Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quartier residentiel

Aller en bas 
AuteurMessage
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Quartier residentiel   Lun 11 Mai - 0:13

[Entraiement]
=> QG agostino

Lupo arriva a Tardez, bien décidée a accomplir ce foutu entrainement donné par Carten. Depuis son départ elle avait a peine regardé la carte qu'elle avait pioché, elle savait juste qu'elle devais ''transporter'' des objets, autrement dit, les voler quoi. Pour la première fois de sa vie donc, elle mit le pied a Tardez. Lupo repris la carte, la lisant en entier pour la première fois. Elle devais transporter, via un trou noir, des objets au QG, tel qu'une table, un canapé, une télé, un PC portable et d'autres meubles. Rien que ça, jouer les déménageurs quoi. Tout ça sans se faire repérer évidement, sinon, c'était beaucoup trop facile.
Elle fit alors le tour de la place, repérant quelques maisons chiques, qui devaient certainement appartenir a de hauts gradés du gouvernement, ou des sous fifres bourrés de pots de vins par les mafieux des environs, au choix, mais les deux étaient peu glorieux. Discrètement, elle observait a l'intérieur des maisons, deux d'entre elles étaient apparemment vides, les occupants ne montraient en tout cas pas signe de vie. Malheureusement, ces deux maisons ne comportaient pas grand chose d'intéressant, mis a part du mobilier visiblement très onéreux pour l'une, et deux consoles de jeux toute aussi chères pour l'autre. Lupo continua son tour histoire d'être sure qu'il n'y avait personne, puis grimpa par dessus la grille du jardin de la première demeure. Le hic = le jardinier, elle ne l'avais pas vu, et visiblement lui non plus, il avais l'air trop occupé par ses roses. Prenant toutes les précautions possible, Lupo réussit a passer juste derrière lui et a se cacher derrière une colonne de marbre au moment ou l'homme se retournait. Mais évidement, s'il y avait un jardinier, cela voulait dire que la porte était normalement ouverte, ce qui facilitait grandement la tache de notre mafieuse aux cheveux gris. Elle se dirigea le plus discrètement possible vers la porte qui était bel et bien ouverte. Elle pénétra alors dans un hall immense, presque irréel comparé a la taille de la maison vu de l'extérieur. Le sol en marbre rendait la discrétion très difficile, a cause des bruits de pas, mais après tout, si la maison était vide...Elle entra dans la première pièce, visiblement la cuisine. Rien d'intéressant, mis a part de la nourriture et des casseroles, mais la vieille prit quand même la peine d'ouvrir quelques tiroirs. Rien. Étrange pour une maison si riche....M'enfin, elle passa a la pièce suivante, qui s'avéra légèrement plus intéressante. La salle a manger, elle aussi très grande, très spacieuse, en son centre, trônait une très jolie table en bois, visiblement exotique. Lupo eut alors un rictus et se mit a réfléchir. Comment créer ce trou noir? comment parvenir a utiliser son pouvoir sans alerter l'homme dans le jardin? Elle sortit alors de sa poche son arme. Arme dans laquelle elle avait l'habitude de créer des balles d'ombre...C'est a ce moment la qu'elle eut un éclair de génie, enfin presque, c'était pas bien compliqué tout compte fait! Elle avait juste a creer une source d'ombre avec ses balles, puis se concentrer sur la taille de cette masse d'ombre, et enfin l'animer! De telle façon que, les ténèbres avaleraient les objets et les transporteraient directement au QG. Mais pour ça, elle devais être immobile, ce qui voulais dire vulnerable. Tant pis, c'était la seule solution qu'elle avait pour le moment. Et dans une maison vide, où était le danger, mis a part le jardinier? et que diable viendrais faire un jardinier a l'intérieur d'une maison? bon.
Lupo se concentra a son maximum, il lui était toujours difficile de créer de l'ombre sans l'aide de son arme. Au bout d'un petit moment, après quelques efforts, de petites formes translucides, noirâtres, commençaient a faire leur apparition au creux de sa main. Plus ça allait, plus les formes devenaient noires et consistantes, jusqu'à former 4 balles de revolver. Enfin! Lupo sourit, elle avait enfin créé autre chose que des bras, sans l'aide de ses armes, c'était une petite victoire en soit, preuve qu'elle ne dépendais plus totalement de ses armes, et qu'elle devenais plus forte. Elle plaça alors les 4 balles sous la table, se mit debout en face de celle-ci, tendant les mains devant elle, se concentrant au maximum pour étendre la surface de l'ombre, et englober toute la table. Peu a peu, l'ombre prit de l'importance, en quelques secondes, elle avait atteint la taille d'une assiette, en moins d'une minute, la table semblait flotter dans une ''mer'' d'ombre. La vieille tourna ses paumes de mains vers le ciel, au même moment, l'ombre sembla obéir a ses ordres muets, elle montait autour de la table qui disparaissait doucement dans cette masse noire. Quand elle rouvrit les yeux, la table n'était plus la, seules subsistaient les 4 balles qui avaient créé le trou noir. Après, de la a savoir si la table était bien arrivée au QG ou si elle avait atteri n'importe où, c'était une autre affaire, mais il n'en fut pas plus pour contenter lupo, qui continua sa visite de la maison. Rien de beaucoup plus intéressant, a part une télé, mais elle se dit qu'elle pourrais toujours trouver mieux ailleurs, en particulier chez elle, mais pas question de filer sa télé au QG! Elle sortit donc par une fenêtre qui donnait directement sur la rue, ainsi, pas besoin de se soucier de l'homme dans le jardin.
La vieille se dirigea alors vers la seconde maison qu'elle avait repérée, qui semblait vide elle aussi. Cette fois, pas de jardinier, pas ame qui vive près de l'entrée....mais la porte était fermée cette fois-ci. Tant pis, elle fit le tour de la battisse, brisa une fenêtre et entra par effraction dans la cuisine. Rien d'intéressant ici non plus, décidément, les maisons n'étaient pas aussi riches qu'elles en avaient l'air....La table, elle avait déjà donné, donc elle passa a la pièce suivant, qui fut bien plus impressionnante, autant niveau décoration, que niveau objets potentiellement intéressants. D'abord un très grand canapé d'angle, très luxueux, et visiblement bien confortable, pour savoir ça, elle se basait uniquement sur l'apparence, n'allez pas croire qu'elle se serait jetée dessus....ne soyons pas ridicules. Lupo entreprit alors sa petite affaire. Elle recréa les balles, les plaça sous le meuble et se concentra. Encore une fois, l'ombre lui obéissait sans problème, en quelques minutes, le canapé fut totalement englouti, et envoyé au QG. Enfin normalement, elle ne pouvais s'empêcher de penser a ce qui arriverait si les objets atterrissaient chez quelqu'un qui n'avait rien a voir avec tout ça. Au tour des autres objets, a savoir deux consoles de jeu, et un magnifique écran plat. Rebelotte, cette fois elle allait transporter les trois objets d'un seul coup, histoire de gagner du temps. encore une fois, les objets disparurent dans une masse noire....Soudain un grand fracas dans la cuisine la ramena a la réalité, Elle se retourna et, avec beaucoup de chance, elle eut le temps d'apercevoir une personne se diriger vers le salon avant de se faire repérer. Une demie minute après qu'elle se soit glissée dans la pièce d'à coté, a savoir.....les toilettes.....le salon était envahi par une famille bourgeoise au complet, les quatre enfants et les parents, tous complètement effarés de voir leur si précieux canapé, leurs consoles si chères et leur si bel écran plat complètement disparus. Lupo, toujours enfermée dans les toilettes, cherchait un moyen de s'échapper, quand, en se retournant, elle remarqua une lucarne, tout en haut du mur, juste assez large pour la laisser passer, et encore.
Elle n'était plus a une humiliation prêt, et puis de toute façon personne n'en saurais jamais rien (et tant mieux pour sa fierté), elle grimpa donc sur le siège des toilettes, puis se hissa sur la chasse d'eau, essayant d'ouvrier la lucarne comme elle pouvais, sans faire trop de bruit. Après trois tentatives d'ouverture lamentablement échouées, et deux rattrapages in extrémis ''sinon je m'éclate le front sur ce foutu carrelage a la con qui a du leur couter la peau du c*l'' Elle réussit enfin a ouvrir cette fenêtre, et se hissa tant bien que mal a travers, pour se rendre compte que l'ouverture donnais....sur le local a poubelles. La vieille retint un cri de frustration et se lança dans le tas d'immondice. Couverte de taches et d'autres choses innommables (je vous passe les détails pour éviter de vous faire rendre votre diner <<) et grommelant des insultes toutes plus méchantes les unes que les autres, qui feraient pâlir de jalousie n'importe quel wesh, envers cette famille, qui au final, n'avait rien demandé en fait. Elle n'avait toujours pas fini sa mission, elle voulais ramener encore d'autres objets et meubles pour le QG. Les trois rues dans lesquelles elle passa étaient trop fréquentées pour oser tenter quoi que ce soit, mais la suivante était totalement déserte, et au fond de celle ci, se trouvais un grand bâtiment. Des appartements en fait. Elle entra alors dans l'immeuble, passa devant toutes les portes, pour repérer la présence de personne a l'intérieur. Deux appartements étaient vides au premier étage, trois au second, aucun pour le troisième étage, et enfin, encore deux au quatrième et dernier étage. Ce fut par ceux là que la vieille commença. Les appartements dans cet immeuble, n'étaient pas pourvus d'une grande sécurité, ils avaient tout au plus un verrou et un loquet, autant dire que c'était ''porte ouverte'' a tous les voleurs des environs (haha l'expression --).Dans le premier, tout ce qu'il y avait d'un tant soit peu intéressant fut une machine a café/chocolat/thé qu'elle embarqua, au moins elle serait plus utile que celle qu'il y avait actuellement au QG....elle repensa au gout du ''café'' de cette dite ''machine'' et eut un frisson de dégout.
Juste avant de repasser par la porte, elle s'immobilisa. Dans le hall, un chien....bon, on pourrais plutôt appeler ça un rat, vu la taille et le poids de cette bestiole, mais bref, passons. La ''bête'' n'avait pas l'air d'apprécier l'intrusion d'une vieille sur son territoire et commença a aboyer. S'il continuais comme ça, il allait rameuter tout l'immeuble, la vieille entrepris de le calmer a l'aide d'une technique ancestrale plus connue sous le noms de ''coup de pied au c*l'' mais le féroce animal d'en prit au bas de son pantalon, et semblait tellement déchainé qu'il aurait même pu l'arracher de ses petites dents si puissantes. S'en suivit une bataille pour le moins épique, entre le si fier animal et la femme si brave. Finalement, elle attrapa l'animal sauvage par la peau du cou, la bête se débattait de toutes ses maigres forces pour se dégager de cette forte poigne. Il avait gagné, et pour récompense, Lupo l'envoya valser dans ce qu'on appelle ''cuvette des toilettes'' et referma le couvercle au dessus de la bête. Enfin débarrassée de cette vermine a poils ras, Lupo quitta l'appartement et se dirigea vers le second de l'étage. Tout aussi facile a ouvrir, l'appartement était étrangement vide, et il ne comportait qu'un canapé, un réchaud a gaz prêt a tomber en miettes. et dans un pièce a coté....surprise, une tonne de matériel informatique, ordinateurs, scanners et imprimantes, tout ça en double, voir en triple. Elle était tombée sur le gros lot, l'appartement ne payait pas de mine, il était totalement miteux, et des blattes courraient sur les murs, qui aurait cru qu'un taudis pareil contiendrais une telle mine d'or? Bref, en deux temps, trois mouvements, le tout était embarqué.
Seulement Lupo remarqua que, comme lorsque qu'elle créait des bras a volonté, elle s'épuisait. Elle était encore en état de faire deux ou trois appartements, mais après ça, elle devrais rentrer, et puis bon, elle avais quand même déjà volé pas mal d'objets. Elle descendit alors au second étage, les appartements du troisième étant tous pleins. Malheureusement, entre temps, un des propriétaire des trois appartements qui étaient vides était rentré entre temps. Elle fit donc son maximum pour être la plus discrète possible vu que les appartements étaient mitoyens. Dans celui-ci, pas grand chose d'intéressant, a part un lit de camp et des chaises, c'était toujours pratique, qui sait? Elle embarqua aussi des étagères en bois noir. Elle passa dans le second appartement, infesté de chats, il y en avait au moins une douzaine, l'appartement d'une vieille fille qui vivais seule et célibataire, sans enfants.....ça lui rappelais bizarrement quelqu'un. et oh! surprise! Sous le matelas, une douzaine de liasses de billets là aussi., nettement plus intéressant. Lupo fit le tour d'un dernier appartement, décidément trop fatiguée, elle embarqua le frigidaire, plein, évidement, c'est que des mafieux ça bouffe hein, faut bien les nourrir! et pas avec de la nourriture premier prix non mais! Et la chaine hifi avec la pile de CDs qui l'accompagnait, ce qui avait l'air le plus cher dans cet appartement quoi. Après avoir fini de retourner et fouiller cet appartement au complet, dans les moindres recoins, Lupo sortit, regarda l'heure, 21h, déjà....Elle allais rentrer et vérifier que tout était bien arrivé u QG, c'est vrai quoi, elle était sure de bien tout avoir récupéré, mais qui avait dit que ça arriverais directement là bas? Enfin bref, elle repris donc la route pour Domingo, en taxi, trop exténuée pour marcher ou faire quoi que ce soit d'autre qu'être assise.

[Entrainement]

=> Domingo

[Après demande de Carten, je poste ici le nombre de lignes que j'ai faites, et comptées sur MON pc, puisque visiblement, selon la resolution des écrans, on a pas le même nombre! donc....wala u.u merci pour ton compliment au fait <3
j'ai compté 93 lignes chez moi.]

_________________
by me =)


Dernière édition par Lupo Modenessi le Lun 11 Mai - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Quartier residentiel   Lun 11 Mai - 0:33

[ Bravo °o° Entrainement X 2 avec plus de 80 lignes, ca nous fait 4 lvl =D Bien joué lupo et magnifique post ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Quartier residentiel   Mer 17 Juin - 17:41

Arrow Les docks

Violence réduisit sa vitesse en entrant dans le quartier résidentiel. Personne ne l'avait suivie sur la route, ce qui était déjà un bon point pour elle. Mais cela n'excluait pas le fait qu'elle eût pu être surveillée par cet ancien employeur et qu'elle fût attendue quelque part dans le quartier. Elle jugea donc bon de rester prudente pour le moment. Chose qu'elle eut raison de faire d'ailleurs car au détour d'un immeuble, elle entraperçu plusieurs types en noir semblant attendre patiemment au bord de la route. L'un d'entre eux la repéra, étant donné qu'un instant plus tard il criait déjà aux autres en pointant la jeune femme du doigt. On a trouvé plus discret comme technique.


" Et merde, les larbins du gros ~ "

La borgne fit donc un brusque demi-tour et accéléra dans l'autre sens. Et voilà que deux abrutis se mettent devant elle. Sans même ralentir, elle poussa gentiment ces messieurs à coups de fourreau hors de sa route, les laissant gisant à terre et accélérant toujours. Faudrait qu'elle trouve un autre endroit pour se poser. Elle décida donc de partir en un lieu qui n'avait aucun rapport avec elle, hormis que c'était la ville parfaite pour les criminels et qu'elle s'y ferait aisément passer inaperçue. Elle partit donc bien évidemment, et sous le regard étonné des gardes, vers une route où de nombreux véhicules de travailleurs rentrant du travail de la ville ouvrière. Elle partait en direction de Domingo. Et puis de toute façon elle avait aussi un appart là bas...


Arrow Domingo - Place de la fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartier residentiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartier residentiel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Tardez, ville ouvrière :: La ville :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: