Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Windy
Modo & Agostino


Fiche : Hé ! T'es pas censé savoir ça !
Féminin Nombre de messages : 569
Age : 23
Pouvoir spécial : maitrise du Vent
Niveau de combat : 40
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Dim 14 Nov - 13:57

Arrow Rue maria Rosa

Windy connaissait par coeur toutes les manières d'arriver sur ces lieux. Le portail semblait neuf mais pourtant l'endroit était vide depuis deux années. Elle escalada sans peine cette entrée et se posta quelques mètres sur le coté, à coté d'un ancien accueil de vie scolaire. Elle déposa le corps de Misa qui lui minait le moral et mine de rien n'était pas tout léger non plus. Elle se tourna vers Lupo qui avait suivi sans un mot. Elle portait le corps de son frère. Enfin, c'était ce qui semblait le plus logique pour Windy.
Elle souffla quelques secondes, s'étira.


" J'te les laisse, tu ferais bien d'te reposer ici, j'ai des choses à faire, j'reviendrais... peut être. "

Son enthousiasme en avait pris un coup. Son moral avait été détruit comme la ville l'était en ce moment. Et il fallait régler ça définitivement.
Sans attendre de réponse, elle jugea que Lupo était en sécurité ici et ne voulait pas s'attarder en bavardages.
La naine partit au pas de course et franchit d'un bond le portail du lycée, s'éclipsant au coin de la rue.


Arrow SOMEWHERE JE N'SAIS PAS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamyzole.canalblog.com
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Lun 10 Jan - 0:11

[=>campement de soin]

Joshua, ayant poireauté pour rien, s'était décidé à partir du campement sans s'être fait soigner. En effet, son bras comportait toujours divers coupures et éraflures dû à sa fuite du camion qui l'avait mené à Domingo. Il avait erré un bon moment, évitant les passants affolés, les objets volants et les bâtiments qui s'écroulaient. Lui qui pensait ne pas devoir se servir de sa manipulation du "ki", l'avait pourtant beaucoup utilisé depuis son arrivé et même pas pour combattre. Inutile de vous dire que cela lui a pris pas mal de force et que le jeune homme ne marchait déjà plus très droit. Il voyait très mal, il fallait qu'il s'arrête pour se reposer mais pour cela, il lui fallait un endroit sûr.
Joshua vagabonda de chemin en chemin jusqu'à tomber sur un grand portail. La bâtiment derrière ressemblait à une école. Les lieux semblaient calme, peut-être allait-il pouvoir prendre un peu de repos. Le jeune homme escalada alors le portail (je vous épargne le fait qu'il a failli se vautrer) pour atterrir dans la cours. Il s'avança un peu plus, d'un pas lent, sentant la fièvre lui monter à la tête. Il soupira alors se redressant un peu plus. D'un coup ses yeux se posèrent sur quelqu'un. Une femme étaient assise sur l'un des bancs de la cours. A côté d'elle, deux corps, sûrement des cadavres au vu de la senteur qui commençait à parvenir à son nez au fur et à mesure qu'il avançait. Des amis à elle ? Que faisait-elle ici, seule ? Il n'en savait strictement rien, cependant, sans savoir pourquoi, il semblait être intéressé par cette demoiselle. Il marchait vers elle comme un aimant attiré par un autre. Joshua se trouvait maintenant juste à côté d'elle. Il n'avait pas chercher à être discret ou autre. Elle avait donc dû remarquer sa présence. Il voulut alors lui adresser la parole lorsqu'une forte poussé de fièvre s'empara de lui. Il ne put rien faire à part s'écrouler sur cette pauvre innocente qui ne lui avait rien demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Lun 10 Jan - 0:46

Lupo était assise là depuis...un certain temps, elle ne savait plus vraiment, a force. Wndy l'avait lâchée là, et elle ne l'avais pas retenue, au fond, c'était assez logique que la naine ne veuille pas forcément rester en présence de deux cadavres, ce n'était certes pas fort agréable, surtout au vu de l'odeur que ces deux là commençaient (ahein?) a dégager. Le sang coagulé, brulé, la chair calcinée, tout ça, rien de vraiment ragoutant.
Mais étant tellement perdue ailleurs, Lupo n'y faisait que très vaguement attention, son esprit un peu trop occupé a savoir ce qu'elle allait faire, là, maintenant....
Après le choc passé, tout lui était revenu, rester dans la mafia? pour quoi faire, déjà qu'elle avait échoué a protéger son frère...m'enfin elle n'avait rien d'autre a faire non plus, a part rester avec sa ''famille''. Et quand bien même, si elle partais, est-ce qu'elle leur manquerais vraiment? Franchement elle en doutais.
Tout en réfléchissant, son regard avait glissé sur la dépouille morbide de son frère. Il fallait l'enterrer...mais comment, où? Peut être que Choco pourrais l'aider, sur ce coup-là...Après tout, lui aussi devait enterrer Misa...De toute façon, seule, elle ne pouvait pas faire grand chose, a part creuser a la main. Et dans du béton? non, décidément, elle ne pouvais rien faire, a part attendre que quelqu'un la rejoigne.

Justement, quelqu'un était arrivé, mais elle ne connaissait pas ce garçon, encore un badaud curieux qui allait lui faire comprendre qu'elle devais laisser les corps ici? non franchement, elle préféra ignorer la présence de cet intrus.

Jusqu'à ce que le dit intrus s'effondre sur elle, sans prévenir, comme ça. Par réflexe, Lupo se recula vivement, se dégageant de la prise involontaire du jeune garçon. Elle n'avait pas tout compris, mais au vu de la rougeur de ses joues, le jeune homme se sentait mal. Que faire, l'aider? Non, franchement c'était pas son genre, même complètement minée par un décès, prendre soin des gens, c'était loin d'être naturel pour Lupo.
Elle l'observa un instant, histoire de voir si c'était de la comédie...Mais il ne se redressait pas.

-Hey, tu comptes faire quoi là? t'a pas mieux a faire que t'affaler sur les gens que tu connais pas?

Quoi qu'elle fasse, sa voix ne sonnait pas aussi violente et cassante qu'a l'habitude, pas aussi détachée qu'elle l'aurais voulu. Non pas qu'elle s'en fasse vraiment pour l'invité surprise, mais elle ne voulait pas d'un troisième cadavre sur les bras, même s'il était inconnu.

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Lun 10 Jan - 1:13

Joshua s'était approché d'une femme et puis, pouf ! Plus rien ! Le noir total. Il venait de s'écrouler sur elle. D'ailleurs il ne réagit même pas lorsque celle-ci s'éloigna, laissant le pauvre Josh' tomber au sol. Il était allongé, haletant à cause de la fièvre. Le temps n'était pas spécialement beau pourtant, il avait chaud mais vu son état c'était plutôt normal. Cependant, à ce qu'on pouvait croire il était conscient. Cela lui arrivait souvent de faire des malaises puis de vite retrouver ses esprits après sans que pour autant son état physique s'améliore. Il resta un moment immobile sans décrocher un seul mot, yeux clos. Puis, la voix de l'inconnue résonna dans sa tête.

"-Hey, tu comptes faire quoi là? t'a pas mieux a faire que t'affaler sur les gens que tu connais pas?"

Peu commode comme demoiselle. Un sourire idiot se dessina sur les lèvres du jeune homme, comme à son habitude. Il demeura ainsi un instant avant d'ouvrir les yeux. Il voyait un peu flou, ne put donc pas distinguer immédiatement le visage de la femme. Puis, petit à petit, la vue lui revint et le visage de cette inconnue lui parvint. Des yeux violets, cheveux gris, visage plutôt jeune, elle devait avoir un peu plus que Josh'. Il resta encore ainsi, un peu bat devant elle. Il ressemblait vraiment à un idiot. Puis, il se décida enfin à parler, toujours allonger sur le sol. Il dit alors, d'un ton très poli.

"-Veuillez m'excuser, ce n'était aucunement mon intention."

Terminant ses mots, il lâcha un soupire. Son regard n'avait toujours pas quitté celui de la femme. A croire qu'il était intrigué par elle. Une envie de rester avec elle s'emparait de lui. Il allait donc agir selon ce qu'il désirait. Puis, difficilement mais sans abandonner, il se redressa afin de s'asseoir. Puis d'un sourire il reprit de nouveau.

"-Quant au fait de ne pas vous connaître, cela peut s'arranger. Je serais ravi de faire votre connaissance. Joshua Disraeli, pour vous servir."

Puis, il lui attrapa délicatement la main afin d'y déposé un léger baiser. En faisant cela, Joshua ne se doutait de ce qu'il risquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Lun 10 Jan - 1:34

Un imbécile. Un pur imbécile. D'inconnu, ce type était passé a andouille notoire a éviter a tout prix.
Pile le genre de personne parfaite pour exaspérer une Lupo déjà un tantinet sur les nerfs. En plus de ça il arborais un sourire parfaitement débile.
Après un certain temps, il se releva, difficilement a ce que Lupo put voir, mais elle ne l'aida pas, après tout, il était grand, hein...
Tranquillement, il s'assit près d'elle, les yeux fixés dans les siens. Ce qui n'arrangeais pas du tout la vieille qui ne savait toujours pas quoi lui dire, après tout, même s'il était complètement décérébré, il lui faisait passer le temps, et elle pensait un peu a autre chose que son très cher frère.

"-Quant au fait de ne pas vous connaître, cela peut s'arranger. Je serais ravi de faire votre connaissance. Joshua Disraeli, pour vous servir."

Sur ces mots, il s'était saisi de la main de Lupo et avait entrepris de lui faire un baise mains.
Sauf qu'il fallait voir a ne pas trop pousser non plus, rester calme, d'accord, ne pas le renvoyer pleurer chez sa mère okay, mais de là a accepter ça, non.
D'un mouvement vif et violent, Lupo remonta sa main qui s'écrasa en plein dans le nez du dit Joshua, dans l'espoir de lui faire mal, au moins un peu. Puis elle récupéra sa main et s'écarta encore.

-Non mais t'es complètement barjo? tu cherches vraiment a c'que jt'arrache la tête toi.

Encore une fois non, sa voix n'était pas aussi violente qu'elle ne l'aurais voulue, de toute façon, a part lui coller une ou deux baffes, la vieille ne se sentait vraiment pas d'engager une bagarre avec cet abruti, bien qu'il lui tape déjà sur le système.

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Lun 10 Jan - 20:57

Arrow QG GIOLI =D (enfin plutôt le camping à l'entrée de la ville)

D'après les instruments Gioli, nombre de ses compagnons familiaux avaient trouvé refuge dans cette école abandonné. C'était un comble, il avait fallu qu'il devienne mafieux pour arriver jusqu'au lycée... Dans la cour de récréation se trouvaient deux personnes : une qu'il avait croisé au campement, il en était presque sûr, et l'autre et bien... C'était Lupo, toujours dépressive (quoique sa dépression fusse plus grande encore en ce moment) et grincheuse. Quand il entra, elle était en plein mouvement de pain dans la tronche envers le pauvre jeune homme. Une phrase déplacée serait risquée en ce moment précis ; aussi opta-t-il pour une solution assez neutre.

-Salut.

Voyant les regards de chacun, il se dit qu'une approche plus lente et progressive serait préférable. Il hocha donc les épaules et partit s'asseoir sur un banc à juste quelques mètres du duo. Le moment viendrait où il pourrait s'incruster. Au pire le mec pourrait l'aider. Il lui traversa également l'esprit de visiter l'endroit pour trouver d'autres Agostino, mais il eut finalement la flemme. Après tout il venait de combattre, se faire soigner en express et traverser la ville à pieds. En parlant de combattre, il avait appris que pas mal des Requiem étaient morts. Carten s'était fait un des plus dangereux apparemment, digne du boss. Choco chassa vite ces pensées : il ne voulait plus entendre parler de ces gens là avant un bout de temps. Il se mit donc à observer Lupo et le gars étrange en essayant d'écouter ce qu'il se disait, reprenant sa technique d'approche.

[haha subjonctif imparfait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Dim 16 Jan - 18:06

Joshua venait de faire quelque chose qu'il ne fallait pas. Pourtant d'habitude, la plus part des filles ne refusaient pas un baise-main de notre idiot national. Cela était une raison de plus pour l'intéressait. Entre temps, un gars arriva et les salua, se contentant d'aller s'asseoir plus loin et de les observer. C'était qui ? Il l'a connaissait ? Peut-être. Joshua ne se doutait pas du lieu où il se trouvait et encore moins du monde qui y était. De toute façon, il avait déjà du mal à se concentrer sur la femme. Ce n'était pas pour réfléchir à autre chose. Sa fièvre ne le lâchait pas, elle empirait encore plus. Il n'était vraiment pas raisonnable. Continuer de s'amuser dans son état, il était vraiment idiot. Enfin, ce la l'arrangeait bien de se faire passer pour tels, ainsi il n'avait pas besoin d'en dire plus. Pour les gens, il ne s'agissait que de Joshua, un mec débile, un pur idiot qu'il ne fallait pas fréquenter. Aaaah, ce que le temps de son enfance était loin maintenant. Ces moments passés avec sa soeur. C'est en pensant à ceci qu'il se prit le poing de la femme en pleine poire. Il ne s'en était pas rendu compte et de toute façon, il n'aurait pas eu assez d'énergie pour l'arrêter. C'est ce qu'il l'acheva pour de bon. Joshua venait s'écrouler de nouveau, plongé dans le noir total.

(petit post mais bon XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 18 Jan - 0:23

Voulant s'écarter au possible de l'abruti congénital qui lui servais de compagnie du moment, Lupo se releva et vit Choco s'asseoir sur un banc un peu plus loin.
Hum, peut être qu'en allant s'asseoir avec lui, l'idiot lui foutrais la paix? Et puis choco la connaissant, il aurait surement assez de tact pour éviter de lui parler, ou moins ne pas la provoquer...quoi que. C'est bien d'une taupe dont on parle.
A peine eut elle fait quelques pas qu'elle entendit un bruit sourd derrière elle, et en se retournant, elle vit que l'autre andouille s'était encore écroulé. Quelle idée de sortir, encore plus de draguer quand on est dans un état pareil aussi.

-hey, josef! non...Jacob? John?...non plus....OH MERDE CRÉTIN BOUGE TOI.

Toujours pleine de tact et de douceur, Lupo s'était approchée (en même temps qu'elle cherchais son nom, qui lui était déjà sorti de l'esprit), et poussait maintenant le pauvre jeune homme du bout du pied, histoire de l'aider a se réveiller.

-Tu vas pas crever la non? on a déjà eu notre lot ici, alors va claquer ailleurs.

Elle ne pensait pas un mot de ce qu'elle disait là, mais peut être que cela ferait réagir l'inconnu, et peut être que ça le ferait déguerpir aussi, mais là dessus, elle n'avait pas trop d'espoir, après tout, on est idiot ou on ne l'est pas hein? Enfin elle s'accroupit a coté de lui et lui colla une, puis deux claques, pour le réveiller.
Elle attendit une minute...
Puis se releva et alla directement s'asseoir a coté de choco, sans un mot et sans regarder l'inconnu, se fichant totalement de savoir s'il s'était remis ou non.

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 18 Jan - 0:55

Arrow Rue Fausto


Quel périple mes enfants. Après une demi-heure passée à tourner en rond dans les rues, à éviter des éboulements, à esquiver quelques éclairs perdus, Ganbino avait finalement trouvé un chemin a emprunter...en voiture volée. Il faut dire que c'était tentant, une voiture d'intervention blindée abandonnée en pleine période de siège, ça peut sauver son homme. Il avait donc parcouru quelques kilomètres, avant de se retrouver au niveau du lycée. D'un regard, le scientifique avait aperçut Choco, assis sur un banc. Il accéléra donc, afin de se garer au plus proche du portail d'entrée...mais manque de bol (une habitude pour lui), l'accélérateur resta bloqué.

"Chiotte..."

Tel fut le mot lâché par le scientifique avant que la voiture n'enfonce le portail d'entrée et que la voiture ne s'écrase dans un mur. Il y eut une petite période de flottement d'à peine dix secondes, avant que Ganbino ne sorte de la voiture et s'écrase au sol comme une loque. Batty sortit difficilement de son antre et tenta de "marcher" maladroitement. Puis, sans prévenir, Ganbino se releva aussi vite qu'il était tombé, remontant ses lunettes brisées. Il fit quelques pas, accompagné de sa chauve-souris albinos titubante, en direction du banc où se trouvait Choco. Sur le chemin, il passa près de Lupo. Puis une fois qu'il l'eut dépassée, il s'arrêta net...et retourna sur ses pas sans même se retourner. Il fixa Lupo, puis les différents corps, puis re-Lupo. Il essayait apparemment de comprendre ce qu'il s'était passé. Mais son esprit partit finalement dans une toute autre direction, lorsqu'il sentit l'odeur des cadavres.

"Hm...ça sent le poulet."

...
C'était à se demander comment il faisait cuire du poulet celui-là...

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 18 Jan - 20:39

Des 3 choses qui se déroulèrent à la suite, ce ne fut pas l'évanouissement de Joshua qui l'étonna le plus. Ce ne fut pas non plus l'entrée fracassante de Ganbino en voiture blindée, non. Le plus improbable, c'était que Lupo vienne S'ASSEOIR A COTE DE LUI. Doucement, trèèès doucement, il tourna la tête vers elle pour regarder son expression faciale. Elle semblait énervée, comme d'habitude : pas trop de soucis à ce niveau là. La conversation n'était pas la meilleure chose à faire ; il se rabattit donc sur Ganbi, son sauveur du jour.

-Ça va doc ? T'as du prendre un sacré coup pour sentir une odeur de poulet...

Si un tel parfum était présent, Choco l'aurait déjà senti. Il commençait vraiment à avoir la dalle après toutes ses déambulations. Dans un élan de bon sens, il se dit qu'il devait y avoir un réfectoire dans le lycée, même si la bouffe n'était pas forcément très fraîche. Il se leva donc de sa place à côté de la membre la plus D4RK de la Famille et s'étira en demandant :

-En parlant de poulet, quelqu'un a faim ? Je vais voir si il n'y a pas des réserves à la cantine de ce bahut...

Au fond, la taupe se sentait un peu coupable de laisser Ganbi et le gars à terre avec une Lupo bouleversée. Mais lui aussi devait trouver une issue, même temporaire, et surtout combler cette famine en lui. De toute façon il ne devrait pas en avoir pour trop longtemps : si il se retrouvait dans le labyrinthe qu'est la mine de Tardez, il devrait se repérer dans un lycée.

[hm mini post. Je m'en vais pas je reste avec vous =D Juste le temps d'un aller retour vers les sandwich]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Windy
Modo & Agostino


Fiche : Hé ! T'es pas censé savoir ça !
Féminin Nombre de messages : 569
Age : 23
Pouvoir spécial : maitrise du Vent
Niveau de combat : 40
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 18 Jan - 21:19

[Des réserves vieilles de deux ou trois ans. Miam.]
[ Carten : Je rappèle qu'il n'y a plus de jus, de gaz dans le lycée, mais quand même de l'eau potable au robinet hein X] ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamyzole.canalblog.com
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Ven 21 Jan - 21:38

Elle ne savait pas trop ce qu'il se passait, mais quelque chose vint s'insinuer dans son esprit, quelque chose d'une logique implacable.
Les Agostinos ATTIRENT le bordel. Partout où l'un d'entre eux pose les pieds, c'est le bordel total en moins d'une demie-heure. Là encore, la preuve. Alors que le calme était presque revenu a la suite du coma de l'autre crétin, un autre crétin profond venais de faire son entrée, et d'encastrer son fourgon de police, peut importe où il l'avais piqué, dans un mur d'enceinte du lycée.
Il y eut quelques minutes de flottement, pendant laquelle personne ne réagit vraiment a l'accident qui aurais très bien pu tuer Ganbino sur coup...Avant que celui-ci ne descende de l'engin. Enfin ne s'écrase sur le bitume a coté du véhicule. La petite bestiole qui squattais le nid qui lui servait de tignasse sortit elle aussi, galérant visiblement a marcher, pour une si petite bestiole.

Mais le pire était encore a venir, alors qu'elle se croyait débarrassée de ce décérébré qui lui était passé devant, celui-ci fit demi tour et la fixa étrangement, avant de passer aux deux cadavres, puis de la re-fixer a travers ses lunettes brisées (qui lui donnait bizarrement un air encore plus déglingué que d'habitude)....Avant de s'écarter et de sortir encore une ineptie totale sortie d'on ne sais-où (enfin si, on sait, de son absence de cerveau.)

''Hum...ça sent le poulet.''

C'est ce moment là que Choco choisit pour ouvrir ce qui lui servait de bouche, forcément, dès qu'on parle de manger....

-Ça va doc ? T'as du prendre un sacré coup pour sentir une odeur de poulet...En parlant de poulet, quelqu'un a faim ? Je vais voir si il n'y a pas des réserves à la cantine de ce bahut...

Décidément, les Agostino étaient tous une troupe de débile congénitaux. Qui aurais serieusement cru que, dans un lycée abandonné depuis quelques années déjà, il resterais quelque chose de comestible? Enfin, comestible pour un être humain, il restait encore a savoir si Solucci était vraiment tout a fait humain...

-T'es débile ou quoi? Le lycée est abandonné depuis presque trois ans. Enfin, si ton trip c'est de bouffer de la choucroute moisie hein...vas y, avec un peu de chance t'en crèvera....

Elle essayait toujours de redevenir aussi sèche qu'avant, mais visiblement, c'était plus dur qu'il n'y paraissait. Bien sur que non, elle ne souhaitais pas vraiment la mort de Choco. D'aucun de ces crétins d'Agostino d'ailleurs. A part Carten peut être...restait a savoir dans quelles conditions.

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Ven 28 Jan - 23:25

Alors que Ganbino faisait défiler dans son esprit des souvenirs à base de poulet cuit dedans, il en fut tiré par les paroles de Choco.

-Ça va doc ? T'as du prendre un sacré coup pour sentir une odeur de poulet...
"Ah? Pourtant ça me parait proche de l'odeur du poulet espagnol, un poulet naturel à quatre cuisses, pas trafiqué."

Pas plus que d'habitude plutôt...

-En parlant de poulet, quelqu'un a faim ? Je vais voir si il n'y a pas des réserves à la cantine de ce bahut...
"Tiens bonne idée, d'autant que Batty semble avoir envie d'autre chose que mon bras pour manger cette fois."

Effectivement, Batty semblait attirée par l'odeur de grillé. Comme quoi elle devait être aussi siffonnée que son maitre. On pouvait voir son air satisfait de savoir qu'elle allait avoir droit à de la nourriture différente de d'habitude.

-T'es débile ou quoi? Le lycée est abandonné depuis presque trois ans. Enfin, si ton trip c'est de bouffer de la choucroute moisie hein...vas y, avec un peu de chance t'en crèvera....
"..."

Nouveau regard vers Lupo du scientifique et de la chauve-souris albinos. Des cellules semblaient s'activer dans le cerveau de Ganbino, qui essayait de regrouper les quelques informations qu'il avait su obtenir concernant les hommes du petit boss. Il finit donc par pouvoir donner un nom à la jeune femme.

"Vous seriez pas Lupo par hasard? Vous en avez le caractère en tout cas."

Allait-il se faire tuer?
Si Batty ne décrivait pas désormais des cercles autour de la tête de Lupo, on aurait pu espérer que non.

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Sam 12 Fév - 15:53

[sorry j'avais oublié que c'était mon tour --']

Malgré les "conseils" de Lupo envers la bouffe avariée, Choco était partit à la recherche de casse croûtes. Il trouva rapidement en suivant des panneaux fléchés qui amenaient vers différents points de l'établissement. Le réfectoire était une salle immense avec de grandes tables et une multitude de chaises, tout ça rangé de manière parfaitement rectiligne et symétrique. Restait juste la saleté laissée par le temps qui ternissait le tableau. Solucci se dirigea vers la cuisine, et prit légèrement peur en entendant des bruits. C'étaient des rats, sans doute. Mais ces rongeurs commençaient à émettre des sons semblables à un début de bagarre plus bas. Il s'agissait en fait de Carten, Aria, Windy et Network, plus bas. La taupe se dépêcha donc de fouiller l'endroit pour trouver de la nourriture, et finit par tomber sur une grosse porte en métal qui devait être la chambre froide. En l'ouvrant, il découvrit avec déception qu'il ne faisait pas froid à l'intérieur (et oui, plus de courant). Toutefois, il y avait de quoi nourrir un régiment, ou une taupe géante. Il prit de quoi se confectionner quelques sandwichs, une bouteille d'eau et retourna dans la cour, encore intrigué par les bruits qu'il avait entendu. Choco n'était partit que deux minutes maximum, et apparemment ce laps de temps avait suffit pour laisser planer une ambiance meurtrière entre Ganbino et Lupo. Batty semblait affolée, mais Solucci était trop crevé pour se changer en animal et comprendre ses raisons. Il choisit plutôt de les occuper avec autre chose.

-J'ai entendu des bruits étranges dans le lycée, ça venait d'en bas. Je pense qu'on est pas seuls ici... Vous savez qui est là ? Parce que ça n'a pas l'air amical,
énonça-t-il d'une traite en tendant un de ses sandwichs au scientifique et à sa bestiole.

Ça intriguerait peut-être le Doc', mais pour Lupo il préférait ne pas faire de prédictions. Au pire elle resterait seule avec le gars inanimé au sol, comme quand il était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Lun 25 Avr - 21:36

Joshua se réveilla en ouvrant tout d'abord un œil, puis l'autre. Il voyait le ciel, toujours aussi sombre qu'à son arrivée. Il demeura un instant allongé, sans un mot, songeant au rêve qu'il venait de faire. Il avait songé à l'époque où sa demi-sœur était toujours vivante et aussi au jour de l'incendie. Instinctivement sa main se posa sur sa hanche brulée. Son autre bras vint se poser sur son visage. Non, il ne devait pas déprimer pas maintenant. Il se devait d'aller de l'avant. Il ne s'était pas échapper de l'asile pour rien. C'est sûrement ce qu'elle aurait souhaité, qu'il s'offre une nouvelle vie.
Josh' se redressa donc vivement sur son popotin et contempla droit devant lui. La femme de tout à l'heure qui l'avait d'ailleurs frapper à plusieurs reprises était assise à côté d'un jeune homme. Puis un espèce de scientifique était également là. Et euh,; il y avait aussi une chauve-souris. L'idiot de dépoussiéra un peu avant de lancer à la "vieille".


"-Veuillez m'excuser, je vous ai probablement manqué lors de mon petit somme mais je suis certains que vos compagnons vous ont divertie 8D"

Termina-t-il tout en se relevant et enlevant les derniers grains de poussières de son pantalon. Puis, il s'étira, tout en étant prêt à éviter un coup. Sait-on jamais ! Il s'approcha alors à pas de loup du banc où demeurait Lupo. Bah quoi ? C'est pas terrible d'être loin de son aimée 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 26 Avr - 23:17

Lupo ignora carrément la réflexion du Doc'. Si elle avais appris une chose, c'est qu'il ne fallait pas trop parler au fous, ils deviennent collants après. Et non, elle n'avais pas envie de se coltiner un scientifique de garage dans les pattes. En ce moment elle avais déjà l'autre crétin dragouilleur, et c'était déjà carrément trop.
Très ennuyée par la bestiole qui lui tournais autour de la tête, Lupo saisit violemment Batty dans sa main, et la renvoya balader du coté de l'idiot en question. Qui venais de se réveiller.

"-Veuillez m'excuser, je vous ai probablement manqué lors de mon petit somme mais je suis certains que vos compagnons vous ont divertie 8D"7

Tout ce que le jeune homme eut pour réponse fut un regard qui en disait long. Du genre ''si t'approche, je t'arrache le cœur par l'anus, avant d'aller t'empaler sur le mat de drapeau un peu plus loin là bas dans la cour.'' Mais allez savoir si l'andouille géante avais compris, il était fort possible que non, donc Lupo se fendit quand même d'une réponse très agréable, comme a son habitude.

-"Retourne faire un malaise ailleurs, sale gamin, j'ai pas besoin d'un cas social en plus dans les pattes. Va plutôt jouer dans les décombres, tu veux? y'a ptet des cadavres avec qui tu pourras causer."

En parlant de cadavre, elle regarda celui de son jumeau et de Misa. Puis elle se tourna vers Choco, qui, oh mon dieu, on est tombés bien bas, se trouvais être surement le plus civilisé, et le moins cramé du cerveau pour répondre a son interrogation.

-"En parlant de ça...on va faire quoi pour eux...?"

Bizarrement, en parlant des deux morts, elle avais perdu toute agressivité. Et le pauvre Choco devais surement avoir eu la trouille de sa vie, que la vieille lui parle comme a une personne normale.

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Dim 8 Mai - 16:51

Ganbino ne fut pas si surpris que ça par la non-réponse de Lupo. Après tout elle était réputée pour son caractère enflammé et pas franchement sociable. Il allait donc ignorer cela. Il eut tout de même du mal à se retenir de dégainer son arme lorsqu'elle agrippa Batty avant de la repousser loin d'elle. On ne touche pas à sa Batty adorée!
Choco fut de retour assez rapidement, et avec des victuailles. Ganbino passa alors complètement à autre chose.


-J'ai entendu des bruits étranges dans le lycée, ça venait d'en bas. Je pense qu'on est pas seuls ici... Vous savez qui est là ? Parce que ça n'a pas l'air amical.

La taupe lui tendit un sandwich, rapidement réquisitionné par la petite Batty.

"Je n'ai vu personne entrer pourtant. Peut-être sont-ce des rats? Ou des chats qui se battent? Ou peut-être des fantômes? Ou même des chats chassant des rats fantômes? Ou encore sont-ce les chats qui sont des fantômes et non les rats?"

Inutile de dire que le silence s'installa lorsque Ganbino eut fini d'énoncer son délire.

"Je peux toujours envoyer ma petite Batty pour faire du repérage. Batty?"

La chauve-souris leva la tête du sandwich. Elle avait de la mayonnaise sur la bouche, que son maitre s'empressa d'essuyer. Il lui murmura quelque chose à l'oreille, puis elle prit son envol (et un bout de sandwich pour la route) en couinant pour s'engoufrer dans l'établissement.

"Elle sera de retour dans peu de temps."

Alors qu'il dégusta le peu de sandwich qui lui restait, le brun comateux se réveilla. S'ensuivit un dialogue débordant d'amour entre lui et Lupo, jusqu'à ce que cette dernière n'évoque un sujet assez délicat.

"On va faire quoi pour eux...?"

Elle faisait référence aux deux cadavres près d'elle. Après coup, le Doc' reconnaissait l'un d'eux. La jeune fille que Choco avait pleuré.

"Les enterrer serait la meilleure chose à faire. Ainsi nous pourrons rendre hommage à leur courage. Il y a un petit terrain juste derrière l'établissement, ce serait un endroit idéal. De plus, j'ai de quoi leur donner une sépulture décente."

En effet, Ganbino avait travaillé une année dans une morgue Italienne. Il connaissait de nombreuses techniques relatives à ce métier et avait également conservé quelques produits aidant à la conservation des corps. Plutôt morbide non?

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choco Solucci
Disparu(e)
avatar

Fiche : Here !
Masculin Nombre de messages : 1114
Age : 23
Pouvoir spécial : Manipule la terre et peut se transformer en taupe.
Niveau de combat : 49
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mer 11 Mai - 16:13

Le pseudo-cadavre s'était réveillé. Apparemment suicidaire de nature, il retourna s'adresser à Lupo. Pendant ce temps, Ganbino (qui semblait être le seul qui s'occupe de sa question) lui répondit, bien que ce fut légèrement incompréhensible.

"Je n'ai vu personne entrer pourtant. Peut-être sont-ce des rats ? Ou des chats qui se battent ? Ou peut-être des fantômes? Ou même des chats chassant des rats fantômes ? Ou encore sont-ce les chats qui sont des fantômes et non les rats ? .... Je peux toujours envoyer ma petite Batty pour faire du repérage. Batty ?"

La bébête comprit sa mission, prit des vivres pour son périple et s'enfonça dans les bâtiments. Il espérait que le Doc' puisse retrouver son compagnon plus tard, enfin qu'il ne lui arrive rien là-bas. Après tout, on ne savait pas POURQUOI ce lycée était abandonné non ? Choco, du moins, l'ignorait. Ce dernier fut sortit de ses pensées quand Lupo fit ressurgir les mauvais souvenirs. Que faire des corps de leurs amis ? Grâce à Ganbino, décidément de plus en plus étrange, ils eurent la solution. Enterrement en petit comité, mais respectant les traditions. Pourquoi pas ? Solucci acquiesça et prit le corps de Misa dans ses bras. Un regard vers les autres leur fit comprendre qu'il ne pouvait s'occuper des deux à la fois. Puis, avec difficulté (il s'est battu avant HAHA), il entama sa marche vers l'endroit indiqué.

-A défaut de pelle... On va devoir faire une petite entorse aux coutumes, désolé.

Il aurait préféré ne pas utiliser son pouvoir pour faire le sale boulot. Le lieu n'était pas loin : une fois arrivé à destination, il déposa doucement le cadavre au sol et observa l'espace dont ils disposaient. Avec un peu de jardinage, ça serait très joli et très digne des personnes qui y reposaient.

-Une dernière objection avant que je m'occupe des trous, ou je peux y aller ?

[on reste dans ce topic pour la suite nan ? Et désolé si c'est court je suis pas inspiré ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Sam 28 Mai - 10:35

Joshua eut vite fait de se faire éjecter par la donzelle dont-il ne connaissait toujours pas le prénom. Quant aux deux autres, ils semblaient éviter de lui adresser la paroles, à croire qu'elle était de constante mauvaise humeur mais ce n'est pas cela qui allait arrêter notre idiot national. Cependant, il se calma un peu et préféra écouter la suite des évènements. Après tout, il débarquait de n'importe où et venait emmerder le monde alors que deux morts semblaient être en charge du petit groupe. Joshua décida donc de rester silencieux, connaissant lui même la perte d'un être cher. Ses pensées allaient tout droit vers sa chère et tendre soeur.
Josh' s'installa à même le sol, regardant le groupe sans un mot. Il comptait bien rester sage jusqu'à qu'il puisse de nouveau reprendre son rôle de faux-idiot. Il gardait cependant un visage grave et sérieux, ses souvenirs du manoir en feux lui revenaient en tête comme de la mauvaises herbes. Sans s'en rendre compte, des plumes noirs tombaient autour de lui. Il n'avait même pas fait attention à son invocation. Il demeurait la, assis, à ne rien dire.


(post de merde mais je savais pas quoi faire XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 26 Juil - 0:40

=> Place Ravello, appartement de Vi'

Après avoir aidé nombres de personnes, mais toujours trop peu au gout de Matt, le Sansmort et sa jeune compagne se trouvait maintenant aux abords d'un lycée.
Encore faible a cause de ses blessures, le jeune homme prenant appuis, a sa grande honte, de façon importante sur Violence. Il se sentait faible et avait mal aux différents endroits de son corps qui avait été meurtris. Et le fait de s'être trimbalé un peu partout dans la ville pour aider les gens n'avait pas arranger les choses.
En y repensant, c'était bizarre de sa part de vouloir aider et de s'inquiéter pour des gens qu'il ne connaissait pas. Sans être un homme méchant et cruel, le Sansmort n'avait fait presque jamais fait attention a la misère et aux ennuis d'autrui, trop préoccuper par sa propre survie et ses problèmes personnels. Il était loin d'être sans-cœur mais, de nature solitaire et manipulateur, il s’intéressait avant plus a ses fins qu'a autrui.
Mais il avait un peu changé depuis. Mettre toute la réussite de son changement sur sa rencontre avec Violence aurait été un affront pour les autres personnes que Matt avait rencontrés. Oui, il y avait d'abord eu cette peste de Trysh, même s'il préférait ne plus la revoir, et ce Maciro qui n'avait pratiquement dit aucun mot. Il pouvait aussi compter cet étrange individu nommé Emilio qu'il avait seulement croisé et cet enfoiré de Josh Carter: si jamais il retrouvait ce type, il en terminerait une bonne fois pour toute. Puis ensuite les rencontres s'était enchainées: Choco, Misa, Violence, Jagan. Enfin il y avait eu l'attaque du QG des sapientos, qui avait resserré les liens entre les différents membres de "l'escadron d'attaque".
Ce surnom débile fit pouffé de rire le blond.
L'attaque avait été a la fois rapide et longue, et elle aurait très bien pu très mal finir si Carten et Windy n'était pas intervenu. Et enfin il avait rencontré en coup de vent le reste de la petite bande des Agostinos: Ganbino et Lupo Modenessi.
Il avait vraiment hâte de pouvoir tous les revoir et d'en connaitre un peu plus sur chacun. Matt voulait aussi discuter un peu plus avec le scientifique a la coiffure improbable car il semblait être comme lui un scientifique.
Bref alors que notre jeune héros pensait à cela, il passa avec sa compagne devant le lycée précédemment cité. Alors qu'il tournait la tête pour voir qui pouvait bien faire autant de bruit dans la cour d'un lycée abandonné, son expression devint plus rayonnante et son sourire s’élargit en reconnaissant les joyeux lurons responsable de tous ce vacarme.
Serrant un peu plus Vi' par les épaule spour attirer son attention, il montra d'un mouvement de tête les Agostinos. Et avec un sourire coquin il lui murmura a l'oreille.


-Tu veux les rejoindre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Mar 26 Juil - 12:41

=> Place Ravello, Appartement de Vi' (avec Matt)

Il avait été assez étrange pour Violence d'aider toutes les personnes qu'elle croisait jusque là. Pas qu'elle n'avait pas l'habitude d'aider, mais pas comme ça. Sur que son pouvoir était un atout assez conséquent pour des œuvres bénévoles, particulièrement lorsqu'il y avait des objets lourds à transporter, ou des personnes à l'occasion. Mais ici elle n'était pas sous contrat, c'était par amour de sa ville natale, tout aussi pourrie qu'elle puisse être. Elle avait envie de la reconstruire, de tourner une page après ces évènements, ensemble, tous les habitants unis -pour une fois-.
De nombreux morts, très très nombreux morts étaient à déplorer, et n'importe qui aurait pu être à leur place, dans une telle situation.
Y compris Matt, qui était largement affaibli par ses blessures. Aider des gens c'était aussi bien épuisant à la longue et la jeune femme tenait à lui épargner trop d'efforts, alors elle le supportait bien lorsqu'il marchait : hors de question de le laisser s'achever encore plus qu'il ne l'était.
Peut-être n'aurait-elle pas du céder à ses beaux yeux tout de suite et le laisser se reposer chez elle pendant qu'elle serait partie aider les habitants ?

Une chose était sure : il faudra trouver quelqu'un pour le soigner, pour avoir la garantie d'éviter toutes les complications que de telles blessures pouvaient impliquer. Et rapidement : il était aussi hors de question de le laisser souffrir comme un chien pendant tout ce temps, et si dans certains cas une ou deux baffes pouvaient détourner l'attention de la douleur, ici ça ne serait probablement pas le cas. (Et elle n'avait pas tellement envie non plus, doutez vous bien.)

Violence se dirigea avec son compagnon vers le lycée abandonné : on pourrait y trouver d'hypothétiques réfugiés, c'était un endroit … abandonné, d'où le nom, donc calme. Peut-être y aurait-il même de quoi s'occuper mieux de Matt dans l'infirmerie ?
L'établissement avait été abandonné pendant qu'elle même y était encore scolarisé, il avait fermé à la va vite de manière étrange : personne n'avait eu le courage d'y rentrer pour couper l'électricité, l'eau, le gaz et vider les fournitures. Officiellement on parlait de problèmes de construction, officieusement, un homme était mort à cause de deux élèves et était fort susceptible de hanter les lieux.
Il allait sans dire que la jeune mercenaire n'en avait absolument pas peur.

Et elle avait bien choisi son endroit : Matt lui indiquait à l'instant une direction. Une direction au bout de laquelle se trouvaient un groupe de gens, dont certains qu'elle reconnaissait bien.

À la question de son compagnon, elle hocha la tête et ils avancèrent donc vers le groupe, mais Vi remarqua rapidement que l'ambiance n'était pas à la fête. Loin de là. Ils étaient arrivés par l'entrée arrière de l'établissement, arrivant du coté d'un petit terrain, où Choco venait de déposer un corps.
Celui de Misa.

Le regard de Vi s'assombrit et elle n'avança pas plus pour le moment.
Ça ne s'était pas bien passé pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupo Modenessi
Agostino & Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1167
Age : 26
Pouvoir spécial : maitrise des ténèbres
Niveau de combat : 43
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Jeu 28 Juil - 2:25

Choco avais pris l'initiative de creuser deux trous pour enterrer leurs proches. De toute façon, a quoi bon attendre? elle fit donc un petit signe de tête a Choco pour lui signifier qu'il pouvais donc se mettre a creuser.
Son regard glissa vers l'idiot qui s'incrustait ici depuis le début, bizarrement, il avais l'air moins idiot qu’auparavant. Enfin il aurais eu l'air moins con si des plumes sorties de nulle part ne commençaient pas a le recouvrir, doucement mais surement. Mais au moins il ne disait plus rien.
Puis son regard se déplaça sur les cadavres et quelque chose d'évident la frappa.

-on va quand même pas les enterrer...comme ça? direct dans le trou, quand même?

Certes, elle savait que, au vu de la situation de la ville, il serai difficile de faire mieux, mais au moins leur trouver un cercueil de fortune ou quelque chose d'équivalent.
Avec toutes les ruines alentour, il était fort possible de trouver quelques planches, histoire de donner un peu de dignités aux défunts, même dans cette période de crise.

C'est là qu'elle se tourna vers l'idiot inconnu.

-Dis donc toi, au lieu d'avoir l'air con, tu veux pas te rendre utile et trouver des planches de bois ou quelque chose d'utile? toi aussi le grand crétin.

Elle s'adressait a Ganbino, qui n'avais rien fait de bien utile depuis le début, a part suggérer ce petit terrain pour enterrer les morts. Avec ses idées débiles, il serai forcément capable de trouver quelque chose a faire, ou a construire avec les débris de la rue.
Du coin de l’œil, Lupo vit le blond qui était dans le QG agostino avant la grande crise.
elle ne savait toujours pas qui c'était, mais en tout cas il était la, accompagné de la sœur de la naine, et il avais l'air sacrément mal en point.
Elle espérait sincèrement qu'il n'allais pas leur claquer entre les pattes, même s'il n'avait pas l'air au bord de la mort. Ils avaient déjà bien assez de deux morts.

(et ouais j'ai changé la couleur de Lupo, le blanc c'était trop hard a lire.)

_________________
by me =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Jeu 28 Juil - 17:25

Le grand crétin en question ne releva même pas cette petite insulte, il était surtout occupé à chercher de quoi l'aider dans son sac de marque "Marry Poppins". C'est fou le nombre de choses qu'il avait pu caser dedans. Voir une échelle en sortir n'aurait pas été si étonnant.
Finalement, il trouva ce qu'il cherchait : son passe-partout. Il allait servir à ouvrir la porte de la remise non loin d'ici. Qui sait, il y avait peut-être quelque chose d'utile à l'intérieur.


"Je vais voir là-bas."

C'est la seule chose qu'il dit. Il abandonna donc le groupe et arriva rapidement devant la porte de la remise. Il inséra alors son passe-partout dans la serrure...sans parvenir à la dévérouiller.

"..."

Il essaya de nouveau. Encore une fois. Puis une autre fois. Arrivé à la 28ème fois, il se demanda si son passe-partout était chinois. Un coup d'oeil sur le côté de l'objet confirma cette crainte. Il soupira.

"Tant pis, j'ai un double."

Puis il sortit son Desert Eagle et tira dans la serrure. La porte s'ouvrit sous le choc. Finalement il aurait dû y penser bien plus tôt. Tant de serrures lui avait résistées par le passé, une simple balle en plein dedans aurait pu tout régler. Et pour l'annecdote, lui éviter 4 mois d'emprisonnement dans une prison Italienne quelques années plus tôt.
Il pénétra finalement dans la remise et fut bien déçu par sa découverte. Deux balais et un seau. Même McGyver ne trouverait pas quoi faire avec ça. C'est donc tout aussi blasé qu'à l'ordinaire qu'il revint sur ses pas.


"Finalement..."

Il ne prit même pas la peine de finir sa phrase et s'engoufra dans le lycée lui-même. Ce serait l'occasion d'aller retrouver Batty, qui avait l'air de prendre son temps.


Arrow Les couloirs

[HRP]Vu à quel point Ganbino est doué, il reviendra pas avant que vous ayez tous reposté XD[/HRP]

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Disraeli

avatar

Fiche : L'idiot
Nombre de messages : 88
Age : 23
Pouvoir spécial : -Flash
-Manipulation du "ki" (voir fiche)
-Sombre Plumage (invocation de plumes noires)
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   Dim 21 Aoû - 16:44

Joshua était toujours dans ses pensées. Le souvenir de sa soeur lui revenait en tête, le frappant de nombreux sentiments qui n'avait rien de joyeux et humoristique. Néanmoins, il entendit quand même la phrase de la dame au cheveux gris, à savoir qu'il ne connaissait toujours aucun des noms des gens présents et que, justement, il commençait à y avoir beaucoup de monde. Le jeune idiot ne savait plus vraiment quoi faire. La ville était dans un état déplorable, difficile de s'y retrouver lorsque l'on vient de débarquer. De plus, il était toujours recherché par son hôpital dont il s'était évader quelques temps auparavant. Tout était très confus pour le jeune homme. Qu'allait-il faire ? Aider ces inconnus, s'enfuir ? Pour aller où ? Joshua était vraiment un cas désespéré.
Les plumes s'arrêtèrent au moment où Josh' se releva. Il Regarda un instant la troupe. Toujours sans un mot. Puis en s'excusant il claqua des doigts. Un flash claqua et puis, pouf, plus rien. Joshua avait disparu.


[=>Quelque part 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cour du lycée, Non ces deux morts ne sont pas des élèves.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F/LIBRE) Crystal Reed ≮ j'ai deux amis qui sont aussi mes amoureux
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Centre-ville :: Lycée abandonné-
Sauter vers: