Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rue Fausto [ détruite ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Lun 12 Juil - 13:38

[ Fenzer ]
=> Salle d'entrainement du QG Gioli

Fenzer sortait, et, encore en l'air, il se retourna pour voir KeiRyo qui venait dans sa direction, et surtout pour commencer son attaque aérienne : le combat n'est pas en pause.

Il attaque vers KeiRyo en tranchant l'air, faisant des ondes de choc qui fusèrent vers KeiRyo => Trois ondes de choques verticales, horizontale et en biais. Puis il utilisa un Buster Shoot en l'air pour se diriger vers la droite, pour en suite apparaitre quasi instantanement à la droite de KeiRyo, pour lui donner un coup de genou qui se dirigea vers les côtes, puis il accelera de nouveau vers le ciel, pour se tourner en toupis avec son Buster Shoot, et pendant qu'il faisait ce buster shoot de la main gauche qui le fit tourner, il concentra son attaque préférée.


CHAOS....

La lame noire était de retour, mais avec l'éffet de la rotation, c'était plus un fouet géant qui commençait déjà a détruire quelques maisons en piteux état.

TORNADO!!!!


Un torrent noir était maintenant en l'air.[i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Ven 16 Juil - 14:40

=> salle d'entrainement du QG Gioli

KeiRyo avait le sourire suite à la phrase de Carten qu'il entendait en sortant du trou, mais il reprit très rapidement du sérieux une fois dans la rue car le combat ne connait pas de pause. Quand il vit Fenzer il voulut lui lancé une attaque mais celui-ci fut le plus rapide à passer à l'action. Trois ondes de chocs lui arrière dessus, KeiRyo qui avait un peu anticipé posa sa main sur son aigle qui se changea en sphère tout autour de son invocateur. Cela faisait partie des incantations que KeiRyo préparait en venant (Ice Make Sheald). Les trois ondes vinrent se heurter à la sphère de glace, en créant trois trois d'un mètres de diamètre. A ce moment là, Fenzer sortit du rayon de vision réduit de KeiRyo pour arrivé juste à coté et lui donner un coup dans les cotes. Notre asiatique ne peut évité le coup, mais dés qu'il sentit le un contact avec lui-même il balança sa chaine de glace en direction de l'origine du coup. Les maillons de la chaine se décomposèrent en hirondelle de glace qui foncèrent bec en avant sur Fenzer, ceci était le second et dernier sort préparés en avance (Ice Make Swallow). Pendant que ses oiseaux de glace se créaient, KeiRyo subissait en contre coup du pied de Fenzer dans ses cotes et se fit projeter au sol. heureusement pour lui le reste de sa sphère de glace amortie un peu la chute. Une fois au sol, il concentra son énergie de glace dans ses mains puis donna des coups en l'air Ice Make Fireworks. Des feux d'artifice de glace fusèrent dans le ciel, sans prétention aucune de toucher le Requiem. Une fois le spectacle fini, tout les bâtiment restant était recouvert d'une fine couche de glace servant de miroir. KeiRyo regarda Carten qui était arrivé et lui dit :

"Des miroirs, ça peut t'aider avec tes sorts de lumière ?"

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devilman
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Si tu savais ..
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Lun 19 Juil - 21:37

Devilman ne pouvait que regarder de loin tout ce qu’il se passait dans cette rue, du moins ce qu’il en restait. Son protégé n’était pas très loin et se battait comme il n’avait jamais vu, cela était bien sympathique. Par contre, s’il lui arrivait quoi que ce soit, il devrait intervenir et le sortir de cette mauvaise passe. Un jeune homme qu’il n’avait pas vu arrivé fit son apparition, il semblait aider KeiRyo. Devilman espérait qu’à tous les deux ils puissent y arriver ..

* Restes parmi nous Mister ..*

Devilman prit un peu d’élan pour pouvoir voler avec sa petite cape rouge. Le vent l’emporta un peu plus près du combat qui avait commencé. Il y avait une tonne d’attaques dévastatrice, et à eux deux ils pourraient tuer quiconque, du moins c’est ce que Devilman pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Mar 27 Juil - 21:25

=> Salle d'entrainement

Carten sortit aussi, mais il n'eut rien d'autre a faire que d'observer son rival se faire défoncer. Pire, un torrent noir était a présent en l'air, et tout ce qui osait s'en approcher, comme un pauvre piaf, se faisait réduire a néant. Mais la Keiryo avait installé quelque chose. DES MIRROIRS. Ca lui rappelait son combat contre Sven.

Il se stabilisa en l'air avec des Solar Beam venant de ses pieds, et regardait la scène. Il analysait, et chercher un moyen de s'en occuper vite fait. Il fallait percer ses défenses, masi actuellement, c'était surtout sa technique qu'il faut dissiper.

Carten prit son élant, et fonca vers Fenzer, lui tournant autours. Puis il chercha le bon moment : il tira un solar beam sur un des mirroirs qui se refléta, créant alors une figure géométrique.

SOLAR BEAM - ETOILE POLAIRE!

Puis il fonca vers le haut, se mit bien au dessus du tourbillon noir, et tira un gigantesque Solar Beam droit sur Fenzer.

[Désolé post de merde, en ce moment j'ai vraiment pas d'inspi concernant Domingo ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Ven 30 Juil - 16:08

=>Salle d'entrainement du QG Gioli

Emergeant du trou, Maciro se réceptionna au sol et chercha des yeux le combat. Celui-ci s'était dorénavant déplacé dans les airs, et Maciro se permit quelques instants d'observation : le tourbillon noir étant sans aucun conteste Fenzer, et sa puissance telle que de là où il était, le jeune homme sentait les émanations d'énergie. Cependant, face à cela, Keyryo et Carten avaient eu une idée intéressante. Le jeune homme brun maitrisant la glace avait créé plsieurs miroirs autour de Fenzer... Le blond tira alors un rayon de lumière qui rebondit sur les miroirs, créant une forme qui entourait le tourbillon noir. Puis, montant plus haut, Carten rassembla son énergie pour tirer un Solar Beam, le plus puissant qu'il puisse.
C'était une occasion pour Maciro d'en rajouter une couche, occasion dont il ne se priverait pas. Se concentrant un instant, il leva sa hache nimbée de flammes et incanta rapidement :


-Né dans les entrailles de la Terre, il essaye constamment de s'élever au ciel ; disciple de la destruction, seuls lui résiste la terre dont il jaillit et ses semblables...

Au temple où il avait appris à maitriser ses pouvoirs, Maciro avait appris entre autre une chose : les mots peuvent receler un certain pouvoir, si ils sont utilisés correctement. Que ce soit pour aider à la concentration ou pour changer la nature d'un pouvoir, ils peuvent devenir d'excellents catalyseurs.
En l'occurrence, le pouvoir de Maciro possède 2 facettes : si il peut créer des flammes, il peut aussi en absorber. Dans ce dernier cas, elle lui sert généralement à restaurer son énergie, mais il restait une source de flamme qu'il avait absorbée, et dont il ne s'était jamais servie : celles de l'incendie qui avait détruit sa maison et tué sa famille.
Et Maciro s'apprêtait à relâcher cette quantité de flamme qu'il avait gardé en réserve tout ce temps.


-Fiamme dell'Inferno !

Une quantité impressionnante de flammes concentrées fut éjectée de la hache en quelques instants, et filèrent vers le tourbillon noir, qui reçut ainsi en même temps le choc du solar Beam et celui des Fiamme dell'Inferno. Une explosion d'une puissance gigantesque s'ensuivit, et Maciro, bien qu'au sol, eut un mal fou à ne pas se faire entrainer par la puissance du souffle. Il espérait que les deux autres s'en étaient également bien tirés, car il ne savait pas quel impact avait pu avoir les deux tirs sur Fenzer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Lun 2 Aoû - 0:04

[post étrange powa ]

Fenzer tournait autour de lui même , quand les attaques le frappèrent de plein fouet. Incapable de réagir, et surtout, voulant ces attaques, il se fit alors blessé pour la première fois du combat. Il retomba alors lourdement par terre, mais pas en catastrophe, mais sur ses pieds, avec une main en appuis.

Il respirait fortement, un peu fatigué, et un filet de sang lui coulant sur l'oeil troubla légèrement sa vie. De plus, son bras droit était blessé, et apparement c'était assez douloureux. Mais il n'en était rien, Fenzer sauta en arrière pour se mettre au sommet d'un reste de maison, et au centre de tout ces débrits, il regardait de haut ses trois adversaires maintenant au sol.

Vous êtes forts, j'aime ça. Mais pas assez pour me vaincre. Il est temps de vous montrer pourquoi je suis appelé le " démon cauchemardesque "


Fenzer prit son épée, et pose la lame ( du côté plat ) sur son front, la tenant bien verticale devant lui. Il ferma les yeux, respira profondément, avant de fermer son poings gauche, levé devant lui.

Chaos.


La main fut entourée d'une aura noir et il fracassa sa grande lame avec.

En resortit une fine lame, de forme rectangulaire. En effet, elle n'avais pas de pointe, et elle était très fine. De même, la garde avait cassée, et se révèle être très simpliste. une tête de dragon, qui se prolonge en une queue qui fait le tour du manche, finalement, il n'y a plus de garde.

Il la redescendit d'un geste vif, l'arrêtant a la perpendiculaire du sol sur lequel il était.

Puis il se laissa tomber en avant, mais au lieu de percuter le sol, il fit un salto en l'air, a quelque centimetre du sol sur lequel il devait tomber, et tomba sur les pieds, ce qui le propulsa directement vers le trio. Ni une ni deux, il concentra un chaos wave dans sa nouvelle lame qu'il lacha juste au moment de toucher l'épée de carten, qui s'était mit en garde. Ce même Chaos wave, il le prolongea vers les deux autres, le séparant en deux attaques bien distinctes, puis il donna un coup de pied vers carten, avant de se lancer vers Keiryo, ou il fit un enchainement [ deux coup de poings gauche, une attaque verticale a l'épée, puis une roue qui a pour but de donner un double coup de pied au samourai, avant de lancer une attaque verticale a nouveau, mais cette fois-ci, vers le ciel ] et passa directement au dernier, qu'il attaqua directement pour la première fois, en lui lanca non pas un, mais 3 chaos wave qui se suivait, le reprennant avec une attaque horizontal, puis un enchainement de 7 coups d'épées [ haut => bas, gauche => droite, haut-droite => bas gauche, bas-gauche => gauche, une attaque percante, puis une verticale vers le haut, il fini par sauter et finir sur une attaque de haut en bas plus puissante. ] Et enfin, il prit de la hauteur pour lancer un Buster Shot qui allait évidemment aggrandir le trou dans le sol.


[ Carten postera pas tout de suite, mais après Fenzer, pour le finir. C'est le dernier combat, alors donnez vous a fond ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Lun 2 Aoû - 17:35

[Pour raisons scénaristiques, je fais un premier post maintenant et un autre sera fait après que Keiryo ait posté]

Quand Fenzer repassa à l'attaque, la première chose que remarqua Maciro fut sa vitesse : imperceptiblement, celle-ci avait augmenté, mais cette petite différence comptait énormément. Sa façon de combattre restait cependant compréhensible, mais si le suivre était une toute autre affaire. Le montagnard parvint à esquiver la première Chaos Wave, puis se dirigea vers Carten afin de l'aider, mais trop lentement : il arrivait que Fenzer avait changé de cible, et enchainait ses coups sur Keiryo. Maciro s'éloigna alors de Carten, et s'immobilisa un bref instant...
...Instant où Fenzer arriva sur lui, précédé de 3 chaos Waves. Le jeune homme ne pouvant réussir à toutes les esquiver, concentra la majeure partie de ses réserves d'énergies dans sa hache et envoya par son biais une salve de boules de feu qui écartèrent les attaques du Requiem. Cependant, aucune ne toucha Fenzer, qui entama une série d'enchainement rapide. Maciro eut le réflexe de lever sa double hache, puis la fit tournoyer pour tenter de parer un maximum d'attaque, avec quelques échecs cependant : il ne put dévier l'attaque perçante, qui entama largement son flanc. De là, il perdit suffisamment sa concentration pour que l'attaque suivante le désarme, et la dernière fit une large entaille dans sa poitrine, malgré le don passif de résistance du jeune homme. Ecarquillant les yeux sous le choc, Maciro recula d'un pas, et le Buster Shot qui tomba sous ses pieds le fit chuter vers la salle d'entrainement Gioli.

Tout se passait au ralenti. Le jeune homme sentait chacun de ses battements de coeur, entendait le sifflement du vent, et le chuintement que fit sa hache lorsqu'elle le dépassa.
Un terrible choc dans son dos lui indiqua qu'il avait touché le sol. Lentement il remua le bout de ses orteils et ses doigts, sans problème : il ne s'était pas cassé de vertèbres, ce qui relevait du miracle pour une telle chute.
Il ressentait en revanche une douleur immense, de sa poitrine et de son flanc. Etrangement, alros que ses nerfs ne devraient pas pouvoir ressentir de si faibles sensations, il sentait le sang s'écouler de ses blessures.
Une autre sensation se fit sentir alors : douce, un peu chaude, elle caressait le bout de ses doigts et ses jambes. Essayant de lever la tête, il vit qu'ils s'agissaient des flammes qu'une mince partie de son pouvoir avait entretenue. N'importe qui n'ayant pas d'affinité avec le feu serait brulé, mais pour le montagnard, ces flammes n'avaient pas plus d'effets négatifs sur son corps que de l'eau.
Fermant les yeux, il se remémora ce qu'il s'était passé quelques minutes auparavant...


---
Il portait son sosie dans ses bras, et s'avançait vers la sortie de la salle d'entrainement, tout en faisant signe au husky de le suivre. Alors qu'il déposait le jeune parrain, Maciro se rendit compte que les yeux de ce dernier étaient entrouverts, et il ouvrait doucement la bouche, pour essayer de dire quelque chose :

-Flammes... Mon artefact... explosé.. détruit.

-Terano... Calme-toi, ne dit rien, tu es un peu trop mal pour ne serait-ce que parler.


Cependant Gioli continua, cette fois-ci de façon un peu plus intelligible :

-Lors de notre combat, nous ne pouvions au départ rien contre l'autre... Comme si nos pouvoirs ne pouvaient s'opposer. Ces flammes viennent de mon artefact...

Maciro lui posa la main sur la bouche, lui intimant le silence. Il avait compris où Terano souhaitait en venir, et le lui fit comprendre d'un sourire. Le jeune parrain ferma les yeux, et sa respiration régulière indiquait qu'il était endormi.
Faisant passer le jeune chient à l'extérieur de la salle, Maciro verrouilla la prote et se tourna vers les foyers de flamme. Il savait ce qu'il lui restait à faire.


---

Lorsqu'il rouvrit les yeux, le montagnard se concentra sur les flammes autour de lui, et les fit se rassembler autour de lui, et même sur lui, comme si il souhaitait s'immoler. Les sondant, il remarqua qu'elles étaient à une concentration énergétique qu'il n'avait que rarement vu auparavant, et elles étaient étonnament faciles à manipuler... comme il le supposait.
Continuant de contrôler les différents foyers, il les fit se déplacer et les réunit sur son corps, en deux endroits : son flanc, et sa poitrine, c'est-à-dire là où il était blessé.


-Assimilazione...

Aussitôt, il sentit les flammes le brûler : le processus d'assimilation était très douloureux lorsqu'il s'en servait pour guérir partiellement des blessures, car il s'en servait pour littéralement cautériser l'intégrité de ses plaies. Mais la douleur était dans la limite du supportable, la cautérisation avait l'avantage d'empâcher de manière irrévocable tout saignement, et l'énergie des flammes s'infiltrant en lui, il sentit une vigueur nouvelle s'emparer de ses membres.
Il eut un sourire, et fixa le ciel à travers le trou de 30 m de longueur. Encore quelques instants, et il pourrait y retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Ven 6 Aoû - 16:51

Pendant que Fenzer parla au petit groupe formé par Carten, Maciro et KeiRyo, ce dernier sortie sa lame. Il avait bien compris que le requiem n'en resterait pas là. Shibien en main, le jeune Drago apprécia le fait de ne pas se faire vampirisé son énergie durant ce duel tendu. Notre guerrier contra la chaos wave avec une nova qui s'annulèrent entre elles. Mais juste après Fenzer arriva sur KeiRyo en le frappant de deux coups de poings que notre asiatique para avec son bras droit qui se brisa sous le coup. Par pur la hasard, KeiRyo sentit un petit picotement dans son bras le fit bouger d'un seul coup qui para le coup vertical de l'épée de Fenzer. Au contact de la lame de son adversaire, Shibien absorba un peu d'énergie des ténèbres que dégage le requiem. KeiRyo n'eut guère le temps de voir le résultat qu'il fut frapper part un double coup de pied. Le premier le fit partir en arrière et le second le souleva. KeiRyo cracha une dizaine de centilitres de sang. En l'air à moitié plus trop conscient il était devenu une cible facile et c'est à ce moment là que Fenzer en profita pour puis assigné un coup ascendant puis partie sans trop faire attention au résultat de son coup. KeiRyo reprit ses esprits, il planait en l'air sur le dos d'un loup blanc aux ailes noirs. Le loup se posa sur le sol puis tourna la tête vers celle de KeiRyo. notre asiatique était un peu sur le cul, il ne comprenait pas tout ce qui lui arrivait. La pierre en forme de grade de Shibien sur le front de l'animal lui mit la puce à l'oreille. Il comprit de suite que ce canidé ailé était en fait son arme. C'était lui qui avait paré le coup de Fenzer en créant de la glace. KeiRyo se posa sur le plancher des vaches puis mit sa main sur la tête de Shibien. Puis tout deux s'envolèrent en direction de Fenzer. KeiRyo était propulser par une nova n'allait tout droit vers son objectif. Quand à Shibien, lui il était passer par la droite en faisant une parabole et juste avant que KeiRyo arrive à quatre mètre du Requiem le canidé hurla et de sa bouche sortie un rayon givrant qui devait servir à immobilisé le maitre de Carten. Ensuite c'est le jeune Drago qui attaqua. En arrêtant de se propulser et qui tendant sa main en avant tout en concentrant toute le reste de son énergie et sa vie. Supernova, une déflagration gigantesque se créa devant la main de KeiRyo qui tenait juste une nova. KeiRyo fut projeter par le choc et il se fracassa le dos sur un reste de mur inconscient. La supernova venait d'engendrer un trou noir qui commençait à absorber la matière. Shibien fidèle à son maitre continua son oeuvre en lançant des boules de feu avec ses ailes en direction de ce qu'il pouvait rester de Fenzer afin de le faire disparaitre dans le trou noir.

[KR dernière action, à vous]

Spoiler:
 

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Sam 14 Aoû - 15:48

Maciro se releva dès l'instant où il eut assimilé toutes les flammes. Jetant un oeil au dessus de lui, il entendit une explosion importante, suivit d'une énorme perturbation dans ses sensations d'énergies. Il captait cependant toujours la présence de ses deux coéquipiers, leur adversaire étant.. au centre de la perturbation elle-même !
Le montagnard ne pouvait pas savoir qui était à l'origine de ceci, cependant, il croyait bon de se dépêcher. Ramassant sa hache, le jeune homme activa son pouvoir, mais cette fois-ci de manière différente : en absorbant les flammes issues de l'artefact Gioli, il avait emmagasiné un important surplus d'énergie, qu'il pouvait donc consommer de manière importante, afin d'être au mieux de ses capacités le plus longtemps possible. Ses yeux devenant ambrés, sa hache s'embrasa, mais le changement ne s'arrêta pas là. Les flammes s'étendirent le long de ses mains, de ses bras, jusque ses épaules, et le bas de ses jambes s'enflamma de même.
Puis, dans un déferlement de flammes issus de ses jambes, le jeune homme décolla le plus rapidement possible, et arriva à la surface en à peine 1 ou 2 secondes. Il examina tout de suite la situation : Keiryo était inconscient, adossé à un mur. Carten se préparait visiblement à l'assaut, et une étrange créature ailée lançait plusieurs attaques vers un trou noir.
Le jeune homme renvoya une poussée de flammes qui l'amena à proximité du trou noir. Tout de suite, il se sentit absorbé, mais il n'avait pas de difficultés à y
résister, comme si ce n'était pas lui qui était visé.


Puis il sentit quelque chose changer au sein du trou noir, comme si il changeait d'alignement... Sans son créateur pour le contrôler, Maciro devina que Fenzer était en train de prendre le contrôle du trou noir.
Sentant la sensation d'aspiration augmenter, le jeune homme eut un sourire, et se laissa entrainer. Plus il se rapprochait, plus il sentait la pression augmenter sur son corps. Par bonheur, sa résistance naturelle parvenait largement à maintenir son corps en bon état. Mais pour rentrer à l'intérieur sans risque, il en faudrait bien plus : le montagnard déploya un bouclier de flammes tout autour de lui, qu'il alimenta constamment : ainsi, le trou noir absorbait d'abord son bouclier, et le jeune
homme parvenait à s'enfoncer plus profondément tout en restant relativement à l'abri.

Puis soudain, la pression cessa totalement. Maciro flottait dans le vide, sans aucun repère de haut ou de bas. Face à lui, à quelques mètres, Fenzer était là, visiblement concentré à contrôler le trou noir.
Sans attendre que son adversaire ne découvre sa présence, Maciro reprit correctement en main sa hache et se propulsa grâce à ses flammes droit sur Fenzer.

Le Requiem vit venir l'attaque à temps, et l'esquiva. Maciro repassa tout de suite à l'attaque en frappant deux fois avec sa hache à l'horizontale. Il se propulsa
ensuite en arrière et lança son arme tel un disque de flamme vers Fenzer. En même temps, il concentra une forte boule de flamme dans sa main, et dit :


-Dans un lieu plein de ténèbres comme celui-ci... Je me demande ce qu'un peu de lumière ferait !

Il libéra alors sa boule de flammes, non pas vers son adversaire, mais « au-dessus » de lui. La boule implosa et libéra un flot de lumière vive qui inonda l'étrange endroit où il se trouvait. Maciro sentit la nature du lieu changer, et il lui sembla que le trou noir perdait un peu en puissance, mais ce n'était pas suffisant. Cependant, il tenait une piste.
Il ramena sa hache à lui juste à temps pour parer une attaque du Requiem, qui était décidé à l'empêcher d'agir. Cependant, Maciro n'avait que peu de séquelles de ses blessures précédentes, et son niveau d'énergie était gonflé à bloc, aussi il essaya par tous les moyens de surprendre son adversaire en utilisant toutes les techniques de combat au corps à corps qu'il connaissait, et en frappant aussi vite et fort que possible.
Ainsi, bien que Fenzer était bien plus doué que le montagnard, les deux peinaient presque de la même façon, le Requiem ayant reçu plusieurs blessures lors des combats précédant.

Puis le jeune homme s'écarta brusquement de son adversaire, et commença à former tout autour de lui une boule de flamme, qu'il remplit largement de toute l'énergie qu'il pouvait fournir. Il avait là sa chance de détruire totalement le trou noir, et il n'allait pas se gêner.
Par manque de temps ou par prudence, le Requiem n'attaqua pas Maciro, et celui-ci en profita pour libérer encore plus d'énergie, qu'il fit imploser d'un seul coup.
Il y eut un éclat de lumière, qui aurait aveuglé quiconque n'était pas dans la boule. Cependant, Maciro ne dut sa survie qu'aux flammes qu'il avait gardé sur plusieurs parties de son corps, le protégeant ainsi.
A l'extérieur du trou noir, un bref rayon de lumière perça. Puis, après un bref instant, plusieurs autres apparurent, et le trou noir se dissipa.

Maciro chuta sans ralentir, et ne fit qu'une brève poussée de flammes à l'arrivée pour ne pas recevoir de blessures supplémentaires. Les flammes sur sa hache et sur son corps s'éteignirent toutes seules, le jeune homme étant vidé de la plus grande part de son énergie.
Il ne restait plus en l'air que Fenzer, qu'on ne distinguait pas très bien. Le montagnard se tourna alors vers Carten et lui cria :

-Vas-y, Agostino !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Sam 21 Aoû - 12:54

[ZISISIEND) [ post Fenzer & Carten ]

L'explosion avait tout détruit, et Fenzer avait été totalement aveuglé après toutes ses attaques. Il avait mal, ses os s'étaient brisé, il était fatigué. Durant ce moment, il se rappela sa vie, il se rappela son cauchemard. Ses amis étaient loins. Non, même loin est un mot trop faible. Il était néant, rien, ils n'existaient pas dans se monde.
La seule personne qu'il n'eut jamais vu, c'était Mana. Mana, il ne la connaissait pas, mais elle aussi, était coincée ici. Ce monde est puissant, et a capturé des âmes fortes. Fenzer Akumu, le démon cauchemardesque, un ange, un Gaëlins, quelqu'un qui viens d'un autre monde.

Il flottait en l'air, en se rappelant sa première rencontre avec Nero. Il était évanouie, et c'était lors d'un entrainement, lorsque Nero se penchait sur lui.
" ca va ? " était les premiers mots étrange qu'il entendait. La sonorité était différente, mais il la comprennait tout de même.
Et là, Fenzer, se revoyais debout, une blessure au visage. Il venait d'être touché, mais il ne l'a jamais été. C'était surement la " faille " qui l'avait mit ici. Nero, une épée ensanglantée dans la main, avait un sourire malin, mais d'un autre côté, il avait un regard désolé.
Ce fût d'ailleurs la dernière fois que Fenzer vit une expression " gentille " sur le visage de Nero.
Il se demande d'ailleurs si il n'est pas le fautif dans cette histoire. Peut-être bien que son changement de personnalité, du moins, le fait qu'il ait remplacé le Fenzer de ce monde, soit la cause d'un traumatisme pour Nero? Il ne le sait pas, il ne le connais pas.

" je veux partir "
" je veux rentrer "
" Si je fais ce qu'il faut ici, je pourrais rentrer ? "
" C'est un rêve non? "

" tu veux bien m'entrainer? " Disais un jeune homme blond, assis sur une pile de mafieux. Il avait des blessures partout, des bleus, des coupures, un impact de balle dans la jambe. Mais il avait un regard sérieux. Fenzer l'avait sauvé, inconsciemment, en laissant sa nature de héros, de sauveur, prendre le dessus. Il espérait rester un méchant, il espérait que ca le renverrait chez lui.

Fenzer tombait, après s'être prit un trou noir, l'avoir redirigé, puis s'être prit une explosion en pleine face. Il tombait, il tombait, il tombait.


Je veux.... rentrer. Je veux.... tous.... les revoirs.


C'est ça alors! C'EST CA! JE VAIS TOUT DETRUITE, JE VAIS DETRUIRE MON CAUCHEMARD!

Il pointa sa main vers le sol, ou se trouvait tout le monde, et Carten, en haut, était le dernier rempart pour protéger Domingo.


Vous... les REQUIEM... vous m'avez tout enlevé. Mes amis. Ma maison, LA JOIE QU'ON AVAIT!


Son expression ne montrait plus que la rage et la tristesse, ses dents serrées, ses yeux humides.


BUSTEEEEEEEEEEER

JE NE VAIS PAS TE LAISSER FAIRE!

Carten utilisa le solar beam pour se mettre entre Fenzer et le sol, et surtout, pour se retourner et se mettre en face de Fenzer. L'attaque se chargeait, alors que les deux flottaient presque en l'air.

SHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT!!


ET la technique fût lancée, à pleine puissance contre Carten, qui lui présenta sa main droite, du moins, son poing. Le poing frappa violemment l'energie noire, et c'est à ce moment qu'on entendit un gros CRAC. Le bras de Carten venait de Craquer, mais d'un autre côté, son coup de poing avait dévié la trajectoire du tir qui partit a l'horizontale vers une montagne qui explosa. Carten posa le pied par terre, et eu juste le temps de prendre son épée de sa main valide que Fenzer arriva par au dessus et lui donna un coup Vertical qu'il contra difficilement, s'enfonçant de plusieurs centimêtres dans le sol.

Carten répliqua, en faisant reculer Fenzer par un vif coup de pied.


Ha.. ha... Tu te débrouille bien, Agostino, j'en ai rarement vu des aussi coriaces!


Moi de même, t'es un vrai challenge.... Mais....


Il prit avec sa main gauche sa deuxième épée.

Je te battrais, quoi qu'il en coute.

Et l'épée qu'il avait reçu réagit à sa volonté, à sa rage de vaincre, et émis une magnifique lumière, une lumière qui entoura Carten, le faisant ressembler à une étoile. Quand la lumière s'estompa, il n'avait plus aucunes épées. A la place, il avait un gant avec des lames. L'épée Agostino et son épée occidental avaient fusionnées. Sous la pression, la chemise de Carten explosa, et ses cheveux se virent libérés.

Haha... Le grand final hein? CHAOS SKIN!

L'armure noire entoura Fenzer, qui ressemblait à nouveau à un démon.

Les deux adversaires se regardèrent longtemps, avant de s'élancer chacun leur tour, leur pas heurtant lourdement le sol, pour finalement attaquer chacun. Le choc fût assourdissant, et au final les deux adversaires étaient debout l'un en face de l'autre.

L'épée de Fenzer était plantée dans le flanc de Carten, duquel s'écoulait un filet de sang. En réaction, Carten cracha un peu de sang. Mais de l'autre côté, le poing de Carten était profondément enfoncé dans l'estomac de Fenzer. De son dos, sortait les deux lames, le tout avait transpercé le CHAOS SKIN. Fenzer vomis du sang, avant de s'écrouler a genoux.


L'élève.... dé... passe......le..... m... maître ...... hein?

Fen...zer.

Carten avait désormais un gout très amer dans la bouche. Fenzer, qui était jadis son amis, est transpercé par son poing. Au même moment, la pluie tombait lourdement sur Domingo.

Je ... suis désolé... Fenzer. Mais je ne peux pas. .. mourir maintenant....
Tsé.... Chii.... Lupo....Gambino....Choco.... Windy.... Raia.... Keiryo..... Terano....Misa.....Alex.....Matt.....Violence..... Ils sont tous important pour moi où ma famille. Je n'ai pas pu tous les protéger.... mais.... dans mon coeur.... Ils sont tous la, et je dois sauver leur souvenir.

C'EST POUR CA QUE JE NE PEUX PAS PERDRE. JE NE DOIT PLUS PERDRE! JAMAIS!

Fenzer s'allonga par terre alors, lourdement, dos au sol. Il respirait lourdement, et déjà, il ne voyais plus rien.

Bien. Protège tes amis. Tue les Requiem. Tue Nero. J'ai toujours... voulu le tuer. Mais je me disais qu'il était inutile de me laisser guider par mes sentiments, que je devais accomplir mon devoir de REquiem pour rentrer chez moi. Je crois d'ailleurs..... que j'ai reussis.


Carten se mit aussi a genoux, devant Fenzer. Malgré la pluie, on comprenait que des larmes coulaient sur ses joues.

Ne.... tombe jamais de ce côté. Quoiqu'il arrive, souris. Ne laisse pas ta colère... ta fierté.... te guider. Souris.... protège.... tes amis.
Le visage de Fenzer était serein, et souriant, ce qui contrastait avec tout ce que l'on avait vu auparavant.

Fen...zer?

Vis.... par pour toi... mais pour tes amis....

Fenzer ferma les yeux une dernière fois, et prit une longue inspiration.....

Mana.... je part.... en premier.

" Drack.... Je suis ... ;de retour " Pensa Fenzer dans un dernier soupir.
Fenzer venait de mourir, le Chaos skin avait disparût, et la pluie battante couvraient les cris de Carten.


[ au passage, Carten, KeiRyo et Maciro gagnent 5 niveaux. Si Terano n'a pas eu de niveaux, il en aura 3, sinon, bah sinon rien xD ]
[note Choco : et beh, sympa ce combat =o Mais j'ai pas bien compris, Fenz y retourne vraiment dans son monde ou il est dead ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Sam 21 Aoû - 23:56

=> (whatever, je me souviens pas) [Roo]

Roo, qui se ''baladais'' toujours depuis son départ du magasin de café, se retourna quand il entendit un long bruit sourd derrière lui. Une montagne venait de s'écrouler. Avant de voir exploser le mont, Roo avait vu filer vers elle une sorte d'onde d'énergie noire qu'il reconnut comme étant l'une des attaques de Fenzer.
Son ''ami'' le Requiem de ténèbres était donc en train de combattre. Le petit brun survolté s'empressa donc dans la direction qu'il supposais être celle où se trouvais l'autre, espérant pouvoir assister a une partie de son massacre.

Il marcha peu, arrivé sur les toits, il ne put pas rater la ''zone de combat'', une large partie de la ville était détruite, et apparemment servait de scène a la lutte de fenzer contre plusieurs personnes, un énorme trou se situais légèrement plus loin, quand à savoir où il menait...la question restait en suspens. Fenzer lui même était au sol, une épaisse couche noire recouvrait son corps. En face de lui, un jeune blond, dont Roo ignorait totalement l'identité, de toute façon, a quoi bon, il n'allait pas a tarder a mourir.
C'est au moment où les corps des deux combattants s'élançaient l'un vers l'autre que Roo remarqua l'état de Fenzer. Il paraissait a bout de souffle, sur le point de craquer....

-....Fenzer!?

L'impact entre les deux eut lieu...Et quelques instants plus tard, Fenzer et Carten étaient face a face, l'épée de Fenzer plantée dans le flan du jeune blond, qui quand a lui, tenais son poing contre le torse de fenzer, apparemment son poing ayant traversé le chaos Skin, a l'aide de lames.
Fenzer s'écroula a genoux, vomissant des gerbes de sang...

Roo, incrédule, était toujours sous la pluie, et n'avais pas bougé. De légères étincelles autour de son corps, signe qu'il commençait a légèrement perdre son calme. Une des seules personnes auxquelles ce petit esprit détraqué avait réussi a s'attacher, ne serait-ce qu'un minimum, était en très mauvaise posture, très mauvaise. Serrant les dents, il s'avança légèrement vers la scène. Fenzer était maintenant allongé au sol, son adversaire blond agenouillé a ses cotés.

La pluie battante sur domingo trempais Roo jusqu'aux os, chose qui ne faisait accentuer l'ardeur des étincelles qui parcouraient son corps, étincelles qui se transformaient de plus en plus en petits éclairs, claquant tout autour de lui. Toujours en marchant calmement, mais le regard fixé droit sur fenzer mourant, les dents serrées.
Au moment où il s'arrêta, a la hauteur des deux hommes, Fenzer avait déjà rendu l'âme. Et chose qui n'était pas arrivée depuis longtemps, voir qui n'était jamais arrivée pour Roo, des larmes roulaient sur ses joues, blessé de la mort de son ami, tellement rapide qu'il n'avait même pas eu le temps de s'y préparer.

Son regard, extrêmement dur, se posa sur Carten, qu'il fixa avec fureur.

-toi.

Sa voix se mit a trembler légèrement, submergé par l'émotion, le tonnerre gronda au loin, se rapprochant au fur et a mesure, comme la pluie battante, qui j'accentuais de plus en plus.

-c'est toi qui a fait ça. TU AS TUE FENZER.

A peine a la fin de sa phrase, un énorme éclair s'abattit tout près, a quelques mètres de là où se trouvait le groupe. Suivis par plusieurs autres, de plus en plus près, symboles de la colère du petit survolté.

-je vais te tuer. Toi le premier. ET VOUS. VOUS AVEZ TUE FENZEER.

Un énorme éclair s'abattit cette fois juste derrière Roo, qui pleurais maintenant a chaudes larmes. Tellement proche qu'un des verres de ses gogles explosa. Il s'approcha lentement de Carten, contournant le corps de son ami décédé. Le tonnerre grondant, menaçant, les éclairs autour de son corps toujours plus puissants, tellement que l'air ambiant en était électrique, presque brûlant...

[ça va chier. ahah]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Dim 22 Aoû - 14:41

[Shibien]

Le loup observa les deux autres partenaires de son maitre en finir avec leur adversaire. Avant que le blond ne donne le coup final le loup ailée retourna prêt de l'asiatique inconscient et en train de sombré vers la mort. Le canidé lui donna des petits coups de pattes pour le réveillé mais rien, il tenta de lui lécher le visage mais l'effet qu'il attendait ne vient pas. Prêt à arrêter il vit la bague récupérer lors de la destruction du logis de KeiRyo. Shibien concentra alors son énergie sur cette source de puissance que son maitre avait acquis.

[KeiRyo]

La dernière chose qu'il avait vu c'était une gigantesque explosion et sa conséquence, le trou noir. après c'est le black out plus rien, aucune sensation, même pas celle de la souffrance lors de sa chute brutale. Il était désormais dans un tunnel derrière lui se trouvait les ténèbres les plus sombres qu'il n'est jamais vu et devant lui une lumière qui lui rappelait Mac. Alors qu'il prenait la direction de la lumière un hurlement provenant de derrière. Le jeune Drago se retourna et vit un loup blanc aux ailes noirs d'hirondelle.

"KeiRyo tu pars déjà ?"

"Shibien ?"

"Ne pose pas de question dont tu connais les réponses. Mais demande toi plutôt si tu veux partir maintenant et laisser les autres dans la situation critique où ils sont. L'ennemi est toujours là même si ce n'est plus le même."


Le muramasa faisait référence à Roo qui approchait. KeiRyo sourit puis se tourna vers la lumière.

"Une prochaine fois peut-être!"

Il se mit ensuite à courir vers les ténèbres puis se réveilla par terre le dos en compote et shibien en forme arme vidé d'énergie à coté de sa main droite où il portait la bague Sapiento. Par le biais d'un Ice Make Spine Il se remit la colonne vertébrale en place puis se releva rangea Shibien dans son fourreau puis puis regarda le nouveau requiem.

"TU NE LE TUERA POINT! Enfin pas avant de me tuer. Cet homme est ma cible."

KeiRyo qui tenait debout grâce à l'énergie donné par Shibien fit fasse au nouvel arrivant. Il savait bien qu'il ne pourrait lutter aussi bien contre ce nouvel ennemis que contre Fenzer, mais il n'avait pas le choix lui seul peux envoyer son rival Agostino sous terre.

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciro Ventigo
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Pouvoir spécial : -Résistance
-Maniement du feu.
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Mer 25 Aoû - 23:21

Maciro arriva derrière Keiryo. De loin, il avait observé la fin du combat contre Fenzer, et saluait la performance de Carten... Cependant, l'arrivée d'un autre Requiem arrivait au plus mauvais moment : ils étaient tous les trois épuisés, voir même gravement blessés, et l'étrange homme, de nature incontestablement "électrique", semblait pris d'une rage assez intense pour que le montagnard la ressente.
Lorsque le Requiem s'avança vers Carten, Maciro activa ses pouvoirs et lança une boule de flammes qui explosa juste devant le Requiem, provoquant un mur de flamme qui le séparait du jeune blond.


-Carten ! On file d'ici ! N'attirons pas plus l'attention par ici, ça pourrait être dangereux pour les autres. Partez tous les 2 devant, je vais essayer de le ralentir un peu avec mes flammes.

Joignant le geste à la parole, Maciro créa trois boules de feu qui atterrirent sans dommage autour du Requiem. Le montagnard murmura alors :

-Parete di fiamme...

Des flammes de plus de 2 mètres de haut s'élevèrent alors autour du Requiem. Jetant un regard derrière lui, le brun s'aperçut que ses deux alliés n'étaient pas partis, préférant l'attendre, visiblement. Soupirant, Maciro termina alors son incantation tout en se tournant vers Roo :


-... Cerchio !

Les flammes se rejoignirent un formèrent un cercle parfait, qui commença à se resserrer doucement, jusqu'à ce que le Requiem se retrouve à quelques centimètres des flammes, peu importe la direction. Avant que le Requiem ne puisse tenter une sortie par le haut, un dôme de flamme se forma par le biais d'une dernière boule de flamme lancée par Maciro.

-Prigione di fiamme.

Maciro commença à reculer, tout en concentrant son pouvoir afin de maintenir les flammes à un niveau d'énergie et de chaleur le plus grand possible. Il ne fallait pas que le Requiem s'échappe facilement, et l'exercice demandait beaucoup d'efforts au montagnard, qui sentait la fatigue peser sur lui. Il ne savait combien de temps il pourrait retenir Roo, et vu l'état de tout le monde, il redoutait grandement qu'un nouveau combat éclate si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabelle Libretti
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 17
Pouvoir spécial : Super Force
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Jeu 26 Aoû - 12:09

[ Post Anabelle + Carten ]
=> Bureau de KeiRyo


Alors que la fumée se désépaississait, et que Roo réapparaissait, un rocher, ou plutôt un morceau d'immeuble chuta sur lui. On a pas eu l'impression qu'il soit tombé la, car vu la vitesse il avait plutôt été lancé, et c'est véritablement ce qu'il s'est passé car de l'autre côté de notre petite scène là, se trouvait une jeune fille, dans une position qui laissait supposer qu'elle avait donné un coup de pied dans quelque chose. Non elle n'aurait pas.... Eh bien si. Anabelle venait de lancer un rocher de plusieurs tonnes sur le Requiem, et maintenant elle courait joyeusement, la bouche en coeur vers la scène.


KEEEEEEEEEKEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!

Elle fonça derrière eux, et re-shoota un morceau d'immeuble vers le gars-foudre pour éviter qu'il ne s'approche. Elle prit alors Kéké sous le bras, sans lui demander son avis, et on aurait pu se dire qu'il était en mousse, le KeiRyo, vu comment elle le soulevait avec facilité. Elle regarda autours, et vit Carten.

Tiens, revenons en arrière. Carten, après avoir battu Fenzer, S'était un peu rapproché de son corps, et avait prit son épée, que Fenzer, dans un dernier geste, lui avait tendu. Il l'accepta, comme une preuve de sa victoire, mais la la foudre s'abattit juste à côté, ce qui lui fit penser " oh non, encore un. "
En effet, un Requiem, et un flippant, qui plus est, était là, et sa puissance était juste gigantesque. Carten compris très vite que c'était sa faute, et qu'en tuant Fenzer, ca avait libérer une colère et une rage enfouie. Il était restait la, et même pire, il cracha du sang, sa vue se troubla, et il faillit tomber dans les pommes, se retenant de heurter le sol de sa main gauche, alors que la main droite retenait les effluves de sang qui sortaient de sa bouche.

Et ainsi, Maciro et Anabelle avaient attaqués. Carten était resté bouche bée, mais surtout qu'il ne pouvais pas bouger a cause de ses blessures.

Mais de même, Anabelle remarqua les blessures de Carten et de Maciro, et dans son plus grand geste de bonté, elle alla vers Carten, toujours KeiRyo sous le bras, d'ailleurs, ce dernier fut vite transporté sur le dos par une seule main, et Carten fut rajouté sur le dessus façon sandwich. Evidemment, avec une main, un KeiRyo, et un Carten sur le dessus, il est facile de devenir que chacune des parties rallait d'être en contact si proche avec les autres, a part la main, peut-être.

Anabelle regarda Maciro vite fait, en lui lançant un beau sourire et en lui disant, voyant qu'il pouvais encore marcher...


Débrouille toi :D

Et elle donna un coup de pied dans le sol, ce qui la propulsa a une vitesse énorme sur un toit largement plus loin [ sans content la crevasse / onde de choc laissée ], et très vite, très très vite, elle avait disparut de la vue du Requiem, qui ne pourrais donc pas les retrouver avec un moment, vu qu'elle a prit exprès une énorme détour. Elle est futée, faut pas croire.

=> Campement de soin avec KeiRyo et Carten.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Jeu 26 Aoû - 12:50

[KeiRyo se laisse emmené par Annabelle au camp sans broncher]

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell le Blanc
Gendarme en quête de rédemption
avatar

Fiche : du chevalier blanc
Masculin Nombre de messages : 134
Age : 27
Pouvoir spécial : projection de lumière
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Dim 29 Aoû - 18:19

=> Giardino per Bambini

Zell avança dans les rues en direction du centre ville d'où était partie l'assaut. Il voulait stopper Nero. Il avançait à l'aveugle dans une ville dont il avait aperçu les plans alors que celle-ci était entière. Il arriva par hasard dans une rue parallèle à celle où se trouvait Roo, il hésita à s'arrêter mais quand il vit qu'un homme seul lui faisait face il changea d'avis. Nero pouvait attendre, le numéro trois du requiem m'était en danger des innocents et Zell dans sa quête de rédemption ne pouvait laisser faire ça. Il partit donc en direction du Masochiste en serrant ses poings.

Omega Spell

L'aura de Zell sortie de son corps de façon à le rendre légèrement lumineux. Il pouvait à présent projeter de la lumière à courte distance de tout son corps. Il envoya des petites pression de lumière sous ses pieds pour courir plus vite et arrivée sur Roo par un angle mort. Une fois à coté de il le frappa avec trois coups consécutif. Le premier étant un coup de coude droit dans le ventre, le second un coup de genoux semi-sauté dans le visage suivit d'un coup de poing gauche. A chaque coup que Zell avait exécuté il avait envoyé en même temps une courte onde de lumière. Quand le troisième coup fut donner Zell s'éloigna de Roo qui même sans l'avoir frapper l'avait engourdit avec son électromagnétisme. Quand il fut loin de Roo, Zell vit enfin le corps inerte de Fenzer. Il n'avait pas le temps de se réjouir qu'il devait faire face à Roo qu'il venait de défier.

"Tu veux pas te rendre part hasard?"

Zell ne disait pas cela pour plaisanter, il préférerait bien ne pas avoir à combattre. Mais toute choix il était résigné à mourir pour parvenir à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kramp
Sapiento - Chef Section Minuit
avatar

Fiche : Fiche
Masculin Nombre de messages : 255
Age : 25
Pouvoir spécial : Régénération basique
Créer des déchirures dimensionnels
Niveau de combat : 45
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Sam 6 Nov - 16:18

Le portail de Kramp le conduisit rue Faust où il au vu de se qu’il semblait d’être passé il devait bien y avoir un corps à récupérer. Quand il arrive, se fut derrière une rue adjacente afin qu’on ne le repère pas. Il vit qu’il y avait encore de l’agitation par ici, deux personnes semblaient se battre et il y avait aussi un troisième étendu par terre. Vu la situation le corps par terre était celui d’un requiem et la personne à coté aussi, par contre celui qui attaquait était inconnu de Kramp, qui était-il ? Pas le temps de chercher a trop comprendre, il fallait récupérer le corps qui se trouvait là et pourquoi pas récupéré celui de l’autre requiem quand il viendrait à mourir, enfin s’il mourrait car il ne semblait pas trop vouloir cela c’était même le contraire. Kramp devait être extrêmement prudent, comment récupérer le corps en prenant le moins de risque ?
Trois solutions s’offraient à lui : soit attaquer et récupérer les deux corps si le combat venait à être gagné mais c’était assez risqué quand même. Il pouvait aussi tenter de prendre le corps pendant le combat qui allait avoir lieu mais peut être qu’il se fairait repérer rapidement. Ou bien créer lui-même une diversion avec le pouvoir d’une de ses armes afin de prendre le corps, mais ça risquait de l’entrainer dans ce combat justement. Il fallait bien réfléchir, aucune solution n’était parfaite. Soudain une idée lui vint à l’esprit : combattre, et pendant le combat ouvrir un portail pour emporter le premier corps et si il gagnait il emporterait le deuxième, par contre s’il voyait que le combat tournait en sa défaveur il vaudrait partir avec le premier corps. Certes se n’était pas très glorieux mais au moins comme ça il pourrait mener à bien sa mission.
Bon il fallait se lancer et préparer ses armes, il avait déjà Warp et il pouvait au maximum utiliser encore deux épées après cela encombrerait trop Kramp. Il ouvrit une faille et en sortit l’épée au pouvoir de vent du dernier combat, elle serait parfaite pour commencer celui-ci. Il en sortirait une autre si le combat l’exigeait mais pour l’instant ces deux là iraient très bien. Bien décidé à commencer il sortit rapidement de sa cachette fit tout de suite un grand geste avec son épée créant ainsi une violente bourrasque qui propulsa roo en arrière. A présent il ne pouvait plus faire marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wintersun.fr
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Dim 7 Nov - 23:11

[Ripper Roo]

Roo s'était attendu a se faire attaquer, et c'était quelque chose qui lui plaisait. La rage bouillonnant toujours, un horrible rictus s'était formé sur son visage. Il allait éprouver beaucoup de plaisir a tuer tous ces gens, lentement, il allait sentir ses éclairs se déverser dans leurs corps, comme avec sa première victime dans cette ville.
Le combat s'engagea premièrement par un morceau d'immeuble qui s'écrasa sur lui. Il eut assez de temps pour le faire exploser grâce a un violent éclair, mais reçut quand même les débris du mur en plein visage, ce qui le fit reculer de quelques mètres. Un deuxième morceau de bâtiment fonça sur lui, et cette fois il eut vraiment le temps de l'éviter, laissant le béton s' exploser contre le sol plus loin. Pendant ce temps la, il remarqua la jeune fille qui semblait l'avoir attaquer récupérer ses adversaires.
Voulant la rattraper, Roo fit plusieurs pas vers elle, le bruit du tonnerre grondant tout autour d'eux, mais un autre adversaire engagea le combat, celui qui maitrisais le feu s'il en croyais les boules de feu qui l'entouraient.

Rapidement, une sorte de dôme de feu se forma autour de lui, et il n'eut plus aucune échappatoire. Chance pour lui, grâce a la pluie torrentielle qui s'abattait sur la ville, il était trempé jusqu'aux os, donc la chaleur était moindre, mais pas assez mouillé pour éviter une brûlure, si bien que les ''murs'' de feu se rapprochais tellement qu'il se retrouva avec les deux bras douloureusement brûlés, surement au 5ème degrés, si on en croyais sa chair brûlante a vif.
Pour éviter de finir grillé en si peu de temps, le requiem ne trouva qu'une solution, assez radicale. Faire tomber un éclair pile sur sa personne. Assez familiarisé avec l'élément, il ne risquait pas de s'auto-électrocuter, mais le souffle de l'éclair dispersa les flammes et il put sortir de son antre de feu.

Il ne devait être resté dans ce dôme que cinq minutes, mais un autre ennemi avait fait son apparition, et Roo mit quelques secondes a se rendre compte que, ce nouveau combattant...était un de ses anciens collègues. En effet, il reconnut Zell.
un nouveau rictus déformé entre haine et folie pure se forma sur le visage du fou-furieux.

-Zell....?

La colère repris le contrôle quand il eut confirmation que son ex-collègue était maintenant contre lui, vu qu'il l'attaquais sans retenue. Un coup de coude l'atteint en plein dans le ventre, suivi d'un coup de genou dans le visage, et enfin un coup de poing. A chacun de ses coups, Roo relâchais une décharge d'électricité statique, pour le moment elle n'était capable que d'engourdir relativement efficacement son adversaire, mais plus il recevait de coups, plus la force de ces décharges augmenterais, et a son maximum, il pouvais parfaitement paralyser quelqu'un pour un bon moment, voir même causer d'affreux dégâts dans un organisme déjà fragilisé.

Comme contre attaque, Roo leva simplement le bras vers Zell, et dirigea tous les éclairs qui tombaient en ce moment vers un seul point, son corps. De fait, même si Zell esquivais, il serait surement touché par d'autres éclairs parallèles, ou même par le souffle de ceux-cis, et il serait surement en mauvais état ensuite.
A peine eut il laissé tomber les éclairs sur leurs cible, qu'un autre opposant sortit d'un angle de rue pour donner un immense coup d'épée dans le vide qui projeta Roo en arrière.
Assez vif, Roo se reprit avant de se prendre le mur, mais heurta quand même le sol assez durement. Sa lèvre inférieure avait été coupée et un filet de sang coulais le long de sa gorge.
Il se releva et l'esquiva avant de lécher les résidus de sang sur sa main, fixant rageusement le nouvel arrivé, son sourire de pure folie toujours gravé sur son visage. Roo se concentra un instant et expulsa une forte puissance électrique de son corps, ce qui provoqua plusieurs éclairs qui allèrent exploser le reste des bâtiments encore debout de la ville, tous les gravats retombant sur le ''champ de bataille'' improvisé et les combattants. Lui même, entouré par des éclairs émanant de son corps, était protégé contre les gros débris qui explosaient avant d'arriver a 2 mètres de sa tête, mais les petits lui frappaient quand même le visage, ce qui ne faisait qu'accroitre sa puissance statique.
Une sorte de rire dément s'échappa de sa gorge, plus que de la colère maintenant, il ressentais surtout une rage de tuer incontrôlable, et il ne s'arrêterait certainement pas tant qu'il ne serait pas définitivement mort. Et même mort, son corps continuerais certainement a dégager de l'électricité, histoire d'achever un ultime fou qui voudrais le toucher.

[moi je dis, bonne chance =3]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryste Crow
Morrazani-Chef de la Section Armements et Terrorisme
avatar

Fiche : Secret sous verre !
Masculin Nombre de messages : 90
Age : 23
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : -Régénération accélérer
-Contrôle du diamant
-Création de diamant
Niveau de combat : 40
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Lun 8 Nov - 20:33

Ryste, venant d'arriver en ville, se perdit un peu dans les rues de Domingo. En effet, il était partit rapidement en direction de la place surélevée mais se retrouva dans la Rue Fausto complètement en ruine. Curieux de savoir pourquoi cette zone de la ville était dans cette état, Crow avança dans ce dédale de maisons écroulées. Il arriva finalement près d'un combat. De loin, il ne vue qu'un homme brun apparemment sans arme et un épéiste au cheveux d'éden se combattant contre un homme assez "éléctrique".
Ayant une irrésistible envie de bastonner, Ryste, Diamond à la main, fonça dans le tas vers celui qui a l'air le plus dangereux, l'homme électrique.
Comme à son habitude, il décida de jugé la puissance de son adversaire avec un attaque sauté. Il pensait qu'il faudra peut-être deux coups car la première serait surprise et l'ennemi ne pourrait pas la contrer. Il courra donc dans le dos de son ennemi, sauta et lui infligea un coup d'épée dans le dos.
Il retomba sur le sol, senti dans son corps une décharge électrostatique se répandre. Il compris que les attaques aux corps à corps ne lui faisait aucun effets, il Gun Blader et lança une valse de munitions explosives.

-Mange ça !! Cria Le jeune Crow en transformant Diamond en arc et lui lança une flèche.
Mais la décharge reprit de plus belle et la flèche passa à deux bon mètres de la cible d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Ven 12 Nov - 16:36

Arrow Porte Principale de la Mairie


Ganbino venait d'arriver sur les lieux, caché derrière ce qui semblait être un reste de bâtiment. De nombreuses personnes combattaient un autre Requiem. C'était lui, la source de ses éclairs. En observant les autres personne qui faisaient leur possible pour combattre, il avait établi une liste informative dans sa tête, afin de retenir les choses qu'il ne fallait pas faire...et malheureusement, elles étaient très nombreuses.

*Comment je vais faire pour aider maintenant? Le corps à corps est impossible, les attaques à distance son détournées...qu'est-ce que je peux faire?*

Il réfléchit quelques secondes, avant de soudainement trouver quelques chose qui pourrait peut-être marcher. Il sortit son Desert Eagle customisé et y enfonça un chargeur de 12 balles élémentaires de feu, plus une dans le canon, portant le nombre de balles à 13.


"Batty, sors de mes cheveux et reste cachée. Je n'ai pas envie que tu te prennes une décharge."

Batty, qui avait sa petite sortie, couina et sortit de son antre, à contrecoeur. Elle se mit à l'abri de la pluie et regarda son maitre se préparer.
Ce dernier visait le Requiem, tout en prenant en compte les données physiques telles que la pluie, l'effet Magnus et plusieurs autres choses, afin d'ajuster son tir. Il tira enfin une unique balle sur le Requiem, avant de se replacer entièrement derrière le reste de mur et d'observer. Un éclair toucha la balle en plein vol, au moins 2 mètres avant d'atteindre la cible.

*Parfait.*

La décharge électrique fit s'enflammer la poudre contenue dans la balle, couplée à son essence élémentaire de feu, provoquant une explosion d'assez faible envergure, mais suffisement forte pour que l'adversaire en ressente au moins le souffle.

*J'ai peut-être une chance.*

Sur ces mots, il fit circuler son pouvoir de feu dans le chargeur, afin d'augmenter la capacité destructrice de ses balles.

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell le Blanc
Gendarme en quête de rédemption
avatar

Fiche : du chevalier blanc
Masculin Nombre de messages : 134
Age : 27
Pouvoir spécial : projection de lumière
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Dim 28 Nov - 23:39

Zell était atteint d'une légère paralysie suite à la capacité spécial de Roo. Ce n'était pas la première fois qu'il touchait celui. Il mettrait un peu de temps avant de récupérer ses pleins mouvement. Un autre homme arriva, Zell n'était plus seul pour lutter contre son ancien compère, de l'époque pas si lointaine où il était du coté obscur de la force. Mais notre policier n'avait pas le temps de se réjouir qu'il dut faire face à l'assaut de Roo. Son ennemis venait de lui lancer une pluie d'éclair, sa réaction devait être bien plus vif que l'électricité. Heureusement Zell vivait dans le monde de la lumière, son corps était habitué à bouger dans un laps de temps très court. Le blanc vit à droite une reste de bâtisse qui pourrait amortir une chute éventuelle, il décida donc de faire un petit bond sur le coté.

Omega Jump

Omega Body

Son aura commença à illuminer ses jambes juste avant de sauter, ce qui lui permit de prendre un peut plus d'écart entre l'impact et lui. Lorsque la foudre tomba, le souffle créer fit ce propulser Zell en direction du bâtiment qu'il avait repéré. L'attaque de Roo n'avait pas été si facile à esquiver, au contact du sol les éclairs avaient rebondi au moins une fois. Plusieurs touchèrent Zell au bras droit avant que celui-ci percute la fenêtre de l'habitation qu'il visait. Sa concentration d'aura avant le saut, lui permit d'utilisé celle-ci pour que l'électricité ne reste que sur son avant-bras. Le blanc était maintenant dans le reste de maison allongé sur une table en bois avec son bras droit inutilisable pour un moment. Il regarda par la fenêtre et vit que son Omega Body était en place. Cette technique était une invention instantanée dérivée de son Omega Spell. Zell laissait une image évolutif de lui après avoir changer d'emplacement. Donc à son ancien place se tenait debout une illusion de lui-même faisant fasse indemne à Roo. Il savait que la supercherie ne fonctionnerait pas longtemps, il devait trouver quelque chose, c'est à ce moment là qu'il sentit un objet sous ses fesses. Le pistolet de l'asiatique qui l'avait sauvé. Arme de la providence, Zell avait déjà perdu un duel, il voulait gagner celui-ci, il devait user de l'arme à feu. Il savait que le requiem qu'il affrontait était le plus puissant après Nero et Fenzer, et que lui était le membre le plus faible. En plus il était doper par Sensõ. Enfin, Fenzer était bien mort pourquoi pas Roo. Il n'eut pas le temps d'apprécier sa situation que Roo décida de détruire tout les bâtiments encore debout. Zell n'eut d'autre choix que de courir vers la sortie. Une fois à la vue de tous, il remarqua qu'ils étaient bien plus nombreux qu'il pensait à affronter le Fou.

''Ce type est malade, c'est un sadique qui renforce sa force en encaissant nos coups. Alors pas d'attaque inutile pour l'immobiliser. De plus il utilise aussi bien l'électricité que l'électricité statique pour ceux qui ne sont s'en pas encore rendu compte. Donc plus vous le toucher plus il devient dangereux.''

Il avait prévenu les autres afin que leur nombre ne chute pas d'un grand coup sans prévenir. Il visa alors Roo avec l'arme de Jagan et tira trois balles. Tout juste sortie du canon, les balles prirent la forme de lame de katana ce qui étonna Zell. Les balles ainsi changées accélérèrent plus vite que sous forme ronde et atteignirent bientôt leur cible. En tirant le blanc ressentit en lui une perte d'énergie comme-ci les balles étaient faite à partir de sa propre force. Une voix s'éleva dans sa tête et lui dit de ne pas s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kramp
Sapiento - Chef Section Minuit
avatar

Fiche : Fiche
Masculin Nombre de messages : 255
Age : 25
Pouvoir spécial : Régénération basique
Créer des déchirures dimensionnels
Niveau de combat : 45
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Jeu 23 Déc - 18:36

L’ennemie ne tarda pas a contre attaquer en envoyant de puissante décharges électriques se qui détruisit le peu de bâtiments qu’ils restaient debout. De nombreux gravas tombés à présent en direction de Kramp. Il arriva à les esquiver en se téléportant ou en les coupant grâce à l’air produit par son épée. C’est à ce moment que de nouveaux participant au combat arrivèrent et notamment… Ganbino. A ça devenait intéressant, si Kramp survivait au combat il s’occuperait de lui. Mais à présent il fallait riposter. Bon alors il fallait réfléchir vite, heureusement voilà que l’un des combattants donna des informations sur Roo, peut être le connaissait-il ? Kramp verrait ça plus tard pour l’instant il fallait faire beaucoup de dégâts en peu de coups, autant dire que ça n’allait pas être facile.
Déjà il semblait que les balles étaient des armes aimé de ses coéquipiers, dommage que le sapiento n’en avait pas, mais qu’à cela ne tienne il avait un arsenal assez important et il pourrait surement trouver dedans de quoi aider tout le monde. Mais il fallait faire attention car avec l’électricité statique qui pouvait l’entourer les gros projectiles et autres attaques frontales seraient réduites à néant. Soudain Kramp eu une idée, elle était risquée mais il fallait tenter.
Il sortit donc d’une de ses fissures une nouvelle épée. Elle était plus large et plus lourde que les autres épées qu’il avait déjà sortie. Comme lors de son dernier combat il colla le pommeau de cette épée avec l’épée du vent en les fient tourner autour de lui très rapidement, créant une sphère de vent opaque. Puis très rapidement il disparut dans un grand portail qu’il venait de faire apparaitre. Plusieurs secondes s’écoulèrent alors puis la terre se mit à trembler puis un trou apparut sous Roo.


L’attaque des milles épées.

Un trou noir s’ouvrit sous la pile humaine et une pluie d’épée venant de sous ses pieds s’abattit sous lui. Kramp sortit ensuite du trou avec ses deux épées et se replaça plus loin espérant que son attaque avait fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wintersun.fr
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Lun 27 Déc - 20:09

Alors que son attention était portée sur Zell, Roo se prit un coup d'épée dans le dos, mais avant de vraiment s'en rendre compte, une décharge d'électricité statique avait projeté son assaillant au sol, visiblement secoué par l'électricité qui parcourais son corps, il rata de plusieurs mètres la tête de roo avec sa flèche, ce qui fit rire de plus belle le survolté. Il s'avança donc vers son nouvel attaquant, décidément, plus le temps passait, plus les noms (enfin, les visages) s'ajoutaient a sa liste de personnes a tuer, douloureusement de préférence. Sauf qu'avant d'avoir pu attraper Ryste, une explosion de faible intensité vint, encore une fois, détourner l'attention du tueur. La déflagration n'était pas assez forte pour blesser Roo, mais quelques flammèches atteignirent quand même, ce qui le fit grimacer.
Bien sur, dans la direction d'où semblait provenir la chose, personne. Rah, décidément, ce genre de personnes très peu courageuse n'amusait vraiment, vraiment pas le requiem, il concentra quelques éclairs vers le coin de mur qu'il fixait depuis quelques secondes, et se retourna.
Il ne l'avait pas remarqué, mais ''Zell'' était toujours présent. Il ne remarqua pas tout de suite que c'était une sorte de clone, jusqu'à ce qu'il remarque l'autre Zell, le vrai, celui en chair, en os, et en lumière.

''Ce type est malade, c'est un sadique qui renforce sa force en encaissant nos coups. Alors pas d'attaque inutile pour l'immobiliser. De plus il utilise aussi bien l'électricité que l'électricité statique pour ceux qui ne sont s'en pas encore rendu compte. Donc plus vous le toucher plus il devient dangereux.''

Avant qu'il n'ait pu répondre, Zell tira, avec l'arme qu'il avait dans les mains, qui sortait Dieu sait d'où, mais au moment de l'atteindre, ce n'est pas une balle qui s'était fichée dans son épaule mécanique, mais une lame de katana. C'était douloureux. Très douloureux, et son bras de métal était fort endommagé, pas encore complètement déglingué, mais il réagissait beaucoup moins bien depuis que cette lame s'était plantée entre sa peau et les joints métalliques.
Roo reporta son regard sur Le Blanc, souriant toujours autant, et toujours de façon aussi effrayante, qui donnerais des frissons a quiconque le regarderais un peu trop longtemps.

-Tu te souviens bien de moi, ZELL.

En serrant les dents, Roo retira la lame de son épaule, la chargeant en électricité statique. Sauf qu'avant qu'il ait pu la relancer vers un de ses adversaires, il remarqua du coin de l'œil un autre qui disparaissait bizarrement, enfin plutôt une sorte de boule opaque...Le temps qu'il comprenne de quoi il s'agissait, un trou apparut sous ses propres pieds et des centaines d'épées s'abattirent sur lui. Une majorité fut arrêtée par ses éclairs, qui l'entouraient toujours, mais plusieurs atteignirent leur cible.
Roo avait perdu sa main. Sa main mécanique bien sure, c'était certes toujours douloureux, mais moins que si sa vraie main de chair avait été arrachée. Deux autres lames étaient plantées dans sa cuisse gauche, une autre dans sa hanche, et une épée avait frôlé son visage, laissant une profonde entaille dans sa joue.
Étant maso, la douleur rendait Roo encore plus fou. La lame qu'avait tirée Zell sur lui toujours dans la seule main qu'il lui restais, il considéra le trou qu'il avait maintenant au bout de son ''poignet'' de métal, puis observa la lame.
Avec un rictus dément, il enfonça la lame dans le trou, du coté non tranchant, évidement. Cette action lui arracha un cri de douleur, mélangé a ce qu'on pourrais appeler de l'extase, ou même de la joie, presque orgasmique. Il n'avait peut être plus de main, mais a la place, son bras se prolongeais maintenant en lame, chargé d'électricité. Il retira ensuite les trois lames plantées dans son corps, gémissant presque de plaisir lorsque les lames glissaient hors de ses chairs. Il les lança près de lui et fit tomber les éclairs dessus, ce qui les rendit a l'état de masse de métal fondu.

Le requiem se redressa, il était déjà assez en mauvais état, mais loin d'être hors d'état de nuire, peut être même plus dangereux, incontrôlable, les éclairs et le tonnerre redoublant d'intensité autour de lui et dans toute la ville.

-hahaha...vous allez....TOUS....MOURIR.

Et enfin il se lança a pleine vitesse sur un de ses adversaires, au pur hasard, malheureusement pour Kramp.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilio
Disparu(e)
avatar

Fiche : Messieurs, je vous souhaite un bon cauchemar.
Masculin Nombre de messages : 23
Localisation : Là où les ténèbres sont présentes.
Pouvoir spécial : Magister tenebrarum
Niveau de combat : 48
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Mer 29 Déc - 0:49

=> Centre-ville, Entrée de la Mairie.

Emilio arriva tranquillement dans la rue Fausto, indifférent à la destruction, aux cris et aux pleurs. Il se baladait les mains dans les poches, un sourire tranquille sur les lèvres, un sourire qui dans la situation était absolument horrible. La chemise ouverte et en jean il représentait exactement le jeune touriste décontracte, mais dans cette ville et dans en ce moment, cela ne faisait que rajouter a la bizarrerie et a la folie qui semblait avoir pris possession de la cité.
Avançant le long de la rue Fausto il arriva à l'endroit où se livrait le terrible combat contre le Requiem. Pile au moment où le pauvre taré sado-masochiste se précipitait sur Kramp afin de l'éventrer. Sans se presser, il fit quelques pas afin que le Requiem soit dans son rayon d'action puis il éveilla son pouvoir.
Ce mec, Roo selon les sources des Libretti, était un homme manipulant la foudre et l'électricité. Les manipulateurs de foudre faisaient partis des personnes possédant des pouvoirs les plus chiants: en effet il fallait éviter tous contacts physique avec ces derniers sous peine d'avoir soit le cerveau grillé, soit une crise cardiaque. Impensable donc. De plus leur attaques a distance, pour les plus puissants, ceux capables de lancer des arcs de foudre, étaient extrêmement rapide et tout aussi fatales. Cependant, la manipulation d'électricité était une capacité peu défensive. La stratégie s'imposa d'elle même au Libretti. Combat a distance et attaques fatales. Il fallait préférer la défense tout en préparant une attaque implacable et continue, pour le finir d'un coup unique au corps à corps.
Ces réflexions n'ayant pris que quelques secondes, il réagit a temps pour sauver ce pauvre Kramp.

-Tenebrae te convertere incendium, flamma Gehennae !!!

Le Requiem étant dans son périmètre d'action, son ombre prit un reflet rouge, s'agrandit et s'étendit d'un coup, enflant démesurément avant de filer vers Roo, se faufilant a terre puis s'élevant tout en prenant un aspect tranchant et acéré. Plusieurs "lames" et "lances" de ténèbres s'abattît sur l'ennemi de Domingo tandis que Emilio finissait son incantation.

-Cor tenebris creations, Artifex !

Un énorme six-coup, presque un jouet tellement il était gros, apparut dans sa main, et tandis que ses ténèbres s'abattaient sur sa victimes, il vida son chargeur de balles noirs explosives sur sa cibles, avant d'imaginer qu'il se remplissait et de re-tirer à nouveau une salve. Tout cela sans bouger d'un poil, situé à mètres de sa cible. Mais il fallait aussi préciser que la plupart de ces tirs avaient été interceptés par les éclairs tombant continuellement sur le lieux de bataille.
Après ceci, il fit disparaître son arme et invoqua cette fois-ci un bouclier d'ébène afin de voir en toute sécurité comment évoluais la situation.

-Cor tenebris creations, Aegis fidelis ! Tenebrae te convertere terrae, Obsidian lapis !


Mettant la main dans sa poche, il sortit un bague qu'il passa a l'annulaire de sa main droite, une bague qu'il exhiba fièrement en direction du Requiem, une bague représentant un œil, l'œil de la famille la puis puissante de la ville, l'œil de Libretti.
Ce qu'il n'avait pas prévu c'est que Roo riposta, envoyant un arc de foudre dévastateur sur le Knightmare, détruisant son bouclier qui pourtant devait annuler les pouvoirs qui entraient en collision avec lui, et le foudroyant sur place. Néanmoins le bouclier avait en partie servis puisque le Libretti se releva avec un petit sourire en coin: ça n'allait pas être aussi facile qu'il le pensait.

Mais soudainement, il y eu comme une explosion, en haut d'un derniers bâtiments encore debout. Le Knightmare sursauta et tourna en partie son attention vers ce dernier. Un homme apparut sur les ruines. Les yeux oranges virant aux rouges, telles des braises, des cheveux marrons clairs et un sourire coquin aux lèvres, cette homme regardait la situation, entouré de plusieurs types portant des capes et des masques blancs. Soudain le type, habillé décontracte malgré l'énorme épée qu'il avait a la main s'écria en riant.

-Ben dis donc, ça rigole pas ici ! P'tain balèze ! Les Requiems sont pas des rigolos ! Et pis les mafieux et la police aussi ! Arriver a tenir tête comme ça !


Il se mir a rire. Mais soudainement son rire s'arrêta et malgré son joli petit sourire ses yeux étaient sérieux.

-Mais vous avez oubliés quelques choses, tous autant que vous êtes. Requiem, mafieux et policiers. Vous vous battez, vous tuez et détruisez, mais avant de vous appartenir et d'être un jouet pour vous, cette ville appartient à ces habitants. Nous vivons depuis des années en survivant aux guerres mafieuses et aux descentes de police, nous nous battons sans cesse pour vivre, et cette ville tiendra, nous la ferons tenir. Foi de Taïn Valard

Puis il regarda ses compagnon, avec un petit sourire.

-Désolé, mais je crois qu'il est temps de montrer à qui appartient vraiment cette ville. Et qui la protège.

Puis levant son épée au dessus de lui, il cria.

-Damnée !!!

L'épée poussa un cri a glacer le sang, et se courba se modifia afin de former une faux de métal énorme avec une grosse chaîne au bout. Taïn fit tourner son arme au dessus de lui avant de l'envoyer en direction du Requiem. Il ne regarda même pas s'il l'avait touché, se servant de la chaîne afin de se propulser vers Roo. Il arriva juste a coté de ce dernier et s'accroupit afin de passer sa garde. Là, Damnée se modifia pour former des gantelets et des jambiers de métal auquel le Maître de Guilde insuffla son pouvoir afin de le rendre ardent. Puis il donna un formidable uppercut au Requiem avant de reculer en secouant sa main en partie paralysé. Son arme se transforma en chaîne, agrippant à un autre toit et tirant son porteur hors de porté d'une éventuelle contre attaque.
Taïn s'assit sur le rebord du toit, balançant ses jambes dans le vide avant de s'écrier aux autres Lords qui s'était disperser sur les toits.

-Hum, pourquoi se fatiguer, on va attendre que ses messieurs et finit le combat avant d'intervenir !


Puis celui-ci regarda son bras qu'il avait caché a tous le monde. Une large brûlure était maintenant largement visible sur le bras, l'immobilisant , empêchant complètement l'utilisation de ce membre. Il était d'affinité feu et normalement il était quasi-insensible a toute sorte de brûlure, même électrique, et cependant ...
Une goutte de sueur s'écoula discretement de son front avant d'aller s'écraser sur l'endroit ou le chef de la Guilde se tenait. Oui, éliminer ce type ne serait vraiment pas facile.
Un sourire sadique apparut sur les lèvres de Taïn: il valait largement mieux laisser ces enflures de mafieux et ces pourris de flics s'en chargé ... et mourir.


Dernière édition par Emilio le Jeu 20 Jan - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alenym Lardio
Stratège
avatar

Masculin Nombre de messages : 177
Pouvoir spécial : Invocation de deux armes spéciales et magiques appelées les Kismet, qui bougent d'elles-mêmes. [Voir fiche pour la description].

Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   Mar 4 Jan - 5:54

=>Gendarmerie, en voiture


Alenym conduisait prudemment, normalement. Mais là, la situation était loin d'être normale. Il dépassait donc de loin les limites permises, tournait à gauche sur les feux rouges, et bien pire encore. De toutes façons, il agissait en tant que représentant (pressé) de l'ordre, et de plus, il n'y avait pas de voitures pour lui obstruer le chemin. En effet, la plèbe semblait avoir compris la gravité de la situation, et avait trouvé refuge. Tant mieux, un soucis de moins.

À mesure qu'il approchait de la rue Fausto, il entendait des bruits stridents, comme un orage concentré qui aurait déchaîné mille éclairs en même temps. Puis le silence. Puis encore le tonnerre. Sans oublier des coups de feu et de fer, sons cependant bien faibles comparés à celui de l'électricité. Le Requiem s'en donnait à cœur joie, apparemment.

Un dernier virage et il y était. Quel spectacle; juste à temps pour voir Émilio en action. Plutôt impressionnant, il n'avait jamais rien vu de tel; il se demanda d'ailleurs pourquoi il n'avait aucune documentation sur un pouvoir si puissant, du moins en apparence. Lorsque le mafieux exhiba sa bague, le blondinet reconnut de loin -du moins croyait-il, la forme était semblable, en tous cas- à l'emblème du maire de la ville. Si cet homme était affilié à cette puissante famille, cela expliquait à la fois sa puissance et son secret. Problème résolu dans la tête du jeune policier, il devait maintenant trouver un moyen efficace d'aider. Bien sûr, il avait ses Kismet, utiles en raison de leur nature empoisonnée, mais il devait s'attendre à prendre un sacré choc s'il voulait empoisonner le dénommé Roo. Mais ça, il le savait. C'est pourquoi il avait apporté quelques mètres d'épaisse corde tissée de fer, d'ailleurs.

Mais réflexion faite, intervenir en plein combat ne semblait pas la meilleure chose à faire. L'arrivée soudaine d'un autre combattant le prit de court et lui fit réaliser qu'il risquait de gêner une attaque s'il arrivait aussi soudainement. Surtout en voyant les pouvoirs démesurés de chaque côté; il risquait d'être une gêne impromptue, voire un dommage collatéral. Il faudrait donc attendre le bon moment, même si ça devait être à la toute fin.

Les paroles du dénommée Taïn lui pincèrent d'ailleurs le coeur; un jouet, c'était vraiment ce que les habitants pensaient de la considération des policiers pour la ville? Peut-être certains, oui, rien n'est blanc ni noir, mais pour lui, Alenym Lardio... Il avait choisi de devenir policier pour protéger ses habitants. Pas pour jouer.

Après tout, si les mafieux s'en mêlaient, il y avait une possibilité non-négligeable qu'ils le tuent une fois à terre, alors qu'il serait bien plus utile capturé vivant. Si possible. C'était aussi l'occasion idéale pour observer, analyser et améliorer sa base de donnée. Il alluma le logiciel, sortit un appareil-photo et commença à photographier, analyser, écrire en suivant le combat; découpant surtout les moindres gestes de ceux opposant Roo, puisque les pouvoirs de ce dernier étaient presque identiques à ceux de la commissaire Eoneun, sur qui il avait une fiche fournie bien plus que nécessaire.

Quelques éclairs frappèrent la voiture, ce qui tira un instant le stratège de sa concentration. Il eut un instant peur, mais la surprise passée il se souvint que les vitres étaient toujours fermées. Une cage de Faraday... Une idée germa dans son esprit. Il la rangea pour plus tard et continua son étude.


/hrp Tiens, d'un côté c'est ce qu'Alenym ferait, et de l'autre ça doit faire plaisir à Lupo qui trouvait que y'avait trop de monde ;P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rue Fausto [ détruite ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rue Fausto [ détruite ]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maximilian • Talents du Grand Dieu Truite
» [Manoir du dieu truite] Au moins, il reste du jus d'or.
» tarte truite fumée - fromage de chèvre
» Dreadnought et Arme détruite
» Tableau des poses de maison de guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Ruelles :: Rue Fausto-
Sauter vers: