Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Frank Danjuro [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Frank Danjuro

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 27
Localisation : Fortenze.
Pouvoir spécial : Pouvoirs psychiques.
>>>Voir présentation<<<
Niveau de combat : 49.
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Frank Danjuro [Terminé]   Mar 13 Avr - 19:43

Nom:
Danjuro

Prénom:
Frank

Age:
33 ans

Sexe:
Masculin

Opinion:
Police

Histoire:
Frank est né le 7 Aout 1977 à Tampa, Floride, aux Etats-Unis d'un père Profiler pour le FBI et d'une mère italienne. Sa modeste vie se déroule sans véritable accrocs jusqu'à l'âge de ses 6 ans, où, sa mère dépressive et se sentant accablée dut aux absences répétées de son mari, se suicide. Frank la découvre inerte en rentrant de l'école de quartier. Cette rupture soudaine d'affection maternelle fait sombrer Frank un peu plus dans l'isolement, à l'école, les professeurs décèlent en lui une véritable solitude, Frank est mis à l'écart par ses camarades et son pète trop occuper par son métier ne fait guère attention à lui. À l'âge de 9 ans, les services sociaux conscient du problème menacent Jack, le père de Frank de lui enlever la garde de son fils s'il ne se débrouille pas comme il veut pour assurer une éducation correcte à son enfant. Contraint d'abandonner son poste de Profiler à qui il tenait tant pour devenir simple shérif dans le comté d'Hillsborough en Floride, Jack se montre toujours plus froid et distant avec son fils. Plus tard, alors que Jack était parti sans rien dire à Frank, le jeune garçon reçoit la visite de deux agents du FBI recherchant son père. Jurant qu'il ne savait pas où se trouver Jack, le jeune garçon s'enferma, effrayer, dans sa chambre. Son père revint le soir même, il avait changé, il était soudainement furieux, intraitable, il battit son fils à coup de ceinturon et de cul de bouteille brisée avant d'être arrêté par les forces de police accompagnées des deux agents du FBI rencontrés plus tôt dans la mâtiné.

Frank apprit que trois ans plus tôt, son géniteur avait suite à une intense interrogation d'un criminel récidiviste dans le but d'un profilage précis, tué par balle une femme et sa petite fille. Le double meurtre sauvage avait été découvert à peine deux jours après sa démission du FBI. L'affaire étant laissée en suspens pendant toutes ces années, le criminel interroger par Jack à l'époque avait avoué avoir pénétré les pensées du Profiler pour le pervertir, c'était en réalité un télépathe de renom aux Etats-Unis dans les années 70. À 15 ans, le juge donne à Frank la permission de rendre visite à son père à la prison d'Etat où il est incarcéré. Au parloir, Jack apparait comme triste, désabusé, las, voir même désespéré. Frank, impatient jusqu'à là de pouvoir reparler à son père, devint livide et paralysé à la vu de l'homme qui était assis, en train de le fixer derrière une vitre de plexiglas renforcée. Refusant de lui dire quoi que soit, Jack se servi d'un étrange pouvoir que lui avait probablement conféré par inadvertance le télépathe criminel lorsqu'il avait commencé son profilage: l'ancien Profiler chercha à s'immiscer dans l'esprit de son fils pour en lire les pensées. Pris d'un violent maux de tête, Frank ne supporta pas longtemps que son père lui vrille le crane de cette manière. Il revint chez lui, ne comprenant pas exactement ce qui lui était arrivé, même s'il avait l'intime conviction que cela avait un rapport direct avec son père.

18 ans, Frank, mauvais élève au collège (NDR: aux USA, un collège correspond au lycée en France) décide de s'engager dans l'armée, plus précisément au sein des SEALs de l'US Navy. Il participe en 2001 à l'opération Enduring Freedom en Afghanistan puis est en 2002 un des premiers soldats américains à établir le Camp Lemonier à Djibouti, toujours dans le cadre de l'Enduring Freedom. Au mois de Novembre de la même année, il délivre avec son escouade de SEALs 17 otages d'une coalition séparatiste reliée à Al-Quaeeda aux Philipines. Il est promulgué lieutenant et reçoit en 2003 la Legion of Merit des officiers de l'armée américaine avant de partir pour l'Irak. Lors de l'opération de grande envergure Iraqi Freedom (autrement appelée troisième guerre du Golfe), il participe à l'opération de siège de Tall Afar où il est chargé de capturer un chef irakien: Abou Moussab Zarqaoui. Il est blessé lors de cette opération et la ville retombe sous les mains des extrémistes irakiens, des lourdes pertes sont à déplorer dans les deux camps, mais Frank reçoit tout de même la Purple Heart, signe honorifique qui démontre qu'il a été blessé sur le champ de bataille au nom de sa patrie.

Pourtant, Frank commence à douter. Ses nombreuses pérégrinations aux quatre coins du monde lui on montrés plus d'horreur que jamais ils n'auraient pu en voir à la télévision s'il serait resté bien sagement au pays...

Sa capacité de commandement hors du commun et son charisme naturel lui vaux cependant une obéissance totale de son escouade lors de l'opération Restore Peace III début 2008. Il abat de nombreux petits groupes d'insurgés et permet le démantèlement quasi total d'ogives à longue portée cachées par Al-Quaeeda dans la région. Entre temps, il refuse de prendre d'assaut un quartier résidentiel censé cacher plusieurs dizaines de terroristes, il prétexte que son instinct ne lui a jamais fait défaut et qu'il n'y a rien dans ce quartier. Des troupes de l'US Marine prennent tout de même d'assaut le quartier résidentiel mais n'y trouve que femmes et enfants inoffensifs. Alors qu'il est chargé d'instaurer un périmètre de sécurité jusqu'à temps que les plans tactiques soient proprement établies jusqu'au prochain village suspecté de garder des insurgés, une petite fille vient lui offrir un chiffon avec cousu en fil d'argent et pourpre ces quelques mots: فلاح , autrement dit "Falah". Au moment où Frank lui effleura la main, il eut comme un choc psychique d'une puissance exceptionnelle, comme s'il avait pu voir les évènements des 20 ans à venir dans un désordre et un chaos innommable. La seconde d'après, la petite fille le fixait dans les yeux, il remarqua ses pupilles intensément dorées au soleil brulant de l'Irak.

Au total, ce sont 216 insurgés qui se rendirent aux forces armées américaines, l'opération est un succès total et l'escouade de SEALs de Frank est couverte de lauriers. Ses supérieurs le réclame pour la supervision de Restore Peace VII en Juin de la même année, Frank refuse et prend sa démission après 13 années de loyaux services. Il revient aux Etats-Unis en Fevrier 2009, peu de temps après, il reçoit une lettre à son domicile lui indiquant que son père se serait suicidé en avalant sa propre langue.
Le mois suivant, il reçoit une autre lettre pour cette fois-ci lui faire part de la mort de Steve Jaden en Irak, son lieutenant en second de l'escouade de SEALs avec qui il a mené à bien de très nombreuses missions de libérations d'otages, de sabotages et de captures d'éminentes personnalités politiques et militaires. Il a l'occasion de parler lors d'un congrès sur les langues avec un professeur d'arabe à l'université d'études supérieures en langue du Massachusetts et en profite pour lui demander ce que veut dire "Falah". L'homme lui répond que cela signifie, selon les circonstances précises: bonheur, réussite et succès. Depuis, Frank s'efforce de garder toujours sur lui ce petit bout de tissu argenté et pourpre offert par la jeune fille en Irak. Faisant le point sur sa vie mouvementée, Frank décidât de partir sur les terres de sa mère en Italie, femme qu'il n'a jamais beaucoup connu au final.

S'établissant au départ dans la petite bourgade italienne du nom de San Valentino Torio dans la région Campagnie, en plein province de Sarlene, Frank fit jouer sa formation initiale en mécanique (NDR: avant d'entrer au Navy SEAL, Frank devait obtenir un diplôme quel qu'il soit au sein de l'armée) et décrocha un petit emploi dans un garage de quartier. Les quelques anciens employés lui glissant des mystérieux "quoiqu'il arrive, ne joue pas au héros, tu ne sais rien, tu ne vois rien et tu n'entends rien ici", Frank mis au service du garage sa coordination toute militaire et la rapidité de son exécution. Mais un jour qu'une berline sombre vint déposé quatre hommes tout de noirs vêtus, Frank s'occupait plus tard que d'habitude d'un malheureux problème de kalosta sur une voiture de marque française. Il vit le patron dans son bureau molester par deux des hommes tandis qu'un troisième mettait à sac la paperasserie du local à la recherche d'argent et de documents compromettants. Un quatrième intriguant s'était posté devant la porte d'entrée. Faisant fi des préventions dispensées par ses quelques collègues, Frank fracassa la tempe du mafioso à l'aide d'une clé à pipe et s'introduisit vigoureusement dans le bureau avant d'assommer un second homme avec un gros cadenas posé sur un meuble près de lui. Il n'eut pas le temps de se débarrasser des deux autres criminels que l'un d'eux avait déjà le canon de son Beretta 9mm pointé sur son nez. Le scélérat tira, mais Frank, soudainement frappé d'une étrange sensation vit arriver la balle, inflexible, minuscule mais mortelle, déchirant l'air dans son sillon de bruit et de danger. Tout aller pour lui à cet instant précis à une lenteur épouvantable, ou peut-être était-ce lui qui allait incroyablement vite l'espace d'une seconde.
Toujours est-il que Frank, par réflexe leva sa main devant son visage, et la seconde d'après le projectile avait dévié de sa trajectoire pour venir s'encastrer dans un cadre en verre sur le mur opposé. Trop décontenancé pour réagir suffisamment rapidement, l'auteur du tir raté fut aussitôt mis hors d'état de nuire par un violent coup d'épaule porté par l'ancien soldat. Le quatrième homme pointa à son tour son arme sur Frank et pressa la gâchette, sans résultat. Il recommençât, tout en s'énervant à mesure qu'il voyait son arme étrangement s'enrayer, des perles de sueurs dégoulinant de son front. Frank saisit l'occasion qu'il ne pouvait même pas s'expliquer et délivra un fabuleux coup de pied au visage du quatrième mafieux pour l'estourbir.

Frank voulait savoir, sans pour autant fourrer le nez dans des histoires qui ne le regardaient pas, si le mythe de l'Italie mafieuse était réel ou pas, et force et de constater que depuis ce fameux soir, il en été convaincue. Il donna dès le lendemain sa démission au garage, sachant qu'il serait pendant un temps pourchassé par la pègre locale et se rendit dans les semaines qui suivirent à Fortenze. Là, persuadé qu'il serait utile pour assurer la sécurité en usant de son expérience et de ses états de services quasi irréprochables, il se résignât à faire ce qu'il savait le mieux faire: se battre pour la justice. Il s'engageât donc dans le commissariat central de la ville.

C'est aussi à ce moment que Frank se rendit compte qu'il détenait des pouvoirs paranormaux, tel que la capacité de ralentir le temps l'espace de quelques secondes, et de dévier de petits projectiles de leur trajectoire. De mauvais souvenirs de son père lui vint à l'esprit, peut-être était-ce dut à l'immersion de son père dans son subconscient à la prison d'Etat en Floride qui lui avait valu ce genre de pouvoirs, peut-être était-ce aussi le contact avec cette petite fille en Irak. Toutes ces épreuves lui auraient servi de catalyseur jusqu'à temps que la situation, les phéromones et autres précurseurs biochimiques le contraignent à se servir de ses capacités hors du commun.


Spoiler:
 

Description physique:
Frank mesure 188 centimètres et pèse 81 kilogrammes. Frank a, du fait qu'il a toujours vécu dans des endroits chauds et ensoleillés (Floride, Irak, Afghanistan, Djibouti...) une peau légèrement halée le rendant plutôt beau. Ses cheveux blonds (qui on subit un changement radical de nuance sous l'effet prolongé du soleil) accompagnement le teint légèrement bruni naturel de son épiderme encadre des tempes creuses de chaque côté de deux yeux d'un profond bleu, sans cesse aux aguets. Vif et alerte, son regard tranche mais pourtant, et beaucoup de personnes pourrons en témoigner, on constate une part salvatrice d'humanité dans son regard, une parcelle insaisissable de bonté malgré tous les affres de la guerres auxquelles il a été exposé. Sur la pommette de son oeil gauche, l'on peut constater une petite cicatrise en forme de lézarde, à première vue insignifiante, mais en réalité très importante pour la santé de Frank. En effet, cette blessure est survenue lors d'une opération spéciale en Inde en partenariat avec le MI5 anglais, depuis, l'acuité visuelle de l'oeil gauche de Frank est bien moindre. Les médecins s'époumonent et sans cesse lui préconise d'ailleurs de ne pas trop le fatiguer, en jouant aux jeux vidéo pendant une longue période par exemple; ou en essayant de viser correctement avec un fusil, ça va de soi...
Son nez sans distinction particulière descend sur une bouche large, aux lèvres la plupart du temps sèches et mordillées de toute part. Sa mâchoire d'acier se forme en un véritable rectangle semblant être taillé dans une roche, tandis que ses joues se creuse légèrement, accentuant l'effet proéminent de pommettes pourtant tout à fait normales. Quelques rides marquées par le temps et son emploi extrêmement angoissant sont visibles sur le bord de ses narines et à la commissures des lèvres. Ses cheveux mi-long tombent en cascade de mèches brunes sur des épaules larges, habituées à l'effort physique et construites par d'innombrables combats armés. Son torse musculeux affirme son côté pugnace et entretient un effet indiscutable de vigueur physique exceptionnelle. La façon dont sont dessinés les muscles de sa ceinture abdominale pourrait entre autre faire rougir les meilleurs body-builder, pourtant, là encore peux-t-on discerner une encoche assez ancienne. En vérité, un coup de machette reçut dans l'abdomen en Côte-d'Ivoire.

Frank est d'un point de vue général un grand homme, musclé, mais pas plus qu'il n'en faut. Une des règles d'ors des SEALs était de conserver une forme physique irréprochable sans pour autant égaler les plus gros bras de la planète. En effet, la plupart des missions des SEALs réclamaient mouvance, ordre et précision, Frank est habitué à s'infiltrer dans des environnements urbains et exiguës, à nager en eau trouble avec un sac d'équipements sur le dos, ou encore à escalader et franchir divers obstacles à la seule force de ses bras. Pesé 120 kilos de muscles, bien que cela apporte assurément une force considérable, n'aurait servi qu'a fatigué et à ralentir le soldat dans un effort physique intense et continue.
Le style vestimentaire de Frank s'est nettement affirmé lors de sa démission de la grande muette américaine. Libre de toute obligation de porter jour après jour un uniforme, aussi présentable et impressionnant de décoration soit-il, Frank eut l'occasion de visiter les capitales mondiales de la mode en la présence de Paris en France, et de Milan en Italie. Bien que ce ne soit jamais était sa tasse de thé, Frank fit bien volontiers un effort vestimentaire. Ainsi, et en souvenir de nombreux polars des années 80 qu'il visionnait en boucle lors de son enfance, il s'était acheté un manteau long semblable à un imperméable à Londres, au sein de la Perfide Albion grisâtre en ce mois de Fevrier 2009. Fier comme Artaban dans son manteau couleur crème, il s'efforçait d'être propre sur lui, la teneur rigoureuse militaire dont il faisait preuve aidant grandement. Entre autre chose, Frank aime aussi porter des gants de cuir noir enveloppant ses mains de grandes tailles, ce qui lui permet non seulement d'avoir une prestance de tous les instants, mais aussi de se servir de son arme sans avoir à vérifier si ses mains sont propres et sèches. Cette habitude de porter des gants avait probablement pour naissance le fait que dans les SEALs, l'utilisation d'équipements tactiques sur le terrain tel que des gants en néoprène, ignifuges et même renforcés par une couche de tissu antidérapant était fréquente dans les milieux ou une prise sur la poignée de son arme était un facteur prépondérant dans la réussite de la mission. Frank aime aussi porte des pantalons plutôt amples, légers, en toile ou en tissu fin et de couleurs unies, sans véritable motif.


Description psychologique:
Frank était dans son enfance un petit garçon relativement pleutre, plutôt pleurnichard, et peu confiant en lui-même. Régulièrement mis à l'écart de ses camarades d'école, il se complaisait dans une sorte de monotonie solitaire tout en jalousant l'entrain dont certain autres enfants faisaient preuve; ce qui le poussait à développer un esprit revanchard. N'ayant jamais connue véritable éducation, ni soutient moral d'un père, il ne semblait pas savoir que son comportement renfermé et parfois puérile pouvait être contourné, il se plaisait dans un genre d'univers abstrait et hypocrite qu'il s'était construit, au sein duquel il pouvait contempler de toute sa grandeur de petit garçon de 6 ans, le monde entier. À la mort de sa mère, Frank s'enferma encore plus dans la solitude, bien que cette fois-ci, il ne s'occupait même plus de soigner l'apparence de ses réactions envers les autres dans l'unique but de se faire remarquer. Il se rendit peu à peu compte de l'envergure immense du monde qui s'ouvrait à ses yeux, et l'omnipotente brutalité de son père contraint d'avoir démissionné pour s'occuper de son fils, l'enferma cette fois-ci dans un écrin d'incertitude. Toutes ces mauvaises expériences forgèrent à Frank un esprit revêche tout au long de son adolescence, ne confiant pas facilement ses doutes et ses pensées à autrui, il apprit à maîtrisé ses pensées acariâtres et à voir le bon côté de la vie.
En entrant dans l'armée, il dut accomplir un travail personnel très intense sur sa personnalité pour en atténuer les traits les plus dérangeant, s'efforçant de limer les angles pour convenir au moule militaire de la célèbre institution qu'était la Navy SEAL, véritable école de la vie. Il apprit à être humble, bien que ce trait de caractère fondamentalement fallacieux fut bien vite balayé lorsqu'il reçut ses galons de lieutenant. Au départ étourdi comme un hanneton bien que développant une mémoire particulièrement efficiente, Frank apprit l'ordre et un semblant de discipline, devenant par la même fier et sérieux tel un âne qu'on étrille. Cela étant en grande partie dut aux remontrances incéssantes de ses successifs sergents instructeurs au sein de l'armée américaine, des sermons pro-américains et des discours de chefs d'état et pontes politiques et militaires sur le besoin et l'importance de disposer d'homme loyaux et patriotiques. Pour une fois dans sa vie, il entrevoyait la possibilité de devenir quelqu'un d'important, d'être utile.

Sa mentalité se renforçant à mesure que les missions se succédaient, Frank devint un chef un charismatique, apprécié de tous pour ses qualités d'organisation et sa capacité de clairvoyance hors du commun. Volontairement gracieux comme un chardon avec ses hommes, il se plaisait à dire que c'était pour les renforcer, se rappelant par la même son parcours chaotique avant de servir dans l'armée; force est de constater que ça ne lui a pas si mal réussi. Il développa de plus, des talents de diplomate lorsqu'il s'agissait de convaincre un supérieur quelconque du bien fonder du déploiement tactique qu'il avait entreprit, de la nécessité de recruter particulièrement telle ou telle recrue ou pour adopter tel ou tel sorte d'équipements à la place d'un autre. Une capacité de prêcher comme un apôtre qui le servi notamment lors d'une prise d'otages en Afghanistan. Fort psychologiquement, il est parfois insensible plus que de raison, persuadé que laisser entrevoir ses émotions les plus intimes est une faiblesse, il se comporte parfois en civil comme sur un champ de bataille. Ainsi, si vous avez la chance de converser à propos de lui sans qu'il soit muet comme un francolin pris, c'est que vous devriez jouer au Loto dans la minute qui suit, petit veinard!
Cependant, et malgré ses quelques traits de caractère fort dommageables comme la jalousie toute relative à son enfance dénuée de quelques choses essentielles comme l'amour d'une mère, Frank est profondément bon. Particulièrement attaché à l'esprit de justice, il est assez intelligent pour démêler la plupart du temps le vrai du faux, en se servant de sa capacité toute naturelle de sagacité et de lucidité. Il n'hésite pas non plus à définir sa propre notion de l'honneur et de la justice si cela peut lui rendre service ou le justifier de ses actes, mais en aucun cas sa vision des choses ne derivent de son état constitutif. Ainsi, Frank est qualifié par ses proches comme quelqu'un de courageux, qui ose et tente, qui s'impose par une intelligence incisive et une clairvoyance de tous les instants, un véritable cheval de labour coriace sur tous les domaines; rusé comme un renard et fort comme un Turc.

Arme/discipline de combat :
Desert Eagle:
Spoiler:
 
Le Desert Eagle est un pistolet semi-automatique d'origine israélienne produit par la firme IMI (Israel Military Industry) et mis sur le marché pour la première fois en 1981 chambré en .357 Magnum; puis en 1986 en .44 Magnum. Les concepteurs ne sont pas arrêtés en si bon chemin puisque plus tard fut commercialisé une version du DE chambrée en .50 AE (Action Express), une nouvelle munition de très gros calibre pour pistolet ayant été développée par Evan Whilden, ingénieur chez Action Arms. C'est précisément la munition qu'ai nécessaire au fonctionnement du Desert Eagle de Frank qui ne constitue pas son arme de service au sein de la police de Fortenze, contrairement à ce que beaucoup de films ou jeux vidéo veulent ben vous le faire croire, cette arme d'exception n'est pas employée à grande echelle; bien que cela tend à se réveler faux, puisque l'évolution et l'amélioration des gilets pares-balles obligent les soldats à utiliser des armes de poing capable de perforer efficacement le kevlar à moyenne portée, le Desert Eagle répondant très bien à ce genre de sollicitation.
Contrairement au pistolet semi-automatique classique (et à fortiori plus léger) qui utilise un mécanisme de recul, le Desert Eagle utilise une chambre d'emprunt à gaz caractéristique des armes comme les fusils et les mitrailleuse; ce qui confère à ce pistolet la puissance hors du commun d'un revolver, avec les capacités de tir rapide d'un pistolet semi-automatique à l'instar du Beretta 92.
D'une longueur totale de 26,9 centimètres et d'un poids chargé de 2,990 kilogrammes en .50 AE, le Desert Eagle est une arme extrêmement volumineuse. D'une capacité de seulement 7 coups lorsqu'il est chambré en .50 AE, la puissance absolument phénoménale de cette munition couplée à son fabuleux système d'emprunt à gaz peut mettre à terre même le plus imposant des colosses! C'est une arme qui convient en tout cas parfaitement à Frank et à sa stature imposante, il n'a aucun mal à s'en servir efficacement.

Benelli M3 Super 90:
Spoiler:
 
Le Benelli M3 Super 90 est un fusil à pompe de fabrication italienne, produit par la firme Benelli Armi SPA. Frank s'en ai procuré un en Italie à Turin après l'avoir essayé au commissariat de police de Fortenze. En effet, les forces de polices italiennes se servent de ce fusil à pompe lors d'opération spéciale comme les prise d'otages depuis 1999. Fiable et polyvalent, le M3 est notable pour permettre à l'utilisateur le choix de semi-automatique ou l'opération d'action de pompe, utile lors d'opération stratégique dans des endroits exiguë.
D'une longueur totale de 12à centimètres pour une longueur de canon de 66 centimètres, le Super 90 de Frank emploi des cartouches puissantes et au mécanisme éprouvé de dispersion de calibre 12. Frank conserve un exemplaire du M3 à son domicile, conscient qu'il devrait un jour se défendre et répondre de son rôle de justicier puisque policier luttant contre la pègre mafieuse.


Krav-Maga:
Méthode d'auto-défense et de combat rapprochée d'origine israéelienne. Adoptée par de nombreux services et corps armés dans le monde, telles que la police américaine ou les Commandos de Marines français.

Tae Kwon Do:
Signifiant La Voie du Pied et du Poing. Art martial d'origine sud-coréenne prenant racine dans d'ancestrales disciplines de combat datant d'avant le Moyen-Age. Le Tae Kwon Do fut créé officiellement le 11 Avril 1955 par le général Choi Hong Hi.

Bo-jutsu:
Art martial d'origine japonaise se basant quasi-exclusivement sur l'utilisation du bo, autrement appelé bâton de combat (environ 180 centimètres). Frank possède quelques notions de Jo-jutsu, bien que fondamentalement, les techniques ne soient pas les mêmes du fait de la taille très réduite du bâton utilisés (de 90 a 128 centimètres).


Spoiler:
 

Thèmes musicaux :
Rare: The Instinct [Killer Instinct]
Volition: Red Faction Main Theme [Red Faction]
Stormtroopers of Death: Free Dirty Needles

Comment avez-vous connu le forum :
Un membre ma invité, mais je ne connais pas son pseudo ici ^^'.

Avez-vous déjà eu une expérience RP :
Non... [...]
Euh, en fait si.

+ de 6 ans de RP à mon actif. Ancien administrateur de RP Spira (Final Fantasy X). Ivalice (Final Fantasy XII), La Communauté des Coeurs (Kingdom Hearts), RP Saint Seiya, RP Final Fantasy divers, RP manga divers. Je suis passé par beaucoup de style de RP depuis mes débuts.


Dernière édition par Frank Danjuro le Lun 19 Avr - 15:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Frank Danjuro [Terminé]   Mer 14 Avr - 18:28

Super ! Je te met dans le groupe policiers, et il ne reste plus qu'à attendre un juge pour que tu sois validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Frank Danjuro [Terminé]   Mer 14 Avr - 18:58

omfg....

Quelle belle présentation, je suis sans voix.
Bon bah, pour le coup :
49

Un vétéran comme on n'en fait plus! Bon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank Danjuro

avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 27
Localisation : Fortenze.
Pouvoir spécial : Pouvoirs psychiques.
>>>Voir présentation<<<
Niveau de combat : 49.
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: Frank Danjuro [Terminé]   Mer 14 Avr - 19:40

Merci beaucoup :D.
Voici donc mes techniques.




Pouvoirs:
-Télékinésie
-Rupture de l'espace temps pour faire disparaitre quelques choses (ne fonctionne que sur de tout petits objets)
-Ralentissement du temps (ne fonctionne que quelques secondes)
-Capacités ultrasensorielles naissantes
-Possibilité de voir à travers la matière (fine planche de bois, papier, tissu... ne fonctionne pas toujours)
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Frank ne sais pas lire dans les pensées des autres, pour l'instant du moins.


Techniques:
Level 1: Onde
Cette technique consiste à provoquer une onde de choc grâce aux impulsions psychiques émise par l'esprit de Frank. Selon sa volonté, cette onde peut prendre une forme bien précise, être aussi douce qu'une brise de vent ou au contraire repoussé un lourd obstacle. Cette technique néanmoins, n'est pas directement meurtrière, sauf si la cible est freiner ou percuter par autre chose.

Level 2: Aiguille psychique
Cette technique consiste à matérialisé une épine qui ira se loger dans un point extrêmement précis du corps de l'adversaire, censé lui causer une douleur atroce. Selon certain point toucher, peux provoquer une paralysie partielle.

Level 3: Pression
Cette technique consiste à émettre une pression physique sur un objet ou un corps par le biais de son esprit. Frank peut ainsi écrasé de petits objets à distance, ou de gros pourvue qu'il ne soit pas trop solide. Il peut aussi, et là et l'intérêt véritable en combat, étrangler et faire suffoquer son adversaire sans le toucher. Mais ce la ne fonctionne en général que sur les esprits faibles!

Level 4: Pulse
Cette technique est pour l'heure la plus puissante que Frank ai réussie à développer, elle consiste à concentrer une partie de son énergie psychique sous la forme matérielle d'une sphère lumineuse et de la guidez jusqu'à un point donné pour la faire éclater. L'énergie psychique ainsi dégager a tous les effets d'une petite bombe. Pour le moment, Frank est capable grâce à cette technique, de faire exploser un véhicule comme une berline ou un 4x4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell le Blanc
Gendarme en quête de rédemption
avatar

Fiche : du chevalier blanc
Masculin Nombre de messages : 134
Age : 28
Pouvoir spécial : projection de lumière
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Frank Danjuro [Terminé]   Jeu 15 Avr - 0:46

Frank, mais quel homme, n'aurions nous pas affaire au fils de Chuck Norris
Bon rp parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frank Danjuro [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frank Danjuro [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: L'Officiel :: Présentations des personnages :: Présentations finies :: Policiers-
Sauter vers: