Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bar Sagliano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 31
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Bar Sagliano   Jeu 6 Aoû - 22:06

Après un passage assez rapide à son appartement où le jeune homme avait déposé son arme, et avait également prit un court repas, Maciro décida de passer l'après-midi en ville, histoire de marcher un peu et de se relaxer : il en avait grand besoin, et son combat de la veille l'avait assez épuisé.
Ses pas le menèrent assez vite au centre de la ville ouvrière. Voyant une foultitude de personnes au travail, il trouva assez ironique que lui-même ait démissionné de son petit boulot après que Lindila et Pierent fussent enlevés par Gelma.
Il marcha dans la ville durant deux heures, allant un peu partout ou presque : il évita les quarties un peu sombres, non pas parce qu'il les craignait, mais parce qu'il était probable qu'avec son humeur du moment, la moindre personne venant lui chercher les embrouilles irait dans la tombe dans les cinq minutes.
Il arriva à la fin sur une petite place tranquille. Voulant seulement se reposer, il rentra dans un bar avec dans la seule idée de s'asseoir un moment avant de repartir. On le laissa tranquille les deux première minutes, ce qui était plausible, puisqu'il s'était mis dans un coin, près d'une fenêtre.
Un serveur vint cependant l'accoster, lui demandant si il voulait à boire, et lui faisant comprendre qu'il pouvait sortir si ce n'était pas le cas. Aussi, après une certaine hésitation, le jeune homme commanda une bière brune, qu'on vint lui servir après deux minutes d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Jeu 6 Aoû - 23:39

==> Base de Gelma

Dring dring ! Ambre se faufilait à toute vitesse à travers la foule, oubliant un nombre incalculable de fois ce qu'était un panneau de sens interdit. Déjà qu'en vélo, elle était du genre danger publique numéro deux - le premier étant Charlène-, alors elle n'imaginait même pas se déplacer en scooter ou en moto ! De plus, il y a pas à dire, faire le bruit de sonnette à peine à quelques centimètres derrière quelqu'un et le voir bondir dans un énorme saut en croyant qu'il allait se faire éclater par un troupeau de buffles, c'est plutôt jouissif.
Après avoir failli écrasé une sorte de rat -un chiwawa -, évité de justesse une grand-mère qui trainassait sur le passage piéton avec un déambulateur - qu'elle avait subitement lâché avant de s'enfuir en courant, renversé un pélican qui polluait l'air ambiant avec un truc qu'il appelait musique - désolée, mais j'œuvre pour la planète, et autres péripéties aussi inutiles du genre, elle arriva enfin à destination.
L'adolescente repéra immédiatement, un type qui arborait ostensiblement un air blasé de la vie. Un alcoolo à Domingo, et un autre alcoolo, dépressif de surcroit à Tardez ! C'était son jour !


*... Les mafieux s'intéressent à ces gens là pour les foutre à leur réunion anonymes ou bien quoi... *

Pas que l'adolescente était désabusée comme l'autre type qui déprimait en faisant son grand ténébreux solitaire derrière son verre, juste qu'elle supportait plus de voir des gens boire alors qu'elle, son verre de bibine, n'avait plus aucun goût sur ses papilles ! Balançant son vélo contre le premier mur tout en dévisageant les passants pour bien leur faire comprendre que le premier qui y touche, elle l'explose - et pas qu'au sens figuré, elle poussa la porte du bar et rentra à l'intérieur.
En vérité, elle aurait préféré ne pas aller lui parler ou quoi que ce soit d'autre - les bougons, c'est pas son trip. Mais comme elle était en mission et qu'elle devait passer son message, elle prit son courage à deux mains, s'approcha du dépressif congénital maladif, le salua en l'appelant Tinki Winky et s'assit en face de lui.


Dernière édition par Compte PNJ le Ven 7 Aoû - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 31
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 11:32

Maciro était installé depuis un bon moment déjà, buvant le plus lentement possible sa bière, non pas pour l'apprécier, mais pour profiter un maximum de cette place assise et plus confortable que les bancs qu'on pouvait trouver en ville -oui, il est un peu fainéant sur les bords quand ça lui prend.
Mais c'est alors qu'une jeune fille à qui on aurait facilement donné dans les dix-huit ans - mais le jeune homme avait l'impression qu'elle devait être plus jeune que ça - s'avança vers sa table, et s'assit en face de lui tout en le saluant et en le surnommant "Tinki Winki".


-Bonjour mademoiselle. Je pense que vous faites erreur sur la personne, répondit-il, mais à tout hasard, que voulez-vous ?

Oui, il s'interrogeait : habituellement, sa mine éloignait d'elle-même la plupart des personnes suceptibles de l'aborder. Cependant, il préférait tout de même être sur de ce que lui voulait la personne avant de l'envoyer ailleurs à coup de pied dans l'arrière train.
Il se resservit un petit peu de bière dans son verre, qu'il but ensuite à petites gorgées, avant de le reposer. Il releva la tête, faisant face à l'adolescente aux cheveux auburns, et attendit une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 12:18

La première chose qu'Ambre remarqua, fut la seule bouteille de bière, à moitié pleine, sur la table en fer. Pourtant, ça devait faire plus d'une demi-heure qu'il était dans ce bar, et par conséquent, aurait du consommer dans les deux-trois bouteilles, voir plus s'il était dans la souche allemande... Préjugés ? Et c'est quoi cette façon de boire, il avait jamais bu pour prendre des microscopiques gorgées ?! Ou peut-être qu'il voulait profiter de "l'hospitalité" du bar, sans pour autant se vautrer dans la boisson. Pierent et Lindila avaient donc raison, l'alcool n'était pas vraiment son genre, au moins une à peu près bonne nouvelle - si on oubliait sa flagrante déprime.

« Bonjour mademoiselle. Je pense que vous faites erreur sur la personne, répondit-il , mais à tout hasard, que voulez-vous ? »

Au moins, il était "poli" en apparence, mais une personne censée aurait du logiquement comprendre le sens "tu dégages si tu veux rien" dans sa phrase. Soit, après tout, l'adolescente n'était pas vraiment là pour faire ami-ami avec lui, même si elle aurait préféré qu'il soit un peu plus véhément.

« Non, il n'y a pas erreur sur la personne comme vous dites. Vous êtes le pote à Dipsy et Po, alors vous êtes Tinki Winky et pis c'est tout. Bon, j'vais pas non plus m'avancer en disant que je suis Lala, ça serait un tantinet inopportun... »

Alors qu'elle allait prononcer la suite de sa phrase, un serveur s'incrusta légèrement dans ce qu'on pouvait appeler une "conversation", et demanda à la jeune fille ce qu'elle voulait. N'ayant pas trop d'idées, elle commanda également une bière, et pis au pire, elle la refilera à Maciro, pas de gâchis comme ça. A nouveau tranquille, elle tourna ses yeux absinthes pétillant d'intérêt vers ceux marrons du jeune homme. Banal comme œil n'empêche...


« Et sinon, c'est vrai que tu es un tank ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 31
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 15:04

Maciro ne compprit presque rien à la courte tirade de la jeune fille sur le surnom imprononçable qu'elle lui avait donné - mais peut-être était-ce aussi bien.
Un serveur vint les déranger un bref instant, et après qu'elle eut également commandé une bière, elle se tourna de nouveau vers lui, braquant son regard vers lui, et lui demanda :

-Et sinon, c'est vrai que tu es un tank ?

Heureusement que Maciroo ne buvait rien à ce moment là, sinon, il aurait tout recraché. Un tank... Est-ce que c'était une coïncidence, ou bien était-ce vraiment du Lindila tout craché ? De fait, sa surprise était pour le moins visible, et bien qu'il finit par redevenir impassible de visage, on sentait encore de l'étonnement dans le to de sa voix :

-Certains l'ont dit... Est-ce que tu tiens cette information d'une lanceuse de couteaux, ou je me fais des idées ?

Oui, il l'avait tutoyée : après tout, c'est toujours plus simple de tutoyer des gens qui vous tutoient aussi, et puis on peut pas dire que c'est un complexé de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 15:55

Ambre ne put s'empêcher de hausser les sourcils et d'arborer un petit sourire en coin, la bouche légèrement entrouverte, en voyant le masque d'impassibilité du jeune homme se transformer en effarement. Pour un type qui voulait se la jouer grand ténébreux, une telle réaction n'était pas vraiment indiqué pour ce rôle. Cela dit, au moins, ça montrait qu'il l'écoutait un tant soit peu, et qu'il savait encore utiliser les muscles de son visage. C'était déjà ça de pris.
Quelques secondes plus tard, il redevint stoïque - comme les nains de jardin, et finit par répondre, avec une voix vaguement confuse :


« Certains l'ont dit... Est-ce que tu tiens cette information d'une lanceuse de couteaux, ou je me fais des idées ?

- Sûr'ment ! Même si je connais plus Bel, armée d'une cuillère contre son pauvre lilliputien précoce dans la vieillesse, qui lui sert de colocataire de chambre, voir plutôt de passe-nerfs... »


Se rappelant vaguement des mise en garde de Pierent et Lindila, elle ajouta dans un air qui se voulait très dédaigneux - comme faisait une certaine personne pour faire genre il y a quelques années, des remarques pas très diplomate.

« Mais le truc qui m'enquiquine, c'est comment quelqu'un d'aussi peu plaisant que toi, peut avoir des amis comme Grey et Bel ? Surtout que cette dernière est quelqu'un du genre à Charlène, très franche et qui ne supporte pas les benêts... Passons, j'étais censée te transmettre un message de tes potes - alors que je suis logiquement dans le camp de Gelma- afin de payer la dette de Charlène pour le soin que tu lui as apporté, mais j'ai beaucoup de mal à croire que tu sois la bonne personne. Ça doit être cela, j'ai du me planter de bar et de type... C'est la meilleur équation. »

Le serveur avait rapporté sa bière entre-temps. Chose à laquelle l'adolescente n'accorda pas le moindre intérêt, un peu voir beaucoup sur les nerfs, bien que ce ne soit pas vraiment son genre. Cependant, elle jalousait Maciro d'avoir pu voir Charlène alors qu'elle, ça faisait déjà plusieurs années qu'elle avait été privée de ce droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 31
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 16:47

- Sûr'ment ! Même si je connais plus Bel, armée d'une cuillère contre son pauvre lilliputien précoce dans la vieillesse, qui lui sert de colocataire de chambre, voir plutôt de passe-nerfs..

Le jeune homme fronça les sourcils en entendant cette description, tout en étant un peu soulagé : cela pouvait en effet correspondre d'une certaine façon à Lindila et Pierent, bien qu'il fallait se placer d'un point de vue assez... spécial.
Mais ce qui suivit lui plut beaucoup moins :


-Mais le truc qui m'enquiquine, c'est comment quelqu'un d'aussi peu plaisant que toi, peut avoir des amis comme Grey et Bel ? Surtout que cette dernière est quelqu'un du genre à Charlène, très franche et qui ne supporte pas les benêts... Passons, j'étais censée te transmettre un message de tes potes - alors que je suis logiquement dans le camp de Gelma- afin de payer la dette de Charlène pour le soin que tu lui as apporté, mais j'ai beaucoup de mal à croire que tu sois la bonne personne. Ça doit être cela, j'ai du me planter de bar et de type... C'est la meilleur équation.

A ces mots, vinrent plusieurs révélations : cette adolescente apportait un message de ses amis, la mention à Charlène était peut-être en lien avec celle qu'il connaissait (mauvais point pour elle, il a pas un si bon souvenir d'elle que ça) et elle était une alliée de Gelma (trèèèès mauvais point). Lorsque tous ces points se révélèrent à l'esprit de Maciro, une barrière se brisa dans son esprit : celle qui retenait inconsciemment ses pouvoirs.
Les yeux du jeune homme prirent soudainement une couleur ambré, et son regard était bien plus furieux qu'auparavant. Il posa brusquement ses mains sur la table en fer, se levant à moitié, et lança :


-Non, il n'y a pas erreur... Donne ton message, ca sera pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte PNJ
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 18:12

«Non, il n'y a pas erreur... Donne ton message, ca sera pour le mieux. »

La réaction de Maciro était un grain abusé. Assurément, c'était ce qu'avait espéré Ambre mais peut-être pas non plus dans un tel excès. Et pis c'était quoi ça, pourquoi ses yeux s'allumaient d'une teinte ambrée ? Ironie du destin ? Genre, tu t'appelles Ambre et bah, le type choppe une couleur de même appellation que ton prénom ? De plus, quelque chose la dérangeait réellement...

« ... Je veux savoir certaines choses, et après, j'aviserai. C'qui t'met en boule, c'est l'allusion au message que je prétendais ne pas vouloir te transmettre - alors que j'ai un peu fait 30mn de vélo à fond pour ça, et comme j'ai presque donné ma parole à Bel et Grey, ça implique je te l'aurais obligatoirement passé ? Ou au fait, que je suis légèrement obligée de supporter cette vieille bique de Felina et lui offrir mes services, sinon, une certaine personne que j'apprécie en payera le prix ? Ou pire encore, tout ça parce que Charlène est ma meilleure amie ?

-Oh, autant pour moi... mais dis-moi, depuis quand est-ce que les gens sont censés savoir que des personnes alliées à leurs ennemis peuvent être plus sympa que les ennemis en eux-même ? Et comment puis-je penser du bien d'une personne qui a fouillé mon esprit de force et sans même m'avertir au préalable ?
Alors, donne ce message, ou casse-toi, tu seras gentille.
»


Ses narines se dilatèrent un instant, une odeur se propageait peu à peu dans l'air, lui rappelant un certain souvenir... Du poulet rôti peut-être ? Non, c'était bel et bien quelque chose de différent. Sauf qu'elle était bien trop énervée pour s'attarder sur cet infime détail. Et comme, elle n'avait pas apprécié les deux dernières phrases - celle sur Charlène en particulier-, elle se leva également à moitié, les avant-bras appuyés le surface de la table.

« Tu as des choses à cacher peut-être ? Je sais bien qu'une telle chose ne se fait pas, sauf que Charlène a une vision bien différente des gens sur l'esprit, et elle n'a sûrement pas pensé à mal en le faisant. De plus, tenir rancune sur quelque chose d'aussi bidon, alors qu'elle a plein de magnifiques défauts et qualités à côté, c'est vraiment être con ! Et excuse-moi, mais on est dans un lieu publique ici, alors j'ai aucune raison de me casser, comme tu dis. Et je te prends quand tu veux ! »

Au moment où elle allait prendre le Taser qui pendait à sa ceinture, un faible sifflement émana d'en dessous d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 31
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Ven 7 Aoû - 19:24

-De magnifiques défauts, oui, je ne dirais pas le contraire, mais bon, c'était pas trop le sujet. Reste donc si c'est ce que tu veux, par contre, non merci, j'ai pas envie de me faire prendre. Ah et, je sais pas si t'as fait gaffe, mais t'es en train de cramer.

Il indiqua du doigt les bras de la jeune fille, vers lesquels les regards pouvaient déjà être attirés à cause du sifflement caractéristique, qui pouvait faire penser à celui d'un steak en train de griller sur une plaque chauffante.
Car, et oui, sans s'en rendre compte, Maciro avait fait chauffé la table en utilisant involontairement son pouvoir - mais qu'il est pas doué !


- Oui, passons, et pis, c'est pas cool de parler sur les gens absents même si c'est pour vanter leur grandeur.
Vous avez mis un r en trop là non ? Ah, c'est pas grave, j'ai été habituée en faisant des UVs avec ma mère quand j'étais gosse, donc, je ressens pas quand ma peau bronze. Et pis, le message, c'est euh ? C'était quoi déjà ? Han, mince alooors ! J'crois que ça m'est complétement sorti de la tête. "Les survivants de l'incendie se rejoindront dans une semaine à la place des méditations." Non, j'dois me faire des films, ça pouvait pas être aussi bidons comme phrase...


Il ne l'écoutait déjà plus, en train de repasser dans sa tête la phrase qu'elle venait de lui donner, et qui avait tout un sens pour les trois amis... Un sourire lui revint bien vite, et il dit finalement :

-Merci bien pour me l'avoir quand même dit.

Il tendit la main vers la bouteille de bière, avec l'intention de finir son contenu, mais quand il se rendit compte qu'elle était bouillante, la reposa, lança :

-Bon, ba je vais y aller moi... S'il te plait, donne leur juste ce message : "Soyez à l'heure".

Puis il se leva et avait commencé à partir quand la jeune fille le retint un bref instant et l'embrassa sur la joue tout en lui disant :

-A dans une semaine.

Bien que Maciro fut surpris du geste, il n'en laissa rien paraitre, se contentant de secouer la tête avec un petit sourire, et se dirigea vers la sortie. Alors qu'il passait la porte, il croisa le chemin d'un garçon d'environ treize ans, aux cheveux bruns et au visage inexpressif. Ne lui prétant pas plus d'attention, il prit la direction de son appartement, avec une bonne idée en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trysh
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 529
Pouvoir spécial : - Hypnose
- Sacrifice
- Télékinésie
- Télépathie
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 28/04/2009

MessageSujet: Re: Bar Sagliano   Mar 15 Sep - 17:33

[ Ambre ]

La jeune femme regarda le jeune homme sortir du bar, pour laisser place à adolescent d'environ un mètre soixante-dix emmitouflé dans une écharpe violette. Il devait au moins faire dans les vingt-six degré à l'extérieur, et pourtant, il n'avait pas l'air d'avoir si chaud que ça. Tout le contraire de sa mère celui-là.

Au bout de quelques instants, Seth s'arrêta en face d'Ambre qui fixait la bouteille de bière d'un air vague. Maciro n'avait pas pu la finir à cause d'elle, c'est vraiment balo... Le gamin posa ses paumes ouvertes sur les avant-bras de la jeune femme, pour soigner ses brûlures qui paraissait fort grave. Se disant qu'il valait mieux ne pas faire ça dans un lieu publique, elle fit un signe de tête pour montrer son désaccord : ils attendraient d'être dans les montagnes ou à la base pour le faire.

Obéissant, il laissa tomber ses bras le long de son corps, et penchant légèrement la tête - comme avait l'habitude de faire Charlène, demanda si Ambre avait réussi à récolter les informations sur la cible. Ô dieu, elle avait complètement zappé sa mission... Elle pourrait toujours faire croire à Gab et Gui qu'elle avait réussi à 100% et mentir... Sauf qu'elle n'était pas réellement douée pour ça.

Suite à un soupir de lassitude, les deux jeunes gens se dirigèrent vers la sortie lorsqu'ils furent interpellés par le serveur : Maciro n'avait pas payé sa bière et elle non plus. Soit, elle fouilla dans une poche de son pantalon et sorti un billet de 10€ en lui conseillant de garder la monnaie. Après tout, c'était l'argent de Guillaume alors, en gros, elle s'en foutait.

Un fois dehors, Ambre enjamba son vélo, tandis que la gamin prit place sur le porte-bagage, mais mauvaise idée : à peine avait-ils fait quelques mètres qu'ils se retrouvèrent tout sur le carreau... Tant pis, ils se taperaient le une heure et demi de trajet à pied pour arriver jusqu'à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bar Sagliano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bar Sagliano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Tardez, ville ouvrière :: La ville :: Centre-Ville-
Sauter vers: