Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Type bizarre: Joshua Disraeli ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 24
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Type bizarre: Joshua Disraeli ?   Ven 3 Sep - 1:40

Nom : Disraeli

Prénom : Joshua

Age : 25 ans

Sexe : Masculin

Opinion politique : Mafia

Famille mafieuse : Agostino, dès que possible (8D)

Histoire : Le petit Joshua a eu, tout du moins au début, une vie des plus basiques.
Cet enfant est né de l’union interdite entre un riche dirigeant d’entreprise, bien évidemment déjà marié, et sa secrétaire. Bien entendu, sa venue ne fût pas excellente nouvelle pour ce grand homme, ainsi son existence ne fût révélée à personne. Son père, ayant bien trop peur de ternir l’image de son entreprise, préféra passer un marché avec la mère de Joshua, Mme Jeanne Disraeli. Ils décidèrent tout les deux que cet enfant resterait inconnu aux yeux de l’entourage de son père, M. Cromwell Serge. Joshua fût donc envoyé dans un manoir éloigné appartenant, évidemment à la famille Cromwell. Son père étant un homme d’affaire français et sa mère une italienne venu trouver refuge en France pour diverses raisons qui sont encore inconnues pour Josh’. Joshua vivait donc toujours en France, loin des grandes villes et de leurs influences. Le manoir était entouré de bois et de forêts qui devinrent très vite la cachette préféré du petit garnement. Son éducation se fit via des professeurs privés, extrêmement bien informés sur la condition du petit. Tout cela devait impérativement resté secret. Mis à part cela, Joshua était heureux de sa vie. Les domestiques étaient toujours là lorsqu’il en avait besoin, et il était très doué dans tout ce qu’il entreprenait de faire, chose qui impressionnait bons nombres de ses professeurs. Il recevait la visite de sa mère deux jours par semaine et celle de son père, dès que celui-ci avait le temps. Ce qui arrivait assez peu souvent. Mais cela ne dura pas.
Un jour, qui ressemblait à tous les autres, le quotidien de Joshua n’étant pas très changeant, il reçut la visite inattendue de son père. Il était vêtu d’un costume noir et le regard sombre. Dans l’arrière de sa voiture, une autre personne était visible en plus de son chauffeur au volant. M. Cromwell s’accroupit à la hauteur de Joshua. Son teint était plutôt pâle et sa voix très basse. Tout ceci n’annonçait rien de bon d’après Joshua et il n’avait pas tort. La terrible nouvelle le frappa comme un coup de fouet. Il ne put rien répondre à l’annonce du décès de sa mère, seules les larmes trahissaient son silence. Le pauvre Joshua pleurait à chaude larmes la perte de la seule personne qu’il aimait le plus. Son père, quand à lui, c’était redressé, sans un mot. Il n’avait jamais été très affectueux envers son fils et ne comptait sûrement pas commencer maintenant. D’un coup, la portière de la voiture claqua. Joshua eut à peine le temps de lever la tête d’une gamine vint le prendre dans ses bras. Elle devait être un tout petit peu plus jeune que lui. Elle était habillée d’une robe de dentelle noire comme celle des poupées en porcelaine. Ses cheveux étaient d’un magnifique châtain tirant légèrement vers le blond et ses yeux étaient gris, comme ceux de Joshua. Son père s’exclama alors, à l’attention de la fillette par un « Éléonore ! ». La crise de larmes de Joshua s’était arrêté, bien trop surpris par ce qu’il venait de se passer. La gamine avait réussi à réconforter le jeune garçon avec son câlin et son sourire. Elle lui fût présentée comme étant sa demi-sœur, Éléonore Cromwell. Suite à ce fameux jour, le quotidien de Josh’ devint ennuyeux à mourir. Il était toujours seul dans le manoir, malgré les nombreux domestiques qui y travaillaient. Il demanda cependant la possibilité d’aller dans un collège public, refusant d’être de nouveau mis à l’écart des autres enfants de son âge. Après une longue négociation et coup de pouce de sa demi-sœur, il réussit à avoir l’accord de son père. Il eut également le droit à la visite, plutôt fréquente d’Éléonore. Sa présence lui redonnant peu à peu le sourire et la joie de vivre. Sa vie reprit alors une allure à peu près normale. Il était toujours un excellent élève et était très apprécié de ses camarades du collège. Il n’eut aucun mal à passé au lycée.
Les années passèrent et il grandissait au fil du temps. Il avait maintenant 17 ans et sa sœur, elle, en avait 13. Il avait passé une journée bien banale en cours et était très impatient de rentrer, surtout qu’aujourd’hui il attendait une invitée de marque, sa sœur adorée. Il passa à la boulangerie afin d’y acheter quelques pâtisseries qu’il partagerait alors avec elle autour d’un thé. Il était très enthousiaste et très loin d’imaginer ce qui était en train de se passer au manoir. Tournant au coin d’une rue, il s’engouffra sur le chemin le menant à l’entrée de la demeure. C’est à cette instant qu’une odeur de brulé de fit sentir. Joshua redressa alors la tête, apercevant une massive fumée noire s’échapper au niveau des bois entourant le manoir. Il se stoppa net, lâchant le paquet et son sac. La bouche béante, il resta un moment à fixer cette fumée, se refusant de croire à ce qu’il pensait. Ses jambes se mirent enfin à vouloir répondre et il se mit à courir à tout allure vers chez lui. Il y découvrit alors le manoir en feu. D’immenses flammes s’étendait au-dessus du bâtiment et les arbres autour commençaient à leur tour à prendre feu. Il tourna alors la tête, voulant demander de l’aide, c’est à cet instant qu’il vit la voiture de sa sœur. Son chauffeur n’y était pas et elle n’en plus. Il comprit enfin l’hypothèse que sa sœur soit venue plus tôt. Déjà au loin, on pouvait entendre l’alarme des pompiers. Les rares voisins s’étaient attelés autour de l’entrée. Josh’, sur un coup de tête se lança alors droit devant lui, les larmes coulant le long des ses joues. Dans sa tête, il était peut-être encore temps de la sauvée, sa précieuse et adorée petite-sœur. Il put à peine entrée dans la maison, la chaleur était insoutenable et tout était en train de s’écrouler. D’un coup, une poutre tomba sur le jeune homme. Il l’a reçu sur la hanche gauche ce qui le fit tomber à terre, bloqué en-dessous. Les secours étaient arrivés juste après qu’il soit entré dans la maison, et le bruit des grands jets d’eau s’ajouta au reste des bruits de l’accident. Un pompier vint sortir Joshua de se brasier mais il découvrit avec surprise qu’une sorte de bouclier le recouvrait. Ce bouclier disparût immédiatement lorsque que l’homme prit Joshua dans ses bras. Le jeune homme avait perdu connaissance.
Deux jours passèrent, Joshua se réveilla à l’hôpital. Devant lui se trouvait son père, une mine affreuse sur le visage. Il devait certainement être déboussolé par la mort de sa fille. Joshua, quand à lui, avait un visage vide. Cet accident l’avait encore plus affecté que l’annonce de la mort de sa mère. C’était trop, beaucoup trop pour lui qui n’avait pas demandé à perdre ses deux êtres qu’il chérissait tant. Il ne put même pas assister aux funérailles d’Éléonore, au risque de paraître trop suspect, toujours dans l’intérêt de son père. Il dut rester un petit moment à l’hôpital, ayant été brulé à la hanche gauche. Ses expressions ne changeait pas, il gardait constamment le même air, celui d’une personne vidée de toute vitalité. Il lui fallut un mois avant de recommencer un vivre un minimum. Mais cela restait très simple. Il avait refusé de retourner au lycée et avait préférait prendre un petit boulot. Il refusait pertinemment de touché au compte en banque que lui avait réservé son père. Seul le lieu où il vivait appartenait à M. Cromwell qui, d’ailleurs, venait lui rendre visite plus souvent qu’auparavant. Les années défilèrent de nouveau et l’état mental de Joshua semblait se dégradait. Il voyait de temps à autres flash lumineux apparaître pour aussitôt disparaître. Lorsque qu’il était de mauvaise humeur, des plumes noires tombaient d’on se sait où. Mais ce n’était pas le plus perturbant. Dès qu’il était en danger, une espèce de bouclier l’entourait. Un soir où il se fit agresser, une arme était carrément apparue dans ses mains, l’aidant à se sortir de cette mauvaise situation. Il décida alors d’en parler à son père dès qu’il le verrait. Ce ne fût pas la meilleure décision du jeune homme. Son père ne le crut même pas, jugeant que son fils perdait complètement la tête. Il prit soin de faire diagnostiquer Joshua par des médecins compétent et par des psychologues. Il fût alors prit comme mentalement instable et on prit alors la décision de l’envoyer dans un hôpital psychiatrise spécialisé. Josh’ ne put même pas se défendre ou démentir ce que son père disait, on ne l’écoutait déjà plus comme une personne saine d’esprit.
Une semaine plus tard, Joshua avait intégré un hôpital dans le sud de la France, non loin de la frontière italienne. Sa chambre, malgré sa situation social, était la même que les autres patients. Le blanc des murs lui donnait des frissons et l’odeur du lieu n’était pas des plus rassurants. Il devait également être l’un des plus jeunes puisqu’il n’avait seulement que 21 ans. Un quotidien s’installa alors. Chaque jour, les infirmières venaient lui apporter des médicaments qu’il ne prenait jamais. Les séances avec les médecins ne donnaient rien, Josh’ restant silencieux à chacune d’elles. Il n’essaya même pas de s’intégrer avec les autres personnes de cet hôpital de fou, préférant passer son temps à la bibliothèque ou à jouer du piano dans la grande salle. Son temps passé dans ce bâtiment lui permit de comprendre le pourquoi de ses hallucinations. Il avait en lui certains pouvoirs que les autres n’avaient pas. Il pouvait notamment manipuler son énergie vital mais dès qu’il s’en servait, il était obligé de rester au lit avec de la fièvre. Ensuite, l’invocation de plume et aussi la possibilité de faire des flashs lumineux. Bien entendu, il n’en parla à personne mais dès qu’il en avait l’occasion il s’entraînait à les utiliser. Et, au fur et à mesure, il parvint à les contrôler parfaitement. Ce jour-là, il sourit enfin de nouveau. Il était grand temps d’abandonner cette vie miteuse. Il élabora alors un plan afin de s’échapper.
Le jour-J était enfin arrivait. Il avait pris soin de choisir la nuit pour son évasion. Beaucoup de moins de personnelle à s’occuper et moins de risque de se faire prendre. Son plan consistait à s’échapper le plus discrètement possible, éliminer les gêneurs si il y en avait et de fuir ensuite jusqu’en Italie, dans une ville du nom de Domingo. La ville natale de sa mère. Il sortit donc de sa chambre sans problèmes et traversa les couloirs vides et silencieux. Il marchait sur la pointe des pieds, le moindre faux pas pouvant réveiller les autres pensionnaires et du coup, donner l’alerte. Il arriva sans trop de mal jusqu’à la porte principal qui était également la sortie. Il attrapa la poignée de celle-ci afin de l’ouvrir mais, malheureusement, elle était fermée. Pas le chois, il concentra alors son énergie dans sa main afin d’y faire apparaître une épée avec laquelle il défonça la porte dans un énorme vacarme pouvant réveiller un mort. L’alerte venait d’être donnée et une alarme retentit. Joshua prit rapidement ses jambes à son coup, mais des poursuivants le suivaient déjà. Ils étaient beaucoup plus rapides que lui. Il invoqua alors des plumes, aussi tranchantes que des dagues, et les envoya se planter directement dans le cœur des hommes derrière lui. Il n’avait aucuns regrets malgré que ce soit la première fois qu’il tuait quelqu’un. Il fit la même chose afin de récupérer une voiture. Il réussit ainsi à semer ses poursuivants. Il roula jusqu’à la frontière où il embarqua dans un camion de marchandise en clandestin. Il changea ainsi plusieurs fois de véhicules, toujours clandestinement afin de se dirigeait jusqu’à la ville voulue. Il se servait de ses pouvoirs pour braquer des petites épiceries, car il n’avait évidemment aucun argent sur lui. Il arriva sans trop de dégâts à destination. Pendant son voyage jusqu’à la ville il avait entendu parler des nombreuses familles mafieuses se trouvant là-bas. Pour lui, cela paraissait évident, il allait intégrer une de ces fameuses familles. Il n’avait de toute façon pas le choix. Le camion dans lequel il était se stoppa et la porte arrière s’ouvrit. Le conducteur découvrit alors le petit malin qui s’était invité dans ses marchandises et le chassa à coup d’arme à feu. Joshua prit alors la fuite dans la ville de Domingo, évitant comme il pouvait les balles.


Description physique : Joshua a un look tout à fait banal, bien qu'il ressemble encore un peu à un lycéen malgré ses 25 ans passés. Il est grand et mince, à croire qu'il pourrait se cacher derrière un lampadaire. Il mesure, environ, un mètre soixante dix-neuf pour soixante kilogrammes. Un vrai poids plume, chose qui est plutôt arrangeante pour être plus rapide et plus agile dans ses mouvements. Il a les cheveux ébouriffés, ni trop long, ni trop court, assez pour lui donner un air de mauvais garçon. Ils sont de couleur noir comme le plumage d'un corbeau. Ses yeux, eux, sont d'un gris qui tire plutôt vers un gris chaud. Son visage est fin et peu marqué mais il lui est possible de faire beaucoup d'expressions totalement différentes, le roi des têtes bizarres. Il possède un teint pêche/dorée qui est plus ou moins courant dans sa famille. Il a également une partie de la hanche gauche brulée à cause d'un accident lorsqu'il était plus jeune. C'est donc pour cette raison qu'il ne se promène pas en slip comme certains autres pourraient le faire (*SBAF*).
Niveau vestimentaire, jean et tee-shirt noir sont ses meilleurs atouts, bien que parfois légèrement déchirés. Sinon des chemises manches courtes et ouverte vers le haut lui conviennent aussi.
A noter que Joshua est assez souvent malade ou fiévreux mais cela ne l'empêche pas de vouloir se rendre utile.


Caractère : Ce jeune homme a un caractère qui lui est bien spécifique. Il est, en quelque sorte, en deux parties.
Tout d'abord, Joshua peut être qualifié de pur idiot ! Un air complètement abruti et niais, un comportement rappelant celui d'un gamin. Il aime être chiant et emmerder les gens autour de lui. Il ne fait pas attention à l'image qu'on les gens de lui, Il s'en fout complètement. Il adore se faire passer pour ce qu'il n'est pas et peut draguer à peu près n'importe qui dans la limite du possible, bien sûr. Dans ces cas là, il n'est pas du tout sérieux et la plus part des choses qu'il raconte ne sont que des conneries sorties de son imagination. Mais tout ceci n'est qu'une façade.
En réalité, le petit Joshua est un gentil garçon. Il est, en général, très attentionné envers les personnes qu'il aime et est toujours là pour elles. Il sait aussi être sérieux quand il le faut, notamment lors des combats. Abandonné ne fait pas partie de son vocabulaire, c'est pour cela qu'il fera tout ce qui est en son pouvoir pour réussir. Joshua est quelqu'un de très réservée, il n'aime pas parler de lui ou de son passé.
Il a un goût assez spécial niveau nourriture, il mange, en effet, tout ce qu'une personne normale ne toucherait même pas. En revanche, il sait très bien faire la cuisine.


Pouvoir spécial : -Flash: Attention photo ! Cette technique permet à Joshua de produire, d'un simple claquement de doigt, un flash lumineux. Il a la possibilité de choisir l'intensité de celui-ci. Il s'en sert notamment pour aveugler, perturber mais aussi bluffer ses adversaires...ou autres selon ses envies.

-Manipulation du "ki": Saviez-vous que le corps de certaines personne possède une énergie interne ? Et bien, c'est le cas de Joshua. Il a prit l'habitude d'appeler cette énergie vitale, "ki". La manipulation du "ki" est le pouvoir principal de Josh', il s'en sert pendant les combats important comme les plus banals. Il le manipule à volonté, bien que l'extériorisé pour lui donner une forme est l'emploi la plus basique et la plus simple de ce pouvoir. Il l'utilise donc ainsi la plus part du temps afin de le transformer comme une arme, voir même, de lui donner la forme d'un animal indépendant. Bien entendu, il a la possibilité de la faire exploser dès qu'il le veut. Mais utiliser son énergie vitale a également un désavantage assez important.
En effet, l'énergie du corps a une certaine limite ce qui signifie que son utilisation fatigue assez vite son utilisateur. C'est d'ailleurs pour cette raison que Joshua est souvent malade, fatigué ou fiévreux

-Sombre Plumage: Crôôôaaa ! Ce pouvoir est, en réalité, qu'une simple invocation. Joshua fait, alors, apparaitre des plumes noirs faisant penser au plumage d'un corbeau. Mais, contrairement à de simples plumes d'oiseaux, celle-ci sont aussi tranchantes qu'une lame, voir plus. Il peut en faire tout ce qu'il souhaite. Il l'utilise le plus souvent pour attaquer ou pour se défendre.


Arme/discipline de combat : Joshounette utilise peut d'armes différentes. Il préfère utiliser ses plumes qui remplacent très bien les armes blanches. Cependant, il garde quand même une dague avec lui, accrochée à sa ceinture. Autre chose à sa ceinture, l'étui d'une arme à feu. C'est un petit modèle, assez pratique à transporter. Le modèle, il ne le connaît pas et s'en fout complètement, il ne l'utilise que très rarement.
Pour la discipline de combat, il n'en a aucune. Il y va en free style, si vous voulez savoir. Il réfléchit tout de même un minimum avant de se jeter sur l'ennemi. Il est, peut-être idiot mais pas suicidaire. Il s'intègre assez bien au travail en équipe, du moins quand il évite de faire l'abruti.


Thème musical : Escape the flames-Olivia Lufkin

Comment avez-vous connu le forum : OMG ! UNE VALISE PARLANTE ?!

Avez-vous déjà eu une expérience RP : Yap


Dernière édition par Joshua Disraeli le Dim 12 Sep - 23:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 27
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Type bizarre: Joshua Disraeli ?   Ven 3 Sep - 3:04

Joshounet <3 vivement que sa fiche soit finie, il en promet de belles celui-la <3

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 24
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Type bizarre: Joshua Disraeli ?   Dim 12 Sep - 23:44

Fichette terminée <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Type bizarre: Joshua Disraeli ?   Lun 13 Sep - 20:04

Hum.... bon euh... hum....
Rah c'est dur ^^". Si on considère le temps passé dans l'asile comme du temps d'entrainement... bon allez.... 31. Mais c'est vraiment parce que c'est pas the king of the baston hein, mais plutôt le genre fugitif hein XD Je veux dire, l'est pas bien épais, mais bon, y a du potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 24
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Type bizarre: Joshua Disraeli ?   Lun 13 Sep - 20:18

Thank you <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Type bizarre: Joshua Disraeli ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Type bizarre: Joshua Disraeli ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» épée de type normande
» Armelle, la bizarre, timbrée, dégénérée et détraquée :D [Sd]
» taille des socles et type de socles
» tombe sur un livre bizarre...et se perd dans la biblio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: L'Officiel :: Présentations des personnages :: Présentations finies :: Mafieux-
Sauter vers: