Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Falaise de la mort

Aller en bas 
AuteurMessage
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 24
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Falaise de la mort   Mar 19 Mai - 21:47

Arrow Hall d’entraînement

[Entrainement]

Bogus arrivait enfin sur les lieux du défi. Il se pencha au dessus du vide et vit ce qui l’attendait : la falaise plongeait à pic. Elle faisait bien ses deux cents mètres. Bogus pensait utiliser la fonction « aspiration » du trou noir, pour pouvoir arriver en bas. Seulement, il y avait pas mal de monde aux alentours, qui visitaient. Et l’aspiration allait les toucher aussi, il devait donc devenir beaucoup plus précis avec son pouvoir. De plus, l’utiliser sur toute la durée de la chute allait être assez contraignant. Cette élaboration prenait du temps, aussi il s’éloigna pour faire des essais. Autour de lui, il disposa des petits cailloux qui lui serviraient de repère : si ils s’envolaient, il avait échoué. Sinon, c’était gagné. Premier test : contrôle de la puissance de l’aspiration, visée... Ajustement puissance/durée... C’est parti ! Bogus ferma les yeux pour focaliser son cerveau sur sa lévitation. Comme il ne vit pas les cailloux voler, il entreprit de s’attaquer à la chute libre. Doucement, il se positionna au bord de la falaise. Bien entendu, il entendait les gens qui lui disaient de reculer, bien entendu il vit l’homme approcher pour l’empêcher de sauter. Seulement, il était concentré au maximum, et fit le grand saut avant qu’on ne l’arrête. Les mètres défilaient extrêmement vite... Bogus ne contrôlait plus sa vitesse ! Préconisant la sécurité, il poussa l’aspiration au maximum, ce qui le fit ralentir d’un coup sec. Une branche se présenta devant lui, il l’agrippa et se hissa dessus. Il se demandait bien ce que cette branche énorme faisait là, mais il trouva vite la solution.

*Bof, à ce point la c'est les racines, carrément !*

Il entreprit alors de remonter. Comme il voulait réfléchir au calme à comment se focaliser sur son objectif, il se rendit à la terrasse du bar qui se trouvait à deux bons kilomètres. Une fois là bas, il s’installa au comptoir et commanda une bière. A ses côtés se trouvait une fille habillée comme une scientifique, et qui d’ailleurs avait une substance étrange dans son verre. Au bout d’un bon demi litre d’alcool ingurgité à réfléchir, il était devenu saoul et aborda la fille. Elle, elle n’était pas bourrée, et elle se mit en tête d’aider Bogus à réussir sa mission. Elle sortit une feuille et commença à faire des calculs en se basant sur la taille, le poids et la puissance du pouvoir de Bogus. Comme il voulait apprendre à mieux maîtriser les statistiques pour parfaire sa technique, il s’approcha et observa comment la scientifique, une dénommée Robin, faisait pour trouver des résultats. Après avoir trouvé un chiffre concluant pour la puissance d’aspiration sur une échelle de 1000, elle commanda elle aussi de l’alcool pour fêter ça. Résultat : les deux finirent bourrés. Comme ils n’étaient plus en état de penser correctement, ils discutèrent un peu. De ce qu’ils faisaient dans la vie l’un et l’autre, de leurs problèmes... Finalement, lancé dans un élan énorme, Bogus entreprit de se remettre au travail. Sur la feuille, on pouvait lire des suites de chiffres incorrectes, puis un gros égal et le chiffre 1337. Il observa le résultat, et fier de lui le montra à Robin. Celle-ci fit une grimace, et dit :

-Je préfère les chiffres ronds. Ça fait 1340.
-Peut-être mais c’est inexact. Et puis, quand on regarde bien, nos résultats ne sont de toute façon pas symétriques, et si j’ai bien compris c’est ton truc ça nan ?
-Oui, la symétrie, mon idéal...


Sur ces mots, elle prit un air rêveur et s’affala sur le bar. Bogus, quand à lui, cherchait désespérément à obtenir un résultat un tant soi peu symétrique, pour plaire à Robin. Mais, lui aussi avalé par les vapeurs de l’alcool, il se laissa tomber dans les bras de Morphée. Ce n’est que deux heures plus tard qu’il se réveilla, et il vit que Robin était partie. Remerciant cette rencontre d’un jour, il commanda un café avant de se lancer plus profondément dans les mises en pratique des premiers résultats de celle-ci. Selon elle, il devait concentrer son pouvoir à 317 sur l’échelle de 1000 pour le faire léviter jusqu’en bas, sans interruptions. Seulement, comment utiliser 317/1000 de son pouvoir ? C’était extrêmement difficile à faire ! Pour commencer, il devait obtenir la valeur de mille, c’est ce qu’il se disait. Ce chiffre devait être son pouvoir à la puissance maximale. Ensuite il faudrait doser très précisément. Attendant sagement son café, Bogus laissait vagabonder ses pensées... Cette Robin était quand même plutôt attirante. Dommage. Le barman le tira de ses rêveries en lui apportant le café. Il en but un gorgée et recracha sur la table.

-Pouah ! C’est du café fort ? Ou du café qui sort de la machine qui a tourné toute la nuit ?! Dans tous les cas c’est vraiment atroce.

Quand même reconnaissant de l’avoir laissé dormir et de l’alcool qu’il avait consommé, Bogus laissa une petite somme d’argent au barman. Puis il se rendit à l’endroit où il avait fait le test pour sa première lévitation. De là, il se concentra et relâcha tout son pouvoir en un seul point : lui-même. D’un coup, il s’envola et vit le paysage s’éloigner à une vitesse incroyable. La petite clairière où il se trouvait était dévastée et les plantes à moitié déracinées, à cause de l’aspiration du trou noir. Une fois à la limite de l’asphyxie, bien au-delà des nuages, l’aspiration s’arrêta. Et, doucement, il commençait sa chute. Il n’avait pas pensé à ça... De plus il était épuisé, il ne pouvait rien faire ! Cédant à la panique, il sentit comme un verrou en lui se retirer, et des halos verts se formèrent autour de ses bras et de son corps. Hors de lui, il n’était plus du tout le même. N’étant presque jamais dans ce genre d’état, il devait avoir pété un plomb. Un air sadique s’était installé sur son visage, qu’il cachait derrière son chapeau. Les espèces de serpents verts circulaient autour du corps de Bogus, et semblaient le retenir de la chute. Il retomba doucement sous les regards des visiteurs. Une petite fille pleurait. Son père regardait Bogus d’un air de reproche.

-Et voilà ! Tu l’as encore fait pleurer ! Déjà qu’avec ton saut de tout à l’heure tu nous a bien foutu la frousse à tous...

Bogus ne répondit pas. Il était toujours en état de transe. En marchant doucement, il s’approcha du bord de la falaise. Puis il écarta les bras, et se laissa tomber en avant. Allant à une vitesse incroyable, il se laissait tomber. Le sol approchait extrêmement vite. Il ne faisait rien pour empêcher le choc. A un mètre du sol, les Lianes Célestes (comme il décida de les appeler) triplèrent de volume et stoppèrent la chute, accrochées dans le vide. Le sol était bel et bien là, et il n’était pas mort. N’en revenant pas, il retrouva ses esprits et les lianes disparurent. Il retomba sur le sol, et s’épousseta. Entraînement réussi ! Et il avait acquis une nouvelle technique, qui s’avérait plutôt utile mais utilisable en cas extrêmes.

[Entrainement fini, un peu plus de 40 lignes]

Arrow Fortenze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Falaise de la mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Tardez, ville ouvrière :: Alentours :: Montagnes :: Falaise de la mort-
Sauter vers: