Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 24 Juin - 0:36

Alors que Josh allait s'assoir tranquillement Maciro s'enflamma, au sens propre du terme, ça devait être encore une idée de Charlène, Matt perdit ensuite sa forme de Curly pour prendre celle d'un chamallow. Se fut ensuite au tour de Kirby de changer d'apparence, suite à la réflexion de Josh, il prit la forme d'une femme qui devait avoir un lien avec l'une des autres personnes présentes. Quand Charlène entendit sa réflexion envers Terano concernant la tâche de Nutella elle alla lui enlever du bout de la langue puis fit part de son amour pour le fameux chocolat avant de s'évanouir en agrippant Terano. Matt réussit à se défaire de l'emprise de l'illusion de Charlène et reprit sa forme normale avant de se diriger vers Charlène et Terano. Josh était prêt à réagir au moindre geste suspect et se prépara à projeter son pouvoir si c'était nécessaire, sa méfiance ne lui fit pas défaut puisque Matt prit l'un des colts qu'il chargea d'une des balles attachées à sa ceinture, il adressa un sourire à Terano avant de se préparer à tirer.

- "Balle de régénération cellulaire du Sansmort, feu !!!"

Josh eut juste assez de temps pour geler le colt ce qui empêcha le tir.

- "Tes intentions sont peut-être bonnes mais je ne te fais pas confiance pour que tu fasse un quelconque tir sur elle, surtout après l'avoir menacée."

Il se releva pour se placer face à lui.

- "Reste bien sage et regarde le prochain combat ou trouve toi une occupation si tu ne veux pas servir une nouvelle fois de jouet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Pouvoir spécial : - Sa force, sa vitesse, son agilité, et son exceptionnel intelligence son les atouts majeurs du Black Cat

- Bon maniement des armes blanches.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 24 Juin - 11:35

[+ 1 Terano, +1 Chii. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 24 Juin - 14:48

[je conteste le +1 Chii qui n'a pratiquement rien foutu =_=]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 24 Juin - 15:14

Arrow Appart de Bogus, Dystinia

Après son arrivée à la gare, Bogus se posta directement sur un toit pour repérer la police. Facile à repérer : il étaient camouflés en civils, mais on reconnaissait leurs matraques et revolvers. Il devait aussi repérer la taupe avec qui il avait parlé qui était assez imposante (ainsi que sa famille et leurs adversaires). Puis il eu un déclic pour mettre fin au tournoi. Personne sur l'arène ni dans les télé porteur : parfait, il ne blesserait que 4 personnes. Après une concentration intense, il ouvrit les yeux qu'il avait fermé pour se focaliser sur son pouvoir. Il vit dors et déjà des têtes se lever, apeurées et effrayées. Des cris retentirent. Ce qui allait mettre fin à l'évènement festif se rapprochait rapidement. L'homme aux lunettes noires qui présentait et annonçait les combats eu à peine le temps de la voir venir; les juges ne la remarquèrent même pas... Enfin jusqu'à ce qu'elle leur tombe dessus, détruisant l'arène et tout le matériel au passage. Bien calculé, seulement 4 morts. Histoire de terminer définitivement les combats, Bogus ameuta un peu la foule :

-Je suis Bogus Trumper ! Retenez ce nom. Ce tournoi est terminé, de la part de la gendarmerie de Fortenze. Enfin là ils me tirent dessus mais bon. Pour toutes questions, adressez-vous à moi, si vous réussissez à m'attraper ;)

Puis il enfourcha son vélo et démarra en trombe, sûrement poursuivi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 24 Juin - 19:12

Les paupières closes, Charlène divaguait dans les méandres de son esprit, tremblant et sursautant de temps à autre, nerveusement, comme si un insecte la piquait, ou comme si les images de ses songes que lui imposait son esprit étaient trop douloureuses, telles de petites impulsions électriques réveillant malgré elle les fantômes du passé. La gamine dormait toujours blottie contre le torse du jeune homme, la soie ébène de ses cheveux tombant sur ses joues enfiévrées et sa gorge se soulevant au rythme irrégulier de sa respiration. Un hurlement suivi d'une voix masculine, légèrement autoritaire et brusque, brisa le silence qui la berçait et lui fit ouvrir brusquement les yeux : la bouche pâteuse, Trysh essuya d’un revers de main les filets de sueur ruisselant de son front et leva un visage étonné vers Terano. Ce dernier mâchonnait tranquillement une tartine de Nutella, l'accompagnant de temps en temps par une lampée de Vodka, et s'apercevant du réveil de l'adolescente, baissa ses yeux ambrés vers elle.

* Sa mère... Elle est bien plus entreprenante que je ne le pensais...

- Hein ? Trysh ? Qu'est-ce que tu viens faire là ? Ah non mais lâche moi, je veux pas te voir toi. Allez, casse-toi, tu seras gentille, pour une fois.

- Tsss, fumier. Sans façon, je finis le boulot*

Le ton méprisant, voir indifférent du jeune parrain la mettait presque hors d'elle, piquant à vif sa dignité exacerbé. Alors, pour le déplaisir de Terano, elle resserra son étreinte de toutes ses forces, planta ses ongles dans le tissu du polo et plaqua violemment sa tête contre le thorax du jeune homme. Ce dernier ne sembla pas réagir immédiatement, et ce fut seulement où il termina enfin son repas qu'il commença à entrée en action. D'un geste relativement brusque, le Sicilien la repoussa à bout de bras, mais rien n'y fit : Trysh resta agripper à lui comme une chauve-souris. Par conséquent, lorsque cette dernière voulut l'embrasser sans aucune gêne, il ne trouva rien de mieux que tenter de l'assommer, mais c'était sans compter sur le lien télépathique : sentant l'idée du parrain, l'adolescente prit appuie sur les épaules de ce dernier, et dans un puissant coup de pied sur son torse, se projeta en arrière, arrachant par la même occasion sa perfusion.
Heurtant un corps, le choc fut moins brutal qu'elle ne l'aurait cru. La jeune femme pencha la tête sur le côté, et s'aperçut avec une légère surprise que l'airbag humain n'était autre que Josh, ce qui l'arrangeait : elle pouvait toujours essayer de l'amadouer pour avoir son soutien. Avec souplesse, elle se releva, tout en faisant la moue afin de jouer la rôle de son double, et jura :


« Par toutatix ! Jooooosh ! Terano m'a dit des trucs obscènes, alors aide-moi à lui éclater le mille-feuilles quoi... On se »

La gamine fut coupée brutalement en plein discours par une énorme explosion, provenant des restes qui avait du être une arène dans ses meilleurs jours. Un cycliste - sur un toit ? Louche ça- s'époumona en déclamant l'habituel stéréotype des super héros ou super méchants - au choix - avant de prendre la fuite à vive allure, grâce à son vélo.

« C'est qui ça , ce Gus ? »

Regardant disparaître le fauteur de trouble, elle croisa le regard d'un inconnu aux yeux bleus, et blond de surcroit - jour de chance!. Puisqu'elle ne savait pas vraiment s'il pouvait lui être utile, elle fouilla rapidement l'esprit du jeune homme et tomba sur un détail qui pouvait faire pencher la balance en sa faveur. C'est donc par pensée qu'elle lui adressa la parole, évitant ainsi d'éveiller les soupçons de Joshua :

*Si tu m'aides à tuer le type aux yeux d'ambres, je payerai les soins pour Céline*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terano Gioli
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 32
Localisation : Béziers
Pouvoir spécial : 4 dons différents :
-Résistance (physique)
-Illusion (mental)
-transformation (mental)
-Invocation (mental)
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 24 Juin - 23:42

*Si tu m'aides à tuer le type aux yeux d'ambres, je payerai les soins pour Céline*

Bien évidemment, par le lien télépathique, Terano captait tout ce qu'elle pensait ou "disait" aux autres personnes présentes. Et la situation commençait à mal tourner, d'autant plus que la police de Fortenze n'allait pas tarder à débarquer.
Le jeune parrain réfléchit aussi vite qu'il le put, réfléchissant à un moyen de faire remplacer Trysh par Charlène, et par la même occasion de leur éviter des problèmes avec les forces de l'ordre. Il préférait, dans la mesure du possible, que Josh et Matt, sans s'en prendre à lui, ne s'inquiètent pas non plus du fait qu'en réalité ce n'était pas celle qu'ils avaient vu jusque là qui parlait à présent.
En même temps, il essayait de songer à plusieurs autres sujets relativement banals, et ce pour une simple raison : Trysh pouvait lire ses pensées, et il avait l'intention de lui compliquer la tâche au mieux.
Il se décida finalement à faire relativement simple, c'est-à-dire, en parlant à l'adolescente par la pensée :


*Bon, Trysh, déjà, plusieurs points. Si tu m'attaques, il est probable que le feu de camp redevienne normal, et contrairement à moi, il est pas vraiment préoccupé par l'état du corps de Charlène... Mais je préfèrerais ne pas aller à cette extrémité, d'autant plus que, bien que tu ne l'aies peut-être pas remarquée, le corps de Charlène n'est pas vraiment en bon état, et tu viens en plus de détacher sa perfusion. Donc, si tu ne veux pas lui rendre la place, essaye de pas mettre le bordel et reste bien tranquille, pour une fois.*


*Ca m'étonnerait un peu, beaucoup même, que tu le laisses défoncer MON corps... De plus, des blessures aux mains et un peu de fièvre, ça va pas non plus m'achever. Alors laisse-moi t'achever le plus vite fait possible, j'ai des choses à faire moi, j'ai une vie*

A peine eut-elle pensé cela qu'elle dégaina son magnum. Terano eut juste le temps d'invoquer sa balle et de se couvrir derrière son bouclier, qui para les balles de justesse. Le jeune homme roula au sol et passa à son tour au revolver, mais Trysh avait ressorti son poignard et le lança sur le parrain. Il tira une balle explosive qui réduisit l'arme en miettes.

*Ha mais tu m'as mal comprise... J'ai pas l'intention de mourir, et je peux me passer de faire du mal au corps de Charlène pour pouvoir te neutraliser.*

Il enchaina directement sur une riposte : il changea son arme en épée, tandis que son adversaire tirait quand à elle son épée qui devint subitement une lame double. Les fers se croisèrent avec rapidité, le Sicilien utilisant son expérience et le poids léger de son arme pour combler la différence de maniabilité et de vitesse que causait l'épée de Trysh.
Heureusement pour le quatorzième Gioli, il était évident que la jeune femme était en moins bon état qu'elle voulait le faire croire, et il en profita pour mettre un terme au combat : il se glissa dans une brèche de la défense adverse, passa derrière elle et frappa d'un coup net, précis, et relativement fort à l'arrière du crâne de l'adolescente. Sous le choc, elle commença à s'écrouler, et Terano la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol.
Il porta ensuite la jeune femme inconsciente jusqu'à la perfusion, qu'il réussit à replacer lui-même. Il remercia d'un signe de tête Josh pour ne pas être intervenu.


Quelques minutes plus tard, un bruit fit se lever Terano. Il en comprit vite la cause : deux policiers venaient de grimper à une échelle et étaient donc à présent sur le toit.


-Qu'est-ce que vous faites ici ?

-Toutes nos excuses, monsieur, fit Terano en prenant un ton sincère. Avec les évènements mafieux qui se sont passés ici, notre amie a été assez gravement blessée, et on a pas pu la transporter. On fait ce qu'on peut, et on espère qu'elle sera assez vite remise. Et si vous vous inquiétez pour la hache, par les temps qui courent, il faut bien savoir se défendre. Et puis, on ne risque pas de s'en servir puisqu'elle sert de support pour la perfusion.


Les deux gendarmes se regardèrent, puis, dans le doute décidèrent de ne rien faire : ils n'avaient aucune preuve que ce jeune homme mentait. Ils firent demi-tour, laissant là les cinq personnes, dont la plupart attendaient le réveil de l'adolescente pour quitter le toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 25 Juin - 18:30

Après l'intervention du mercenaire à vélo, Choco allait pour s'élancer à sa poursuite, cependant il vit Carten plus loin et se dit que celui-ci trouverait sûrement un moyen plus sage et raisonné pour réagir. Il partit donc se poster à ses côtés avec Alexandro, attendant les ordres de son boss (et les autres de la famille par la même occasion).

-On fait quoi ?

Réalisant qu'il était toujours en animal, Choco se transforma en humain. Il ne pouvait plus communiquer avec le loup, mais cette fourrure tenait chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Jeu 25 Juin - 23:16

- "Tes intentions sont peut-être bonnes mais je ne te fais pas confiance pour que tu fasse un quelconque tir sur elle, surtout après l'avoir menacée."

- "Reste bien sage et regarde le prochain combat ou trouve toi une occupation si tu ne veux pas servir une nouvelle fois de jouet."

Ah ça c'était fort, il voulait aider et il se faisait menacer. Il bouscula le jeune homme juste devant lui ramassa sa balle et se remit devant le dénommé Josh :

-Tu veux bien me degeler ça s'il te plait ?, Josh hésita puis le fit a contrecoeur

-Merci. Si tu pense que je l'ai menacé, je m'en excuse c'était plus de l'intimidation. Je ne lui aurais fait aucun mal, mais si tu pense que je pouvais faire quelques choses sans bras, ni jambes c'est que t'as vraiment un grain , dit il avec un grand sourire, puis il reprit Pour moi la soigner c'était une preuve de respect car ce fut la seule, depuis un an a m'avoir mené à un tel état mental.

Il se détourna pour s'en aller, puis se retourna et dit avec un sourire allant d'une oreille a l'autre et cria au jeune homme qui le regardait encore, et qui se demandait si Matt était bien le même homme qui se ridiculisait tout à l'heure :

-Ah ne me menaçe plus, ce n'est pas toi qui a gagné mon respect !!!

Et au moment ou le Sansmort se trouvait juste en face de l'échelle une andouille se mit à crier et un truc énorme s'écrasa au milieu du stade et sur les télétransporteur. Matt vit qu'il y avait près de 4 morts, et de plus de nombreuses personnes suspecte était glissé dans la foule. Il se retourna pour savoir quelle était la réaction des autres tarés, et il vit Josh ouvrir la bouche, surement pour lui répondre de manière très fleuri, avant d'être bousculé par la gamine. C'est à ce moment là que Matt sentit quelques choses effleurer son esprit et il vit la sale peste qui le regardait droit dans les yeux :

*Si tu m'aides à tuer le type aux yeux d'ambres, je payerai les soins pour Céline*

Ces propos l'étonnerent car les deux jeunes gens avait l'air de s'entendre jusque-là. Puis il sourit d'un air mauvais et leva son desert eagle vers le jeune homme désigné, et ... hésita. Cette gamine se foutait de sa geule depuis tout à l'heure, qu'est ce qui lui prouvait que c'était pas encore un piège ? De plus est ce qu'elle avait vraiment l'argent nécessaire pour payer le coup de l'opération ?
Pendant que Matt réfléchissait le jeune homme se mit en marche et mis hors d'état de nuire la jeune fille. Pendant qu'il rallongeait la fille contre sa hache des policiers arriverent et le gars aux yeux d'ambres les congédiat rapidement mais Matt savait que ce n'était qu'une question de temps avant qu'on le reconnaisse. Il se dépécha alors de rejoindre le gars et s'accroupit a coté de lui :

-Ce n'était plus la meme ?, Matt reçus en guise de réponse un haussement d'épaule,Toi aussi tu as vu mon passé , si oui sache que j'aurais surement accepté si tu ne l'avais pas neutralisé.

Le jeune homme le regarda et Matt comprit que ce gars avait une confiance absolue en ces capacités. Matt ressentit des frissons et sourit d'un air carnassier. Il se dit que c'était dommage que la fille soit tombé dans les paumes, car il se serait battu volontier contre ce type juste pour le plaisir.

-Tiens c'est pour la soigné , dit il en lui balançant une de ses balles régénératrice.

Puis Matt courut vers l'échelle, sauta pour finir quelques mètres plus bas, entouré de poulets héberlué et qui semblèrent le reconnaître :

-Quelle journé de mer** , conclua-t-il en sortant ses flingues.


Dernière édition par Matt Sansmort le Ven 26 Juin - 1:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 1:06

- "Tu veux bien me degeler ça s'il te plait ?"

Josh s'exécuta à contre coeur, le ton employé ne lui plaisait guère mais il ne voulait pas que Matt se retrouve pénaliser en cas de soucis.

- "Merci. Si tu pense que je l'ai menacé, je m'en excuse c'était plus de l'intimidation. Je ne lui aurais fait aucun mal, mais si tu pense que je pouvais faire quelques choses sans bras, ni jambes c'est que t'as vraiment un grain , dit il avec un grand sourire, puis il reprit Pour moi la soigner c'était une preuve de respect car ce fut la seule, depuis un an a m'avoir mené à un tel état mental. Ah ne me menaçe, plus ce n'est pas toi qui a gagné mon respect !!!"

Une vague de dégout monta en lui, le grand sourire qu'affichait le blond ne lui donnait qu'une envie : l'abattre. Il regretta amèrement de lui avoir dégeler son arme quelques secondes auparavant. Il ouvrit la bouche pour répondre mais fut coupé par un choc plutôt violent, ça n'est qu'après avoir été écrasé contre le sol qu'il remarqua que Charlène était la responsable de cet incident, il senti une vive douleur dans son dos qu'il essaya de contenir au mieux et voulut lui demander comment elle avait fait pour arriver sur lui de cette façon mais elle se releva et prit la parole avant lui.

- "Par toutatix ! Jooooosh ! Terano m'a dit des trucs obscènes, alors aide-moi à lui éclater le mille-feuilles quoi... On se"

Elle fut coupé par une explosion à l'endroit où était l'arène quelques secondes plus tôt, d'après ses souvenirs aucun combat n'avait lieu pour le moment et il ne comprit pas ce qu'il se passait avant qu'un certain Bogus Trumper annonça la fin du tournoi au nom de la gendarmerie avant de prendre la fuite sur un vélo.

- "C'est qui ça , ce Gus ?"

Josh ne prit pas la peine de se demander qui il était, plus concentré sur la douleur qui ne s'arrangeait pas dans son dos et à maudire la jeune fille qui était la responsable de sa douleur. Il voulu lui poser la question qu'il voulait poser juste avant mais elle s'était déjà désintéressé de lui pour attaquer Terano, Josh se rappela ce qu'elle venait de lui dire à propos de « trucs obscènes » et de se battre contre le parrain. Il regarda le combat débuter et admira la technique de Terano. La fin du combat fut précoce, un coup précis sur le crâne de la jeune fille suffit à l'assommer, il la rattrapa avant qu'elle n'atteigne le sol et lui remit sa perfusion. Il adressa un léger signe de tête à Josh comme pour le remercier.

*Je serais bien intervenu mais elle m'a achevé le dos.*

Josh se releva et s'avança vers Terano pour lui demander la raison de cet affrontement, c'était sans compter l'arrivée de deux policiers apparemment intrigué par leur présence sur les toits.

- "Que faites vous ici?"

- "Toutes nos excuses, monsieur, fit Terano en prenant un ton sincère. Avec les évènements mafieux qui se sont passés ici, notre amie a été assez gravement blessée, et on a pas pu la transporter. On fait ce qu'on peut, et on espère qu'elle sera assez vite remise. Et si vous vous inquiétez pour la hache, par les temps qui courent, il faut bien savoir se défendre. Et puis, on ne risque pas de s'en servir puisqu'elle sert de support pour la perfusion."

Josh fut soulagé de cette réponse n'ayant lui même aucune envie d'expliquer la situation, de plus il n'aurait pas su faire ça aussi bien. Après le départ il put enfin interroger Terano. Il remarqua Matt suivre les deux policiers, il s'occuperait de lui plus tard.

- "Euh … Tu peux m'expliquer ce qu'il vient de se passer avec Charlène?"

Il n'eut pas à attendre longtemps avant d'avoir sa réponse.

- "Il se passe que l'alcool et une trop grande utilisation de ses pouvoirs a un peu fait perdre la tête à Charlène, mais bon, ça ira mieux à son réveil je pense."

Il doutait que ce soient les seules raisons mais il se contenterait de ça pour le moment, il se rappela qu'il avait laissé Emillio seul avant de venir ici et voulait essayer d'avoir de ses nouvelles avant de devoir quitter l'endroit. Il rangea ses affaires dans son sac avant de répondre à Terano.

- "D'accord, prend bien soin d'elle, je vais vérifier quelque chose. J'espère qu'on se reverra bientôt, dis lui que je viendrai au manoir bientôt, en espérant qu'elle soit toujours d'accord pour que je vive là bas. Bon courage. Ah et une dernière chose pour sa fièvre."

Il s'approcha de Charlène et posa une main gantée sur son front et envoya de la glace doucement, quand il retira sa main une fine couche de glace était apparue. Il sourit en la regardant une dernière fois puis retourna sur l'autre toit, il remarqua un bout de papier planté dans le sol, il était de la part d'Emillio et indiquer que celui-ci était parti et lui demander de le rejoindre là où il était allé. Josh remarqua des tâches qui devait être dues à des larmes. Tout ça semblait fort louche mais après tout il appréciait beaucoup sa compagnie. Josh se décida à rejoindre Emillio et marcha vers le bord du toit vers la ruelle abandonnée mais 4 policiers arrivèrent dont un qui se plaça pour lui barrer la route.

- "Vous cherchez quelque chose?"

L'attitude des policiers semblait peu engageante à la discussion et mènerait sans doute à l'affrontement mais si il pouvait l'éviter il le ferait. Une nouvelle pensée pour Emillio s'insinua dans sa tête, lui qui voulait tellement se battre n'avait vraiment pas de chance de ne pas être là.

- "Nous cherchons les personnes participants à ce tournoi afin de les arrêter, les spectateurs ne font pas exceptions puisque c'est un événement mafieux ils en font sûrement parti eux aussi. Je vous ordonne donc de vous rendre immédiatement sans quoi nous serions obligés de vous neutraliser par la force."

Josh soupira, il ne doutait pas vraiment de sa victoire mais ne souhaitait pas vraiment combattre pour le moment.

- "Et bien, si je n'ai pas d'autre choix … Je vais devoir vous achever, à moins que vous ne choisissiez dès maintenant de prendre la fuite."

Il se prépara au combat, il savait très bien qu'ils ne fuiraient pas, pas à 4 contre 1.


Dernière édition par Josh Carter le Ven 26 Juin - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Pouvoir spécial : - Sa force, sa vitesse, son agilité, et son exceptionnel intelligence son les atouts majeurs du Black Cat

- Bon maniement des armes blanches.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 1:30

Il arriva sur son Vespa, un regard satisfait. Il fit apparaitre deux desert eagle dans chacune de ses mains, puis aperçut Josh en face de quatre policiers. Il débarqua à côté de Josh et il mit son avant bras sur son épaule. Il avait toujours une cigarette à la bouche. Celle ci finie il la jeta par terre.

- " Yô, vieux. On se les fait ? "

A peine la phrase terminée qu'il courut sur l'un des policiers, il mit très peu de temps à y parvenir, le policier était juste en face, environ 7-8 mètres. Emi' était devant l'un des policiers qui l'avait vu... Trop tard, Emillio avait déjà tiré dans son bide. Mais, le tire avait fait un drôle de bruit. On aurait dit du métal.... Alors Emillio recula rapidement. Et en reculant il profita pour tirer dans la tête d'un policier, qui lui était bel et bien mort... Il regarda Josh dans les yeux.

- " Celui-ci est un gros morceau... J'm'en occupe, prend les deux autres. "

Il sourit et alluma à nouveau une cigarette.

- " A moins qu'on fasse l'inverse vieux. "

Policier : Harrrryyyyyyyyyyyyyyyyyy !!! Pourquoi, pourquoi l'avoir tué. Il avait des enfants. Il n'a rien fait.

- " J'ai moi même perdu mes proches... Et maintenant, je suis devenu fort pour ces raisons. "

Gros morceau : Toi, toi je vais te tuer.

- " Que j'ai peur... Approche. "

Il sourit alors, content de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 2:05

Alors que Josh allait passer à l'attaque Emillio fit son apparition, il avait deux desert, un dans chaque mains, et semblait prêt à combattre.

- Yô, vieux. On se les fait.

A peine sa phrase terminé il engagea le combat en prenant pour cible le policier en face de lui, il lui tira en plein ventre ce qui provoqua un bruit métallique. Il se recula alors et tira dans la tête d'un autre. Cette fois ci le tir eut l'effet escompté.

- "Celui-ci est un gros morceau ... J'm'en occupe, prend les deux autres. A moins qu'on fasse l'inverse vieux."

Il alluma une cigarette entre les deux phrases. L'un des policiers semblait affolé par ce qui venait de se passer.

- "Harrrryyyyyyyyyyyyyyyyyy !!! Pourquoi, pourquoi l'avoir tué. Il avait des enfants. Il n'a rien fait."

- "J'ai moi même perdu mes proches... Et maintenant, je suis devenu fort pour ces raisons."

Josh se demanda si les larmes sur le morceaux de papiers étaient dû à ça, peut être pensait-il à eux en écrivant.

Le policier robot menaça alors Emillio, il semblait avoir une conscience malgré son corps inhumain.

- Toi, toi je vais te tuer.

- "Que j'ai peur... Approche."

Josh se décida à entrer en action, l'arrivée d'Emillio simplifiait grandement les choses.

- "C'est les risques du métier, fallait se douter qu'il y aurait des victimes en s'attaquant à la mafia. Bon c'est parti, prend le robot je m'occupe des deux autres, et arrête de m'appeler vieux, j'suis jeune bordel !"

Il partit en direction de celui qui avait parlé, jeta un Saï vers sa jambe droite et profita du court moment où son adversaire regardait l'arme pour lui tranchait la gorge. Il récupéra son arme et se tourna vers son autre adversaire.

- C'est ton tour, approche."

Emillio avait dû lui transmettre son envie de combattre puisqu'il prenait du plaisir à se battre maintenant, il était vraiment arrivé au bon moment.

- "Alors tu t'en sors avec ton machin?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Pouvoir spécial : - Sa force, sa vitesse, son agilité, et son exceptionnel intelligence son les atouts majeurs du Black Cat

- Bon maniement des armes blanches.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 2:43

Emillio eut un petit sourire au coin en voyant son ami partir au combat, il relâcha deux secondes son attention et l'autre Robot humain l'attaqua, il réussit à parer son attaque à l'épée grâce à la crosse du desert eagle de la main droite.

- " Monsieur attaque en traître. "

Il le regarda dans les yeux, c'était ceux d'un humain, d'ailleurs quand Emillio voulut le pousser en arrière car la machine commençait à prendre le dessus sur lui, il put toucher de la vrai peau. Qu'es ce qui se passe ? Ce dit il. Comment ce fait il qu'il soit humain mais il a du métal dans le corps.

* Un pouvoir... *

Alors que Emillio reprit le dessus l'homme sortit des griffes d'acier du dos de sa main droite. Emillio tenta d'esquiver du mieux qu'il pouvait mais l'effet de surprise était grande... le flic le toucha au bras gauche, qui à peine au contact de l'acier, se brisa net. Un cris de rage mais aussi de douleur sortit de la bouche d'Emillio.


- " Là mon pote c'est la fin. "

S'écria Emillio de colère. Le policier ricana, Emillio se mit à genoux et posa les mains au sol. Un petit dôme noir ( crée par les ténèbres. ) se forma alors autour des deux hommes. Mais un cris d'effroi se fit entendre à l'intérieur, c'était le flic. Il avait perdu tout les sens... Sauf le touché qui lui était augmenté. Pourquoi ?
Pour rendre la mort de l'homme plus douloureuse. Alors, Emillio profita de ce moment de faiblesse pour faire rentrer tout le sable de son jar dans le corps de l'homme, par les voix nasales. Puis, dès le sable rentré, Emillio ordonna au sable de sortir du corps de l'homme. Mais en exerçant un pression tellement douloureuse et atroce que l'homme devait en mourir en pleurant sa mère.


- "Souffre enfant de chien. "

Ce fut ce qui se passa par ailleurs. L'homme tomba mort, les os expulsaient de son corps, le sang ornant le sol le toit et les murs des dômes , un vrai carnage. Emillio remarqua que les os étaient comme de l'acier...


Une fois la mort du policier faite il sortit du dôme et attendit Josh.

- " Bon, je vais tenter de remplacer le bras.... "

Il mit dans sa bouche sa chemise qu'il avait enlevée avant et il agrippa son poignet gauche et tira un coup sec en avant pour remettre en place son bras, se qu'il arriva à faire. Un cris de douleur horrifia le lieu où ils se trouvaient. Il fit apparaître un foulard. Et l'attacha à son cou, pour que son bras puisse se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Carter
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 26
Pouvoir spécial : Manipulation de la glace.
Niveau de combat : 36
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 3:16

Alors qu'il allait passait à l'attaque Josh remarqua que l'adversaire d'Emillio semblait plutôt coriace.

- "Là c'est la fin."

Après avoir crier ces mots Emillio créa un dôme noir qui l'engloba ainsi que le policier. Un cri terrifiant se fit entendre. Josh profita de ce moment pour passer à l'attaque, le policier semblait totalement perdu et se rendit compte de l'attaque de Josh quand il était à quelques mètres de lui. Josh n'avait pas prévu que son adversaire reprenne ses esprits avant qu'il ne l'ai atteint et fut donc surpris de voir le policier se jeter au sol et dégainer son arme. Pour éviter de se faire tirer dessus il plongea sur le côté en jetant un Saï sur le policier, celui-ci n'avait aucune chance de l'esquiver et ne tenta même pas de bouger, il reçu l'arme en plein ventre et se concentra du mieux qu'il le pouvait pour viser la tête de Josh.

- "T'es un dur toi, dommage que tu doive mourir maintenant."

Il tendit le bras vers l'arme du policier et projeta son pouvoir, avant que de pouvoir tirer celui-ci se retrouva avec le bras gelé jusqu'au coude. Josh se releva et jeta un regard vers Emillio qui venait de crier, il venait de remettre son bras en place. Il vit les restes du corps de son adversaire juste à côté, ça avait dû être assez violent. Il se reconcentra sur l'homme qui était à ses pieds. Il récupéra le Saï, le rangea puis plaça une main au niveau du coeur du policier.

- "Adieu."

Il le fixa dans les yeux en parlant et envoya son pouvoir par sa main, le froid pénétra dans le corps de l'homme et lui glaça le coeur. Il s'arrêta au bout d'un peu plus d'une minute pour s'assurer de la mort de l'homme.
Il se dirigea ensuite vers Emillio qui avait maintenant un bras en écharpe.


- "C'était vraiment un gros morceau apparemment. Bon on fait quoi maintenant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Pouvoir spécial : - Sa force, sa vitesse, son agilité, et son exceptionnel intelligence son les atouts majeurs du Black Cat

- Bon maniement des armes blanches.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 9:41

Il le regarda et il réfléchissit. Il ne savait pas quoi faire, il regarda Josh. Emillio prit son MP3, et il mit ses enceintes. Il mit en route la chanson " Triller " de "Micheal Jackson". Emillio se mit à danser le moonwalk. Puis il vit que Josh le regardait genre " Purée il nous fait quoi celui là ? "

- " Bah quoi, ça m'aide à réfléchir. "

Dit il d'une voix offensive. Il éteint alors son MP3, Emillio sourit.

- " Ma foie, nous allons combattre du poulets... Regarde, on ne peut plus s'échapper, ils nous ont encerclés. "

Il est vrai que tout autour d'eux se trouvés plusieurs policiers, Emillio reprit son desert eagle dans la main droite... Et regarda Josh.

- " On fait un peu joue joue avec les flics ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Ven 26 Juin - 17:39

Matt sourit aimablement a la douzaine de flics qui l'entourait. Il leva ses armes et se mit a tirer. Douze balles partirent et douze balles touchèrent néanmoins seulement quatres hommes tomberent et trois semblèrent ne pas etre géné plus que ça par les balles qu'ils avaient reçus:

*Interessant*, se dit Matt avec un énorme sourire, *On va d'abord se débarraser des trouffions*

Matt fit un saut impressionant au dessus des poulets pour arriver au centre de leur formation. Là le Sansmort pointa ses armes vers le sol et ils'éléva en meme temps qu'un torrent de feu sortait de ses flingues en engloutissant les policiers. En l'air, Matt s'écria :

-Bombing Blast !!! et il tira des explosifs dans la tourmente ou les flics était aveuglés.

Des explosions se produisirent aux sols et Matt profita de son point de vue pou regarder aux alentours. Grace a sa super-vision, il put voir Josh qui combattait lui aussi des poulets en compagnie d'un homme blond. Le Sansmort sourit et ce dit que c'était ironique vu comment le jeune homme n'aimait pas les blonds.
Puis l'effet de propulsion s'étant arreté, Matt tomba et ne dut sa survie qu'au fait qu'il tira un coup avec chacun des ses desert eagle en direction du sol au moment ou il allait se fracassait dessus. Il fit tomber les chargeur de ses flingues et en prit aussitôt deux autres. Puis il regarda l'étendu des dégats faite par son bombardement: Il ne restait en tout et pour tout que quatre policiers vivant:

-Ce sont des durs, mais c'est maintenants qu'on va s'en payer une tranche !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Sam 27 Juin - 1:16

Charlène se trouvait dans une pièce minuscule, mais haute de plafond et vide de mobilier. Les murs de pierre brute et froide étaient percés par une unique fenêtre sans vitre, à environ cinq ou six mètres au-dessus du sol. Une faible lumière en descendait, éclairant doucement une porte métallique épaisse comme le poing, et solidement cadenassée.
La jeune femme promena son regard autour d'elle et comprit rapidement qu’elle devait se trouver dans un cachot : ses poignets étaient enserrés dans des fers d’une autre époque, et maintenus au-dessus de sa tête par une lourde chaîne d’acier, passée dans un anneau, scellé au mur. Pied nus, le froid des dalles sur le sol remontait en elle, la faisant frissonner.

Soudain, la gamine sentit une présence. Une ombre, debout contre le mur d’en face, la dévisageait. Elle n’aurait pas su dire si la silhouette avait toujours été là, ni comment elle était entrée. Cette dernière fit un pas en avant et le visage de Guillaume se découpa dans la lumière. Charlène n’en croyait pas ses yeux. Que faisait-il là ? N'était-il pas mort ? Et où se trouvaient-ils exactement ? Elle ouvrit la bouche pour lui poser la question, mais il se précipita sur elle et posa sa main sur ses lèvres pour l’empêcher de parler. Ses doigts glissèrent sur la peau de son visage et le long de son cou en une caresse fragile. Le jeune homme passa ses mains sur la poitrine de l'adolescente, complètement tétanisée, descendant lentement vers sa taille.

La lumière qui pénétrait le cachot se fit plus intense, devenant presque aveuglante, et bientôt, il fit tout à fait jour dans la pièce. Au fur et à mesure que l’obscurité reculait, la température montait également. Détachant son regard de la fenêtre inaccessible, elle baissa la tête vers Guillaume : sa longue chevelure dorée retombaient sur son visage, lisse comme celui d’un enfant. Une légère brise soufflait à présent dans la cellule et des mèches de cheveux frôlèrent la peau surchauffée de Charlène, la faisant frissonner à nouveau.


« Guillaume …murmura la gamine, apeurée. »

Le jeune homme sourit d’un air mauvais en entendant le ton de sa voix, emplit de craintes. Il continua de promener ses mains sur le corps de la gamine, laissant des traces de brûlures partout où il les posait. La chaleur augmentait, se faisant étouffante, oppressante. Elle sentait ses membres se consumer d’un feu intérieur, intense, mordant, sa peau se couvrant de plaques rouges et de cloques, tandis que son esprit s’enflammait, ne lui obéissant plus.
Elle se mit à hurler de douleur et de peur, suppliant son mari de la lâcher. Les murs autour d'elle prirent feu et l’incendie se propagea dans toute la pièce. L’air surchauffé ondulait, déformant le cachot.


« Je suis pas une brochette ! Lâche-moi ! , le supplia-t-elle »


Mais son époux ne bougea pas. Les paumes de ses mains étaient posées à plat sur les joues humides de l'adolescente, distillant la fièvre en elle. Cette dernière essaya de se dégager de son emprise, mais c’était peine perdue. Elle était complètement dominée, ne pouvant ni bouger, ni réfléchir. La douleur se fit plus intense.

« Terano !! hurla-t-elle de toute la force de ses poumons, avant de se réveiller en sueur.»


Une silhouette à contre-jour était penchée au-dessus d'elle, la maintenant fermement couchée en la tenant par les coudes et les épaules. La gamine reconnut immédiatement le visage inquiet de son boss, et posa sur lui un regard vitreux.

*Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'y a ?*

La fièvre avait fait cauchemarder Charlène et son esprit flottait encore dans un brouillard de questions et de fatigue, l'empêchant ainsi de lui répondre.
Terano posa ses mains sous les aisselles de la jeune fille, la souleva avec précaution à la force de ses bras, la déposant contre la hache, encastrée dans le sol derrière elle. et parvint à la faire asseoir à moitié. Il fixait d’un œil attentif la pupille dilatée de Charlène qui fuyait le contact visuel, ses yeux brillant d’un éclat fiévreux, tandis que sa bouche se tordait en un sourire inversé, sans joie. Pour s'assurer que la gamine était toujours avec lui, il passa sa main devant le visage de celle-ci.


*Hého ? T'es toujours là ?*

Charlène sentit son visage virer au rouge, et secoua la tête sans répondre. Le courage lui faisait défaut suite aux événements antérieurs, qu'elle avait accompli lors de son alcoolémie. A sa grande surprise, elle fut saisie d’un hoquet, et des spasmes l’obligèrent à se plier en deux. Soudain, elle se pencha en avant et vomit sur le sol devant elle, l'alcool se mélangeant à la salive. Des tremblements incontrôlés secouèrent d’un seul coup tout le corps fébrile de la gamine, et Terano, pris de court, n’eut que le temps de la retenir par les épaules pour l’empêcher de tomber. Il attendit que l’estomac de l'adolescente se vide sur le sol, puis il l’aida à s’allonger, un peu plus loin, à nouveau.
Le jeune parrain lui passa de l’eau fraîche sur le visage, et bien que la gamine avait toujours les yeux ouverts, son esprit semblait absent.


____

Assise au bord du ravin, la tête entre ses mains, et sans prêter attention au temps orageux qui se profilait à l'horizon, Trysh laissait libre court à sa peine : Charlène la laissait tomber encore et toujours. Alors quand cette dernière réapparut à ses côtés, elle afficha un visage indifférent et se tourna vers elle :

« Toi aussi, il t'a assommée ? Je savais bien que ce type n'avait aucune conscience...

- Euh non... Pardi Trysh, tu étais censée ne plus attaquer quoi que ce soit, alors explique-moi pourquoi il t'aurait fait ça si tu...

- J'ai essayé de le violer, je l'ai pas attaqué ! Enfin bref, c'est mon tour de posséder le corps puisque tu viens de perdre le tien en revenant subitement..

- Nieh mais depuis quand ça fonctionne comme ça ? De plus, si tu en avais vraiment la force, tu n'aurais pas attendu que je perde une fois de plus le contrôle de mon corps, et tu aurais essayé de le reprendre toi-même... Alors, je suis plutôt lassée, et je te propose quelque chose comme le 50-50. Je m'explique : je garde le pouvoir sur mon corps le temps qu'il récupère, de cette façon, tu ne risques pas de l'abîmer un peu plus -puisque tu rechignes à sentir la douleur-, je ne t'entraverai plus et tu pourras toujours voir ce que je fais. Et lorsqu'on devra se battre, tu prendras le relais en attaquant seulement les personnes que je t'indiquerais...»


La gamine savait parfaitement que son double ne se plierait pas si facilement à ce compromis, mais elle n'avait pas l'esprit assez clair pour utiliser des arguments solides. Mais étrangement, Trysh accepta et ajouta dans un sourire mauvais :

« Si je te dis qu'il l'a cassé, tu m'indiques d'achever Terano ? »

____

Charlène réintégra totalement son corps, et se redressa dans un hurlement muet, visiblement paniquée par ce qu'elle venait d'apprendre. Elle évitait de son mieux de poser son regard sur Terano, et essaya d'avancer avant de sentir un pincement au niveau de son bras : ce dernier était toujours attaché par la perfusion. N'y prêtant pas plus attention, elle partit vers ce qui l'attirait, sans s'apercevoir que la hache derrière elle avait quitté le sol, et s'élever en même temps que ses pas.
La gamine s'arrêta brusquement devant ce qu'il restait de son poignard : la garde était toujours intacte, mais la lame était brisée en plusieurs morceaux de tailles inégales. Se laissant tomber sur le sol, les larmes aux yeux, elle entreprit de les ramasser un à un, sans succès, puisque ses mains tremblantes étaient incapables de saisir quoi que ce soit.
Alors dans un geste rageur, l'adolescente balança son bras à l'aveuglette devant elle sans raison particulière, et une étrange conséquence en résulta, lui arrachant un cri de douleur : tous les morceaux du poignard ainsi que la hache, partirent à vive allure vers le parrain. Ce dernier se prit l'arme de Maciro en plein dans l'estomac, et bien que sans le blesser, le fit reculer de quelques pas, alors que les morceaux du poignard entaillèrent légèrement sa peau à différent endroits.
Écarquillant les yeux face à ce phénomène, la gamine détourna, cependant, vivement la tête en entendant un bruit d'applaudissements :


« Eh bah dis donc ! Chai pas comment tu as fais ça, mais c'était impressionnant ! »


Trysh avait délibérément choisi de dire à son double pour le poignard -même si elle n'avait fait que la mettre sur le voie- en espérant que cette dernière déchaîne sa haine contre Terano, et manifestement, pour le moment, cela semblait fonctionner totalement.
Charlène, les yeux inondés de larmes pour avoir involontairement blessé le jeune homme, pinça les lèvres en voyant sa double personnalité : cette dernière était complètement nue, offrant ainsi à son boss, la vision de toutes ses cicatrices -notamment celle qui balafrée ses hanches- et de ses courbes. Trysh paraissait s'amuser de cette situation, et ne voulait pour rien au monde se camoufler derrière des habits :


« Oh, Charlène ! Me dis pas que ça te fait rougir ! Tu devras bien un jour le faire par toi-même, alors profite que je prenne les devants. »

La susnommée s'empourpra, et regarda timidement le jeune homme qui ramassait les restes du poignard, avant de les fourrer dans sa poche. Par chance, ce dernier semblait totalement indifférent aux agissements de Trysh, à croire même qu'il ne la voyait plus et s'adressa à Charlène :

« Si tu veux, je ferai réparer ton poignard par le forgeron de la famille. Et excuse-moi, je me doutais pas qu'il pouvait compter à ce point pour toi... »

Trysh jeta un regard perplexe à son double, et comprit rapidement que celle-ci, boudeuse, était incapable de réagir ou de dire quoi que soit au jeune homme. Par conséquent, elle prit les devants, s'avança vers lui, en posant les mains sur hanches dénudés et lui déclara, la tête crânement levée :

« Je suis le porte-parole nouvellement attitré de Charlène, donc, elle ne veut pas que tu répares le poignard, ce qui est compréhensible ! Qui ferait confiance à un pov type comme toi ? Elle veut également que tu arrêtes de la tutoyer, puisque vous êtes pas assez proche pour ça. Ah ok Charlène, je comprends ! Tu dois disparaître de sa vie aussi. »


Charlène secoua vivement la tête, et s'empressa de créer un illusion pour recouvrir la nudité de Trysh. La gamine n'avait presque rien pensé de toute ça. Malgré ce qu'il avait fait, elle n'arrivait pas à lui en vouloir et lui faisait entièrement confiance, mais préférait qu'il ne s'occupe pas du poignard, et ne désirait pas non plus qu'il disparaisse de sa vie... En résumé, seuls les faits sur le tutoiement et la réparation de l'arme étaient vrais. La gamine partit lentement vers le bord du toit, et voulait fuir, se sentant toujours coupable pour ce qu'elle avait fait. Cependant, la voix de Terano la fit s'arrêter :

« Non mais j'insiste, je vais faire réparer le poignard... Je peux toujours essayer de vous vouvoyer si ça vous gêne, mais par contre, étant donné que nous ne sommes pas encore rentrés à Domingo, vous êtes toujours en mission et donc sous ma "responsabilité". Et sinon, Charlène, dès que nous serons revenus à la base, nous verrons ce que vous souhaitez faire.»


Lui tournant le dos, l'adolescente sourit faiblement, et reprit sa marche, en sentant grandir la colère de son double qui ne supportait plus l'attitude du jeune homme. Elle ne prêta pas attention au juron qui s'éleva derrière elle, et s'aperçut enfin de quelque chose : Josh n'était plus là... Alors lui aussi, il l'avait abandonné ? Charlène jeta un regard dénué d'émotions vers le vide qui s'offrait devant elle, fit un pas en avant vers le bord du précipice avant de sentir quelqu'un la tirer en arrière.

« Olah ! Charlène ! C'est pas parce que personne ne t'aime à part moi que tu dois te suicider ! Et pis, je suis là, moi ! Alors faisons comme avant : abandonne ! Ça ne sert à rien de perdre de temps ici, alors que tu peux vivre dans notre cocon. »

Charlène ferma les yeux, et frissonna. Trysh avait peut-être raison... Ça ne servait à rien... Cependant, ses doutes s'envolèrent à l'instant même où elle capta les pensées de Terano, qui étaient adressées à elle seule.

*Charlène... tu peux penser ce que tu veux, mais sache qu'au moindre problème, tu pourras compter sur moi, si tu le souhaites.*

La gamine rouvrit lentement ses paupières, bien que l'envie de fuir ne l'avait toujours quittée, elle était à nouveau sereine, et porta une nouvelle fois son regard vers le bas. Ses lèvres esquissèrent un sourire lorsqu'elle se dit que même si elle ne le souhaitait pas, il ferait toujours de son mieux pour l'aider. C'est donc sur cette idée, qu'elle se tourna d'un air provocant vers son double, et lui balança :

« Tu aimes toujours les paris hein ? Alors, voyons. Si d'ici 7 mois, Terano n'a pas trahi ma confiance, qu'il ne m'a pas laissée tomber et qu'il n'a pas pris la fuite, tu devras me laisser tranquille. Sinon, je me soumettrai totalement à toi...

- Ahah ! Si je l'attire dans mon lit, tu prends ça comme une trahi... »


La phrase de Trysh fut totalement coupée dans son élan, puisque les deux gamines basculèrent dans le vide : Charlène avait attrapé son double en entendant le début de son discours, et c'était délibérément jeté du bord pour l'empêcher de continuer. Comme elle l'avait prévu, elles tombèrent toutes les deux quelques mètres plus bas, sur ce qui était visiblement un balcon, et par chance, n'avait rien de cassé. Charlène se redressa le plus rapidement possible, et vérifia quelque chose, avant de sauter à nouveau vers le sol.
La gamine atterrit durement sur un homme dont la colonne vertébrale se brisa sous la choc. Ne perdant pas plus de temps, elle trancha la gorge d'un policier, qui tomba par terre tandis que sa veine jugulaire déversait du sang sur le sol de la rue. Soudain, sans crier gare, elle prit son arme à deux mains, décapita une troisième personne et la jeta comme un javelot, en direction du dernier flic de manière à ce que la double-lame tourne sur elle-même autour de son axe. L'arme tourbillonnante alla se planter dans la cage thoracique de l'homme qui fut projeter à terre. Il hurla de douleur tandis que la double lame, lui expulsait les entrailles partout dans la rue, devant les yeux de Matt.


« Monsieur Sansmort ? ... Oops, j'vous ai pas pris votre distraction au moins ? J'ai pas fait ça pour vous aider, et encore moins afin de me faire pardonner pour l'attitude de toute à l'heure... Tout ça m'a donnée faim... »

Sans tarder, elle récupéra son arme, et s'enfuit dans la première direction qu'elle trouva, en entendant Trysh soupirer de lassitude dans son dos.

==> Ruelles sombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Sam 27 Juin - 15:03

Matt se préparait a tirer sur les quelques flics qui était encore vivant quand soudain un corps tomba du ciel. C'était la sale peste qui massacra les policiers sans plus attendre. Elle se retourna vers le Sansmort, qui souriait, et lui dit :

« Monsieur Sansmort ? ... Oops, j'vous ai pas pris votre distraction au moins ? J'ai pas fait ça pour vous aider, et encore moins afin de me faire pardonner pour l'attitude de toute à l'heure... Tout ça m'a donnée faim... »

Matt pensa effictivement qu'elle lui avait pris ses jouets, puis il fut amuser du fait que la gamine l'appelait Monsieur Sansmort, c'était bien la premiere a utilisé son surnom de cette façon. C'est a ce moment la qu'il se rendit compte que la fille était de nouveau differente. Il se demanda alors avec un sourire carnassier si elle était toujours prête a le payer et il l'a suivit donc, intrigué.

Arrow Ruelles sombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terano Gioli
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 32
Localisation : Béziers
Pouvoir spécial : 4 dons différents :
-Résistance (physique)
-Illusion (mental)
-transformation (mental)
-Invocation (mental)
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Sam 27 Juin - 16:33

Si Terano avait dès le départ remarqué la présence mentale de Trysh, le fait qu'à l'instant même où elle apparut il s'en "coupa" - parce qu'elle lui tapait sur les nerfs à force et qu'il avait pas envie de la voir - donna comme résultat final que son esprit n'afficha pas à ses yeux l'image de la jeune femme, et seulement sa voix, qui lui parvenait comme si elle lui parlait mentalement.
Il fut relativement surpris quand l'arme de Maciro ainsi que les morceaux du poignard lui foncèrent dessus, poussés par une force invisible, ce qui laissait à penser que la jeune femme avait des dons jusque là inconnus en télékinésie.
Par la suite, il avait sciemment parlé directement à Charlène, et jetant donc indirectement son ignorance et son mépris vis-a-vis de son double. Il ne regretta nullement les mots qu'il parvint à faire passer uniquement à sa subordonnée, sans que "l'autre" s'en aperçoive, et il avait donné à son ton une empreinte de toute sa sincérité, car il pensait chaque mot qu'il envoyait à l'adolescente.
Il suivit ensuite le court échange entre les doubles. Si les pensées de Trysh lui firent lever les yeux au ciel et soupirer d'exacerbation, les paroles de la gamine réchauffèrent d'une certaine façon le parrain, qui était d'ailleurs décidé à faire de son mieux pour ne jamais l'abandonner ni à trahir cette confiance qu'elle venait de placer en lui.

Il écarquilla les yeux quand il vit Charlène sauter du toît, mais ce qu'il vit par le biais de son lien télépathique le rassura quelque peu : elle n'avait rien, et elle venait d'entamer un combat avec des policiers. Il allait tout de même l'aider quand il entendit un grognement à côté de lui : Maciro venait de se réveiller de sa courte sieste, et si le petit temps de sommeil lui avait fait du bien, son visage montrait qu'il avait du avoir des rêves un petit peu tourmentés. Le sicilien se retrouvait avec un dilemme : rejoindre Charlène, ou bien terminer sa discussion avec Maciro. Comme il était lié à Charlène par l'esprit, il pouvait vite repérer où elle était, aussi, il s'avança vers Maciro, non sans au passage ramasser sa hache et la lui tendre
:

-Bon, et bien... Comme nous ne sommes à présent que tous les deux, et que le tournoi est fini, il faudrait terminer cette discussion. Vu l'abondance de gendarmes dans les parages, je propose que l'on aille sur une place pas loin d'ici, qui est généralement déserte. On y sera mieux pour discuter je pense.

Le montagnard récupéra son arme et l'accrocha dans son dos, puis il répondit à son sosie :

-Si ça te chante, Terano, mais si on pouvait faire vite, ça m'irait aussi : le chemin pour rentrer à Tardez est plutôt long, et j'aimerais y parvenir cette nuit.

-Je comprends parfaitement, aussi, autant y aller tout de suite. Par la voie des airs, ça sera plus simple.


Maciro hocha la tête, et cligna brièvement des yeux : ces derniers prirent la même couleur que ceux de son sosie. Aussitôt, des flammes sortirent des mains du jeune homme et le soulevèrent du sol. Terano, de son côté, commença à tirer plusieurs balles isolantes devant lui. Puis ils partirent l'un derrière l'autre, survolant de près les toits des bâtisses.
Ils arrivaient à proximité du Quartier Noir quand plusieurs rafales de balles obligèrent les deux sosies à retomber au sol : une demi-douzaine de policiers pointaient leurs armes sur eux.


-Je commence, tu finis ? Commença le parrain.

-Je t'en prie, répondit le montagnard
.

Terano invoqua sa balle qu'il changea instantanément en revolver. Les gendarmes firent immédiatement feu, mais les balles n'atteignirent jamais les deux jeunes gens : deux écrans isolants renvoyèrent les balles vers leurs tireurs, et trois policiers tombèrent, gravement blessés. Maciro hocha la tête, puis entra à son tour en action. Ce fut également assez rapide : il se propulsa dans les airs, et créa une boule de feu qu'il jeta sur les flics avant qu'ils ne puissent recharger.
Il retomba au sol et adressa un bref regard à Terano, qui avait un faible sourire. Dans un même ensemble, ils repartirent dans les airs en direction de la place choisie par le Quatorzième Gioli.


==>Place Turenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Sam 27 Juin - 19:25

Bogus s'offrit un petit 360 pour regarder dans son dos. Que des policiers à ses trousses ! Ça n'en serait que plus simple. Ils étaient au nombre de 5... Et bien, le commissaire sous-estime Trumper maintenant ? Disons qu'en cinq minutes ça serait terminé et il serait au chaud dans son repaire à Fortenze : chez ses parents. Bogus lâcha son vélo, qui s'envola dans les airs, puis se retourna et leva son chapeau comme pour saluer les flics. Il affichait un grand sourire. Puis il s'envola à son tour dans le ciel, pour récupérer son vélo. Il se positionna debout sur la selle; l'ensemble était à présent immobile. Il levait les bras, doucement, au dessus de sa tête, pendant qu'on essayait de lui tirer dessus. Quand ses membres atteignirent le maximum possible, il les fit redescendre dans un geste magistral, accompagnés de cinq projectiles venus de l'espace. Ne voyant rien venir, les policiers s'effondrèrent touchés chacun à la tête par un petit caillou propulsé à grande vitesse. Satisfait, Trumper se laissa tomber en chute libre avant d'amortir sa chute au dernier instant pour ne pas abimer son BMX. Puis il s'empara d'un talkie walkie, qui grésillait dans le vide.

-Agent Malone, répondez !
-Bonjour, ici Trumper. Try again.


En guise de réponse, Bogus eu droit à un grand silence. Comme sa blague avait fait son petit effet, il repartit, souriant, vers sa maison d'enfance en centre-ville.

Arrow Maison des parents Trumper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Windy
Modo & Agostino


Fiche : Hé ! T'es pas censé savoir ça !
Féminin Nombre de messages : 569
Age : 24
Pouvoir spécial : maitrise du Vent
Niveau de combat : 40
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Sam 27 Juin - 23:00

Alors que Windy restant sans réponses et que plusieurs personnes se joignaient au groupe, elle fut lassée, puis intéressée quand un certain Bogus avertit tout le monde de l'arrêt du tournoi. Bah tant mieux ça devenait long et ennuyeux. Alors qu'elle s'éloignait du coin, sans un mots, plusieurs flics l'interpellèrent. Comme quoi des gens avaient dit qu'elle avait participé. Elle les ignora et se retourna brusquement pour les propulser plus loin, et ils partirent donc se tuer/s'assommer/se mettre dans le coma comme ça. Elle fit un puissant bond, toujours exitée quand elle utilisait ses rollers et fascinée par leur puissance, pour atterrir sur un toit. Elle regarda les alentours. >_o ? Des flics approchaient la gardienne de la foudre, visiblement prêts à la coffrer. Windy sauta donc du toit et fonça dans leur direction, elle les vira rapidement et souleva Chii en lui passant le bras sous les épaules. Elle se propulsa une nouvelle fois en hauteur. La gardienne était blessée fallait trouver un truc pour la soigner ou qu'elle se repose au moins... La jeune windguard décida de seulement s'éloigner des combats pour le moment.

Arrow jesaispasou (avec Chii)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamyzole.canalblog.com
Black Cat
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Pouvoir spécial : - Sa force, sa vitesse, son agilité, et son exceptionnel intelligence son les atouts majeurs du Black Cat

- Bon maniement des armes blanches.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Lun 29 Juin - 1:35

A peine puisse dire Josh, Emillio fit apparaitre dans sa main droite qui était fermée, des balles de desert eagle, mais celles ci étaient très spéciales, il les mit dans sont desert eagle. Et donna le deuxième desert eagle à Josh après avoir prit soin de lui mettre des balles ditent " spéciales ". Il soupira un dernier coup lâchant la clope qu'il venait de terminer, et regarda sûrement une dernière fois Josh dans les yeux, son regard voulait dire beaucoup... Comme si il était près à laisser sa vie sur le "champ de bataille". Il lui sourit. Lui tapa faiblement sur l'épaule, et regarda les policiers qui commençaient à tirer sur eux. Emillio se prit d'ailleurs une balle dans le bras gauche, autrement dit dans le bras qui était dans l'écharpe, la balle traversa son bras, et vint se loger dans un mur. Il poussa un petit " Gneuh ". Et il sauta du petit toit, laissant Josh derrière lui, il pensait à une chose protéger Josh. Il se mit à tirer sur un pauvre policier, une balle spéciale vint se loger dans le ventre de l'homme, qui au contact eut qu'un petit trou qui le laissa pratiquement sans douleur... Bizarre, ça ne perturba pas Emillio qui passa à côté de lui et se mit à tirer sur les collèges du policier. Le policier dégaina son arme la pointa sur la tempe de l'Agostino.L'homme hésita à tirer, malgré les cris de ses collèges l'obligeant. Emillio lui dit d'une voix douce.


- " Une arme n'est pas la pour la décoration, si tu en portes une, tu dois t'en servir.
-Mais vous ne m'avez pas tué... Pourquoi ?
- Hum... Crois tu que j'ai loupé mon tire ?
- Non... J'ai sentit une douleur...
- Bien... Tu ne devrais pas tarder à crever. Enfin, si un de tes collèges tire sur le type en haut...
- Comment ça ?
Vois tu le desert eagle dans la main de l'homme ? Il a un système qui permet de connaitre le poux de son possesseur, si celui-ci s'arrête, la balle que j'ai mit dans ton corps explosera car ce n'est autre qu'un explosif. Et tout ce qui se trouve autour, sera détruit.
- Et toi ? As tu la même chose dans ton arme ?
- Non... Absolument pas... Mon arme n'a rien de spécial mis à part la puissance de feu.
- Ne tirez pas sur l'homme là haut !!!!! " S'écria le policer...

Emillio, lui, continua à tirer avec des balles spéciales, ces balles sont des balles de puissances permettant de transpercer jusqu'à 8 hommes d'une corpulence moyenne... Il se prit une balle au bas de la clavicule gauche, il tomba à terre, vulnérable... Une dizaine de flics se regroupa autour de lui pointant leurs armes sur lui afin qu'Emillio ne puisse bouger. Il se tourna sur le ventre et fixa Josh. Il cria d'une voix grave.


- " Casse toi, Joshhhhhhhhhhhh "

Il fit sortir de son jar du sable visiblement mouillé par le sang de l'autre homme... Il forma une boule de sable autour de lui. Les policiers étonnaient se mirent à tirer sur l'armure de sable qu'avait fait Emillio, afin de ne pas s'attendre à une mauvaise surprise, mais ils se trompèrent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Lun 29 Juin - 1:51

=> Hangar 7

KeiRyo arriva enfin après moult temps au lieu où avait lieu le tournoi, et là il vit que c'était le chahut générale, des agents des forces de l'ordre se baladaient partout.Des hors-la-loi tenaient tête aux officiers.

*C'est pas possible ça je m'absente quelque jour et il organise une petite fête sans moi et Marcel qui m'a pas prévenu.*

KeiRyo qui ne faisait rien que de regarder la rue, se fit agresser par un policer, enfin celui-ci tenta juste de lui mettre un coup de matraque que KeiRyo évita en gardant les mains dans les poches, il posa son regard vide sur le pauvre malheureux qui vivait ses derniers instants. d'un geste, il frappa l'homme en bleu avec son sabre toujours dans le fourreau, Onda di Rondine V1, Quand le fourreau toucha l'homme, celui-ci se fit trancher de l'intérieur et décéda sur le coup.

*Aux prochains!*

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 1 Juil - 0:14

Arrow Ruelles sombres

Matt revenait de ce dédale misérable d'un pas nonchalant, et souriant, il avait encore mit hors d'état de nuire quelques petites frappes et quelques flics qui l'avait accostés, pas de quoi en faire des caisses ...
Il rechargea ses flingues en arrivant dans l'artere principale et réveilla tous ces sens. C'est ainsi qu'il vit un type tué un poulet en l'effleurant de son fourreau.

*Voila un homme interessant ... et puissant, il pourra sans aucun doute me renseigner*

Il s'approcha alors sans cacher sa présence, car il était bien conscient que ce serait inutile face à quelqu'un comme lui. Il s'avança alors quand il vit une nouvelle vague de policiers s'approché de lui et du jeune homme. Il tira ainsi sur les personnes qui attentait a sa vie mais aussi sur ceux qui attaquait l'homme au katana. Seulement trois survécurent, ils avaient l'air d'être plus résistant ... Sans s'en occuper, mais gardant ses armes en main, Matt s'approcha de l'homme et lui dit avec un grand sourire:

-Salut, moi c'est le Sansmort !!! Dis tu pourrais me renseigner sur quelques petites choses si tu n'est pas très pris ?

Il se retourna alors aussitôt pour parer l'attaque d'un des policiers surviants:

-Mince, sa ne sera pas pour tout de suite on dirait, j'ai vraiment la poisse.

Matt recommença donc a se battre tout en restant à coté de l'homme au katana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Cat
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 25
Pouvoir spécial : - Sa force, sa vitesse, son agilité, et son exceptionnel intelligence son les atouts majeurs du Black Cat

- Bon maniement des armes blanches.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 1 Juil - 0:31

Emillio en avait marre, il éxécuta un petit tour de passe passe, il extérieurisa son énergie afin de projetter le sable tout autour de lui à grande puissance. Assez pour couper très finement les policiers autour de lui. Mais pas les tuer. Il repera KeiRyo. Il eut un large sourire. Il fit apparaitre dans sa main le fourreau d'un sabre et fit le tour de soit même afin de balayer les ennemis, ils étaient tous sonnés.. Il marcha alors vers l'homme au gun et tira, avec le desert eagle de tout à l'heure, le policier devant l'homme au pistolet tomba, une balle avait traversée son cerveau, et en était même sortit, elle avait même frôlée la joue de l'homme. Il regarda KeiRyo, le regard vide, et froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   Mer 1 Juil - 1:00

KeiRyo sentit un homme approcher vers lui, sa présence n'avait rien de belliqueuse mais ne le laissait pas indifférent. Mais avant qu'il ne puisse savoir le pourquoi de l'approche de cet homme qu'une troupe de défenseur de la loi arrivèrent et furent plus ou moins massacrer par l'homme qui venait à son encontre.

"Salut, moi c'est le Sansmort !!! Dis tu pourrais me renseigner sur quelques petites choses si tu n'est pas très pris ?"

KeiRyo était assez libre pour lui répondre mais apparemment Sansmort ne l'était pas lui, des survivent de la troupe exécuter juste avant venaient se venger. En plus de Sansmort, le blond de la dernière fois vient le voir.

"Tient, vous ici! Je vous mettrais bien une petite dérouiller mais il y a des mouches qui m'ennuie dans le secteur, j'ai envie de faire le ménage. Sinon serait-il possible de savoir ce qu'il se passe ici, je venais tranquillement gagner le tournoi et c'est le souk."

KeiRyo utilisa son Ice Make Gun, pour crée un 22RL afin d'aider Sansmort à se libérer de ses obligations.

"Bonjours monsieur Sansmort, je me nomme KeiRyo Drago, cavalier Sciabola, je veux bien vous renseignez enfin si j'ai les informations qui vous intéressent."

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande rue - Evenement : Le tournoi pour la famille Agostino!
Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Archives des RP-
Sauter vers: