Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Les couloirs   Jeu 28 Juil - 17:43

Arrow Cour du Lycée


En bon idiot qu'il était, Ganbino s'était perdu. Ce n'était pourtant pas bien compliqué de suivre des panneaux, mais il faut dire que le scientifique avait très souvent la tête ailleurs. Résultat, un panneau avait beau indiquer la direction d'une salle de classe ou d'un gymnase, il partait toujours dans la direction opposée.
Mais après une bonne demi-heure, il parvint finalement à attérir dans un endroit utile : la cantine. Plein de tables et de chaises s'y trouvaient, il y avait donc du bois à foison. Il se dirigea donc vers la première table venue, avant de se prendre une chose blanche sur la tempe droite. Il fut sonné un instant mais comprit rapidement.


"Batty! Tu étais là alors."

La pauvre Batty était au niveau du sol, tentant tant bien que mal de se maintenir en l'air. Il faut dire que le choc avait été violent. Mais elle semblait se débrouiller. Ganbino retourna donc à ses moutons. Avec une méthode digne des plus grands démonteurs de tables et de chaises, il...démonta les tables et les chaises.

"C'est bon, on peut y aller. Batty?"

Cette dernière était prise d'un coup de folie. Elle n'arrêtait pas de faire des vrilles et des loopings dans la salle. Ce n'était pas le comportement habituel de sa chauve-souris albinos adorée.

"Euh...ça va Batty?"

Elle ne semblait pas l'écouter, elle continuer de voltiger tout en s'enfonçant dans la sombre noirceur des ténèbres des couloirs du lycée abandonné.


Arrow Toit du Lycée

________________________________

Arrow Toit du Lycée


Depuis combien de temps le "mad scientist" tournait-il en rond dans ces couloirs pourtant si linéaires? En terme de temps Domingien, on frôlait sûrement la demi-heure...alors qu'en temps réel, c'est de l'ordre du mois. Enfin bref, le sens de l'orientation absolument innexistant de Ganbibi faisait encore des siennes, ce qui exaspérait Batty fantomas.

Mais puisque je vous dis qu'il fallait prendre à gauche au dernier croisement!
"Faux! La dernière fois que je suis passé dans ce coin -et c'est un miracle que je m'en souvienne- je suis parti à droite."
Parce que vous veniez dans l'autre sens, banane! ><
"Ah...fort probable." ._.
C'est pas vrai, mais comment un type aussi intelligent que vous peut-il être incapable de se repérer?
"Il faut croire que Dieu aime la notion d'équilibre et de poilade."
Hein?

Ganbino partait encore dans sa lune (sans mauvais jeu de mots). Faire des réflections de ce genre l'aidait à disperser ses pensées inutiles en une seule fois, afin de faire le vide dans sa tête. Il devait trouver une solution. S'il tardait encore, la taupe allait sûrement se goinfrer avant qu'il n'arrive. Il devait donc trouver un moyen de sortir en vitesse.
L'idée vint rapidement. Il sortit son Desert Eagle, le chargea et le pointa vers un mur.


Euh...vous faites quoi là? oO
"Je..."

Il n'avait même pas pris la peine de finir sa phrase qu'il avait déjà tiré une balle de feu, qui explosa au contact du mur. Ce dernier se vaporisa, laissant apparaitre un trou béant.

O_O
"Voila, maintenant on peut sortir..."

Soudain, un bruit d'éboulement se fit entendre. Ganbino se stoppa net, avant de dire :

"Oups, c'était un mur porteur." =_=
QUOI?!!! \ OAO /

Une partie du Lycée s'écroula juste devant eux, signal qu'il feraient mieux de se tirer fissa. Ce qu'ils firent sans trop broncher. Après une course qu'on aurait cru tout droit sorti d'un Warner Bros, ils purent s'arrêter et constater l'ampleur des dégâts. Un bon quart du Lycée venait de partir en fumée.

Dites-moi la vérité, en réalité vous êtes un idiot doublé d'une catastrophe ambulante, pas vrai?
"On me l'a souvent dit. Je vais donc donner la même réponse que d'habitude : je vous merde." =_=

Et c'est à ce moment précis que.......................................................................
...une ombre bougea derrière euuuuuuuuuux!
...
Cliffhanger quoi.



[HRP]Network, your turn! 8D[/HRP]

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Network

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Localisation : what, tu cherches vraiment? DEMERDE TOI.
Pouvoir spécial : my brain IS internet.
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Les couloirs   Mer 12 Déc - 7:12

[Arrow Le sous sol]

Après s'être mis a courir dans les escaliers, Network s'était retrouvé dans un grand couloir, vide, inoccupé, mais le son venais de quelque part proche de ce point. Il fut bien vite averti de ce qu'il se passait en vérité, quand une petite pierre lui atterris sur le crâne. Le mastermind leva le nez pouvoir une énorme fissure venant d'un mur tout proche s'agrandir, le plafond allais s'écrouler....

Au moment où il allais se retourner pour aller chercher son nouveau Boss et l'autre agostino, un énorme pan de mur s'écrasa devant lui, lui bloquant totalement le chemin. Son cerveau un peu trop développé l'informa qu'il devais sortir d'ici, vite, sous peine de mort pour cause de décès. Il se retourna donc, a la recherche d'une quelconque sortie, et c'est ce moment que choisit un autre pan de mur pour s'écraser, manquant de peu de décapiter notre chez coffee-boy. Par chance, il ne perdit pas la tête, mais trouva une sortie. En effet, le mur qui venais de s'écrouler avais laissé place a un trou béant vers l'extérieur. Ni une, ni deux, Network ne demanda pas son reste et fila vers l'air frai de la cours du lycée.

A peine avais-t'il mis un pied a l’extérieur que le reste du bâtiment s'écroula sur lui même, ne laissant de visible qu'un quart du lycée, et dans un sale état....Un énorme nuage de poussière s’élevait des décombres, et au travers de celui-ci, Network put apercevoir une silhouette accompagnée d'une petite chose volante...
Particulièrement convaincu qu'il tenais là les coupables de l'éboulement de la structure, il s'avança vers eux, toussant a cause de la poussière. Il tendit un bras devant lui pour aller poser assez lourdement sa main sur l'épaule de l'humain et le tirer ver l'arrière tout aussi durement, le ramenant rapidement vers lui.

-HEY. Je suis pas certains que vous soyez au courant, mais des GENS sont prisonniers des décombres a cause de vos débilités!


En observant son interlocuteur, le cerveau de network s'était mis en marche, et instinctivement il fouilla tous les dossiers possibles, il chercha chaque information minime a propos de cette personne visiblement en pleine grève de coiffeur....
Il grimaça en fixant l'homme aux cheveux gris et le lâcha, enfin.

-Mr. Delavaria.

Et oui, l'un des gros avantage à avoir un cerveau connecté en permanence à internet à haut débit, était de pouvoir impressionner plus ou moins les gens et les prendre de court. Ses yeux rubis se tournèrent rapidement vers la petite bête blanche volante et fronça une fois de plus les sourcils, il se passa une main dans la nuque, signe de début de stress chez lui.

-Et Batty, je suppose, mais avant d'aller plus loin, il faut sortir les victimes des décombres, tout de suite, je suppose que le nom de Carten Agostino vous dit quelque chose? Et bien grâce a votre démonstration de démolition, il est probable que vous l'ayez tué.


Sur ces mots, Network se retourna et chercha du regard quelqu'un qui pourrais venir en aide rapidement aux deux prisonniers des décombres...ou plus, qui sait.

_________________
-Dear God, what is it like in your funny little brain, Invité? It must be so BORING!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Les couloirs   Dim 16 Déc - 17:50

Bien décidé à sortir envers et contre tout, Ganbino s'engoufra dans le nuage de poussière de ciment et d'autres choses désormais difficilement identifiables. Il positionna une partie de sa blouse devant sa bouche afin de ne pas respirer une trop grande quantité de particules.

Euh...je fais comment moi?
"Pas d'inquiétude, les poumons de ma Batty chérie sont renforcés."
Mais qu'est-ce que vous lui avez fait à cette petite? =_=
"Ce sont mes prédécesseurs les responsables. Je n'utilise pas de caboyes moi..."
Ah, ça me rassure.
"...plutôt des êtres vivants consentants."
C'est la définition même du cobaye! ><
"Tout dépend de l'interpretation." ._.

Ils traversèrent le nuage sans encombres. Ganbino avait juste un peu mal aux yeux. Il appuya donc sur un petit bouton sur ses lunettes, qui crachèrent un petit jet anti-poussière sur la surface de ses yeux. Il appellait ça les "lunettes lave-glace", bien que le terme ne convienne absolument pas.
Il se retourna pour voir l'ampleur des dégâts. C'était pire que ce qu'il avait évalué un peu plus tôt.


"J'aurais pu avoir une bonne carrière de démolisseur." ._.

Soudain, le mad scientist sentit quelque chose agripper son épaule et le tirer d'un coup sec.

-HEY.

Pris par surprise, Ganbibi répartit son poids sur sa jambe d'appui, afin de ne pas perdre son équilibre et de s'écraser comme une pauvre chose. Résultat, il fit un tour sur lui-même, le ramenant à son point de départ. Conscient qu'il n'était pas facile de communiquer en étant dos à l'interlocuteur, il se retourna vers lui.

-Je suis pas certains que vous soyez au courant, mais des GENS sont prisonniers des décombres a cause de vos débilités!

Moment de silence. Il semblait que les deux hommes analysaient la situation. Il semblait seulement, parce qu'en ce moment, Ganbino s'était focalisé sur les cheveux du nouvel arrivant. Une dizaine de questions différentes se bousculaient dans sa tête, afin d'essayer de comprendre comment quelqu'un pouvait avoir des cheveux BLEUS.

-Mr. Delavaria.

A l'annonce de ce nom, le scientifique redescendit sur terre. Comment savait-il son véritable nom de famille?

*D'où il vient celui-là? CIA? NSA? FBI? CERN? FFKAMA? TUD? CGRCSGPRASHFM?*

Batty Fantomas, de son côté, semblait perturbée.

Raah mais qu'est-ce que j'ai?! Pourquoi j'ai envie de voler autour de la tête de ce type? ><'

L'instinct.

-Et Batty, je suppose, mais avant d'aller plus loin, il faut sortir les victimes des décombres, tout de suite, je suppose que le nom de Carten Agostino vous dit quelque chose? Et bien grâce a votre démonstration de démolition, il est probable que vous l'ayez tué.
"...?!"

A partir de ce moment-là, le visage d'Alexandro Delavaria changea du rien au tout. C'était problématique.

*Alors le jeune Boss était là? J'aurais dû faire plus attention.*

Le visage sérieux, il chercha un objet dans une des innombrables poches intérieures de sa blouse. Il en sortit un petit tube à essai, fermé hermétiquement. Il contenait un cheveu blond. Il pris aussi un produit dans une fiole. Il ouvrit le tube à essai et versa le contenu de la fiole à l'intérieur. Une reaction chimique eut lieu, le cheveu de désagrégea en un petit liquide doré. Une petite fumée s'échappa du tube.

"Je pense qu'il sera difficile à un profane comme vous de comprendre ce qu'il se passe. Sachez juste que si Carten Agostino est vivant, nous le saurons très vite."

La petite fumée s'envola, se confondant presque avec le reste du nuage de poussière. Puis, soudainement, elle changea de direction et s'engoufra dans ce qui restait des couloirs.

"Son pouvoir revient à lui. Il est donc vivant. Dans quel état, je n'en sais rien. Si vous voulez bien me suivre, monsieur...Machin, je vais peut-être avoir besoin d'aide pour dégager les décombres éventuels."
Eh, partez pas sans moi!

Ganbino s'engoufra alors dans les restes de l'établissement, bien décidé à réparer son erreur. S'il en avait le temps et la possibilité. Même s'il était difficile de le voir sur son visage, il était inquiet.

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Network

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Localisation : what, tu cherches vraiment? DEMERDE TOI.
Pouvoir spécial : my brain IS internet.
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Les couloirs   Sam 5 Jan - 0:50

Network regarda le dit-scientifique s'affairer et jouer avec sa panoplie de petit chimiste portative d'un air tout a fait...morne.

"Je pense qu'il sera difficile à un profane comme vous de comprendre ce qu'il se passe. Sachez juste que si Carten Agostino est vivant, nous le saurons très vite."


-Profane.....

Network se pinça l'arrête du nez, il commençait déjà a détester cet homme et sa façon de lui adresser la parole, alors que celui-ci ne lui avais adressé qu'une seule phrase pour le moment. Malheureusement pour lui, le scientifique ne s'arrêta pas en si bon chemin et continua a babiller, pendant ce temps là, un petit volute de fumée s'échappa du tube a essai et se mit a filer au travers des débris de couloir

"Son pouvoir revient à lui. Il est donc vivant. Dans quel état, je n'en sais rien. Si vous voulez bien me suivre, monsieur...Machin, je vais peut-être avoir besoin d'aide pour dégager les décombres éventuels."


-m-machin....grmmbl.

Bien que peu convaincu des chances de survie de leur nano-boss, Network suivit le mad-scientist et sa chauve-souris aliénée dans les couloirs, ou plutôt ce qu'il en restait.
Dans la pénombre des couloirs, le petit volute de fumée précédemment échappé du tube brillais d'une légère lumière jaune, rappelant parfaitement les pouvoirs de leur peut être boss décédé.
Après peu de temps, ils arrivèrent tous les deux face a un énorme pan de mur éboulé, qui bloquais l'ancienne porte menant au sous-sol, visiblement, la structure avais passablement supporté l'effondrement du bâtiment, et il était peu probable qu'elle reste debout encore bien longtemps. Lentement, Network se pencha vers le pan de mur et y colla son oreille, a la recherche du moindre signe de vie à l’intérieur, mais rien ne lui parvint.

-Si Carten est là, soit il est inconscient, soit il est...mort.

Network fronça les sourcils et se concentra, tentant de force de se connecter aux ordinateurs présents dans les salles derrières ce mur, mais rien, les appareils et les connexions avaient surement été détruites dans l'éboulement.

_________________
-Dear God, what is it like in your funny little brain, Invité? It must be so BORING!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Les couloirs   Sam 12 Jan - 17:02

Le "duo de binoclard +1" s'était enfoncé dans les entrailles de la bâtisse en effondrement partiel, guidés pas une volute de fumée jaune pisse. Cette situation fortement spirituelle (qui risquait d'être le futur quotidien de ces trois personnes) était pourtant chargée d'un sérieux presque inquiétant. Ils étaient à la recherche du "Boss Agostino court sur pattes", mais pour l'instant, aucune trace de lui. Jusqu'à ce qu'ils arrivent devant un grand pan de mur, qui bloquait la voie. La fumée se glissa de l'autre côté, sûrement dans un minuscule interstice difficilement visible à l'oeil nu. Carten était là, juste derrière cet amas de béton.
Le binoclard aux cheveux azurs se pencha sur le pan de mur, sûrement pour essayer d'entendre le moindre son venant de l'autre côté. A moins qu'il eut cru que les murs avaient des bouches en plus d'oreilles.


-Si Carten est là, soit il est inconscient, soit il est...mort.
Mon dieu, le pauvre. Il y avait tellement matière à se moquer de lui. Je le regretterai juste pour ça. =/

L'azuré fronça ses sourcils, mais Ganbino ne savait pas comment interpréter ça. Se concentrait-il? Ou avait-il des problèmes de digestion?

"Dans tous les cas, on doit le sortir de là. Je vais m'en occuper."

Se rendait-il compte qu'il avait demandé de l'aide quelques minutes plus tôt? Apparemment non puisqu'il se prépara à ouvrir la voie à sa manière et sans Network (qui après observation semblait avoir des bras en gelée).


Code:
[Battle Mode engaged]
[Battle music "Boss Battle" engaged]

Un Mur Démoniaque se dresse devant le groupe!
Ganbino utilise "Double-Tir"!
Mur Démoniaque résiste!
Mur Démoniaque utilise "Petit éboulement de trois pierres sur la tête"!
Ganbino reçoit 2 points de dégâts!
Batty esquive!
Network est hors de portée!
Batty passe son tour.
Network utilise "Facepalm"!
Network résiste!
Ganbino utilise "C'est l'heure du goûter Batty"!
Batty renifle quelque chose.
Mur Démoniaque utilise "..."!
Mais cela échoue!
Batty utilise "Repas sur le bras de son maître" avec réticence!
Les statistiques de Batty augmentent!
Batty peut utiliser "Boulet de canon"!
Network utilise "oO"!
Coup critique!
La statistique "WTF?" de Network augmente beaucoup!
Ganbino utilise "Prête Batty?"!
Batty charge son attaque.
Mur Démoniaque utilise "..."!
Mais cela échoue!
Batty charge son attaque.
Batty est en feu!
Batty semble perturbée.
Batty panique un peu.
Ganbino esplique la situation.
Batty n'est pas plus rassurée!
Network utilise "Mais qu'est-ce que je fous là moi?"!
La statistique "blasitude" de Network augmente!
Batty charge son attaque.
L'intensité des flammes augmente!
Ganbino utilise "Go Batty! Go!"!
Mur Démoniaque utilise "..."!
Mais cela échoue!
Batty utilise "Boulet de Canon à contre-coeur"!
Mur Démoniaque subit 20 points de dégâts!
Mur Démoniaque est K.O.!
Ganbino gagne 0 XP!
Batty gagne 0 XP!
Network gagne 0 XP!
Le groupe gagne 0 €!
Merci d'avoir téléchargé ce boss optionnel! Nous espérons que vous continuerez à nous faire gagner encore plus d'argent même 6 mois après la sortie du jeu!

[end of Battle Mode]

"Ben voila, c'était pas compliqué." ._.
Comment on peut faire faire des choses pareilles à une pauvre chauves-souris?! ><
"Elle ne s'est jamais plainte que je sache." ._.
Et comment vous pouvez le savoir?! _\ /_
"Le code des chauve-souris pardi." ._.
Kua? oO
"Je passe devant." ._.

Sans même attendre une réaction de la part des autres membres du groupe, il s'engoufra dans les ténèbres du sous-sol. Suivit de près par Batty Fantomas, qui posait des questions en boucle sur cette hsitorie de code. Network allait-il réussir à passer outre ses évènements forts "WhatTheFuckesque"? Ou allait-il rester là, préférant préserver son intelligence?

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Network

avatar

Masculin Nombre de messages : 102
Localisation : what, tu cherches vraiment? DEMERDE TOI.
Pouvoir spécial : my brain IS internet.
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Les couloirs   Sam 16 Mar - 2:40

Non. Non, Network n'avais rien, mais alors RIEN suivi a tout ce qu'il venait de se passer sous ses yeux. Même pour lui, un tel niveau what-the-fuckesque était presque hors de porté de sa compréhension.

Quoi qu'il en soit, le mur était détruit, et le chemin a nouveau libre, la petite fumée indiquant l'emplacement de Carten était toujours là, semblant les attendre à l'autre bout de la pièce en ruines. Sur les traces de Ganbino, Network traversa donc la pièce, évitant bon nombre de câbles et de débris électroniques en tout genre, cette pièce étant l'ancienne salle informatique du lycée, où lui même avais rencontré le "nano-boss" des Agostino.
Il chercha du regard une quelconque trace de vie, ou non-vie d'une autre hypothétique victime de l’effondrement. Windy, par exemple. Mais rien, la pièce était uniquement peuplée de vieilles tables démolies, d'ordinateurs datés éventrés par les éboulements de pierres, de chaises tordues, et d'un trio d'intrus qui s'improvisaient déblayeurs.

Ils sortirent donc de la salle informatique, et se trouvèrent face a un couloir, qui avais survécu aux récents évènements mais n'avais pas l'air bien solide...Ils allaient devoir faire vite, s'ils ne voulaient pas finir ensevelis vivants quand le toit de ce couloir effondrerais sous son propre poids. Le petit groupe contourna un petit tas de gravats (enfin, Ganbino et Network, Batty n'ayant pas besoin de poser ses petites papattes, elle passa au dessus sans problèmes.) et ils entrèrent enfin dans ce qui semblait être visiblement une grande pièce, entièrement plongée dans le noir.

Avant d'y foncer tête baissée et de se prendre je ne sait quel caillasse en pleine poire, Network décida de consulter l'ancien plan du lycée, tache aisée pour lui, il lui suffit a peine de penser au dit-plan, qu'il l'eut aussitôt en tête. Et comme il le pensait, le générateur d'électricité de secours ne se trouvais pas loin...pas loin du tout même, puisqu'il était dans la même pièce que le générateur sus-cité. Mais dans le noir de suie de la pièce, trouver une armoire métallique plaquée a un mur, sans voir quoi que ce soit autour allais forcément être légèrement périlleux. Et il ne fallait pas compter sur la micro-fumée jaune pour les aider a éclairer les environs, cette petit chose s'était mis en tête (même si elle n'en avais pas, de tête) de flotter au milieu de la pièce, sa lueur trop faible pour éclairer quoi que ce soit a part elle-même...

Le binoclard #1, aka Network se retourna vers le binoclard #2, enfin, ce qu'il en apercevait, dans cette pénombre et s'adressa à lui.

-Quitte a être utile, cette fois, vous n'auriez pas un moyen d'éclairer la pièce? un quelconque tour de passe-passe suffira, pas besoin de faire exploser la moitié de la pièce et de faire encore plus de dégâts et victimes que vous n'en avez déjà causés...


Légèrement sarcastique le binoclard #1, en effet, mais il avais lui même failli se faire arracher la tête par les éboulements provoqués par le binoclard #2, il n'était donc pas terriblement enclin a lui faire des compliments ou autres politesses.

(man dieu, ça fais tellement longtemps que j'ai pas posté, j'ai l'impression d'être rouillée a mort x_x c'tout court, désoley)

_________________
-Dear God, what is it like in your funny little brain, Invité? It must be so BORING!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les couloirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les couloirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chassé-croisé et potins de couloirs.
» Gang of three in the couloirs [pv Nealou and Ruthlou]
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» Perdu dans le dédale des couloirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Centre-ville :: Lycée abandonné-
Sauter vers: