Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucian le vairon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucian Castiel
Disparu(e)
avatar

Fiche : làlà
Masculin Nombre de messages : 71
Age : 26
Pouvoir spécial : Brionac :: convertir la vie et énergie
¤Guérir en convertissant énergie en vie
¤Absorber de la vie
¤Utiliser l'énergie comme second gras gauche
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Lucian le vairon   Lun 3 Jan - 22:48

Nom : Castiel
Prénom : Lucian
Age : 21
Sexe : Masculin
Opinion politique : Mercenaire
Histoire :
Prologue :


    Angleterre, un couple de jeune marié londonien se rendait à l'hôpital afin que l'épouse donne naissance à leurs premiers enfants. L'histoire aurait pu être heureuse mais le destin en choisit autrement. Monsieur et madame Castiel allait bientôt croiser le chemin du mal. Dans leur petite automobile, Micheal futur père était très concentré sur la route pendant qu'Isabelle sa femme soumise à des contractions, lui criait de se dépêcher. Prenant des raccourcis pour mener au plus vite sa compagne à bond port, notre couple emprunta une ruelle qui était sensé les mener directement au sacré cœur, l'hôpital de leur quartier aisé. Dans cette rue, une homme passa à coté de la voiture, il était essoufflé comme s'il courrait poursuivit par la mort. L'individu en croisant l'automobile s'appuya sur la vitre et une lueur partant de sa main traversa le verre et alla finir sa course sur le ventre de madame Castiel. Celle-ci trop préoccupé à crier et à souffler pour voir quoi que se soit. L'homme disparut tout aussi rapidement qu'il fut apparut. Le véhicule des Castiel arriva à bon terme et la naissance eut lieu sans soucis. Si ce n'est qu'Isabelle mit au monde non pas un mais deux enfants. C'était des vrais jumeaux, mais pour une raison que leurs parents ainsi que les médecins ignorait, l'un avait les yeux bleu et l'autre rouge.


Le Drame :


    Angleterre quatre ans plutard dans le domicile des Castiels. Un jeune père jouais avec ses deux fils dans le jardin à un nouveau jeu à la mode nommé le foot, pendant que leur mère préparait une tarte aux pommes dans la cuisine. Rien ne laissait suppose que le lendemain la maison serait laissé à l'abandon car deux cadavres séjournerais dans le salon. Mais revenons avant le drame. Lucian et Gabriel quatre ans depuis le matin rentrèrent dans leur maison le sourire aux lèvres voir leur mère qu'ils aimaient plus que tout. Une fois que leur père eut ranger le ballon et qu'ils eurent tous été se laver les mains ils passèrent à table. Et c'est au moment du bénédicité qu'une silhouette masqué fit sont apparition juste au milieu de la table. L'invité surprise toisa tout les membres de la famille en les dévisageant comme s'il cherchait quelque chose. Micheal le père voulut se lever mais d'un geste de la main l'homme le plaqua contre le plafond. Il demanda à tout le monde de rester calme. Il déclama également qu'il avait une chose à récupérer et qu'une fois qu'il l'aurai il partira sans causé le moindre problème. Chez les Castiel personnes ne comprenait ce qui ce tramait sauf celui qui était maintenu au plafond. Effectivement Monsieur Castiel avec reconnu l'homme comme étant l'individu qu'il avait croisé le jour de la naissance de ses fils. L'homme fit un geste de la main et le père de Lucian et Gabriel tomba au sol sans trop de dégâts. Ensuite l'invité fixa les deux garçons en demandant lequel des deux possédait «Brionac». Hélas aucun des deux ne comprenait ce qu'il se passait. Devant cette scène d'incompréhension l'homme se leva rapidement soulevant ainsi sa cape qui révéla un corps en charpie auquel un bras manquait à l'appel. Une peur panique résulta de la vision des membres de l'homme. Le père courut en direction de l'homme pendant que la mère se jeta sur ses fils et les prit avec elle en se dirigeant vers le jardin. L'homme souleva le mari sans peine en le tenant au niveau du cou. Une marque de brûlure commençait à se former puis à s'étendre, jusqu'à ce que le corps soit totalement inerte et vider de vie. Pendant ce temps là Isabelle avait été caché ses deux fils dans l'abri atomique creuser du jardin. Quand elle entendit que le verrou était mit elle commença à courir vers la rue afin de fuir et de trouver de l'aide. Mais elle ne tomba que sur l'être rapiécé qui venait de tué son mari. Il demanda d'un ton énervé où se trouvait les enfants mais elle refusa de parler. Furieux et anxieux par l'arrivée prochaine du grande force il tua madame Castiel et disparut aussi mystérieusement qu'il était arrivé. Les enfants restèrent une semaine dans l'abri avant de sortir. Et quand ils virent le cadavre de leurs parents, ils partirent raconté ce qu'ils avaient vu aux policiers qui se mirent à rire aux éclats. Depuis ce jour les deux frères décidèrent de retrouver l'assassin de leurs parents. Ils partirent chacun de leurs coté.


Le Retour des Rois :


    Angleterre quatorze ans plutard. Gabriel resté au pays était maintenant un inspecteur très respecté de Londres. Depuis une semaine des bruits circulaient sur des meurtres étranges survenu dans le quartier où il résidait étant jeune. Afin de vérifier ces dires, il décida de s'y rendre de nuit. Il avança dans la rue qu'il n'avait plus prit depuis ses quatre ans, il avait sur lui une arme de service et il était près à s'en servir. En passant devant la maison de son enfance, son cœur fut emplit de souvenir chaleureux. Gabriel resta perdu dans ses pensées jusqu'à ce que la lumière de la cuisine s'allume. Il s'approcha discrètement de la porte d'entrée, sorti son révolver puis tourna la poignée et entra. Tels un ninja sans un bruit il se déplaça en direction de la salle allumé tout en surveillant ses arrières. Quand il arriva à la salle à manger, il entra en tournant une fois sur lui même au sol puis il se releva. Il avait son revolver coller une le crane d'un homme ainsi qu'un entre ses deux yeux. Un rire s'éleva dans la pièce, les deux frères venaient de se retrouver car l'homme qui braquait Gabriel n'était autre que Lucian. Tout deux rangèrent leurs armes à feu et se mirent à se raconter leurs vie. Lucian revenait tout juste des États-Unis raconta son parcours à son frère quand soudain comme il y a quatorze ans l'invité surprise se rejoignis à eux sans crier garde. Comme un réflexe les jumeaux dégainèrent leurs armes hélas l'homme par un geste technique c'était retrouvé la tête en bas un bras au sol à le retenir et les jambes qui tournent. Dans cette position il désarma les deux protagonistes. D'un geste de la main il se redressa et refaisait face au duo. Lucian qui avait eu une certaine habitude des combats de rue se rua sur son adversaire près à le frapper de toute ses forces. Celui-ci encaissa et se prépara à lui rendre la monnaie de sa pièce une aura étrange entoura l'unique bras de l'agresseur et transforma le membre en celui d'une bête aux griffes acérées. Alors que Lucian allait finir en charpie, Gabriel se jeta sur celui-ci. Au final seul l'œil droit fut atteint, le jeune homme s'en sortait bien contrairement à son frère à qui il manquait maintenant la moitié du dos et qui ce vidait de son sang. Lucian retourna son frère afin qu'il puisse lui parler et celui-ci lui demanda de prendre son œil en guise de souvenir avant qu'il se disparaisse. L'homme qui regardait la scène en se demandant lequel des deux frères possédait ce qu'il cherchait ne sentit pas venir la menace. La cuisine se couvrit tout à coup d'ombre. Les trois occupant de la pièce se retrouvèrent piégé et une voix dont la provenance ne pouvait être faite s'exclama. Elle parlait à l'agresseur des Castiel en lui disant que sa cavale était finit et qu'en temps qu'immortel son heure était venu de nourrir les ambitions de l'ombre du dragon. Des pieux provenant de toute par transformèrent l'homme qui était déjà tant qu'assez abimé en gruyère. L'ombre se dissipa dans la cuisine et la lumière reprit le dessus sur les ténèbres. Le meurtrier des Castiel était maintenant en bouillie, tout le monde pouvait reprendre leur vie sauf Lucian qui était au milieu de la pièce le sang de son frère sur les mains. L'ombre n'était pas encore partie se rapprocha de l'unique survivant en déclarant que le vœu de son frère avait été exaucé par ses soins. Il lui dit aussi que maintenant il pouvait prendre les reste du pouvoir de Brionac. Les dernières paroles de l'ombre était flou mais les premières étaient limpide surtout pour une personne qui perd un œil et qui voit quand même de celui-ci. L'ombre disparut comme l'homme était apparut et Lucian regarda son frère, il avait maintenant l'œil de celui-ci. À partir de ce moment il arrivait à percevoir les aura de tout le monde qu'il croisait. Mais cela n'était pas ce qui le préoccupait le plus, il voulait découvrir ce qu'était le réel pouvoir de Brionac et pourquoi cette homme en avait après lui et Gabriel.


Le Nouveau Départ :


    Japon, deux ans plutard. Lucian était arrivée à Kobe depuis maintenant deux semaines et ce n'est que maintenant qu'il était en phase de trouver le réel pouvoir de Brionac. Pour le moment son voyage l'avait mener au Pérou, en Côte d'Ivoire et maintenant au Japon. À chaque fois son pouvoir en avait été grandit sans pour autant expliquer le pourquoi sa famille avait dut mourir. Face au restaurant de sushi portant l'emblème d'une famille mafieuse influente de la région nommé Drago, Lucian enfonça la porte en sortant son colt ainsi que le revolver de son frère. Une fois avoir vidé ses chargeurs sur les yakuzas il rangea ses armes et utilisa la technique du meurtrier de sa famille, c'est à dire le bras spirituel afin de déchiqueter tout les opposants à son raid. Comme guider par une force surnaturel, il se dirigea dans les cuisines puis dans un petit bureau, il ouvrit un tiroir et trouva une boite. Elle contenantait un anneau qu'il mit vite à son bras. Maintenant Brionac était complet, il ne restait plus qu'à le tester. Il resta donc dans le restaurant attendant les nouveaux yakuzas, ceux qui aurait des dons. Une équipe de trois japonais arrivèrent, ils n'étaient aucunement armés mais voulaient vraiment en découdre. Le premier était une première qui se mit à sortir des éclairs de ses doigt. Le second était un petit à l'air peu commode avec un bandeau sur le front (Jagan). Le dernier avait l'air très décontracté, sans doute là car il n'avait pas trop le choix(KeiRyo). C'est le plus petit qui attaqua le premier, Lucian vit en lui la présence de plusieurs aura, deux plus exactement. Une humaine et l'autre celle du tête. Lorsque Jagan passa à l'attaque l'anglais vie les deux auras se mélanger, un chaman pensa-t-il. Il avait concentré l'aura de la bête sur son bras droit, pour l'affronter Lucian fit plus ou moins de même. Il concentra son flux d'énergie vers un bracelet qu'il portait au bras gauche ainsi un bras spirituel vit le jours. Avec celui-ci il attrappa son adversaire avant qu'il lui arrive dessus et le projeta en l'air ensuite il le ramena vers lui tout en changeant la forme de son bras en forme avec griffes. Quand Jagan arriva à porter il y eut confrontation des deux bras. Jagan avait donné au sien le pouvoir de dissoudre ce qu'il touche. La technique du Japonais avait émoussé celle de l'anglais qui prit tout même le dessus. Jagan se fit légèrement transpercer sans qu'il perde pour autant la tête. Il fut juste mis hors de course. Lucian montra la troisième forme de son bras il projeta l'énergie spirituel vers les deux autres asiatiques. L'onde projeter rencontra un mur de glace qui le stoppa net en brisant celui-ci au passage. La demoiselle elle aussi passa à l'assaut en envoyant une forte décharge électrique que Lucian se força à prendre dans la main droite en concentrant son énergie sur l'anneau nouvellement mis. L'attaque se focalisa dans le bras droit de Lucian sans lui infligé de choc ailleurs, par contre son bras après l'assaut fut totalement grillé. Castiel sourit bien qu'il n'avait plus qu'un bras utilisable, il pouvait montrer la nouvelle force dont il venait d'avoir acquisition. L'énergie électrique qu'il avait reçu dans son bras se changeait en vie et Brionac lui permit de faire circuler la vie dans son corps comme il le sent ainsi il était de nouveau recharger. Il fonça sur la demoiselle qui pour le ralentir lui envoyait des décharges. Il était cramer de partout et c'est là qu'intervient son troisième item, un collier portant effigie d'un soleil. Il concentra la vie dans ce collier et petit à petit son corps reprenait des teintes humaines sauf son bras droit. Surprise la japonaise resta immobile et se prit un coup de poing qui l'a mit au tapis. Lucian avait transférer de la vie dans sa main pour la durcir. Il ne restait plus que KeiRyo et le frère de Gabriel de debout dans le restaurant un peu abimé. Le temps que les deux adversaires passèrent à se regarder permettait à Lucian t'utiliser la vie afin de se guérir. Étant immobile la vie pouvait maintenant rejoindre son bras droit. Le membre des Drago attendait que l'intrus soit totalement soigner pour commencer un duel mais quand ce moment survient, une ombre apparut et enleva l'européen au plus grand désarroi de l'asiatique. L'ombre avait emmené Lucian au port de Kobe.

    ''Je sais ce que tu cherches, la raison de tout ceci c'est un groupe d'homme que l'on nomme les immortels. Ils peuvent devenir plus fort en récupérant le pouvoir de leurs semblable et dans ce but l'un d'eux, Sensõ à essayer de tuer Brionac pour s'en parer de ses pouvoirs hélas il n'a pas réussit. En échouant il a perdu une partie de lui même et ses motivations à l'heure actuel son inconnu de tous.''

    Tous ceci ne répondait pas aux questions de Lucian qui le fit remarquer à l'ombre.

    ''Effectivement, si Brionac s'en est prit à ta famille c'est de ma faute. Dans un soucis d'arrêter Sensõ j'avais besoin du pouvoir qu'il n'avait pu obtenir celui-ci. C'est ainsi qu'un soir à Londres où j'allais l'attraper il a caché ses pouvoirs dans le ventre d'une femme enceinte. Il n'avait pas prévu qu'elle aurait des jumeaux. Quand il est venu chercher son dut l'existence de ton frère l'a ralentit ce qui a eut pour effet de me laisser le trouver. Hélas à cause de cela tes parents son mort. Ensuite vient le sort de la mort de ton frère où je suis arrivé trop tard.''

    Lucian était blasé par ce qu'il venait d'apprendre, aucun son ne sortait de sa bouche ce qui permit à l'ombre de reprendre.

    ''Mais par la suite j'ai essayé de me racheter en te guidant vers les artéfacts dans lequel Brionac avait mit ses pouvoirs. Maintenant sache que si tu veux te venger et me tuer tu as le droit mais je te préviens ma vie est lié à Sensõ tant qu'il vivra je vivrais.''

    Lucian reprenait petit à petit ses esprits, Sa rage était grande mais pour assouvir sa vengeance il devait trouver le dit Sensõ afin que l'ombre puisse être tuer. Il partit donc à la recherche de l'immortel qui lui donnerait la chance de venger sa famille.


L'Erreur


    Les mois passèrent et Lucian n'avait toujours aucune indication précise sur l'emplacement de Sensõ. Il avait perdu sa trace à Marseille après la disparition d'un groupe du GIGN. Il trainait de bar glauque en lieu mal famé afin d'avoir quelconque information. Un soir alors qu'il quittait un restaurant mafieux de milan, il entendit parler un poivron. Cet reste d'homme racontait à tous qu'il avait rencontré un homme avec des pouvoirs. L'assemblé riait bien mais Castiel écoutait attentivement. L'homme soul continua son histoire en racontant qu'avant il travaillait chez les Del Macia et c'est là qu'il avait vu le gars au pouvoir. Il donna plusieurs informations superflus pour notre britannique mais une retient son intention, c'était le nom de l'homme. Ni une ni deux, Lucian sortit en courant et alla chercher l'adresse de la compagnie des Del Macia. Il fit donc la route, prit un rendez-vous avec le président de la firme. Une fois devant lui il fit comme dans les séries où il y a un inspecteur qui enquête sur des affaires surnaturels. Il lui posa des questions bateaux histoire de le mettre en confiance puis il le questionna sur des phénomènes paranormaux qui auraient pu survenir ici. Monsieur Del Macia nia au début, Castiel se montra insistant, le directeur lui demanda de bien vouloir sortir mais Lucian s'énerva l'attrapa par le coup avec sa main droite en lui demandant où était Sensõ. La victime du britannique déclama qu'il ne connaissait personne de se nom, Lucian s'emporta et commença à perdre le contrôle. Monsieur Del Macia dans un moment de panique réussit à prendre son arme à feu et à déclamer qu'il connaissait une personne sur du non de Sanzo mais non Sensõ. Le coup de feu partie, Lucian fut blessé à l'épaule mais rien de grave par contre notre anglais n'avait pas remarqué que son accès de colère avait activé Brionac dans son bras droit. Une trace de brûlure autour du coup de l'homme qui tenait, c'était la preuve qu'il avait aspiré un peu de vie de l'homme. Un peu cela aurait été trop beau, il l'avait totalement vidé de toute vie. Suite au coup de feu des pas se attèrent dans le couloir, Lucian sauta sur le rebord de la fenêtre et pour s'excuser et camoufler son crime il déclama cette phrase quand une femme entra :

    ''Ce n’est pas la peine, il est mort, c’est trop tard .. Trop tard vous avez entendu !! ''

    Lucian passa par la fenêtre et partie en courant. Il décida de se cacher d'attendre que les choses se tassent. L'homme était lié à la mafia, il ne serait pas avantagé s'il devait lutter contre une grande famille. Contrairement au Japon où il avait eu un excès de confiance, il connaissait parfaitement ses capacité d'assaut, il ne pouvait faire d'impair. Il resta plusieurs mois à l'abri du monde mafieux et quand l'histoire fut plus ou moins calmée il retourna à la recherche de Sensõ. La conjoncture qui fit que Lucian fit que Sensõ était impliqué dans l'attaque de la fille mafieuse de Domingo est encore embrouillé dans sa tête, il supposa que se phénomène n'était pas sans lien avec l'ombre. Enfin si cela pouvait le mener à sa cible il n'hésita pas et prit la direction de Domingo.


Un peu plus sur Brionac


Spoiler:
 

Description physique :

Gabriel et Lucian étaient de vrai jumeaux, à la naissance alors qu'il avait tout deux les yeux fermés, personne n'aurait pu les différenciés. C'est effectivement grâce à leur regard que pouvait savoir lequel était lequel. Le regard de Lucian était porté par une iris rouge qui contrairement à celle de son frère était bleu. L'iris aurait été bleu s'il n'avait pas été le porteur de la graine de Brionac. Jusqu'à leurs quatre ans, Gabriel et Lucian aimaient embêter les gens en s'habillant, se coiffant et en parlant de la même manière. Les deux petites têtes blondes avaient récupéré des lentilles de contact afin de se faire passer pour l'autre. Après la mort de ses parents Lucian partie aux État-Unis, c'est à partir de cette époque qu'il changea complètement par rapport à son frère. Se retrouvant souvent dans des combats de rue, il développa rapidement sa masse musculaire afin qu'arriver à huit ans, il n'eut rien à envié à Jason Statham niveau muscle. Hélas les ruelles des État-Unis étant très mal famé, il s'était prit plusieurs fois des coups de couteaux qui aujourd'hui sont visibles par le biais des indénombrable cicatrice sur son torse. Quand il revit son frère le soir de sa mort, ce n'était plus un miroir qu'il avait en face de lui, est une sorte de version modéré de lui-même, une musculature moins imposante, aucune cicatrice et des lunettes mais toujours la même tignasse jaune. Suite à ses retrouvailles chaleureuse Lucian perdit un frère et un œil mais suite au dernière volonté de son frère il a maintenant les yeux vairons. Son œil droit était le seul souvenir qu'il avait de son frère à présent, et la seule des cicatrices qui lui faisait souffrir était celle qui lui avait valut de changer d'œil. Plus il voyageait et plus le visage de Lucian devenait blême, il n'y lisait plus sourires ni compation, seulement de la désolation. Coté vestimentaire, notre britannique porte des mouvements larges pour faciliter ses mouvements mais le plus important c'est qui recouvre totalement son bras droit afin qu'il ne fasse pas d'impair avec son pouvoir. Pour faire simple, Lucian c'est un blond très baraque à la coiffure ébouriffé, au yeux vairon bleu et rouge, avec un faciès inexpressif, une cicatrice à l'œil droit et plein d'autres sur son torse.

Caractère :

Lucian comme son frère étaient des enfants très jovial, plein de vie et très voir trop farceur. Ils donnaient de la bonheur à tout leur entourage sans distinction. Lucian ainsi que Gabriel étaient inséparable, quoi qu'il arrive, il allait toujours ensemble. Gabriel en tant que grand frère (pour quelques secondes d'avance^^) était le leader, et jamais Lucian n'allait à l'encontre de ses choix. Hélas pour ses deux jeunes enfants, à la mort de leur parents, ils changèrent, enfin surtout Lucian. Il perdit fois dans les adultes qui ne le crut pas quand il expliqua ce qui se passa chez eux. Sont départ pour l'Amérique n'arrangea pas son comportement, là bas, il vivait dans la rue et devait faire preuve de fourberie et souvent de violence pour s'en sortir. Il avait totalement perdu sa jovialité au détriment d'une rancœur sans nom. Quand il retourna en Angleterre c'est l'esprit plein de vengeance qu'il arpentait les ruelles de son enfance. Dans la maison de ses parents en attendant l'invité surprise c'est sa rage qu'il le maintenait éveiller. Mais quand son colt se retrouva devant le visage de son frère, la haine le quitta, la sérénité prit le pas sur sa rage. Enfin cela fut de courte durée. À la mort de son frère c'est l'esprit torturé par le remord qu'il parcourut le monde à la recherche des artéfacts laisser par Brionac. Plus il se rapprochait du pouvoir complète plus il devenait embut de sa propre personne. Quand il eut totalement reconstitué son pouvoir, une euphorie le gagna, heureusement pour lui l'ombre ne voulut guère qu'il tombe dans la folie. Il lui raconta son histoire ce qui calma Lucian et lui donna une nouvelle raison de vivre. Vivre pour la mort des autres n'est peu glorieux mais c'est plus un homme vertueux que nous avons fasse à nous. Au final l'évènement chez les Del Macia fut un électrochoc qui réveilla un brin d'humanité chez Lucian qui chercha à se remettre en question. Il est toujours torturé par son envie de vengeance, mais il est sur le chemin de la rédemption.

Pouvoir spécial :
le pouvoir de Lucian à pour nom l'immortel qui possédait le pouvoir à l'origine, c'est-à-dire Brionac. Son don premier consiste à contrôler la vie comme une énergie. Mais sans ses artéfacts, la seule chose qu'il contrôle c'est sa propre vie, qu'il peut utiliser pour se renforcer grâce à la graine de Brionac.

Artéfacts de Brionac : Tous ne peuvent être utilisé que par le porteur de la graine.

    -Le collier du soleil :: Cette objet possède en lui la capacité régénératrice accélérée de Brionac. N'étant pas un immortel le collier ne permet de soigner le corps de Lucian que s'il reste immobile.

    -Le bracelet de Lugh :: Ce bracelet contient en lui la puissance de la lance de Lugh, Il permet de créer une main spirituelle qui peut saisir des objets hors de porter, peut envoyer une salve de lumière ou encore modifié le bras du porteur afin de le changer de tel sort que les doigts deviennent tel de griffe acérée et l'avant bras solide comme le roc.

    -L'anneau du Ying Yang :: Cette bague que porte à son majeur droit Lucian, lui donne la possibilité d'absorbé la vie que ça soit dans une attaque où dans un corps. Après une absorption de la vie des traces de brulures sont laissés sur les victimes.


Arme/discipline de combat :
Street fight :: Il combat avec tout ce qui lui tombe sur la main lorsqu'il utilise pas Brionac

Techniques :
¤Matérialisation :: Crée un bras spirituel autour de son bras gauche, ce bras peut entrer en contact avec un objet solide ou se concentré sur celui de Lucian pour augmenter sa force.

¤Régénération :: Active les cellules de son corps pour remplacer celles endommagées, ne marche que sur des blessures récentes.

¤Émission :: Projète des parties de l'aura de son bras spirituel, créant ainsi une boule de lumière de vie qui fait mal.

¤Absorption :: Puisse dans la vie d'un être vivant ou d'une technique en infligeant des brûlures. Contre coup, le bras droit de Lucian se prend si c'est une technique qu'il absorbe la vie, le coup diminué sur son bras sans possibilité de parer mais seulement sur son bras.

Thème musical : Fight Fire With Fire [Kansas]
Comment avez-vous connu le forum : Par mon premier compte^^
Avez-vous déjà eu une expérience RP : Je suis Omega KR


Dernière édition par Lucian Castiel le Mar 11 Jan - 23:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Lucian le vairon   Mar 4 Jan - 19:14

Je te met 43 mon chère =3

_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Castiel
Disparu(e)
avatar

Fiche : làlà
Masculin Nombre de messages : 71
Age : 26
Pouvoir spécial : Brionac :: convertir la vie et énergie
¤Guérir en convertissant énergie en vie
¤Absorber de la vie
¤Utiliser l'énergie comme second gras gauche
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Lucian le vairon   Mar 4 Jan - 19:24

Merci Slay'
*let's go to trouver un meilleur avatar maintenant*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Lucian le vairon   Mar 4 Jan - 19:34

Et 'oublie pas de mettre ta fiche à jour ^^

_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucian le vairon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucian le vairon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucian Helsing, le premier Lycan
» Aesälya Gil'Älamund [ACCEPTEE] ~ Serdaigle (1e année)
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» Eric Lockfeild Le Loup d'Arnor
» Parler tout seul [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: L'Officiel :: Présentations des personnages :: Présentations finies :: Neutres-
Sauter vers: