Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une taupe en Angleterre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Une taupe en Angleterre...   Dim 9 Mai - 20:31

Enfin il était arrivé. L’aéroport de Londres ! Un très grand édifice. Le voyage s’était admirablement bien passé. Des hôtesses plutôt mignonnes, de la nourriture, pas de bébé chiant... Super. Tout se déroulait comme prévu pour l’instant. Seul dans l’immensité de la foule, Choco prit une grande inspiration et s’avança, traînant sa valise derrière lui. Fendant la masse de londoniens, il tentait de se remémorer son anglais. Pourquoi avait-il choisi ce pays déjà ? Il maîtrisait mieux l’espagnol. De toute façon il était trop tard pour reculer. La porte coulissante s’ouvrit devant lui et il sentit un vent frais lui frapper le visage. Le break qu’il espérait pouvait commencer !
Dans le taxi l’emmenant à la gare, Choco eut le temps de penser. Il avait tout laissé, tous ces amis et sa famille. Eux en Italie, lui en Angleterre. C’était provisoire, juste un mois... Heureusement qu’il avait reçu cet argent, sinon il n’aurait jamais pu partir. Bogus Trumper... Un homme étrange. « Prends le, tu en as plus besoin que moi... Mais ne m’oublie pas si tu as besoin d’aide ! »... Une sorte de pub de sa part. Après tout, c’était un mercenaire.


-Here we are ! King’s Cross. £17,35 please !

Ha oui, c’est vrai, il était en Angleterre. Il allait falloir s’habituer à communiquer dans cette langue... Choco paya le chauffeur, récupéra son bagage et sortit. Sur le tableau des départs, son train était annoncé pour dans trente minutes. Le jeune homme s’installa donc à un café avec un magazine acheté quelques minutes auparavant, et commanda un chocolat chaud. Le ciel étant assez dégagé, il s’installa en terrasse.
Peu après, trop perdu dans ses pensées pour lire, Choco posa sa revue. La boisson était arrivée sur sa table sans qu’il s’en rende compte ; il en prit une gorgée. Roger’s Corner... C’était là qu’il allait. Un nom étrange pour un village qui ne l’était pas moins : on disait que certaines malédictions frappaient les habitants, et que les actes de sorcellerie y étaient amplifiés. Bien évidemment, au Royaume-Uni comme partout dans le monde on connaissait l’existence des pouvoirs chez certaines personnes, et selon les dires il semblerait qu’effectivement, le hameau boostait les capacités. Ça pouvait être intéressant...
Le chocolat terminé et le train annoncé, Choco se leva et partit après avoir payé. Le voyage durerait quelques heures, suivies d’un temps de voiture pour arriver enfin à une maison d’hôte à Roger’s Corner. Additionné au temps de vol qu’il avait eu, il aura donc passé l’équivalent d’une journée sur la route.
Une fois dans son wagon, le jeune mafieux s’endormit. Il l’avait bien mérité, ce repos. Le concours des Agostino, l’assaut chez les Sapiento... Le débat avec Sheldrake. Cette discussion qui l’avait fait atterrir ici, dans ce train. Puis ce hasard qui fit que le mercenaire lui finança son voyage. Il avait conclu sa discussion avec le policier par deux choix possibles : quitter la mafia et partir en voyage ou rester. Finalement, il avait fusionné les deux possibilités.

Choco se réveilla en sursaut : la voix du conducteur annonçait leur arrivée. En regardant par la fenêtre, il eut une toute autre vision du pays : la campagne s’étendait à perte de vue. La gare faisait contraste avec King’s Cross, et seules quelques personnes y descendirent. Sur le quai, un homme l’attendait, tenant une pancarte avec le nom de sa compagnie. Choco s’en approcha et se présenta ; l’autre le salua à son tour et l’invita à se rendre à sa voiture. Ils discutèrent comme ils purent sur la route. Mine de rien, c’était quand même son premier contact en Angleterre, ce monsieur. Toutefois, il ne le revit plus.
La route était de plus en plus piteuse au fil de leur avancée. Le chauffeur expliqua que Roger’s Corner était un endroit très ancien, et que l’Etat n’avait pas jugé utile de refaire des routes convenables. Cet aspect pittoresque convenait parfaitement à Solucci. Au bout d’une heure ou deux, un panneau leur souhaitant la bienvenue apparut. Ils étaient arrivés !
La maison où il logerait pendant trente jours était particulièrement moche. Parfaitement ancrée dans le style du XIXème siècle. Probablement un couple de vieux. Néanmoins, elle était assez spacieuse et possédait par moments de légères touches de technologie. Une télévision par exemple, ou un micro-onde. A l’étage, un grand couloir s’étendait sur toute la longueur de la maison, avec des portes parsemées de ci de là. De l’extérieur, on croirait au manoir cliché qu’on retrouve dans les dessins animés. En fait, de l’intérieur aussi. Un jardin plutôt grand se cachait à l’autre versant de la bâtisse. Il y avait une piscine ! Pas si mal que ça cette maison tout compte fait.
En revenant à l’intérieur, Choco s’aperçut que les propriétaires avaient laissé des documents indiquant comment tout fonctionnait, quoi faire en cas de problème et les tâches à accomplir dans la maison. Entre autre, s’occuper des vaches qu’ils possédaient un peu plus loin, dans un champ.


-Bon, ces vacances ne seront pas que du repos on dirait... Tant mieux, sinon je pense que je serait devenu fou. D’un autre côté je dis ça mais je suis en train de parler tout seul.

Il eut un petit rire et entreprit de vider sa valise. Il choisit une des nombreuses chambres de l’étage, celle la plus proche des escaliers. Elle était de taille normale, avec une déco toujours aussi pourrie. Après s’être installé, il fit le tour des chambres de l’étage : chacune était plus ou moins similaire aux autres. Toutes ces pièces vides lui donnèrent une soudaine envie de les remplir... Faire une fête ? Mais il ne connaissait personne. Ça allait être difficile mais permettrait, justement, de faire des connaissances. Et c’est ainsi que, quelques minutes plus tard, il était sur son ordinateur et cherchait à contacter des gens des environs. Une balade à travers le village lui indiqua qu’il ne trouverait pas de jeunes à proximité, alors il visait la ville où il était arrivé en train. C’est ainsi que Choco occupa son premier jour, ça ainsi que la découverte de la grande propriété où il logeait.

Le lendemain, grand nombre de personnes avaient répondus à son annonce. Un groupe d’étudiants était même venu le voir directement « chez lui ». Il avait bien indiqué qu’il ne parlait pas très bien anglais, et qu’il faisait cette fête pour célébrer son arrivée et faire des rencontres. Les jeunes lui promirent de lui faire de la pub en ville et de ramener boissons, nourriture et accessoires indispensables pour s’amuser.
La fête étant prévue pour deux jours plus tard, Choco pu se consacrer exclusivement à l’exploration des lieux. Il y avait une forêt magnifique non loin du village, avec une rivière qui la traversait. Voulant se rendre compte lui-même du « boost » magique spécifique au village, il partit un beau matin assez profond dans les bois. La rosée était encore visible sur les plantes, et le sentier s’effaçait au fil de sa progression. La végétation devenait plus dense, il croisait des bêtes de plus en plus souvent. Toutefois, il continua sa route, persuadé qu’il y avait quelque chose à voir au plus profond de la forêt. Et il avait raison ; d’un coup, au détour d’un bosquet, il se retrouva sur une étendue plane avec, en son centre, une sorte d’autel sacrificiel ancien. Il était recouvert de mousse. Jugeant que c’était une sorte de monument historique, Choco s’en éloigna et essaya son pouvoir un peu plus loin. D’un mouvement du bras droit, il créa un bloc de pierre pour qu’il parte s’écraser contre un arbre ; à sa grande surprise, l’objet créé était beaucoup plus gros que ce qu’il avait prévu. De plus, il se sentait un peu comme quand il était sous l’effet de la balle dopante de Matt... Quel était le secret de ce village ? Et quel effet aurait-il sur sa transformation ? Se remémorant les évènements chez les Sapiento, Choco abandonna cette idée. En effet, si il se produisait la même chose qu’avec la balle dopante et qu’il perdait le contrôle de lui-même, ça serait assez déplorable. Il rentra donc au manoir, un peu stressé à l’idée de se changer en taupe par inadvertance. Cependant, il n’était pas au bout de ses surprises, et son voyage en Angleterre serait peut-être un peu plus sanglant que prévu...

...

Et voilà, le jour était arrivé. Après une journée consacrée à tout ranger dans la maison, Choco avait fait sa valise et était prêt à repartir en Italie. Ce séjour avait été vraiment... Etrange. Il y avait eu des blessés, des morts, et les vieux proprios de la maison de location n’avaient plus de vaches. Mais il y avait aussi eu ces rencontres, cette fête mémorable, et ce petit coup de pouce niveau pouvoir qui ne lui ferait pas de mal pour mieux se défendre à Domingo... En bref, un mois de sa vie plutôt intéressant.


Arrow Je sais pas où dans Dom.

[j'expliquerai ce qu'il s'est passé par le biais de mon perso qui le racontera à je sais pas trop qui, mais en fait j'avais la flemme de tout écrire XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une taupe en Angleterre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Angleterre 0-1 Ukraine
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Une taupe parmi les taupes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Autre part dans le monde :: Reste du monde :: Europe-
Sauter vers: