Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Département du légiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rowena Ruskov
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Localisation : Commissariat
Pouvoir spécial : TIME OUT : Permet de rembobiner le temps dans une zone précise. ( Effectif uniquement sur les objets )
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Département du légiste   Sam 20 Nov - 14:16

=> Accueil de la Gendarmerie.

Alors que tout partait en couille à l'extérieur, Rowena était tranquillement en train de tirer un cadavre. Ce même cadavre, bien lourd, était celui de Mathéo, un des Requiems. C'était sur l'ordre de l'inspecteur Sheldrake qu'elle le portait, pour l'amener au légiste mais... comme elle le craignait, il n'est pas là. Il a prit la fuite, lâchement, depuis un moment maintenant. Elle posa son colis sur la table d'autopsie, avant de s'éffondrer par terre, crevée et surtout, dégoutée. Elle allait devoir subir la colère du barbu, du matou, tout ca parce que le personnel est trouillard... Bien qu'elle soit tout aussi trouillard. Un bruit se fit alors entendre derrière, et quelqu'un entra. Au premier abord, il avait l'air d'être un medecin. " Le medecin légiste? " pensa Rowena. Mais cet homme n'avais rien d'un médecin, c'était plutôt un savant fou.

Sa blouse était brulée, déchirée, racommodée, tout ce que vous voulez, mais pas du tout normale. Sous cette blouse, il avait un pantalon en a peu près bon état, quoique un peu trop long, des chaussures noires en cuir un peu sâles.... et c'est tout. Ce qu'il portait en haut n'avait rien d'un vêtement, c'était de grossiers bandages qui cachaient très mal des plaies grossièrement recousues. Son visage était d'abord caché par une masse de cheveux chatains dégoutants. Ils étaient long, mal soignés, et surtout, lavé vite fait à l'eau claire. Un coup de vent souleva cette péruque grotesque, pour faire apparaitre une paire d'énormes lunettes rondes, et surtout, une expressions des plus effrayante. L'homme avait un sourire carnassier, qui montrait des dents pointues, un nez fin, presque normal, mais qui se retrousait sous l'effet d'une grimace qui était apparement figée sur la tête de l'homme. Il avait les sourcils haut levés, par curiosité je suppose, qui accompagnait un regard froid, inhumain. Le regard d'un scientifique qui voit une expérience. Ces deux yeux en demi lune étaient encore plus horrible, qu'ils étaient soulignés par d'affreuses cernes, qui devait montrer le nombre de nuit blanche qu'il a fait, et les litres de café qu'il a bu.


Devant Rowena, se dressait, de son teint laiteux, Claude Duchateau, le scientifique privé des Libretti. En un regard, en un geste, Rowena devint blanche comme un linge. Elle ne pu plus rien dire, tellement cet homme sentait la mort. Elle tremblait, transpirait à grosse goutte. L'homme la regarda, et regarda le cadavre, qui élargit son sourir.

ooooooh.. voyez vous ca....

Rowena regarda l'homme se diriger vers le cadavre, mais a bien y regarder, on aurait dit un zombie allant vers son frère. La démarche de Claude était telle qu'il donnait l'impression de ramper sur le sol.

Interressant, très interressant, un beau spécimen. Du poison? C'est un poison très rare! RAH! Crétins de flics! Ils l'ont bien trop abîmé! Je peux même pas récupérer un seul bras! .... Quoi?

Dit-il a la jeune femme qui regardait toujours, de son air pétrifié de terreur, le scientifique. Elle essaya de parler, mais elle ne pu rien faire, si ce n'est balbutiner des consonnes. Claude relanca son " QUOI ", ce qui fit sursauter Rowena, qui se releva enfin, et recula.

V... vous êtes medecin légiste?

... on peux dire ca comme ca.

V.. vous pouvez analy..

JE T'ARRETE TOUT DE SUITE. Je comptais déjà le faire, mais si tu veux les résultats, il faut me payer.

Je... n'ai pas d'argent.

Dit alors la jeune femme avec craintes, car elle se doutait bien que l'argent ne l'interressait pas... En fait, elle voyait très bien qu'il cherchait un corps a modifier, et elle n'avais pas du tout envi de finir dans le rôle de la sourie blanche.

Eh bien.... paye en nature.

Elle ne réagit même pas, tellement elle s'en doutait, mais elle savait aussi une chose, que la curiosité scientifique est une façon de vivre, qui dicte sa loi à celui qui l'utilise. En clair, elle n'avait qu'a montrer quelque chose d'intérressant... et elle le fit, en augmentant le temps, sans le dire, de la table qu'elle touchait actuellement, qui commença à fondre.

Vous pourrez.... étudier ca.


OoooH.... Interressant, je n'avais pas encore vu ce genre de pouvoir... j'accepter ton offre, revient dans 1 heures....

Euh... o... ok.

Elle devrait attendre une heure, mais elle n'avait pas grand chose d'autre à faire, alors..... elle attendrait, dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Eoneun
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Pouvoir spécial : Magnétisme & Électricité, bien qu'elle utilise rarement cette dernière.
Niveau de combat : 42 ftw. Et je m'en fous qu'en fait ce soit 40, 42 est LA réponse à TOUT, y compris à mon niveau de combat. D'où 40=42. *ç*
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Département du légiste   Lun 31 Jan - 16:37

/hrp Bon, je croyais que t'allais partir de l'endroit pour la place de la fontaine ou genre, mais apparemment non, donc j'go rper avec toi pour bouger /o/
Je delete si ça te va pas :P

La commissaire marchait, ou plutôt errait, dans les corridors de la gendarmerie de Domingo, suivant tant bien que mal les lignes dessinées maladroitement par Alenym quelques dizaines de minutes plus tôt. Elle n'avait jamais eu le sens de l'orientation, préférant avoir systématiquement un conducteur, ou à défaut, un navigateur GPS dernier cri donnant des commandes orales tellement simple que se perdre n'était possible qu'à condition de changer de dimension.

-À droite... tout droit... encore à droite... Ascenseur... Jolie musique de fond. Sous-sol... Mais quel labyrinthe c'te commissariat! Euh... Ah. Je sais plus où je suis. Le tracé s'arrête ici.

Elle tourna la carte dans tous les sens, d'une façon stupide, avant de simplement la déchirer en deux. Puis en quatre, puis en huit, puis la réduire en cendre grâce à un courant particulièrement puissant. C'est drôle comment elle avait tendance à oublier le traumatisme qui avait rendu son pouvoir d'électricité répugnant à ses yeux quand elle était enragée.

S'il y avait des témoins, ils auraient compris pourquoi les employés du commissariat de Fortenze portent en permanence, enroulés autour d'eux, un fil conducteur les reliant à la terre.

Mais il n'y en avait pas. Ou peut-être bien que si en fait. Dépendant de si la jeune femme dans son coin avait remarqué le crépitement de l'électricité.

Car oui, en fait, Maria était arrivée; c'était pour cela que le tracé terminait sur la carte, le blondinet avait simplement "oublié" de mettre un symbole pour marquer le point d'arrivée. mais la lolita n'en savait rien; elle remarqua par contre la présence de la policière aux cheveux verts. Elle sauta sur l'occasion, métaphoriquement parlant.

-Officière! Indiquez-moi le chemin du service légiste, s'il-vous-plaît!

Elle ne s'embarassait pas de présentations ou autres fioritures inefficaces, elle usa par contre du "s'il-vous-plaît" et n'avait pas interpellé l'inspectrice par un simple "Toi!", marques de respect auxquelles la plupart des policiers de Fortenze n'avait pas droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Ruskov
Disparu(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 20
Localisation : Commissariat
Pouvoir spécial : TIME OUT : Permet de rembobiner le temps dans une zone précise. ( Effectif uniquement sur les objets )
Niveau de combat : 31
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Département du légiste   Ven 4 Fév - 21:23

Rowena réagit en sursautant, se cognait au mur derrière elle. Quelqu'un l'avais appelée, et c'était presque éffrayant. Sauf que devant elle se trouvait une femme..... très petite.... Elle la regarda, regarda deux fois, puis trois, avant de se dire que c'était une gamine qui l'avais appelée et qu'elle avait mal compris. Une heure n'était pas encore passée, malheureusement... Elle se leva, puis se repencha, preuve de ses mouvement inutilement inutile, pour tapoter la tête, sans se rendre vraiment compte, du terrible commissaire de Fortenze.

On est perdue? C'est dangereux ici ma petite...

Encore une preuve que Rowena est une cruche : elle venait surement de signer son arrêt de mort [ même si, avec le pacte qu'elle a fait il y a peu avec le Libretti, elle était de toute façon dans une merde noire... ]

C'est quoi ton nom? Je vais t'aider a retrouver ta maman.

La jeune Ruskow ne se doutait pas un seul instant de ce qui allait arriver, ni même de la raison de la présence de la commissaire, ni même encore, de l'état actuel des choses pour les flics de Domingo....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Département du légiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Département du légiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges D. Hamilton - médecin légiste
» Légende de mon département...
» Département de contrôle et régulation des créatures magiques
» Département des Mystères
» Département de la coopération magique internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Centre-ville :: Commissariat-
Sauter vers: