Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Runaway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: The Runaway   Jeu 18 Nov - 0:38

=> Campement de soin

Aria dans sa main droite, ses armes dans l'autre, Carten courait pour s'échapper du camp de soin, et cette scène rappelais beaucoup un certain crétin aux cheveux noir, avec une valise girl dans une main, et une fourmi dans l'autre. Mais passons, ce n'est pas du même univers que je parle. Ainsi, Carten fuyait avec la jeune blonde, pour une destination inconnue.

Destination plus si inconnu, il viens de s'arrêter, et .... bah de s'arrêter. Le camp était assez loin maintenant, et il y avait même des gros rocher pour s'assoir. Carten en profita pour inspecter ses armes. Il n'avais pas eu le temps de le faire depuis, et puis, d'ailleurs, il se dit que lorsqu'il aurait son prochain QG, il devrait trouver un endroit où les stocker. Ca commence à cumuler là. Meme si on aurait pu croire, il n'ignorait pas que Aria était là, et elle était toujours un peu sonnée, peut-être parce qu'elle ne comprennait pas pourquoi ils ont fuit, ensemble.

Désolé, mais j'avais pas trop envi de rester seul pour le moment. Faut que j'aille rejoindre mon ami plus tard.

Carten parlait évidemment de Choco, alors qu'il inspectait la lame de Blooming Light. On pu voir d'ailleurs que la lame brillait plus que d'habitude. Carten se demandait alors si son pouvoir n'avais pas augmenté depuis sa bataille avec le Requiem #2.

Dédaignant enfin tourner le regard vers la jeune femme, il lui posa la question la plus conne et utilisée au monde.

Ca va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: The Runaway   Jeu 18 Nov - 1:15

Arrow Campement de soin


Aria se sentait voler. Non pas à cause de beauté de la situation...mais parce qu'elle volait vraiment. Carten allait si vite que la jeune blonde ne touchait même plus le sol. Elle se sentait presque comme une valise (-girl 8D). Ils finirent par s'arrêter. Désormais ils étaient loin du camp de soin.

"Oulala, c'était...rapide. ^^'"

Lorsque la jeune fille voulut ramener une mèche de cheveux derrière son oreille, elle constata que sa coiffure était complètement en vrac.

*Zut mes cheveux! Faut que je sois présentable! °_°*

Elle fit de son mieux pour se recoiffer, pendant que Carten s'asseyait sur un rocher, pour inspecter ses...armes. Elle eut peur l'espace d'un instant mais finit par se rappeller de où elle était. Dans Domingo, il devait sûrement falloir savoir se défendre.


Désolé, mais j'avais pas trop envi de rester seul pour le moment. Faut que j'aille rejoindre mon ami plus tard.
"Ah, d'accord je comprends. ^^"

Elle ne savait pas trop quoi faire. Rien que le fait d'être en présence de Carten la perturbait. Décidément son coup de foudre était violent. Le silence se fit, sans qu'elle n'ose lui parler.

*Qu'est-ce que je peux lui dire? J'arrive pas à trouver une phrase qui ne me fasse pas passer pour une idiote! ><*

Le silence se prolongea, jusqu'à ce que Carten décide de le briser.


Ca va?
"..."

Une question simple, mais qui eu le mérite de la lancer.

"Oui, je vais bien. ^^"

Elle rejoint Carten et s'assit à côté de lui, non sans instaurer une distance de sécurité.

"Je suis heureuse de voir que tu sois sur pieds. Tes blessures semblaient si graves. Je me suis vraiment inquiétée."

Il tritura une de ses mèches de cheveux, toujours aussi nerveuse. Une question lui brûlait les lèvres, après quelques hésitations, elle finit par lui poser.

"Alors, tu viens d'une...famille mafieuse?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: The Runaway   Ven 19 Nov - 23:58

Carten était resté silencieux, depuis son " ca va ", et écoutais Aria, toujours son épée dans la main. Il avait arrêté de l'astiquer, et se regardait maintenant dedans. Il fini par la ranger dans son fourreau, et de le planter dans le sol, s'en aidant pour se lever. Il était maintenant debout, les deux mains sur la poignet de son arme plantée dans le sol. Ca lui donnait un air chevalresque, ses cheveux blonds flottants au vent. Il prononca alors, comme seul mot.

Agostino.

Laissant un silence douteux planer, il s'expliqua alors. Un air amer s'était affiché sur son visage, car actuellement, le nom de sa famille ne lui avait apporté que désespoir et déception. Mais il se devait de l'accepter. Son objectif est, et restera, de faire des Agostinos autre chose qu'une famille mafieuse.

Carten Agostino, c'est mon nom, fils du parrain actuel de la famille Agostino, je suis donc un mafieux.

Il reprit son habituel air décontracté et souriant. Il lui allait cent fois mieux qu'un air sombre, lui qui incarne si bien la lumière et toute sa brillance. Il rigola un bon coup, repenssant à la phrase d'avant.

Mais franchement, tu devrais pas t'inquiéter pour moi, miss "je ne fais que tomber" hahaha.


Il regarda au loin, la ville, avec ce même air un peu amusé, voir même excité, et surtout, determiné. En effet, il ne la regardais plus comme une catastrophe, mais comme un obstacle intérressant à franchir. Il ne laissa pas le temps à sa compagne de réagir, qu'il plaça de nouveau la première phrase.

Il faut plutôt s'inquiéter pour ces Requiems. Affronter Domingo, quand on y pense, c'est un peu du suicide, vu comment elle groupe de mafieux, c'te ville. Tiens, quand j'y pense, quand j'aurais retrouvé un autre QG, je t'inviterai à y passer, on sera très acceuillant. Bon par contre, faudra éviter la vieille folle aux cheveux gris, elle a la gachette facile haha!

Et il ria de plus belle. Il se détendait, c'était tout ce qu'il trouvais à faire... Mais un détail lui revint tout d'un coup à l'esprit. Et de même, il posa la même question à laquelle il avait répondu plus tôt.


Et toi? Tu fais partie d'une famille mafieuse non? J'ai rencontré y a pas longtemps une fille qui te ressemble beaucoup... même si niveau caractère, c'est pas trop pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: The Runaway   Sam 20 Nov - 3:48

Carten s'était relevé, Aria le suivait du regard. Elle admira la pose que le jeune homme venait d'adopter, très "héroïque". Il avait une grande prestance.

Agostino. Carten Agostino, c'est mon nom, fils du parrain actuel de la famille Agostino, je suis donc un mafieux.
"Oh..."
*C'est bien ce que je pensais...*

Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, cette nouvelle ne l'effraya nullement. Sa rencontre avec Lisandru et Nirina avait changé sa vision des choses concernant la mafia. Elle ne devait pas le cataloguer dans un rôle de méchant.

*D'autant que...comment une personne aussi "lumineuse" pourrait-elle faire le mal?*


La jeune blonde ressentait la lumière qui émanait de Carten. Une lumière chaleureuse.
Sans prévenir, le jeune parrain changea de comportement. Il se mit à rigoler, apparemment amusé par son propre ton.


Mais franchement, tu devrais pas t'inquiéter pour moi, miss "je ne fais que tomber" hahaha.
"Eh! ><"

Aria pris malgré tout cette plaisanterie avec bonne humeur. Il faut dire qu'il n'avait pas tort.

Il faut plutôt s'inquiéter pour ces Requiems. Affronter Domingo, quand on y pense, c'est un peu du suicide, vu comment elle groupe de mafieux, c'te ville.
"..."
Tiens, quand j'y pense, quand j'aurais retrouvé un autre QG, je t'inviterai à y passer, on sera très acceuillant. Bon par contre, faudra éviter la vieille folle aux cheveux gris, elle a la gachette facile haha!
"Ah...d'accord j'y penserai ^^'"

Elle ne le laissa pas paraitre, mais au fond d'elle, elle était heureuse qu'il lui propose de passer "chez lui". Bien que cette histoire de vieille femme à la gachette facile l'effrayait un peu. Elle imaginait une vieille dame armée d'un fusil profanant des insultes à quiconque n'essuyait pas ses pieds à l'entrée. Mais que faisait donc une personne de ce genre dans une famille mafieuse?

Et toi? Tu fais partie d'une famille mafieuse non? J'ai rencontré y a pas longtemps une fille qui te ressemble beaucoup... même si niveau caractère, c'est pas trop pareil.
"Oh, tu as dû rencontrer ma soeur dans ce cas."

Aria ne fut pas surprise par cette nouvelle. Elle savait que sa famille faisait également partie de la mafia depuis qu'elle avait retrouvée Laya. Et selon les informations qu'elle avait collectées au cours de ses 3 années de recherches, les Dayrisch avaient une très grande influence. Il n'était donc pas étonnant que sa soeur et Carten se soient rencontrés.

"Moi et Laya sommes jumelles, mais apparemment...elle n'avait pas été mise au courant de mon existence. Nous nous sommes rencontrées il y a à peine quelques heures. Donc, on ne peut pas vraiment dire que je fasse partie de la famille Dayrisch. Du moins, pas pour l'instant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: The Runaway   Sam 27 Nov - 16:57

Heeeee? ~

Sortit péniblement Carten, qui réfléchissait en même temps. Donc cette fille qui semblait lui en vouloir était la soeur jumelle de cette jolie et gentille jeune fille? Carten avait du mal à faire le lien, mais c'est pas tellement ce qui le tracassait. Même mieux, il retena l'attention du " pas encore. ". Il se dit que c'était une chance pour lui. Une chance qui se balançais devant lui, et qu'il allait chopper, arrêter, et faire sienne!

Alors, ca veut dire que pour l'instant, tu peux rejoindre MA famille?


Disait-il en ricanant, mais même si il semblait plaisanter, il le pensait. Il aimerai bien d'elle dans la famille, si ce n'est pour la protéger. Il ne savais pas ce qu'elle avait comme pouvoir, comme force, quoique ce soit, mais il se disait que si elle était jumelle avec une femme aussi forte de caractère et surtout, boss de famille que Laya, elle pouvait avoir du répondant. Il se leva de la pierre, fit quelques échauffements, et se tourna vers Aria.

On y va? Ou on reste ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: The Runaway   Dim 28 Nov - 1:06

Lorsqu'Aria eut fini de parler, elle vit que Carten semblait réfléchir. A quoi pouvait-il bien penser? Elle fut fixée rapidement.

Alors, ca veut dire que pour l'instant, tu peux rejoindre MA famille?
"Comment? Euuuh...je ne sais pas trop, tout ça est nouveau pour moi... ^^'"

Ils ricanèrent tous les deux. C'est vrai, tout ça était nouveau pour elle. Elle n'aurait jamais cru pénétrer un jour dans un tel monde. Si elle devait prendre une tell décision, elle se devait d'y réfléchir sérieusement.
Finalement, Carten finit par se lever et fit quelques mouvements, apparemment pour s'échauffer.


On y va? Ou on reste ici?

L'espace d'un instant, Aria allait accepter de partir de cet endroit. Mais elle se souvint de la situation actuelle. Ils ne pouvaient pas se premettre d'aller en ville, le danger était trop grand. S'ils se faisaient attaquer, Carten ne pourrait pas se défendre, étant donné la gravité de ses blessures. Et elle ne voulait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit.

"Je...je préfèrerais que nous restions ici. La ville n'est pas sûre alors je...je..."

Elle hésita avant de finir sa phrase.

"...je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: The Runaway   Dim 28 Nov - 1:20

Carten fût étonné par la phrase d'Aria, et il préféra, pour ne pas la vexer, mais ptet que c'est pas mieux, rire. En effet, il ria gentillement, un rire très chaleureux, qui contrastait avec le vent frais, et la situation glaciale dans laquelle ils étaient.

Merci de t'inquiéter, mais je crois que tu ferais déjà bien de faire gaffe où tu met les pieds !


Dit-il dans un large sourir. Malgré tout ce sourire était gaché, par un bandeau qui lui donnait un air méchant. Carten avait perdu un oeil, et cette cicatrice resterai à jamais là. Bien que cet oeil, cet oeil mécanique qui le paralysait de douleur, n'était pas là par sa volonté, c'était lui qui l'avait détruit, le privant de précision, le privant d'une partie de lui. Son rire, son sourire s'éffaça pour laisser place a un regard sérieux. Un regard sérieux et triste. Il se souvint de Choco, et de Misa. de Lupo, et de son frère. D'Alexandro... Il se souvint alors de ces moments tristes. De ces moments de danger. Il regarda Aria, et elle pût tout de suite constater que ce qu'il allait dire n'allais pas être très plaisant.


Concernant ce que je t'ai dit..... oublie.... Ne rentre pas dans la mafia, ne reste pas avec moi, ni avec les Agostinos. Si tu viens... tu ne connaitra que le désespoir, que la tristesse et la souffrance. Même ta vie pourrait t'être prise. La mienne aussi... Tout ceux que tu aime. Ce monde... n'est pas fait pour quelqu'un d'aussi pur que toi.


On pouvais ressentir, dans cette voix calme et triste, de l'amertume, du regret. Mais ne concernant pas la voie dans laquelle il s'était engagé, mais concernant sa faiblesse. Il regarda l'épée de Fenzer, et pensa à se dernier, se disant que c'était un coup de pot... non... Que Fenzer allait être le début d'une nouvelle vie. Que Carten allait devenir le plus fort, qu'il pourrait protéger tout le monde. Que lorsqu'il mourra, et qu'il rencontrera à nouveau Fenzer, qu'il puisse lui dire qu'il est plus fort, et que la prochaine fois, il n'y aura pas de blessures qui tiennent. Que personne ne mourra à cause de lui.

Carten tourna le dos a Aria, et regarda le ciel avec tristesse. Il se demandait si il allait faire le même genre de discours à Windy, ou a Chii. Il savait que Lupo était dedans depuis le début, et que ce n'est pas le danger qui va faire reculer Choco. Mais Windy et Chii, ou même tsé, qui se terre quelque part, n'était pas vraiment fait pour ça... Le vent souffla, faisant valser la chemise de Carten, la soulevant, montrant un bout de son dos tatoué, ses cheveux blonds flottant en l'air, illuminant par moment cette sombre partie de la ville, via un reflet de soleil. Il serra les poings, serra les dents... Non pas par colère, mais par détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: The Runaway   Dim 28 Nov - 1:59

Les paroles d'Aria étaient sincères. Sa manie de plus s'inquiéter pour les autres que pour elle était encore là. C'était plus fort qu'elle. Et cette inquiétude était bien plus forte en ce moment même, car...elle aimait Carten. La jeune fille ne s'expliquait toujours pas cet amour si soudain, si innatendu. Mais pour l'instant, elle ne voulait en chercher la raison. Tout ce qui importait maintenant, à cet instant précis, c'était la sécurité de celui qui faisait battre son coeur avec force.
Seulement, Aria constata à sa grande surprise, que Carten venait de...rire. Après ce qu'elle venait de dire?!


Merci de t'inquiéter, mais je crois que tu ferais déjà bien de faire gaffe où tu met les pieds !
"Je sais, on me le dis souvent. -_-"

La jeune blonde était frustrée. Etait-ce là sa réaction après une si belle phrase? Elle aurait espéré autre chose quand même.
Mais soudainement, le regard de Carten changea, il semblait si triste.


Concernant ce que je t'ai dit..... oublie.... Ne rentre pas dans la mafia, ne reste pas avec moi, ni avec les Agostinos. Si tu viens... tu ne connaitra que le désespoir, que la tristesse et la souffrance. Même ta vie pourrait t'être prise. La mienne aussi... Tout ceux que tu aime. Ce monde... n'est pas fait pour quelqu'un d'aussi pur que toi.
"..."

Cette phrase la toucha. Alors il s'inquiétait vraiment pour elle. Mais ce qu'il lui demandait était dur à accepter. Il lui demandait de s'éloigner de lui. Chose qu'elle ne voulait pas.
Carten se mit finalement dos à elle, le vent faisant s'envoler légèrement ses vêtements. Elle entraperçu une grande marque dans son dos. Elle ne pouvait imaginer les souffrances qu'il avait pu vivre lorsque cette marque fut apposée sur son corps. Mais elle voulait l'atténuer, même si ce n'était qu'un peu.
Elle s'avança et dépassa Carten. Cette fois, c'était elle qui était dos à lui.


"Dans le passé, j'ai perdu beaucoup d'être chers. Mon ami, ma famille, mon amour...j'en ai beaucoup souffert. Mais...j'ai toujours sû combattre ma douleur et ma tristesse."

Elle fit une légère pause dans sa phrase, se rappelant de ses années passées.

"La douleur fait partie de notre vie, on ne peut pas l'éviter. C'est un véritable fardeau. Mais nous pouvons l'alléger, à conditions de le partager avec quelqu'un. Je me moque de souffrir de la vie, car je sais que quoi qu'il arrive, le bonheur finira par balayerla douleur."

Elle se tourna face à Carten et s'approcha de lui. Elle s'était décidée.

"Carten, je te suivrai, quoi que tu en dises. Peu importe les souffrances à venir, je resterai à tes côtés. Nous partagerons nos souffrances...et avancerons ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: The Runaway   Dim 28 Nov - 2:13

Aria...

Carten ne pût s'empêcher de se dire qu'elle avait pas tords. Il fallait avancer. Mais Carten le savais déjà, qu'il avancerai, jusqu'au gouffre, et qu'il tomberait... Et il n'a pas envi d'emmener quelqu'un d'autre dans ce gouffre. Mais n'a-t-il jamais pensé que si ils étaients plus, ils pourraient atteindre l'autre côté? C'est ce qui traversa l'esprit de Carten en voyant l'air déterminé d'Aria. Il sourit, et ricana de sa propre bétise. Désormais, il n'allais plus montrer un visage aussi triste à Aria, ca ne fait que l'inquiéter. Il se demanda " quand est-ce que son avis est devenu si important " mais préféra laisser la réponse de côté. Il passa la main dans sa chevelure de blondinet, et se frotta le crâne.

T'es pas bête. Dire que j'ai faillit avoir le moral a plat.

S'écria-t-il en fermant son oeil valide. En enlevant sa main, il retira par erreur son bandeau qui tomba par terre. Sur le coup il paniqua, il ne voulais pas qu'Aria voit son oeil meurtrit, et essaya de rattraper son bandeau au vol. Mais il rata sa cible, et le bandeau tomba au sol. Il entreprit maladroitement de prendre le bandeau, et de l'essuyer, tout en cachant son oeil avec ses mêches de cheveux, en baissant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria
La créatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Pouvoir spécial : Le pouvoir de la création
Niveau de combat : 27
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: The Runaway   Dim 28 Nov - 17:00

Aria...

Entendre Carten prononcer son nom la ramena sur terre. Elle s'était énormément rapprochée du mafioso, sans s'en rendre compte. Elle se mit à rougir. Puis elle constata que ses paroles avaient redonné le moral au jeune boss.

T'es pas bête. Dire que j'ai faillit avoir le moral a plat.
"Je sais pas si je peux bien prendre le début de ta phrase. ^^'"

C'est alors que Carten perdit son bandeau. Paniqué il tenta de le rattraper, mais il le rata. Malgré tous ses efforts pour cacher son oeil meurtri, Aria le vit.

"...!"

C'était une vision horrible, mais étrangement, la jeune blonde ne se sentit pas mal à cause de l'aspect de la blessure. Elle voyait et ressentait la souffrance de Carten. C'est cela qu'elle ne supportait pas.

"..."

Elle hésita un instant, avant de se rapprocher un peu plus de Carten.

"Ne bouge pas. Laisse-toi faire."

Elle apposa sa main gauche au niveau de l'oeil meurtri du jeune boss et ferma les yeux. Elle se concentra un instant. Une lumière vive apparut alors au niveau de sa main, pendant près d'une vingtaine de secondes. Lorsque la lumière disparut, Aria tomba à genoux. Sa fatigue était telle qu'elle pouvait sombrer dans l'inconscience à tout instant. Avant que ça n'arrive, elle leva la tête vers Carten.

"Tu vois...nous pouvons avancer...ensemble..."

Puis elle s'écroula complètement au sol. Elle qui se refusait à utiliser son pouvoir si elle n'y était pas obligé, venait de bafouer son serment. Mas elle s'en moquait. Car désormais, Carten ne souffrait plus de cette blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: The Runaway   Dim 28 Nov - 18:10

Carten ne réagit pas tout de suite.. il était stupéfait de ce qui s'était passé. Alors que la main d'Aria était sur l'emplacement ou se trouvais jadis son oeil, une lumière vive émana de cet endroit, et ce, pendant quelques secondes. Une lumière chaleureuse, vraiment belle. Carten aurait presque pu oublier ce qu'il se passait, et quand Aria, qui était a peine en dessous de lui, enleva cette main, cette douce main chaude qui lui réchauffait le visage alors que la température était basse, il voyait... Quand je dit qu'il voyait , c'est que son oeil était de nouveau là. Son oeil droit, qu'il avait perdu, et sacrifié, était de nouveau là. Il en avait le souffle coupé, à tel point qu'il ne réagit même pas quand Aria tomba au sol.

La jeune blonde leva la tête vers Carten, celui si, alors qu'il rapprochait sa main de son visage, pour être sur qu'il n'avais pas tout imaginé. Il baissa alors son regard, puis sa tête, vers le teint pâle d'Aria. Le scène était tellement silencieuse, qu'on entendait leurs respirations comme si ils étaient amplifiés avec un haut parleur. Le vent souffla alors, relevant les franges d'Aria.


"Tu vois...nous pouvons avancer...ensemble..."

Dit-elle avant de s'évanouir. Lentement, doucement, Carten regardait sa sauveuse toucher le sol doucement. Il n'avais pas réagit, c'était bien trop irréel pour que ses réflexes agissent. il se pencha alors, se mettant à genoux pour la regarder. Il rabatti une mêche qui rentrait dans sa bouche, et le chuchotta, alors qu'elle ne pouvais surement pas entendre, un discret petit mot, qui venait du fond de son coeur.

Merci.

Il se pencha encore un peu plus, et passa sa main droite dans le dos d'Aria. Ainsi, il la saisit par l'épaule, et souleva un peu son corps. Il passa sa deuxième main derrière les genoux d'Aria, et en se relevant, la souleva doucement. En réaction, elle se recroquivilla un peu, et posa sa tête sur l'épaule de Carten. Carten ne pût s'empêcher de sourire bêtement. Il avança vers ses armes, et le prit tant bien que mal, avec sa main gauche. Rangés a la ceintures, les trois armes cliquetait, cassant un peu le silence qui reignait depuis qu'Aria était endormie. Revenir au camp de soin était une option, que Carten écarta tout de suite. Ce serait bien trop louche d'être partit avec une fille, et de revenir avec cette même fille, évanouie. Il préféra trouver un endroit sur. Même si Domingo était attaqué, il restait des zones sûres. Carten prit de l'élan, et sauta, faisant un saut surhumain, de plusieurs metres, jusqu'à atteindre le toit d'une des premières maisons qui se trouvait à l'entrée de Domingo.

Courant ainsi de toit en toit, Carten avançait tranquillement vers une destination pour l'instant inconnue. Il rata plusieurs fois son saut, manquant de glisser. il faut dire que les Requiem avait vraiment TOUT mit a feu et à sang. Les maisons étaient endommagées, fissurée, des volutes de fumée s'échappait de toute la région, et c'est clairement un paysage apocalyptique que le plus commun des dessinateur aurait adoré retranscrire. On pouvais aussi voir, dans une zone plus éloignée, une pluie de flash, qui étaients en fait des photographes, qui immortalisait l'évênement. En plus des tuiles endommagées, c'est la pluie qui s'en mêlais, vu qu'il pleut encore et toujours, et que les toits sont trempés. Arrivé sur le toit plat d'un immeuble, Carten prit une pause, et posa Aria dans un endroit sec. Malheureusement, elle était déjà trempée, au même titre que lui. Des Orages s'échappaient plus loin, comme quoi le monstre-tonnerre était toujours dans son état de Berserker. De même, la place de la fontaine avait un air d'Armageddon avec des sorts tous plus fous les uns que les autres qui s'en échappait. Il se demandait où était Choco, où était Windy. Mais la réponse ne se fit pas attendre.

Carten repris son bonhomme de chemin, mais pendant qu'il courait, sur une zone moins endommagée et glissante, il regarda Aria. Etrangement, il la trouva très belle, et eu un petit pincement au coeur. Il passa au même moment devant des vitres, sur un balcon, et regarda son reflet. Il put alors voir avec surprise que l'oeil qui lui avait été redonné n'était pas bleu, comme son homologue gaucher, mais vert, de la même couleur que ceux d'Aria. Ils se ressemblait beaucoup maintenant, et si on prend le coté droit du visage de Carten à part, on pourrait croire qu'ils sont de la même famille. Il la regarda a nouveau, et le pincement au coeur se fit encore plus fort. Carten n'avais que très rarement ressentit ça. Il se souvint avoir ressentit à peu de choses près le même sentiment quand sa mère était vivante. Mais il est plus fort. Carten se demanda alors... si il n'était pas en train de tomber amoureux. Il ferma les yeux, et balaya cette pensée.


Merci... C'est marrant, c'est presque comme si tu faisait parti de moi maintenant....

Il sourit a nouveau, avanca de plus belle tout droit, vers une zone non touchée par l'attaque. Il tomba alors sur un batiment, un vieux batiment, et alors qu'il s'en approchait, il croisa, sans la voir, Windy, qui en sortait. De son côté, Windy avait vu le duo de blondinet, et avait affiché un air étonné. Et avant qu'elle ne réagisse, Carten était déjà loin, ayant sprinté au dernier moment. Il atterit alors dans la cour du batîment. C'était un vieux Lycée, un Lycée abandonné qui était resté vivable malgré tout. Il rentra dans l'accueil, et regarda où se trouvait l'infirmerie pour y poser Aria.

=> Deux blondes dans une infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Runaway   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Runaway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cappie ♦ runaway babe 'cause i'm like a rolling stone
» 01.01/29.C.Chicago - No Way Back or The Runaway
» LARSSON — runaway
» DREW ☈ baby runaway fast than you can.
» You better runaway ∇▲ feat. SuperDongSunMan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Entrée de la ville-
Sauter vers: