant de la neige au passage. Bien qu'ayant un adversaire rapide, crée un tourbillon de neige quand on en a pas l'affinité, ça prend du temps. KeiRyo rangea shibien puis utilisa donc un Ice Make Statue, la statue était très conforme à l'originale qui n'était autre que son créateur, ensuite il utilisa un Ice Make Armor, une armure à la Ironman se forma sur KeiRyo bien entendu l'acier avait laisser la place à la glace. KeiRyo utilisa quatre nova pour s'envoler (toujours à la Ironman) à la hauteur limite du tourbillon de Carten, puis de la il se maintient en l'air tout en concentrant deux novas dans ses mains qui formaient une sorte de sphère. quand le tourbillon fit travers par une lance de lumière qui faucha la statue de glace, KeiRyo libéra une aura très chaude grâce à ses novas, l'aura était celle d'une minuscule étoile (même petite une étoile c'est bien chaud). L'aura vient à bout du tourbillon, et Carten était maintenant en vue, KeiRyo utilisa ses novas sous ses pieds, pour se lancer sur son rival. Une fois à porter de celui-ci il relâcha la puissance des deux novas surchargées contenues dans ses mains. La puissance émise par la combinaison des novas augmentées, était la même que celle qui lui avait permis de terrasser un des puissants dragons du temple de la falaise.

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 22:12

Carten vit alors la statue exploser en miette, puis les boules de feu arriver droit sur lui!
Tant mieux! C'est exactement ce qu'il voulait
* bingo *
Il se metta en position, en face de son adversaire qui était en l'air. La dernière attaque serait la bonne, d'ailleurs, il n'avait pas utiliser la principale propriété de son épée!


SWORD OF LIGHT! SENDING!

Son corps rayonna, libérant une énergie monstrueuse! La lumière se concentra alors sur les blessures, qui rayonnèrent encore plus. Toute cette lumière, cette énergie, se transfera sur la lame de Blooming Light, dont l'energie émit devint d'une taille gigantesque. Vint à cela se rajouter une lumière orange, bleu et Noire! C'était les 3 autres affinités de Carten : Eau, foudre et ténèbre! Et oui, il n'a pas que la lumière! L'energie de la lame devint alors noir comme de l'encre
[ Carten oublie la technique " Flash punch " et apprend "Sword of Chaos" °o° ( comment ca je joue trop a pokémon ) ]


C'était son dernier coup! Celui qui aura fait le plus puissant coup sera gagnant! la tension est a son comble! Il transfera alors toute son energie dans sa lame!


SWORD OF CHAOS! CHAOS WAAAAAAAAAAVE!

La vague noir, qu'il lança de toutes ses forces fonca droit vers les deux boules de feu. De taille égale, la vague frappa la technique de KeiRyo, et provoqua alors une énorme explosion!
Laquelle a surpassée ? Lequel est encore debout? Nous le saurons bientôt!


[Aux juges ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 22:33

[Raia]

Le combat était fini, et c'était sa victoire! Epoussetant sa veste, elle sortie du ring. Ses autres gardiens arrivèrent les uns après les autres. Un grand rassemblement s'effectua alors. Un combat, puis celui de son frère. Elle était absorbée dedans, croisant les doigts pour son frère. Après tout, elle l'aimait, et plus que tout au monde. C'est pour ça qu'elle participe, pour contrer les projets de son père! Mais la présence étrange d'un homme ressemblant à Emilio la troublée; elle se tourna alors vers ses Gardiens!

Le prochain combat... il y aura forcement l'un de vous! Alors! Je compte sur vous les filles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 22:43

Arrow Falaise de la mort, Tardez

Bogus arrivait sur l'endroit de l'action, plutôt animé. Il aimait ça, les foules. Ça faisait du bien qu'il rencontre des gens... Il vit une taupe géante, un loup, des montagnes au milieu de l'arène, où le combat prenait d'ailleurs une tournure plutôt cruciale, et des combattants de toute sorte. Une fille le prit en photo et s'enfuit. Réjouit et souriant, il s'approcha de l'hologramme et admirait le combat. Chacun lançait son attaque finale, pour terminer le combat. Qui allait s'en sortir ? C'était très serré, les adversaires semblaient ne pas vraiment s'adorer... Bogus aurait bien aimé participer, mais il n'avait aucun intérêt au gros lot. Cependant, ça aurait pu être drôle, il y avait du niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terano Gioli
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 32
Localisation : Béziers
Pouvoir spécial : 4 dons différents :
-Résistance (physique)
-Illusion (mental)
-transformation (mental)
-Invocation (mental)
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 22:51

Le jeune parrain, voyant que la jeune femme commençait à galérer sérieusement, se leva. Au moment où elle entamait sa chute, le jeune homme était au bord du toît.

*Mon dieu, mais j'aurai jamais cru possible d'être doué à ce point... heureusement que l'ironie ne tue pas ! *

Puis le jeune homme invoqua sa balle qu'il changea instantanément en flingue. Il visa le sol à l'endroit où la jeune femme allait tomber, et tira. La balle fusa, dépassa la jeune femme en pleine course (mais ne lui fit pas coucou, quelle malpolie celle-là !) et se transforma un écran isolant.
Un bref instant plus tard, et la jeune femme rebondissait sur l'écran et était propulsée en l'air. Le parrain ayant donné un léger angle à l'écran, la jeune femme dépassa le toit d'un mètre et demi, atteint l'apogée de son "saut" et termina sa course juste à côté de Terano.


-La chute était pas trop dur ? Bon, excuse-moi, mais je vais discuter avec l'autre... Reste en place un peu pour une fois, sinon tu vas être épuisée avant le début de ton premier combat.

Puis il se tourna vers Maciro, qui était assis à quelques mètres de là, en train de faire tournoyer sa hache dans le vide tout en observant le combat entre Carten et Keiryo. Histoire de voir ses réflexes, le parrain prit sa balle et la lança de toutes ses forces vers Maciro. Il y eut un éclair blanc, et la balle partit cette fois-ci du montagnard vers le sicilien. Terano rattrapa sa balle et poussa un petit sifflement : en effet, son sosie avait renvoyé la balle en utilisant la lame de la hache. Peut-être avait-il eu l'intention de la couper en deux, mais en tout cas il n'avait pas été destabilisé par le poids excessif de la balle ni par sa dureté, et le renvoi avait été parfait.

-Hé, Maciro. Finalement, j'ai envie de discuter tout de suite. On peut commencer simplement : qui tu es ? Je répondrai de la même façon après.

-Maciro Ventigo. Je suis né dans un petit hameau dans les Alpes. Je voyage depuis un peu plus de 2 ans dans toute l'Italie, en compagnie de deux amis avec qui j'ai grandi et vécu depuis ma naissance. Il y a six mois, on s'est installé à Tardez. Récemment, ils se sont fait enlevés par des mafieux, et je cherche des informations sur ces mafieux afin de secourir mes amis. A toi.

-Terano Gioli. Né en Sicile. J'ai appris quand j'avais une dizaine d'années à peu près que ma famille était mafieuse depuis 14 générations en comptant la mienne. J'ai vécu pendant plusieurs années à Domingo pour m'entrainer, tout en continuant à revenir chez moi régulièrement. J'ai découvert un jour que je possédais une réplique exacte d'un artefact que possédait le 4° du nom de ma famille, et c'est pour ça je pense que le treizième m'a choisi pour le succéder. Je suis parrain depuis la mort de celui-ci, ce qui fait à peu près 3 ou 4 mois.
Mais tu ne m'as pas tout dit... Charlène a lu un nom dans ton esprit qui m'est familié, et non sans raisons. Que sais-tu de Gelma Felina ?


-Ce sont ses hommes qui ont capturé mes amis. Quand je suis arrivé sur les lieux, j'ai moi-même du affronter une quinzaine d'entre eux.

-Pour quelles raisons ont-ils capturé tes amis ?


-Nous nous entrainions sans le savoir à l'emplacement de leur future base, répondit le montagnard.


Terano faillit se décrocher la machoire tellement il venait d'être surpris parce que venait de dire son sosie. Gelma Felina allait donc s'installer à Tardez, et Maciro savait même où exactement ? Dans sa tête, le parrain enregistra l'information dans un coin où il ne la perdrait pas de vue. Puis il dit à Maciro :

-Je vois... En vérité, l'information est intéressante pour moi, car je poursuis moi-même Gelma Felina. Peut-être nous recroiserons-nous lorsqu'il sera temps pour elle d'être définitivement vaincue.

-Peut-être, oui, fit Maciro en hochant légèrement la tête. Ah, une dernière chose, Terano.

-Oui ?

-Je ne suis pas censé pouvoir descendre, alors... est-ce que vous pourriez me passer une des deux tasses de café que vous n'avez pas encore bues ?


Le parrain l'observa un instant, puis éclata de rire. Sans un mot, il fit l'aller retour en portant le plateau, et tendit une tasse à son sosie, puis s'assit à côté de lui et commença à boire celle qui restait, tout en observant le match de Carten et Keiryo qui était de plus en plus endiablé, et touchait visiblement à sa fin.


Dernière édition par Terano Gioli le Ven 31 Juil - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 23:35

Le combat venait de se terminer, la neige volait autour des deux hommes, qui allait en sortir victorieux de ce combat ? Alors que le nuage de neige eut finit de se dissiper, Le Juge ( Emillio, enfin qui dit qui gagne...xD ) se leva, applaudit et une foule en délire applaudit à son tour. Les deux hommes étaient debout, visiblement blessés. Le juge réfléchit un instant, leva la main droite et dit d'une voix intelligible.

- " KeiRyo est déclaré......P...Viqueur.

Il se tourna vers ses amis. Il prit une feuille. Et lit...

Prochain combat, opposera:

- Choco VS Rogue Shadow.


Le prochain lieu était dans un lieu dans un plate-forme en hauteur ( 6 km du sol ) là où l'air y est difficile à respirer, et ou il fait froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 27 Mai - 23:58

KeiRyo était stupéfait de la technique que venait de sortir Carten, il dut donc y mettre toute sa rage dans son coup. L'issue de l'affrontement était une énorme explosion. Une fois ramené dans la grande rue, KeiRyo fut surpris par l'annonce du juge.

*J'ai...j'ai gagn...j'ai gagné.*

KeiRyo n'en revenait pas, l'attaque de Carten était si puissante qui remercia le ciel d'avoir eu l'idée de se créer une armure. Il alla vers son adversaire et lui tendit la main.

"C'était un beau combat, mais ce n'est pas le dernier que nous aurons, et j'attends le prochain avec impatience."

KeiRyo tout en tendant cette main amical, il ne pu s'empêcher de penser au devenir de Carten.

*C'était le tournoi pour sa succession au poste de parrain Agostino, il vient de perdre, comment va-t-il reprendre se titre?*

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 1:35

Encore une fois l'attaque fut un échec, l'adversaire avait anticipé son attaque alors qu'il était certain que ses mouvements s'apparentaient à une esquive plutôt qu'à une attaque cachée. Emillio était déjà remonté sur un toit.

- "Josh, tu es fort. J'apprécie beaucoup. Allons voir le tournoi"

Il finit sa phrase en partant en direction des toits qui entouraient l'arène

*Fort? Je n'ai même pas réussi à l'atteindre une fois ... J'ai encore beaucoup à apprendre.*

Il remonta sur le toit avec son échelle glacée en repensant à ce combat, il n'avait aucune chance dès le début en fait, Emillio est bien plus expérimenté que lui. Alors qu'il montait lentement il entendit des gens parler, enfin surtout une fille apparemment, la discussion, qui tenait en réalité plus au monologue qu'autre chose, ne l'intéressait pas mais la fille en question prononça le début d'une phrase qui le ramena dans des souvenirs très lointain ...

- "... Et là le caribou..."

*Cette phrase c'était .... Charlène qui l'a prononcé tout le temps?*

Josh s'immobilisa quelques secondes, tout les souvenirs refirent apparition d'un seul coup, c'était quand il avait tenté de s'enfuir pour la première fois, il y a plus de 10ans, une rencontre qui lui donna une nouvelle raison de partir plus tard, si il était là aujourd'hui c'était en grande partie grâce à cette rencontre, la jeune fille fut son premier contact extérieur ... Josh reprit conscience et monta le reste de l'échelle en toute hâte, avec en tête l'image de la jeune fille, comme elle devait avoir changé se dit-il. Arrivé en haut de l'échelle il s'écriât :

- "Y meurt !"

Ce qui était la suite de la phrase. Mais il découvrit une scène des plus étrange, la folle était en train de tomber dans le vide alors qu'au milieu du toit gisaient, dans leur sang, les cadavres de plusieurs pigeons abattus avec une lame apparemment mais ce qui inquiéta Josh c'est qu'il ne trouva aucune autre présence féminine, ce pourrait-il que? Son regard repartit vers la jeune fille, il ne pouvait pas l'atteindre mais l'homme présent à côté d'elle semblait préparer quelque chose, en effet quelque secondes plus tard la jeune femme refit son apparition. L'homma qui venait de la sauvé lui adressa la parole puis partit en direction d'un autre homme présent sur le toit qu'il appela Maciro, Josh se souvint alors qu'il s'appelait Terano, les deux hommes se ressemblaient fortement. Josh reporta son attention sur la fille, il la fixa un moment et entendit une phrase de Terano.

- "Charlène a lu un nom dans ton esprit ...."

Josh ne savait plus quoi faire, il semblait évident que la fille était Charlène, mais comment en être sûr ... Il espérait qu'elle l'avait entendu terminer sa phrase ... Il remarqua alors l'apparence de la jeune fille, elle était couverte de sang et semblait blessé mais malgré ça il la trouvait mignonne. Un problème restait cependant, est-ce qu'elle le reconnaitrait? Il espérait vraiment qu'elle se souvienne de lui et regretta tout ce qu'il avait pu penser d'elle en la prenant pour une folle. Il plongea son regard dans les yeux de la jeune fille et se souvint que l'un d'eux étaient masqué à l'époque ainsi il n'avait jamais remarqué à quel point ils étaient particuliers. Josh avait envie de foncer vers elle et la prendre dans ses bras mais il ne pouvait pas savoir si elle allait se souvenir de lui, ils ne s'étaient vus qu'une fois après tout, il resta donc sans bouger à la regarder. Plus rien n'avait d'importance à part elle pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 2:37

Charlène tombait en chute libre, les yeux agrandis par la joie, fixés vers son salut. Mais avant de toucher le sol, elle entendit un coup de feu, et rebondit violemment sur une surface isolante. Aussitôt, la scène se rembobina et elle repartit en arrière en poussant un juron irrité. Pourquoi les gens ne voulaient-ils pas la laisser partir en paix ?
Après cette petite pensée de rhétorique, elle s'écrasa durement au pied de Terano, et sonnée, elle lui répondit d'une faible voix :


« Merci de me rappeler que mes parents m'ont très bien conçue... Et par pitié, la prochaine fois que je vous demande de ne pas intervenir, obéissez... Et non, ça va, mes fesses ont amorti la ch...»

Elle sauta sur ses pieds, et porta la main à son fourreau, se sentant observée un peu trop intensément. Les yeux fautifs, agrandis par la surprise, étaient bleus comme la glace hivernale.
Charlène fut déstabilisée. Elle n'avait pourtant pas essayé de sonder son esprit, et pourtant, une pensée remplie de fortes émotions lui parvint. Paniquée, la jeune femme plissa ses yeux vairons, et brusquement, une douleur éclata dans le crâne de l'homme.
Ce dernier tomba en arrière comme si elle l'avait frappé, et percuta le sol tout en restant conscient.


« Terano, Maciro ! !!! Ce type veut me violer ! A l'aide quoi ! Ma pseudo virginité, mince ! Euh, attendez... Lequel de vous d'eux a répondu "y meurt", hein ? »

La gamine sembla soudain comprendre, et resta bouche bée telle une carpe. Elle se pencha au-dessus du jeune homme et des souvenirs lointains, enfouis profondément dans sa conscience ressurgirent petit à peu. Évidemment, tout ça ne lui appartenait pas, alors quel fut son étonnement lorsque ses propres souvenirs répondirent en écho à ceux du jeune homme ! Elle avait presque oublié ce gamin, même si dans son enfance, elle avait longtemps attendu son retour. En vain. Agacée par cette triste révélation, elle tenta de reprendre contenance en époussetant d'une main fébrile, les morceaux de chair collés à ses vêtements et jeta son mégot dans la tasse de Terano.


« ... Et bien Joshua, je suis sûre que vous ne pouviez pas rêver mieux comme retrouvailles, avouez... »

Charlène lui accorda un de ses rares, mais véritables sourires et détailla un long moment les traits du jeune homme. Elle ricana intérieurement en se disant qu'il aurait du garder ses airs juvéniles, même si l'âge adulte n'entachait en rien sa beauté. Elle se rappela alors qu'elle avait toujours du sang coagulé sur le visage, et l'essuya dans ses manches d'un air gênée.

« Nom d'un gastéropode biscornu... J'aurais voulu être présentable pour ce moment super trop émouvant, ahahaha. »

Après cet aveu ironique, elle lui tendit la main pour l'aider à se relever.


Dernière édition par Trysh le Ven 29 Mai - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 18:13

Carten avait... perdu ? Impossible ! Assoiffé par la vengeance, il courut en direction de l'arène en laissant Alexandro seul. Comme les deux combattants revenaient de leur combat, deux hommes durent le retenir pour qu'il ne saute sur KeiRyo. On lui informa qu'il risquait la disqualification, alors il se calma. Son adversaire ne se montrait pas... De plus il avait l'air puissant. Mais que faisait-il ? Dévoré par l'impatience, la panique et la vengeance, Choco tournait en rond au milieu de l'arène, en s'arrêtant de temps en temps pour provoquer son adversaire :

-Emillio ! Montre toi ! On s'en fout de ton pseudo bidon, révèle ta véritable identité à tout le monde ! Approche, j'ai un combat à gagner ! GROAAAAAAR, où tu es ?!


[sur ce, c'est à toi =DD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 21:11

Josh ne comprenait pas trop ce qu'il se passait, pendant un moment il ne savait même plus où il était mais une phrase le ramena vite à la raison.

- "... Et bien Joshua, je suis sûre que vous ne pouviez pas rêver mieux comme retrouvailles, avouez..."

Tout se remit en place, il venait de retrouver Charlène et en plus elle se souvient de lui, enfin il se demandait quand même pourquoi il s'était évanoui ... C'était surement dû au combat qu'il venait de faire. Il se redressa légèrement et vit Charlène s'approcher de lui en souriant, elle essayait d'enlever le sang sur son visage.

- "Nom d'un gastéropode biscornu... J'aurais voulu être présentable pour ce moment super trop émouvant, ahahaha."

Elle lui tendit la main pour l'aider à se relever, il prit le temps d'enlever ses gants avant de l'attraper et de se relever.

- "Tu parais plus grande d'en bas tiens."

Il lui sourit à son tour sans lâcher sa main, il était si heureux de la retrouver après tout ce temps.

- "Tu sais que j'ai voyagé dans presque toute la France avant d'arriver ici? Et dis moi, comment ça se fait que je te trouve dans cet état?"

En effet il y avait bien des pigeons morts sur le toit mais ça n'avait pas pu lui envoyer autant de sang, s'était elle battu avec quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 22:22

Charlène frissonna de dégoût au contact glacé sur ses doigts : elle avait aimablement offert son aide en voyant que le jeune homme portait des gants, et ne s'était pas attendu à ce qu'il les enlève. Josh ne semblait plus vouloir la lâcher, et cette familiarité excessive la gênait profondément. Elle se dégagea lentement pour ne pas vexer le jeune homme et lui répondit, visiblement confuse :

« Vous pouvez me dire comment je serais au courant ? Pourquoi la France au juste ? C'est bourré de râleur et de co... là-bas et c'est bien pour ça que je suis venue vivre ici. Pour le sang, c'est pour la simple et bonne raison que j'ai œuvré pour le salut de la planète en tentant d'exterminer une partie de cette race impure...»

*Je ne peux quand même pas lui dire que je me suis blessée en me battant contre moi-même... Et j'espère qu'il n'a pas été là-bas rien que pour me voir...*

La gamine jeta un regard en coin vers Terano- qui ne lui prêtait aucune attention. Sautant sur l'occasion, elle fit signe à Josh de se baisser et lui chuchota au creux de l'oreille :

« Si vous m'aidez à m'enfuir d'ici le plus furtivement possible, on pourrait parler autour d'une centaine de verres de Vodka..»

Elle avait prononcé ses paroles tout en pensant à plusieurs choses totalement bénignes et idiotes - notamment une théorie sur les schtroumpfs, afin que Terano ne se doute de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perem
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 30
Niveau de combat : 10
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 22:55

-Parce que ça fait 16 ans qu'il est parti, et donc que je l'ai pas vu......

Perem remarqua qu'il embêtait Lupo. Elle soupira et tourna la tête après avoir parler.

Euh ... dé...désolé de vous avoir embéter é.è


Il partit,il voulait pas rendre encore plus triste la femme aux cheveux blanc.
Il tournait un peu en rond,regardant bêtement les feuilles volés à ces pieds sans faire attention aux personnes autour de lui. Perem entendit un oiseau au dessus de sa tête,il leva son regard du sol et remarqua et pied qui dépassait du toit de la maison qui était à côté de lui.

O_O
[quoi c'est pas du dialogue ?]

Il recula,pour voir un peu plus du "corps" qui était allongé en haut du toit. il remarqua une petite fille aux cheveux bleus.

VOUS ... VOUS FAITES QUOI LA HAUT ? O________________________O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 23:20

Tout en parlant à Josh, Charlène retira doucement ses mains de celles de Josh qui ne l'a retint pas, après tout ses mains étaient extrêmement froides après qu'il ait utilisé son pouvoir.

- "Pourquoi la France? Et bien pour retrouver la trace d'une jeune fille que j'ai rencontré lorsque j'avais 8ans et c'est cette même personne que j'ai en face de moi à l'instant même. Par ailleurs je confirme que les français sont particulièrement désagréables. Tu veux t'enfuir? Je veux bien t'aider mais il faudra attendre le début du prochain combat pour que les autres aient l'esprit occupé, pour la vodka vaudrait mieux éviter d'en boire trop quand même."

Il regarda le visage de Charlène qui était toujours sale, un bon lavage lui ferait le plus grand bien et ça pourrait être une occasion de filer en douce.

- "Il y a une infirmerie non? Tu devrais pouvoir te rincer le visage là bas, on y va?"

Il avait prononcé cette phrase un peu plus fort pour que les autres puissent l'entendre, avec un peu de chance ils ne se douteraient de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 28 Mai - 23:56

*... C'est quoi ce malade ? Je l'ai vu qu'une fois, et il a été en France pour me chercher ?...*

Charlène s'empourpra lorsque Josh proposa son idée. Bien qu'elle approuvait la tentative de diversion du jeune homme, sa remarque l'offensait un tantinet. Soudain, elle constata que Maciro n'était plus à sa place habituelle mais à quelques mètres d'eux, et fronça les sourcils inquiète à l'idée qu'il ait pu tout entendre. Ce dernier s'approcha de son double et se pencha pour lui parler, confirmant les appréhensions de la gamine. Elle s'élança pour l'interrompre, en faisant comme si de rien n'était.

« Gioli ! J'vous présente Josh ! C'est une vieille connaissance que je n'ai plus vu depuis 11ans ! De ce fait, j'aimerais passer quelques temps avec lui avant le début de mon combat, même si vous êtes pas d'accord, j'irai. On va pas trop s'éloigner, et aller boire une petite tasse de chocolat chaud puisque vous ne m'avez pas laissé de café... J'en profiterais également pour passer à l'infirmerie ou aux toilettes, afin de me donner un air un peu plus convenable... Han, et... Le sosie de Terano, vous n'avez visiblement aucun humour... Et bien, à toute à l'heure... »


Espérant que cela fonctionne, la gamine réprima un soupir de soulagement, avant de se tourner vers Josh.

« Tu viens ? Ah... Et, je ne refuserai pas si tu me proposes de m'aider à descendre... »


Dernière édition par Trysh le Ven 29 Mai - 1:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 29 Mai - 0:55

Le plan de Charlène semblait être assez judicieux, elle voulait faire disparaitre tout soupçons chez les jumeaux.

*Tu es toujours aussi maligne à ce que je vois.*

Il sourit puis s'avança vers les deux hommes.

- "Ne vous inquiétez pas je ne lui ferais pas de mal, on a beaucoup de choses à se raconter depuis tout ce temps, vous pouvez être sans craintes elle ne risque rien à mes côtés."

Il n'attendit pas de réponse et se tourna vers Charlène.

- "Je te préviens la descente va être plutôt froide, j'espère que ça va te plaire."

Il s'approcha du bord, s'agenouilla et posa ses mains sur le toit pour créer un toboggan de glace puis retourna vers Charlène.

- "Je te laisse passer devant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 29 Mai - 18:28

La taupe était montée sur le ring, mais l'adversaire se faisait attendre. En attendant, le loup fouinait un peu partout. Entreprenant d'aider l'homme bête qui allait se battre, il poursuivit le chien. Comme il pouvait se faufiler entre les personnes et Bogus non, c'était difficile. Seulement, le loup s'arrêta net devant une femme qui devait approcher de la trentaine et remua la queue en la regardant. Une connaissance ? Alors qu'il levait les yeux pour mieux distinguer le visage de la femme, il se rendit compte qu'elle l'observait attentivement. Pas l'air commode... Décidant de se justifier, il prit la parole.

-Bonjour... En fait le maître de ce chien est sur l'arène, donc j'ai décidé de surveiller son animal mais il s'est arrêté devant vous. Je vous prie de m'en excuser.


Puis il sourit à la femme, qui se révélait être Lupo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!
Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Archives des RP-
Sauter vers: