Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dr. Guito
Disparu(e)
avatar

Fiche : Let's twist again
Masculin Nombre de messages : 13
Age : 23
Pouvoir spécial : -
Niveau de combat : 15
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Dim 14 Nov - 21:24

Guito ainsi que la plupart des médecins accoururent après la secousse. Tous craignaient l'arrivée d'un Requiem dans le camp. Heureusement, si on peut dire ça, ce n'était que la fille Libretti. Alors que certains allaient la calmer, le docteur aux cheveux bleus remarqua l'Agostino s'éloigner. Il semblait avoir changé d'objectif, car il partait de nouveau vers la ville... Guito ne l'arrêta pas. Il avait ses raisons. La colère d'Anabelle le ramena à la situation actuelle.

-QUI EST LE CONNARD QUI A OSE FAIRE CA?!!!
-Bonjour mademoiselle Libretti. Nous sommes ici dans une tente avec des patients qui sortent d'opérations parfois lourdes, aussi je vous demande d'éviter les cratères et les hurlements. Nous prenons en charge votre amie dès maintenant.

Tout en sachant que c'était légèrement suicidaire, le médecin avait déclaré ça avec un ton calme et posé. La santé de tous était sa priorité, et il ne servait à rien de s'énerver. Il s'avança alors vers ladite Mira, qui à première vue avait déjà été brièvement soignée, et mit son bras autour de ses épaules. Puis, il fit signe à un manipulateur de l'eau de s'approcher. Ce dernier comprit et commença à exécuter son don pour guérir la jeune fille.

[mini post mais je ne pouvais pas ne pas réagir aux secousses XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mira Innocenti
Disparu(e)
avatar

Fiche : "Qui suis-je ?..."
Nombre de messages : 43
Pouvoir spécial : Sens surhumains.
Peut se transformer en chien (Samoyède).
Niveau de combat : 23
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Lun 15 Nov - 0:01

Mira allait partir à la suite de Choco lorsqu'un fracas inopiné lui fit tendre l'oreille. Un peu lente à la réaction, elle ne se retourna qu'au tout dernier moment. Elle eut le temps de voir le carnage occasionné par ce grand fracas... Occasionné par sa cousine qui était dès maintenant entrain de la faire tournoyer dans ses bras, plus joyeuse que tout. La jeune fille répondit à sa joie exubérante en la serrant elle aussi dans ses bras.
Celle aux cheveux argentés sourit en écoutant sa cousine parler de sa mission : depuis le temps qu'elle attendait ça, quand même !
Elle voulut lui répondre que tout allait bien mais n'en eut pas le temps, son air changea en moins d'une seconde, comme si on venait de lui voler toute sa bonne humeur.
La samoyède se fit attentive afin de comprendre ce qui avait pu provoquer ce changement brusque de comportement.
Elle comprit.
Elle regarda son bras, il avait été rapidement soigné, juste histoire que la plaie ne saigne plus et qu'elle ne s'infecte pas.
Elle voulut s'approcher pour lui dire que tout allait bien, que c'était rien, juste une blessure, quoi. Elle n'avait pas spécialement envie de lui dire qu'elle s'était battue contre un Requiem, elle ne voulait pas voir quelle serait la réaction d'Ana, ni que celle-ci ne courre des risques inutiles.
Mais il était trop tard et celle-ci exprima sa colère d'une manière assez ... fracassante. D'ailleurs elle exprimait à peu près toutes ses émotions de manière fracassantes.
Mira eut heureusement le temps de se couvrir les oreilles (qui étaient particulièrement sensibles du fait de son don) de ses mains avant que sa cousine ne hurle :


QUI EST LE CONNARD QUI A OSE FAIRE CA?!!!

Après ce petit excès, de nombreuses personnes, dont de nombreux médecins avaient été attirés. Rien de moins étonnant. Quelque peu intimidée, Mira voulut calmer le jeu mais fut dépassée par un des médecins :

-Bonjour mademoiselle Libretti. Nous sommes ici dans une tente avec des patients qui sortent d'opérations parfois lourdes, aussi je vous demande d'éviter les cratères et les hurlements. Nous prenons en charge votre amie dès maintenant.

" Ça ira merci je... "

Trop tard, un médecin était entrain de s'accomplir à soigner parfaitement sa blessure, pour qu'il n'en reste plus qu'une cicatrice.
La nièce du maire soupira et s'approcha de sa cousine, elle ne risquait rien, contrairement aux médecins qui restaient tout de même à une distance respectable de l'adolescente. Elle fit signe aux médecins de s'éloigner, timidement. Il n'y avait rien à voir et elle n'aimait pas être observée comme ça.


" C'est rien, tu vois ? J'vais bien, j'allais juste partir pour... "

Elle tourna la tête, regarda autour d'elle, mais l'Agostino avait disparu.

" ...Ah ben je pars pas finalement. C'est qui ce 'kéké' alors ?... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Mer 17 Nov - 0:14

Carten entendit un bruit au loin... Non en fait c'était pas au loin, et il ne fit pas que l'entendre, en fait le bruit éclata dans ses oreilles aussi fort que si on avait explosé un ballon en face de sa tronche. Il se réveilla, en sursaut, ce qui ne put lui épargner un petit " ouch ", dût à ses blessures. A ce qu'il put voir, il avait été merveilleusement soigné, et il serait peut-être apte à rentrer... Du moins, quand il saurait ou. Son QG était détruit, et désormais, il ne savais pas trop où aller. Mais dans tout les cas, deux des trois Requiem qui avait blessé sa famille étaient mort. Acker, a qui l'ont doit le meutre de Misa et de Alexandro avait été tué par Choco, et bien que cet acte n'était pas d'une innocence incroyable, Carten s'en était réjouis. De même, Fenzer avait été tué lui aussi, et ainsi, Carten pût enterrer son passé. Il restait donc à achever le crétin, non, le connard qui a tué le frère de Lupo. Ca allait être sa prochaine victime... Du moins quand il le pourrait. Carten se leva, et bien que se sentant faible, il marcha.

Lêve toi et marche, c'était ce qu'il pensait à ce moment, et restant dans le camp, il déambulla, content de voir qu'il pouvais maintenant marcher. Il se souvena alors qu'il avait encore ses armes dans la tente, et il s'y dirigea. Il pu voir au loin la catastrophe qui avait fait le cri et le tremblement de terre. Elle dégageait quelque chose, mais bon, il s'en soucia peu vu qu'elle n'avais pas trop trop l'air d'être une REQUIEM. Il allait entrer dans la tente quand BOM.!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Mer 17 Nov - 20:34

Voila bien deux heures qu'Aria n'avait pas bougé de son lit. Elle attendait des nouvelles des médecins concernant l'état de Carten, mais là, elle commençait à perdre patience. C'était bien long.

*Et si il y avait eu des complications? Peut-être qu'il se vide de son sang! Ou pire...!*

Elle se sentit mal rien que d'y penser, mais fit en sorte de réprimer son malaise.

*Je n'ai pas à m'inquiéter, il va s'en sortir.*

Alors qu'elle était calmée, elle entendit un sacré raffut juste à côté.


"Qu'est-ce que...?"

C'est en se dirigeant vers l'autre partie de la tente qu'une chaise passa soudainement à 10 centimètres de sa tête.

"...! °_°'"

La source du grabuge fut rapidement localisée : une jeune fille, qui avait accourue vers une autre personne, sans se soucier de ce qui se passait autour d'elle. On pouvait voir, sur le chemin emprunté, des instruments de médecine renversée, des lits retournés et des personnes à terre.

"Oulala, elle devait être TRES contente... ^^'"

Puis, dansune accès de rage, la jeune fille tapa du pied sur le sol, qui se fissura et provqua une sacré secousse. Tout ce qui avait eut le malheur d'être posé sur un meuble à au moins 15 mètres à la ronde s'était retrouvé à terre...accompagné du dit meuble.

*M-m-m-mais c'est un danger public cette fille! °_°'*

Son instinct de survie lui disait de dégager le plus rapidement possible, afin de ne pas subir de dommages colatéraux. C'est ce qu'elle fit. Elle prit la direction de la sortie, quand tout à coup...BOM!


"Aaaïaïaïaïaïe! Ma tête (encore)! ><"

Elle s'était cognée la tête contre celle d'une autre personne et avait chuté à terre. Elle se tint le front tout en regardant la personne qui l'avait percutée.

"C...C-C-C-C-C...Ca...Car...! °///°"

Elle ne parvint jamais a prononcer son nom à ce moment-là... ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Mer 17 Nov - 23:19

Ten... T'as la tête dure...

C'était tout ce qu'il trouvais de gentil a dire, vu qu'il fût surpris qu'après deux heures elle était encore là. En tout cas, son objectif n'avait pas changé. Après avoir aidé la jeune fille à se levée, il pris ses armes, qui étaient a côté de son lit ensanglanté, et même si il avait l'air d'aller bien, il avait accumulé les blessures dernièrement, et surtout, il avait perdu du sang. Donc il vint vite a tituber avant de se rattraper avec sa main sur... la poitrine d'Aria. Il reste un mec, et donc il l'enleva vite, esquivant une réaction de la belle blonde. Mais quand il vit que les docteurs revenaient, et le cherchait, il oublia totalement le flag qui s'était passé juste avant, il prit la main d'Aria et courru.

Viens avec moi, j'ai pas envi de rester iclblblblbl

Dit-il en crachant du sang... Mais il continuait a courir, avec Aria dans sa main, vers un coin un peu plus sur a l'entrée de la ville.

[ post court, mais la suite sera plus longue! Papa ours, tu post quand même ici pliz =D]

=> The Runaway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Jeu 18 Nov - 0:00

Le cerveau d'Aria faisait du surplace. Il était là, son rayon de soleil, Carten! Même quand il se tenait la tête, il était...beau, rayonnant.

*Mon dieu...qu'il est...*
Ten... T'as la tête dure...
"Ah euuuh...merci °///°"

Elle était tellement déconnectée qu'elle n'avait pas compris que ce n'était PAS un compliment. ^^'
Finalement, Carten aida la jeune fille à se lever et finit par se diriger vers l'intérieur de la tente, afin de récupérer ses affaires, non sans peine. Apparemment il n'avait pas assez récupéré pour pouvoir se permettre de se déplacer.

"Attends Carten, laisse-moi faire, tu..."

Mais c'était trop tard. Il finit par trébucher...vers la jeune blonde.

"Que...! °_°"

Elle n'eut pas le temps de réagir. Carten, voulant se rattraper à quelque chose, avait maintenant la main sur...un de ses seins. Inutile de dire que le rouge lui monta immédiatement aux oreilles.

"KYAAAH!!! ><'"

Heureusement, il retira rapidement sa main. Puis il finit par prendre Aria par la main et l'emmener avec lui, sans raison apparente.

"Hé, mais que...?"
Viens avec moi, j'ai pas envi de rester iclblblblbl
"AAAH CARTEN, MEURS PAS!!! ><"

Il venait de vomir une bonne quantité de sang. La jeune blonde passa outre sa phobie du sang et partit avec lui, toute aussi inquiète qu'excitée par la situation.


Arrow The Runaway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Jeu 18 Nov - 19:14

[Belzebuth]

Le jeune homme se réveilla après quelques claques, saisissant son arme et lui demandant si cétait comme ça qu'on réveillait les personnes ici. Belzebuth sourit, ce jeune homme ne manquait pas de répartie, mais il ne semblait plus se souvenir de lui alors qu'il s'était rencontré dans l'Arène.
Il rigola un peu puis il prit la parole:

-Tu ne te souviens plus de moi ? Je suis l'un des Sapientos que tu as rencontré dans l'Arène. Belzebuth, ça ne te dit rien ? Bah laisse tomber !

Puis le démon, toujours souriant, se tourna vers Evangeline et lui demanda d'aller lui chercher une blouse et un t-shirt pour lui. Puis il se retourna vers KeiRyo et appuya sur son torse du plat de la main, pas violemment mais avec insistance et sans faiblir, le forçant a se rallonger, tout en se saisissant du sabre du jeune asiatique, le posant a coté de lui.

-Et je suis vraiment médecin. Tu sors d'une opération difficile, donc je te conseille de rester tranquille et ne pas t'agiter si tu ne veux pas te tuer.


A ce moment là, la Vierge revint avec un t-shirt noir et une veste de médecin que Belzebuth s'empressa d'enfiler. Puis son attention revint sur le jeune Drago, tandis que son « assistante » se plaça de l'autre coté du jeune homme. Celle-ci plaça ses mains sur le corps du jeune homme et ces dernières s'illuminèrent.
Maintenant, le jeune homme, le Maître de Nuit le rassura.

-Ne t'inquiètes pas, elle te soigne … c'est sa spécialité et elle le fera sans aucun doute mieux que ces petits contrôleurs de l'eau.


Puis, ayant calmé le jeune homme, il se mit a l'ausculter et à examiner les plaies traitées. Le travail avait été particulièrement bien fait, et ses blessures étaient saines. Il ne s'arrêta cependant pas, faisant quand même le tour du jeune homme, discutant avec lui en même temps.

-Alors, comment as tu trouvé les tueurs que je t'ai envoyé ?

_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabelle Libretti
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 17
Pouvoir spécial : Super Force
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Sam 20 Nov - 0:11

Kéké?

Demanda Anabelle d'un air enjoué. A croire que sa petite crise d'il y a 30 secondes avait déjà été oublié, et c'est d'ailleurs ce qui faisait d'anabelle quelqu'un de très dangereux. Bah oui! Imaginez avoir un Gorille Lunatique. C'est pareil! Anabelle peux passer des éclats de rire aux coups de colère en deux secondes, il suffit qu'il y ait le déclencheur adéquate. On se souviendra toujours de ce chat qui a griffé Mira. Le chat était mignon, mais Mira l'était plus. Le chat avaient de petites griffes, et avait décidé de jouer avec Mira, et l'avait un tout petit peu griffée..... Depuis, plus de nouvelle de ce chat, mais beaucoup pense que lorsque Anabelle l'a jeté dans les airs, il a atterri sur la lune. M'enfin, pure supposition.

Bah Kéké c'est kéké quoi! C'est mon ptit protégé de chinetoc.


Comprenant enfin qu'elle demandais un nom.

Ah! Kéké c'est un diminutif pour Keiryo! Il est chou, mais pas très fut fut! Enfin bref, je pense qu'ici il n'y a rien a craindre pour lui [ et tu ferait mieux de la vérifier quand même, enfin je dit ça je dit rien. ] donc ca me dérange pas de rester un peu avec toi. Et puis Papa comprendra non? hihi.

OUais c'est ca, on va dire qu'il comprendra. En tout cas, l'état de domingo n'avait pas l'air de la déranger, mais si elle apprenait que sa patisserie préférée était en mille morceau, je peux vous dire qu'il y a quelque chose ou quelqu'un qui va finir en mille morceau. C'est a ce moment là qu'un éclair jaune passa à côté d'elle. Cet éclair, c'était un certain Carten qui s'enfuyait. Elle ne le connaissait pas, et pourtant, elle avait une envi de le coller et de le faire chier. Mais bon, elle préférai quand même sa petite cousine. Ah oui, pour ceux qui n'avais pas compris, il y a un top 5 de ce que préfère Anabelle :
5 - PAPA
4 - Devilman
3 - Les peluches
2 - Les sucreries
1 - MIRA.


Voilà, notez la place du père la dedans. Pendant que je parle de ça, Ana était en train de sautiller en faisant le tour de Mira, en lui demandant, tout en chantant :


ON va ooooou? on fait quoaaaaaa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mira Innocenti
Disparu(e)
avatar

Fiche : "Qui suis-je ?..."
Nombre de messages : 43
Pouvoir spécial : Sens surhumains.
Peut se transformer en chien (Samoyède).
Niveau de combat : 23
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Sam 20 Nov - 14:05

L'entreprise de Mira avait eu un grand succès, les médecins s'étaient éloignés et sa cousine était calmée. Elle avait fini par avoir l'habitude de son humeur plus qu'instable. Enfin, elle avait tout de même mis plus d'un an et demi. Plus de la moitié de sa vie actuelle tout de même (Rappelons qu'elle ne se rappelle de rien avant les trois dernières années passées). Mettant ses mains dans ses poches et se balançant d'avant en arrière, elle écoutait Anabelle lui expliquer qui était le fameux Kéké.
Elle n'était pas spécialement sure que monsieur Kéké était en sécurité mais si sa cousine le disait...
Mira ne pouvait s'empêcher de rire lorsqu'Anabelle lui tournait autour, en quête d'une chose à faire, d'un endroit où aller.
Le problème étant que la jeune samoyède n'avait aucune idée d'où aller, elle aurait le tournis le temps que sa cousine adorée ne s'arrête.
Elle tenta tout de même :


" Euh, tu peux pas décider toi ? J'ai pas d'idées... "

Faut dire, il n'était pas extrêmement judicieux de s'aventurer dans Domingo ces temps ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabelle Libretti
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 17
Pouvoir spécial : Super Force
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Sam 20 Nov - 14:25

Elle s'arrêta de tourner, et voyant qu'elle pouvais décider..... bah ses yeux s'étaient transformés en diamand, tout brillant d'idées pas si bonnes les unes que les autres. Finalement, elle prit une longue inspiration, et énonca une liste de choses qu'ils pouvaient faire, et ....... bah voyez par vous même :

Bah on peux
- Elever des lamas
- Kidnapper un président
- Chasser le marcassin
- Faire le tour de la ville sur les mains
- Réviser [oui ca fait partit des trucs " DINGUES " pour elle ]
- Apprendre a des singes a faire des claquettes
- Peindre la Joconde
- Devenir Milliardaire
- Regarder l'intégrale de " Le coeur a ses raisons "


Puis, voyant l'air un peu " wtf? " de Mira, elle fit sa proposition la plus sensée.

Viens on va dans a Tardez s'amuser dans les mines =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Dim 21 Nov - 15:07

Alors que les deux jeunes femmes ( ouais bon les filles quoi ) discutait, une troisième gamine, plus jeune, s'approcha. Raia était en effet en pose, un peu fatiguée d'avoir soigné pas mal de monde. Y a pas a dire, les blessures mineurs, c'est très crevant. Guito était occupé, donc elle n'allais pas le faire chier pour l'instant. C'est alors qu'elle vut deux fille, apparement plutôt joyeuse vu la situation.... en plein milieu du chemin. Le côté un peu " ordonné " de Raia resortit, et elle fonça comme un buldozer sur les deux jeunes filles, les engueulants.

VOUS ALLEZ BOUGER OUI? VOUS GENEZ TOUT LE MONDE!

Hurla-t-elle, ce qui ne manquait pas de faire sourir la plus grande des trois. Raia n'en avait pas fini avec ça, et continua sur un ton toujours aussi sec.

Vous vous rendez pas compte, mais ici on est dans un genre d'hopital extérieur, c'est dangereux de rester dans le chemin, non seulement pour vous, qui pourrez être blessé par une civière ou un medecin qui passe un peu trop vite, mais aussi pour les patients qui sont emmené dans les tentes pour se faire soigner! Arretez d'être un peu égoiste!

Disait-elle a des personnes qu'elle n'avait jamais vu, dont elle ne savais rien. Il faut croire le manque de tact et l'idiotie c'est de famille.
Revenir en haut Aller en bas
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Dim 21 Nov - 21:02

Reprenant complètement ses esprits, KeiRyo reconnu l'homme qu'il l'avait réveiller et ses souvenirs lui revint. Sa rencontre avec le duo Slayer ainsi que la rencontre avec le réveil humain démoniaque. Sa simple présence mettait mal alaise notre asiatique. La première impression qu'avait eu KeiRyo en voyant ''l'ami'' de Samaell, c'était la puissance et la terreur. Et maintenant devant celui-ci seul la terreur restait. D'ailleurs Belzebuth qui ce disait ce nommer ainsi lui rappela l'histoire de l'arène Sapiento. Le japonais garda le silence pour le moment. Il observa la demoiselle à coté de Belzebuth elle ressemblait à la description qu'il avait eu par Mac de la Vierge. Il n'eut pas le temps de demander quoi que ce soit que le Sapiento le désarma et le rallongea. Il essaya de rassurer le jeune homme des Drago. Quand ''l'assistante'' de Belzebuth revient elle avait un t-shirt et une veste pour le nouveau docteur de KeiRyo. Après la femme qui lui rappelait la Vierge posa les mains sur l'héritier Drago. Belzebuth précisa que son accompagnatrice était là pour soigner. Bientôt KeiRyo était comme neuf c'est à ce moment que Belzebuth décida de saper le moral du japonais en lui rappelant la destruction de son cabinet de détective en lui parlant des tueurs Sapiento qui était venu le voir. Contrairement à son interlocuteur KeiRyo ne souriait pas.

"Je me souviens maintenant très bien de toi. Et en ce qui concerne tes deux amis, notre rencontre fut fort désagréable mais je te rappel que votre famille est sur le déclin et que la perte de ses deux hommes doit vous affaiblir d'avantage.'"

Notre héros voulait essayer de prendre le dessus psychologique sur Belzebuth. Maintenant il voulait que cette homme répond à des questions bien précise.

"Dit moi qui est cette être qui m'a soigné? Son visage me rappel l'arme de la vierge. Et pourquoi ton aura ressemble à celle du bras droit de Mac Drago?"

Effectivement C'était une chose qui avait marqué KeiRyo l'aura étrange que dégageait Belzebuth était en quelques sorte la même que l'ombre du dragon que nos nippons avait du affronter pour sortir de la prison Drago.

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Lun 29 Nov - 19:33

Ohohoh, un p'tit comique cet asiatique. Croire qu'il pouvait avoir le dessus sur Belzebuth comme ceci ? Il fallait qu'il sache qu'elle était sa place, surtout lorsqu'on est dans une position de faiblesse comme la sienne. C'était lui qui posait les questions et surtout lui qui pouvait a tous moment tuer cet homme. Mais c'est a ce moment là que l'insecte parla de l'arme de la Vierge et d'un homme qui lui ressemblait ou du moins qui avait la même aura que lui.
Oui, c'était certain ça allait être KeiRyo qui allait parler. De plus, il était particulièrement en colère.
Le démon arrêta de palper les plaies du jeune homme. Il le regarda alors droit dans les yeux. La température semble chuter soudainement sous la tente et il semblait qu'il faisait de plus en plus sombre. L'aura de Belzebuth s'enfla, grossissant démesurément, emplissant toute l'espace avant de se transformer, de se teinter d'une teinte de meurtre, de violence et de carnage vielles de 100 ans et plus. Cette aura était maintenant semblable a des centaines de milliers d'aiguilles prêt à transpercer, son aura était quasiment physique.
Une femme rentra sous la tente a ce moment là, une infirmière doté d'un fort beau sourire. A peine eut-elle fait un pas sous la tente qu'elle s'arrêta, suffocante, de l'écume aux coins des lèvres avant de s'effondrer et de convulser. Le démon regarda sa marionette et lui fit un hochement de tête en direction de l'évanouie. Evangéline s'approcha alors de l'infirmière avant de la saisir par un membre et de la tirer hors de la tente.
Belzebuth approcha alors sa main doucement mais surement du menton de KeiRyo avant de le saisir sans finesse, avec brutalité, le forçant a tourner son regard vers lui et à "profiter" pleinement de l'aura qui émanait du nécromancien.

-Hum c'est vrai que notre Famille est affaiblie, mais pas autant que tu ne le crois, de plus ces hommes avaient péchés et il devait donc subir une épreuve et je voulais de nouvelles personnes, du sang neuf chez les Sapientos, maintenant que tu le veuilles ou non, tu es lié a la Famille. Tu verras ça n'a pas que des mauvais coté, car on te donne la puissance !

Puis avec le doigt de son autre main, il commença a insister sur les blessures du jeunes hommes, y déversant toute sa malfaisance:

-Et maintenant dis moi ce que tu sais à propos des armes antiques, comment est-tu au courant et que c'est tu ? Et ne dis pas de telles sottises, cette femme est juste mon assistante qui répond au nom d'Evangeline !

Sans s'en rendre compte, son ongle c'était agrandis sous l'effet de la colère et c'était enfoncé dans la chair de l'homme.
Il était assez énervé. C'était lui qui avait donné naissance a cette Evangéline, lui qui lui avait donné ce nom et cette apparence si ... parfaite, rien a voir avec l'ancienne arme. Et cette homme la comparait à un vulgaire pantin !!! Alors qu'elle était la femme de ... Se rendant compte qu'il caressait quasiment les entrailles de jeune homme, il retira son doigt enfoncé et murmura quelques mots d'une voix douce particulièrement inquiétantes.

-Et dis moi en plus sur ce bras droit ...

Avait-il enfin trouvé un indice sur un membre de son espèce ?

_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Ven 24 Déc - 21:23

Belzebuth semblait hérité par les paroles du jeune homme, il voulut le remettre en place. Pour ce faire il fixa celui-ci droit dans les yeux et par un procédé que lui seul connaissait il fut chuter la température. Le froid ne gênait pas notre asiatique qui le maitrisait aussi bien que le chaud hélas le grand froid absorbe la lumière. Belzebuth fit donc descendre la température de la tente jusqu'à ce qu'il fasse sombre, très sombre. À ce moment là il relâcha une partie de son aura. Celle si était violente, oppressante et dénué de toute bonté. KeiRyo sourit jaune, il n'aurait sans doute pas dut chercher la petite bête. L'aura de Belzebuth commençait à devenir lourde et à infliger de petites douleurs dans ton le corps de l'asiatique comme s'il était piqué de toute part par des aiguille. KeiRyo était immobilisé de force par la présence de l'aura. Soudain une charmante demoiselle arriva dans la tente, sa réaction à l'énergie de Belzebuth ne tarda pas. La pauvre tomba dans les pommes tout en laissant entre voir ses bas à notre porteur de l'anneau de la luxure. Charmant pensait-il. Revenons à nos moutons, en plus de l'excitation causé pas la vu de la lingerie fine de l'infirmière, KeiRyo se dit qu'il était quand même fort pour ne pas tomber inconscient face à la puissance dégagé par son médecin. Enfin la triste réalité lui renvient en pleine face quand il se rappela qu'il était un peu immobilisé. La servante de Belzebuth ramassa la demoiselle inanimé pendant que son maitre attrapa le japonais pas le menton. KeiRyo ne voulait pas embrasser cette être impur, il tourna donc la tête mais son interlocuteur en avait décidé autrement. La force du cou de KeiRyo et celle de la main de Belzebuth s'affrontèrent en un dixième de seconde le résultat était connu. KeiRyo faisait maintenant totalement face au démon. Heureusement pour lui seul la souffrance transmisse par son aura l'intéressait, l'asiatique n'ait plus à craindre le baiser de la bête.

-Hum c'est vrai que notre Famille est affaiblie, mais pas autant que tu ne le crois, de plus ces hommes avaient péchés et il devait donc subir une épreuve et je voulais de nouvelles personnes, du sang neuf chez les Sapientos, maintenant que tu le veuilles ou non, tu es lié a la Famille. Tu verras ça n'a pas que des mauvais coté, car on te donne la puissance !

Quoi! Mais j'ai pas signé pour ça moi, ce disait KeiRyo dans sa petite tête. Lié à la famille de Samaell quelle drôle d'idée, il était déjà promu au plus haut grade chez les Drago que viendrait-il faire avec les Sapiento. Il avait retrouvé Carten sans eux il le pourrait encore. D'un autre coté Belzebuth parlait de puissance ça intéressait fortement notre japonais. Peut-être n'aurait-il pas du jouer avec le grand méchant tout à l'heure. D'ailleurs afin d'en faire baver à son nouveau punching-ball, Belzebuth maintenait une légère mais douloureuse pression sur les blessures fraiches de notre héros.

-Et maintenant dis moi ce que tu sais à propos des armes antiques, comment est-tu au courant et que c'est tu ? Et ne dis pas de telles sottises, cette femme est juste mon assistante qui répond au nom d'Evangeline !

Evangeline, se nom résonnait encore dans les oreilles de KeiRyo. Était-ce à cause de l'anneau qu'il portait au doigt mais bien plus d'idée salace traversait son esprit depuis peu. Surtout lorsqu'il regardait l'assistante personnelle de Belzebuth. Mais l'ongle qui le transperça le ramena encore une fois sur terre. Quand Belzebuth eut finis de partir loin dans ses pensées il retira son ongle et se mit à parler d'une voix mielleuse très douteuse.

-Et dis moi en plus sur ce bras droit ...

KeiRyo pouvait enfin parler, même s'il ne pouvait plus bouger. Il allait répondre d'abord puis poser ses questions ensuite.

"Désolé pour votre assistante je ne voulais pas l'insulté. Ce que je sais à propos de ses armes antiques est très mince. Mac mon Boss m'en a que très peu parler, il me les a décrite vite fait sans vraiment me dire à quoi elle servait. Je sais quand même qu'il est à la recherche de celle-ci. En ce qui concerne le bras droit c'est un grand mystère. Disons que de base, les Drago sont maitres du mystère, notre Boss ne se montre seulement à quelques uns de ses hommes et rares sont ceux-ci. Mais pour le bras droit, rien ne filtre. Certain pense que même le Boss ne l'ai jamais vu. D'autre sous-entende qu'il serait le protecteur de l'ombre de la famille depuis la nuit des temps. La seule chose sur c'est son pouvoir, il maitrise l'ombre, si bien qu'il est quasiment intouchable. Il n'y a que son aura que l'on peut sentir venir."

KeiRyo avait déballé son sac, pendant qu'il parlait, il concentra son énergie sur son index droit qu'il maintenait tendu en direction de Shibien. En filin d'énergie liait maintenant l'arme au doigt. Le japonais espérait que Belzebuth ne le remarque pas. Par le lien d'énergie, Shibien ce chargea petit à petit.

"Maintenant qu'on a éclairci vos idées, vous pouvez m'en dire plus sur la puissance que vous êtes sensé me donner. Car pendant que je suis là en train de me soigner je suppose que Carten à été remis sur pied par sa frangine et qu'il est déjà entrain de devenir plus fort."

Bien que KeiRyo avait gagné leur dernier affrontement direct, c'est bel et bien Carten qui avait donné le coup de grâce à Fenze alors que lui était dans un état de transe.

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mira Innocenti
Disparu(e)
avatar

Fiche : "Qui suis-je ?..."
Nombre de messages : 43
Pouvoir spécial : Sens surhumains.
Peut se transformer en chien (Samoyède).
Niveau de combat : 23
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Jeu 6 Jan - 23:10

L'énumération d'activités distrayantes que lui fit tout naturellement Anabelle fit éclater Mira de rire, et elle continuait toujours de la suivre du regard. Elle était sure d'avoir une famille exceptionnelle, mais surtout elle avait une cousine géniale et ne s'en passerait pour rien au monde. Elle ne pouvait s'empêcher de s'imaginer, elle et sa cousine, en train de faire chacune des propositions qu'elle avait faire. La meilleure étant pour elle ... kidnapper un président. Le genre de chose qu'on ferait tous les jours, non ? C'était entendre Anna parler de réviser qui la fit d'autant plus rire.
La dernière proposition était intéressante. Pas si risquée, tant que la demoiselle Libretti était là. D'ailleurs quand elle était là on se demandait qu'est ce qui pouvait être risqué, vraiment, si quelque chose pouvait l'être.
Elle s'apprêtait à répondre lorsqu'une troisième fille, probablement plus jeune qu'elles deux, et que Mira eut vite fait de détailler, commença à .... leur gueuler dessus. Sympathique comme accueil. La jeune métamorphe fit la moue, se retenant de continuer de rire et sourire aux idées farfelues de son amie. Elle écouta l'autre leur faire la morale.

" Blessée par une civière... ça sonnerait bien sur le papier. -Elle lança un regard complice à sa cousine.- Je pense qu'un peu de bonne humeur ferait pas de mal à tous ces blessés, perso. "

Rien que la présente d'Anna la rendait moins timide, probablement le fait que son interlocutrice soit plus jeune aidait aussi. Elle voulut ajouter quelque chose mais remarqua le tatouage de la fille sur montait sur sa joue. Elle avait déjà vu le blond, l'ami de la taupe, qui avait un tatouage de ce genre. Elle bloqua rien qu'une petite seconde, puis poursuivit tout de même :

" Je sais très bien ce qui se passe ici... Et ça se passe pas trop mal jusque là. "

Elle avait réussi à faire preuve d'optimisme malgré l'horreur que lui avait inspiré le combat qu'elle avait livré avec d'autres contre ce type momie. Elle s'adressa cette fois-ci à sa cousine :

" Et.. j'aime bien ta dernière proposition... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anabelle Libretti
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 17
Pouvoir spécial : Super Force
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Ven 7 Jan - 0:46

Bon bah on y va!

Lanca innocemment la jeune Libretti, qui se demandais ce qu'il fallait faire en fait pour aller a Tardez. Il est vrai que, actuellement, c'est un peu.... chaud de trouver un bus pour Tardez. Et on ne parle même pas du transport sous-terrain qui doit être un peu bloqué actuellement. Mais, COMME DE PAR HASARD, Anabelle trouva quelque chose. En effet, une camionette qui transportait des blessés avait démarré, et le chauffeur cria très fort, pour que le maximum de monde comprenne " POUR TARDEZ C'EST PAR ICI "

Anabelle eu un magnifique sourire, les yeux pétillant de joie, et réagit au quart de tour! Elle prit sa cousine par le poignet, et fonca directement sur la camionnette qu'elle choppa d'une main et empêcha de démarrer. LE pauvre chauffeur appuyait sur le champignon, mais la camionnette ne bougeait pas, envoyant plutôt de la terre sur tout le monde présent aux alentoires, les roues tournant dans le vide. Le pire était le regard des passagers, qui se demandais si ils étaient mort, ou si ils rêvaient.

QUAND A MIRA, elle avait fait le drapeau jusqu'a ce qu'elle s'arrête quand Ana choppa le vehicule. Forte heureusement, elle maitrise, et donc Mira atterit droite comme un I sur le sol, s'y plantant avec un air incrédule.


ON VIENS AVEC ON VIENS AVEC ON VIENS AVEC!

Dit-elle avec entousiasme! La camionette demarra, direction TARDEZ!


=> Arrivée a l'entrée de la ville de Tardez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Ven 7 Jan - 0:52

Raia venait de se faire ignorer, pire, on la prenait vraiment pour une gamine. Mais l'optimisme de la jeune fille ( qui est plus agée que Raia, je précise ) la calma. Elle respira profondément, prête à s'excuser, mais la réaction de la jeune Ana la fit déchanter. Elle venait de partir comme une flèche, arrêtant une camionnette..... A MAIN NUE? Raia n'en crus pas ses yeux. La force de cette fille était phénoménale, elle n'avais jamais vu ça. Très vite, elle fût intriguée, et elle prit une décision... un peu tard. Elle voulais les suivre pour en apprendre plus sur elles, mais la camionnette démarra sous les coups joyeux de la jeune Libretti sur le toit de la camionnette, chantonant quelque chose.... d'incompréhensible. Raia fonça alors et choppa un bord de la camionnette... NON NON elle ne s'arrêta pas, bien au contraire, elle démarra avec une Raia-Drapeau derrière. Elle se hissa tant bien que mal à l'arrière du véhicule, et quelle ne fût pas sa décéption quand elle vit la tête de ..... cette brute en gros plan.

BAH QUOI TU VIENS AUSSI? ^^

Vous m'avez pas... laissé finir....


=> Arrivée à l'entrée de la ville de Tardez
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Dim 9 Jan - 23:49

[Rien à dire, court rejoindre sa futuuuuuuuuuuuure XD]

=>vers sa futuuuuuuuuuuure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Jeu 27 Jan - 19:24

Belzebuth laissa échapper un petit rire, tandis que le jap' lui répondait.
Bien. Si le démon aimait « s'amuser » avec des personnes qui ignoraient la peur, que sa soit parce qu'il soit complétement débile ou alors courageux, il appréciait aussi les gens intelligents qui savaient reconnaître où étaient leur places.
Le jap' lui répondit donc, lui disant ce que voulais savoir le nécromancien. C'était son Boss qui lui avait donc parlé des armes antiques, mais il semblait en savoir un peu plus que ça. Par contre, ces informations sur cette Ombre étaient insuffisantes, mais bon Belzebuth s'y attendait, les siens semblaient aimé le secret … si seulement il arrivait à retrouver des souvenirs plus vieux que 500ans. Le démon était persuadé qu'il était plus vieux que 500 ans, il en avait la certitude, mais son premier souvenir était ceux de son père et de sa mère, les Nostredames.
Pendant un instant, Belzebuth se perdit dans ces souvenirs vieux de plusieurs siècles, renouant avec des sentiments qu'il avait perdu pendant cette longue existence: l'amour qu'il éprouvait envers ses parents semblait enfuis, mais étrangement, il sentait que se sentiment était toujours présent, même s'il était enfuis sous toute la violence, la haine, la colère, la sadisme qu'il avait accumulé pendant toutes ces années, ces siècles. Étrange, vraiment étrange.
Revenant a la réalité, il entendit les dernières phrases de son infortuné compagnon. Secouant la tête, il sourit.
Pas seulement parce que ce type réclamait du pouvoir, mais parce il sentait dans le flot de mal qu'il émettait un courant, faible, mais un courant d'énergie qui partait du doigt du dénommé KeiRyo vers son sabre. Normalement, Belzebuth n'aurait pas sentit cette énergie, il n'y aurait même pas fait attention. Mais a ce moment là précisément, la tente était entièrement envahis par l'énergie du nécromancien, et la moindre émission d'énergie brillait comme un phare dans ce flot de malignité, sombre comme son âme.
Belzebuth sourit et pris le sabre de l'asiat avant de lui poser sur la poitrine de ce dernier.

-T'es plus rassuré comme ça ? Je pense pas que ça changera beaucoup si jamais je veux te tuer mais si ça peut t'aider …

Le démon haussa les épaules et continua a parler.

-Surtout que t'étais pas encore née que j'étais déjà un maître dans le combat au sabre. Et puis … je pense que tu connais pas encore assez de chose sur moi … futur Boss Drago ...


Et tandis que Bel' prononçait ses mots, il posa son coude sur la table la paume en l'air. Puis, ses muscles semblèrent bouger sous sa peau et de sa main sortit un lame noir et mat, le couteau en orichalque qu'il avait ramassé sur le cadavre d'Eralde.

-Alors tu veux voir duquel de ton gros hachoir ou de mon petit couteau est le meilleur ?

Puis sans attendre la réponse de KeiRyo, la lame disparut a nouveau dans la paume de la main du Démon.

-Donc tu veux plus de puissance c'est ça ? Je peux déjà te donner ce que te dois la famille Sapiento, KeiRyo …

Il passa sa main sur la bague de la Luxure que portait le samouraï, y concentrant une partie de sa puissance pour briser le sceaux du précèdent péché. Puis il prit du fil et une aiguille et il recousu la blessure qu'il avait fait au jeune homme.

-L'homme que tu as tué était l'un de nos tueurs les plus compétents, il faisait partie de notre troupe d'assassin d'élite de notre famille, les 7 péchés. Maintenant, tu en fait partie, mes félicitations ! J'ai débloqué le pouvoir contenu dans la bague et il maintenant tiens, celui de la Luxure. Je te laisse le soin de découvrir par toi même de tes nouvelles capacités …

Le nécromancien fouilla dans sa poche un instant, sortant un paquet de clope. Il sortit une cigarette, la mit a la bouche et il l'alluma.

-Ça te dérange pas que je fume ? De toute façons je m'en fous … donc je disais … rejoins nous dans notre base dès que tu pourras le faire, et nous t'expliquerons ce qu'on attend de toi , notamment arriver a créer une aura telle que la mienne … ne t'inquiètes pas, tu peux faire partie des péchés tout en en faisant partie d'une famille, cela ne nous dérange pas et nous ne te demanderons aucune information sur ta famille …


Une fois cette phrase fini, il se mit a fumer et faire des ronds de fumés tranquillement. C'est a ce moment là que Evangeline revint, toujours égale à elle même, froide, sans sentiments, sans aucune expression. Il lui avait donné la chair, les muscles et les os, créant un être humain, transformant une poupée de bois peint et de porcelaine en être de chair, et quelle être !!! Evangeline était belle, sa peau blanche, ses yeux violets et ses cheveux blanc de neige … mais elle ne possédait aucune âme, incapable de ressentir la moindre chose que le sentiment de devoir obéir a son « Master ».
Puis le démon vit comment le japonais regardait la Vierge, avec envie.
Ses yeux passèrent du gris au rouge lentement, très lentement, comme de la peinture se mélangeant avec de l'eau, tandis qu'une envie de meurtre grandissait dans son esprit.
Mais il se força a oublier cette fureur, en se disant que cette action était due a la bague de la Luxure. Il se remit alors a sourire et reprit la parole.

-Mais c'est maintenant que je te propose une vrai puissance KeiRyo, pas une puissance proposé par ma Famille, non une puissance que je suis le seul à pouvoir t'offrir et qui n'engage que moi …


Il écrasa sa cigarette sur le talon de sa chaussure et se pencha pour murmurer.

-Je te propose un pacte. Une aide réciproque si tu préfères. Voici le contrat … je t'offre la puissance et toi tu m'aides à réaliser mon œuvre tout en m'offrant des informations sur les armes antiques et sur cette Ombre dont tu parles. Moi je t'offre la puissance et les moyens de réaliser ce que tu entreprends … ce pacte nous lieras mais ne seras pas éternel. Je romprais le pacte une fois que j'aurais atteint mon but, te libérant de toutes obligations envers moi. Bien sur la mort de l'un de nous deux rompras le contrat aussi surement que si le faisais moi même. Mais dans tout les cas, tu garderas la puissance que je te donne à la fin de ce pacte, que je meurt ou que je le coupe, il resteras a toi … alors, qu'en penses tu ? Je trouve que c'est assez raisonnable, non ?


_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Sam 29 Jan - 19:01

Alors que notre japonais tentait t'en bien que mal de nourrir Shibien sans que le démon ne le remarque, mais celui-ci n'était pas né de la dernière pluie(et c'est rien de le dire). Sans que KeiRyo ne puisse réagir, Belzebuth avait déjà mit la main sur le Muramasa et le déposa sur la poitrine de son interlocuteur. Les yeux bridés remplie d'étonnement, le jeune Drago resta pantois et fixa Bel'. Celui-ci lui demanda s'il était rassuré avant de lui dire qu'armé où nom il ne faisait pas le point face à lui. Ceci KeiRyo l'avait déjà remarqué mais c'était un guerrier, et même envahit par la peur, sa voie serait toujours celle du sabre. Selon les dire de son interlocuteur, cela faisait déjà belle lurette que celui-ci maitrisait l'art du sabre et qu'il avait bien d'autre secret encore. Il finit sa phrase par évoquer la possible futur posture de KeiRyo. La terreur ne faisait que grandir en celui-ci, jamais il n'avait ressentit cela même au près de Mac et de son Ombre. Afin de montrer sa supériorité et pour frimer un peu, Belzebuth sortit ce que celui-ci appelait son gros hachoir. Effectivement cette lame avait de quoi faire peur, surtout dans les mains du démon. Notre asiatique habitué à ne pas juger un combattant sur la taille de sa lame mais sur sa technique, ne préférait ne se frotter maintenait ni à l'arme, ni à la technique. Bel' rangea son hachoir voyant que KeiRyo ne ferrait rien qui ne constituerait un suicide pur et dur. Sur un ton un peu plus doux la conversation changea de sujet et se mit à parler de puissance. Le jeune Drago écoutant les paroles de son interlocuteur, posa Shibien à coté de lui. Belzebuth fit un il ne sait quoi sur l'anneau que le samouraï avait récupéré puis il recousu la blessure qu'il lui avait infligé tout en discutant.

-L'homme que tu as tué était l'un de nos tueurs les plus compétents, il faisait partie de notre troupe d'assassin d'élite de notre famille, les 7 péchés. Maintenant, tu en fait partie, mes félicitations ! J'ai débloqué le pouvoir contenu dans la bague et il maintenant tiens, celui de la Luxure. Je te laisse le soin de découvrir par toi même de tes nouvelles capacités . Ça te dérange pas que je fume ? De toute façons je m'en fous … donc je disais … rejoins nous dans notre base dès que tu pourras le faire, et nous t'expliquerons ce qu'on attend de toi , notamment arriver a créer une aura telle que la mienne … ne t'inquiètes pas, tu peux faire partie des péchés tout en en faisant partie d'une famille, cela ne nous dérange pas et nous ne te demanderons aucune information sur ta famille …

KeiRyo regardait Belzebuth la cigarette à la bouche. Le pouvoir de la luxure, la famille Sapiento, libérer son aura, tous ses mots se répétait dans sa tête. Enfin il comprit de suite d'où lui provenait ces nouvelles pulsions et lubie, c'était le péché qui l'affectait. Maintenant il devait trouver seul comment marchait l'anneau. Son combat à son bureau devrait l'aiguiller. Quand Evangeline revient sous la temte se fut l'orgie dans la tête de notre japonais, des pensées toutes les plus dépravées les une que les autres lui arrivait d'un coup. C'était pire qu'avant.

*"Merci Belzebuth".*

En voyant la réaction qu'avait Belzebuth à la suite de son regard luxurieux sur la création de celui-ci, KeiRyo ressentit la peur à son paroxysme. Mais celle-ci tomba au plus grand soulagement de notre asiatique.


-Mais c'est maintenant que je te propose une vrai puissance KeiRyo, pas une puissance proposé par ma Famille, non une puissance que je suis le seul à pouvoir t'offrir et qui n'engage que moi. Je te propose un pacte. Une aide réciproque si tu préfères. Voici le contrat … je t'offre la puissance et toi tu m'aides à réaliser mon œuvre tout en m'offrant des informations sur les armes antiques et sur cette Ombre dont tu parles. Moi je t'offre la puissance et les moyens de réaliser ce que tu entreprends … ce pacte nous lieras mais ne seras pas éternel. Je romprais le pacte une fois que j'aurais atteint mon but, te libérant de toutes obligations envers moi. Bien sur la mort de l'un de nous deux rompras le contrat aussi surement que si le faisais moi même. Mais dans tout les cas, tu garderas la puissance que je te donne à la fin de ce pacte, que je meurt ou que je le coupe, il resteras a toi … alors, qu'en penses tu ? Je trouve que c'est assez raisonnable, non ?

À ce moment là, KeiRyo était ampli d'un énorme doute, Belzebuth se proposait de lui une gigantesque puissance en compensation il n'avait juste à lui obéir. Il n'aimait pas trop l'idée de devenir le petit toutou du démon de plus il voulait des informations confidentiel chez les Drago dont certaine étaient méconnues de notre protagoniste. Plus il réfléchissait plus se pouvoir l'appelait un peu comme l'histoire du hobbit et de sa bague d'orée avec des inscriptions elfique. Mais il se rappela de l'enseignement de Mac. "On ne devient pas puissant en passant des pactes avec le malin mais à force de combats et d'entrainement. La force ce mérite". KeiRyo regarda alors Belzebuth droit dans les yeux, avec la plus grande détermination possible, une détermination qui lui faisait oublier même la peur éprouvée face à cette homme.

"Bien que je veuille acquérir de la puissance, je ne suis pas homme à vendre mon âme, ton accord ne m'intéresse pas. Tu veux des informations que je n'ai pas et que je t'aide dans tes dessins, mais je ne suis le chien de personne, même pas celui de Mac."

À la suite de ses paroles, une force supérieur à celle KeiRyo s'éleva de sous celui-ci. Plus précisément de son Ombre. Celle-ci grandit dans le noir et s'étendit sur toute le sol et la toile de la tente.

"Belzebuth, c'est comme cela que tu te nommes, c'est ça? Je pense qu'au vu de tes antécédents avec le Boss, celui-ci ne verra pas d'inconvénient à ce que KeiRyo se joigne au Sapiento. Mais proposer un tel pacte à l'un des protégés du Parrain Drago, c'est à la limite de l'affront. Je n'ai guère le temps ni l'envie de te parler, mais sache qu'un de tes semblables est ici à Domingo et qu'il se cache observant les ravages et attendant son heure. Quand à toi jeune Oeuf du Dragon, je te conseille de rester sur tes gardes. Je t'envoie un ami tu le reconnaitra sûrement."

En un battement de sil, l'ombre s'était recroquevillé sur elle-même et avait disparu. KeiRyo se demandait bien qui pourrait venir le chercher, il regarda ensuite Belzebuth. Qu'avait voulut dire l'Ombre par un de tes semblables, qu'est-ce qu'était Belzebuth au final?

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Sam 12 Fév - 21:22

Tssss.
Belzebuth tiqua quand la j'ap' refusa sa proposition d'une façon assez virulente.
Quel idiot, dire non quand on proposait du pouvoir et de la puissance, bon c'était pas gratos, et il fallait la mériter cette puissance, mais c'était une occasion rêvé pour le jeune homme.
Le démon hocha des épaules, signifiant que c'était comme le voulait KeiRyo tout en faisant remarquer que c'était débile de refuser une offre pareil.
Belzebuth allait prendre de nouveau la parole quand il ressentit une nouvel puissance apparaître sous la tente, une puissance qui n'appartenait pas au garçon et qui était autrement plus dangereuse. Le nécromancien se leva d'un coup en faisant sortir des lames osseuses de ses avant-bras tandis qu'une ombre enflait démesurément avant de prendre la parole puis de disparaître sans laisser au Maître de Nuit le temps de rétorquer.
Une fois la chose disparue, le démon rétracta ses lames tout en se mettant a réfléchir par rapport a ce qu'avait dit l'Ombre.
Tout d'abord, il fallait mettre fin au malentendu, c'est à dire expliquer clairement au jeune homme que ce que lui désirait n'avait rien a voir avec les Sapientos, et qu'il fallait donc mettre la famille hors de tout ça. Et surtout, il ne devait parler à personne de leur conversation.
Deuxièmement, qu'elle était ce Mac dont avait parlé la chose ? Il ne connaissait personne de ce nom là … une ancienne connaissance qui avait pris un pseudo ? C'était une chose qu'il fallait découvrir très rapidement si la famille Sapiento et Drago s'alliait …
Et enfin que voulez dire l'Ombre avec « l'un des tiens » ? Est ce que ses théories était juste et qu'il appartenait bel et bien a une race plus qu'humaine ou non ? Raaaah, fichu amnésie …
Et ensuite qu'elle était cette chose, cette Ombre. Comme KeiRyo, il ressentait un lien entre lui et ce machin, mais c'était aussi, d'un certain coté, totalement diffèrent, comme si l'Ombre, n'était pas … entière.
Après avoir réfléchis quelques instants, il se tourna vers sa « victime » et, en le pointant du doigt, lui dit quelques mots:

-Bon alors écoute moi bien, je veux que tu saches que ma proposition n'as rien a voir avec ma famille d'accord ? Donc cette dernière reste entre nous et tu oublies tout ce que tu as pu entendre, compris ?

Un sourire s'étira sur les lèvres de Belzebuth. Bien entendu, il ne faisait pas confiance au gamin, mais il avait une solution afin que ce dernier ne puisse pas dire un mot par rapport a ce qui c'était passé sous la tente, une solution qui excluait le meurtre ce qui arrangeait la famille Sapiento. Et puis le démon ne voulait pas devenir un péché. Cependant, il ne pouvait pas utiliser ce moyen comme ça, sinon sa puissance serait trop grande et pourrait attirer ce « mystérieux semblable ».
Mettant la main au menton pour gratter sa barbe de 3 jours, il regarda fixement l'asiatique.

-Hum en fait, j'ai vu une partie de ton combat contre le Requiem, et il y moyen de créer une technique intéressante avec ce que tu as fait, l'espèce de trou noir, c'est à creuser …

Voilà, il avait trouvé le moyen de faire ce qu'il voulait, amener le jeune homme à une endroit dégager ou il pourrait s'assurer de son silence et de sa force. Et puis, il pourrait lui apprendre aussi a utiliser l'aura et la bague, un bonus de taille pour sa famille.

_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Lun 28 Fév - 21:40

Razz, après avoir suivie le chemin que la jeune femme lui avait indiqué se retrouva devant le campement de soin. Il vit des gens courir de partout mais il rentra pour voir ce qu'il s'y passait et pour essayer de trouver des réponses à ses questions. Des blessés étaient allongés ici et là sur des brancards ou par terre, car il ne devait plus en avoir assez pour tout le monde. D'autre, un peu plus amochés, étaient envoyée en 'salle d'opération'.
Ne sachant plus où donner de la tête entre ces va et vient, il s'assit sur la première chaise vide qu'il trouva et attendit qu'un médecin en blouse blanche passe pour l'interpeller. Une heure, deux heures, toujours rien. Quand tout à coup en relevant la tête il aperçu ce qui lui semblait un médecin, un peu bizarre mais quand même. Il avait les cheveux bleus, une blouse blanche ouverte qui laissait apercevoir un petit pull-over mis par dessus une chemise cravate. Si c'était comme ça qu'on s'habillait ici, ça lui faisait peur.
Il pensait tout de même à lui parler pour lui demander quelques petites choses :


- Bonjour Docteur, pourrais-je savoir ce qui se passe dans votre ville ? Car je viens d'arriver ici, et une jeune femme ma dit de venir ici si je voulais être en sécurité et en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Guito
Disparu(e)
avatar

Fiche : Let's twist again
Masculin Nombre de messages : 13
Age : 23
Pouvoir spécial : -
Niveau de combat : 15
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Mar 1 Mar - 16:02

Guito errait dans le campement à la recherche d'un endroit où il pourrait aider. Bien sûr, il le pouvait un peu partout, mais choisir la place qui lui était la plus appropriée était difficile. Il commençait à avoir des hauts le cœur à soigner des blessures improbables et chargées en hémoglobine, il n'en pouvait plus des complaintes des habitants énervés de l'attente, il était malade de tous ces gens qui venaient pour une simple entaille dans leur pauvre petit corps. A peine arrivé à son poste de secours à Domingo, il en avait déjà marre. Combien de temps cette attaque allait-elle durer ? Les Requiem étaient-ils donc vraiment invincibles ? Quelqu'un allait bien finir par tous les avoir. Des rumeurs couraient, ici et là. "J'ai un pote qui a vu un gars qui connaît bien un haut placé Gioli qui lui a dit que le nazi qui a foutu le feu a été mis hors d'état de nuire par les Sapiento... Tu te rend compte ? Eux qui étaient au bord du précipice, ils arrivent encore à se battre." "Hé, t'as vu ce qu'il est arrivé à la place de la fontaine ?! C'est incroyable ! J'ai vu des gens qui en revenaient, ils ont du s'en faire un !" Et bien d'autres... Encore que ces rumeurs là étaient plausibles, même vraies. Guito avait entendu des histoires abracadabrantes durant sa pérégrination à travers le campement. "C'est des aliens, c'est sûr. Vous voyez ces lumières, ces éclairs ? Ça doit être leur vaisseau mère un peu plus haut." D'une certaine façon, ces surhommes pouvaient être comparés à une espèce supérieur à l'humain, mais la théorie poussait parfois un peu loin. Le docteur aux cheveux bleus se perdait dans ses pensées quand un jeune homme l'interpella.

-Bonjour Docteur, pourrais-je savoir ce qui se passe dans votre ville ? Car je viens d'arriver ici, et une jeune femme m'a dit de venir ici si je voulais être en sécurité et en savoir plus.


Il paraissait en bonne santé, juste désorienté. Il y avait de quoi en arrivant devant une telle apocalypse. Lui aussi avait été tétanisé en descendant de l'ambulance qui l'avait embarqué dans cette histoire de dingue.

-En fait ce n'est pas "ma" ville, j'habite à Tardez... Mais je peux vous fournir les infos que j'ai. Une bande de 7 personnes surpuissantes s'est attaquée à la ville. Si on en croit les rumeurs, la moitié d'entre eux au moins a été tuée par les habitants du coin, mafieux comme flics. Une Trève générale a été signée pour s'unir contre l'adversaire. Parlez aux gens d'ici un peu partout si vous voulez plus d'infos, mais je vous préviens ils sont à cran. Sinon, vous pouvez être bénévole comme certains ici et aider à guérir, ou encore foncer en ville chercher des blessés voire même affronter un de ces Requiem - c'est le nom de leur organisation.

Après avoir éclairci la situation, il s'assit sur une chaise en passant ses jambes de chaque côté du dossier, et en appuyant ses coudes dessus. Il poussa un grand soupir de fatigue.

-En attendant... Vous voulez un café ? Je vais m'en faire un moi j'en peux plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Mar 1 Mar - 22:53

Raazan, attendit quelques minutes avant que le médecin aux cheveux blond lui réponde :

-En fait ce n'est pas "ma" ville, j'habite à Tardez... Mais jepeux vous fournir les infos que j'ai. Une bande de 7 personnessurpuissantes s'est attaquée à la ville. Si on en croit les rumeurs, la moitié d'entre eux au moins a été tuée par leshabitants du coin, mafieux comme flics. Une Trêve générale a étésignée pour s'unir contre l'adversaire. Parlez aux gens d'ici un peupartout si vous voulez plus d'infos, mais je vous préviens ils sontà cran. Sinon, vous pouvez être bénévole comme certains ici etaider à guérir, ou encore foncer en ville chercher des blessésvoire même affronter un de ces Requiem - c'est le nom de leur organisation. En attendant... Vous voulez un café ? Je vais m'en faire un moi j'en peux plus...

Après avoir changer de position pour regarder le dr droit dans les yeux, et avoir réfléchit quelques
secondes, Raaz s'éclaircit la voix et répondit :

- Je veux bien, merci. Je comprend mal ce qui arrive mais je veux bien essayer de vous aider pour vous ramener les blessées, car je ne pense pas vous être d'une grande aide pour les soigner. Je n'y connais rien dans le domaine de la médecine.

Il ce frotta la tête, et ce demanda si il n'était pas arrivé dans une ville m'audite où on allait lui
faire payer pour tout ses crimes antérieures. Sa vie, lui tourna pendant un long moment devant les yeux et le fit sursauter au moment où il vit sont ancienne femme. Une larme coula sur son visage ! Raazan, ne savait plus quoi faire, n'y pourquoi il était ici. Fuir ! C'est la raison pour laquelle il était ici mais si seulement il pouvait repartir auprès d'elle il le ferrait certainement sans aucunes hésitation.

Comme le médecin ne lui répondait pas il ajouta :

- Je voudrais bien savoir par où il faut que je me dirige pour trouver toutes les personnes qui ont besoin de moi ! Je ne sais pas si vous vous souvenez mais je ne connais pas encore là ville, je viens juste d'arriver. Vous avez l'air totalement perdue, et pas du tout dans votre assiette, il faudrait peut être vous reposer ou allez vous promener.
Revenir en haut Aller en bas
KeiRyo
Modo & Drago - Oeuf de dragon
avatar

Fiche : La lame du tokaido.
Masculin Nombre de messages : 1327
Age : 27
Localisation : oups, perdu!
Pouvoir spécial : matérialisé du feu ou de la glace, sa capacité lui permet d'utiliser l'eau à tout ses états.
Niveau de combat : 52
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   Lun 7 Mar - 18:17

KeiRyo était un peu retourné par le passage de l'ombre mais il ne semblait pas le seul, même Belzebuth qui était d'un naturel si immuable se retrouva un peu perdu sans trop le marquer. Ainsi pour marquer son autorité il pointa de son doigt le japonais en s'exprimant de la sorte :

-Bon alors écoute moi bien, je veux que tu saches que ma proposition n'as rien a voir avec ma famille d'accord ? Donc cette dernière reste entre nous et tu oublies tout ce que tu as pu entendre, compris ?

Un peu encore perdu dans ses pensées, les phrases du démon le faisait revenir à lui, il acquiesça de la tête. Il ne savait pas encore s'il tiendrait promesse. Il avait en tout cas bien compris que la proposition ne touchait que Belzebuth et non les Sapiento. Après avoir affiché un sourire qui inquiétait KeiRyo, son interlocuteur mit sa main dans ce qui lui servait de barbe.

-Hum en fait, j'ai vu une partie de ton combat contre le Requiem, et il y moyen de créer une technique intéressante avec ce que tu as fait, l'espèce de trou noir, c'est à creuser …


Bel' avait assisté au combat et sans intervenir! Cela marqua l'asiatique mais la remarque du démon l'intriguait tout autant. Un regard extérieur peut capté les failles et les améliorations d'une technique. Cette remarque était une de celle qui intéressait vraiment notre bretteur.

"La supernova! Tu as un moyen de faire de cette attaque une technique intéressante! Si c'est vrai, je suis près à te suivre."

Le japonais se redressa mit Shibien à sa ceinture et fixa Belzebuth près à le suivre où qu'il voudrait si cela pouvait le rendre plus puissant que Carten.

[désolé si c'est pas magique, j'ai pas trop d'inspi'. Slay, je te laisse embarqué KR par Bel' où que tu veux ^^]

_________________

"Carten t'es le seul nom sur ma deathlist."

You can kill :
¤ Zell - Emilio
¤ Lucian - En attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campement de soins [installé pour la durée de l'attaque Requiem]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soins quotidiens et infection
» Question sur les PNjs
» Château de clan
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» SOS POUR UNE ASSO RECUEILLANT CHIENS AGES OU HANDICAPES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Entrée de la ville-
Sauter vers: