Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rue des commerces [en partie détruite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bacon Murderer
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maniement du feu.
Niveau de combat : 40
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Rue des commerces [en partie détruite]   Dim 10 Mai - 20:17

JF arriva dans les rues des commerces, avec tout ce ... Monde, qu'il n'était pas habitué à voir.
Il appela Maffy, en vain. Une personne, grande, avec un chapeau haut-de-forme arriva, de ce fait, tout le monde se cacha, ferma les magasins, plus personne dans les rues.
Jean-François se retourna, une impasse !
Il était seul, contre un tueur né, ou du moins, c'est ce qu'il croyait. Mais de l'ombre, sortit, Maffy ...


- Maffy ? C'est toi ?
- Oui, c'est bien moi, et tu va mourir sale gosse
- ?!?
- Hum, surpris hein ?
- H-he-heu .... Au se-secours !
- Ahahaah ! Personne ne viendra te sauver, sale avorton !
- Pou-pourquoi tu f-fais ça ?
- Parce que tes missions, m'emmerdent, voilà pourquoi. De plus, je me suis fais chopper dans la banque, avec ton engin débile.

JF baissa les yeux, en les regardant, on vit un démon. Il fit un rire sadique.

- Hahaha, tu trouve ce gadget pourri, hein ? Et bien, tu va gouter à ma colère intérieure !
- Nyaaaaaaaah ! Tu va crever, Maffy.

- Pff, tu te crois malin, le binoclard ?

Une silhouette noire, comme une ... âme de démon, sortit du corps de JF, plus grand qu'une maison, cette âme, était terrifiante.

- Voilà ma puissance cachée ! Daaaaaaaaaaarck GUUUN !

Le doigt de l'âme de JF, ce propulse, jusqu'à effleurer Maffy, son doigt transperça un immeuble.

- P***** ! Je croyais que t'étais faible ! S******* ! Faudrait mieux pas rester là, adios !
- Je ne peux plus courir, je suis à bout de force, mais je te retrouvai !

JF Arrow Gendarmerie
Maffy Arrow Centre ville, cherche à s'entrainer.

EDIT CHII : Attention aux insultes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Mer 12 Mai - 20:12

Arrow Centre-ville - Place noire


Ganbino se trouvait sur le toît d'une maison servant de boutique de vêtements. Il cherchait depuis de nombreuses minutes un moyen de descendre sans trop se faire remarquer, mais la zone où il avait attérit était bondée. S'il utilisait son "Salto de Fuego" maintenant, des passants risquaient de le voir et d'appeller les autorités. Il soupira et reprit sa marche, mais...

"Bon, j'ai pas trop le choix, je vais devoir..."

...son pied glissa sur une tuile mal fixée, le faisant trébucher sur le côté, en direction du vide.

"Et m...! OO' "

Puis il chuta. Heureusement pour lui, une bâche s'étendait juste en dessous, elle allait pouvoir amortir sa chute...ou pas. Au lieu d'avoir été freiné, il rebondit et s'encastra la tête la première dans une vitre, qui se brisa sous le choc.


[HRP]Vive l'impro... ^^'[/HRP]

Arrow Ruelles - Vieille maison abandonnée

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Jeu 1 Juil - 16:05

[Sarca] Arrow Ruelles - Bord de rivière


La rue commercante n'était pas tout à fait évacuée. Plusieurs officiers de polices guidaient les personne sprésentes pour les faire mettre à l'abri. C'est alors qu'un homme, venant de l'autre bout de la rue, cria en direction des policiers.

"Au...au secours! Aidez-m...!"

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Un requin aqueux venait de le trancher en deux d'un coup de machoire. Une surprenante quantité d'eau se déversa dans toute la rue. Sarca, un sourire carnassier sur les lèvres, arriva à son tour.

"Hé Vous! Ne bougez plus!"

Les deux policiers présents sortirent leur pistolet et les pointèrent sur la nouvelle venue, qui n'avait pas l'air de les écouter.

"Obéissez, où nous tirerons!"

D'un simple geste de Sarca, l'eau s'anima et trancha la tête d'un des deux officiers. Le second paniqua et vida son chargeur sur la femme requin...sans succès. L'eau les avaient freinées.

"Et m...!"

Nouveau mouvement. La seconde tête tomba à son tour. Les quelques personnes encore présentes prirent la fuite. Mais c'était inutile. Le femme requin leur envoya plusieurs de ses requins aqueux à leur poursuite. Il n'avaient aucune chance de survivre dans ces espaces restreints. Espaces qui d'ailleurs, commençaient à peser Sarca. A l'aide de plusieurs jets d'eau à haute pression, elle trancha les bâtiments autour de sa position, qui s'écroulèrent. Cette action la fit se sentir moins "écrasée" par tout ce béton, tous ses murs inutiles. Elle allait faire le ménage dans les environs, cette ville méritait d'être rasée.


[HRP]Voilà, en attente d'adversaires.[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sampsa
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pouvoir spécial : Jay: Levitation et peux emplyer la force de Kita

Kita: Force et résistance hors du commun et est immortel
Niveau de combat : Jay:36

Kita:42
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Lun 16 Aoû - 12:25

Kita avait suivit Sarca grâce a son odeur, même s’il était un peu blessé il fonçait à une vitesse folle pour retrouver cette femme requin qui devait finir dans son estomac, ça oui il y contait bien. Car oui ce n’était l’envie de combattre, ni la rage (quoi que un peu quand même) mais c’était la faim qui lui donné cette force. La bête salivait à l’idée de pouvoir manger un gigantesque sushi au requin, un met des plus délicats. Sa course l’avait finalement mené à la rue des commerces, enfin ce qu’il en restait car Sarca avait déjà bien commencé son petit ménage.
Le démon s’arrêta à l’entré de la rue, il grognait fort, très fort. Il ne faisait même pas attention au peu de personnes qui fuyait à coté de lui, il était beaucoup trop concentré sur son futur repas. Il ne pouvait plus attendre, il bondit sur un mur près de lui, puis sur un autre, et encore sur autre de manière à ce retrouvé derrière Sarca. Ce fut à ce moment qu’il sauta sur elle, lui saisit la tête et lui écrasa violement au sol. Il profita de cet instant où elle était coincer pour la morde dans le dos.
Elle avait plutôt bon coup et cette découverte augmenta la faim et l’énergie de la bête qui arriva à arracher un bout de peau (et un peu de chair) à son adversaire. Il se releva et lâcha un grand cri comme un loup criant à la pleine lune mais en plus roque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Lun 16 Aoû - 16:39

[Sarca]


Sarca n'avait pas réagit. Elle qui était pourtant dans son élément, elle n'avait pas l'air d'avoir senti venir la bête. Cette dernière commençait à se délecter de sa chair, aparemment guidée par sa faim. Puis elle se mit à hurler...avant de se faire balayer par une violente vague d'eau venant de plusieurs mètres devant elle. Là où avait jaillit cette vague, se trouvait Sarca, un sourire carnassier sur les lèvres.

"Si facile à tromper...on voit bien que tu n'es qu'une créature sans cervelle!"

Comment était-ce possible? Comment pouvait-il y avoir deux Sarca? Celle allongée sur le sol, que Kita avait attaquée, ne bougeait pas. C'est alors qu'elle sembla...fondre. La combinaison, les cheveux blonds...tout ce qui caractérisait la Requiem sembla s'écouler comme de l'eau, révélant une autre personne. Un femme décédée. Sarca avait recouvert ce corps d'eau, l'avait fait prendre son apparence et l'avait contrôlée de sa cachette afin de tromper Kita. Elle avait également pris soin de déposer sur le corps une petite partie de sa combinaison (le segment recouvrant une partie du cou) recouverte d'un peu de son sang et de camoufler sa propre odeur sous une grande quantité d'eau. Elle avait tout prévu.

"Maintenant, passons au deuxième acte!"

Sarca anima l'eau autour d'elle et leur fit prendre la forme de ses requins aqueux préférés. Ils chargèrent, prêts à dépecer leur adversaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carten Agostino
Mort(e)
avatar

Fiche : L'exhib
Masculin Nombre de messages : 735
Pouvoir spécial : Pouvoir de la lumière
Niveau de combat : 53
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Sam 21 Aoû - 12:12

[Vite fait, Jay, évite d'empiéter sur les actions de ton adversaire. Heureusement que Gambibi a réussit a trouvé un moyen d'esquiver ca XD.
C'est a Sarca de dire si elle se prend l'attaque ou pas, et en général, si le joueur est correcte, il se la prend si il le faut, no souci ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sampsa
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pouvoir spécial : Jay: Levitation et peux emplyer la force de Kita

Kita: Force et résistance hors du commun et est immortel
Niveau de combat : Jay:36

Kita:42
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Lun 23 Aoû - 18:47

Alors que Kita allait continuer son festin, son petit buffet était entrain de fondre !! Comment ça il fondait ? Un tas de chair n’avait pas pour habitude de disparaître ainsi, surtout en plein milieu d’un diner. La bête, étant bête… ne compris pas tout de suite se qui était entrain de se passer, il faut dire que la faim mobilisait toute son intelligence (oui Kita pouvait être très intelligent, enfin quand il n’avait pas faim comme aujourd’hui).

*Idiot c’était un leurre, ta vrai proie est ailleurs*

Après cette brève réflexion de Jay à son animal de compagnie si on peut l’appeler comme ça, Kita secoua la tête dans tout les sens afin de trouver où était la véritable Sarca. Mais la seule chose qu’il pu voir fut un requin aqueux foncer sur lui, grâce à un grand et violent coup de poing l’animal liquide explosa littéralement. Mais se n’était pas finit, un autre chargeait en direction de la bête, ce requin eu le même traitement que son prédécesseur, malheureusement pour Kita voilà qu’un troisième requin s’était caché derrière le second et venait de le mordre à la taille, le propulsant au passage en arrière. A présent au sol il remuait dans tous les sens en espérant qu’ainsi le requin lâche prise, mais celui-ci ne semblait pas vouloir collaborer. En plus la méchante créature serrait fort l’armure de Kita, mais malgré tout la force de ses mâchoires n’arrivait pas à percer la solide armure.
C’est alors que Kita fit se qui était pour lui un sourire, puis tout en criant (oui il aime crier, mais se n’est pas étonnant venant d’une bête) il se leva, attrapa l’animal, le faisant au passage lâcher prise et l’envoya s’écraser contre un mur à présent détruit. Le regard de Kita était à présent dirigé vers Sarca, la méchante maitresse de ces méchants requins. Jamais un repas n’avait autant opposé de résistance à Kita et ça, se n’était pas vraiment permis, même si cela rendait la chasse des plus intéressante.
Il recommença sa petite technique consistant à sauter de mur en mur sauf que cette fois au lieu d’attaquer directement Sarca son poing fut projeté contre le sol. Cette fois le cratère fut beaucoup plus imposant que lors de leur dernier combat et c’est le sol lui-même qui attaqua la femme requin, des bout de terre et de béton d’au moins de mettre de hauteur étaient soulevé du sol et fonçaient vers l’adversaire de Kita. Elle allait finir en crêpe, hum une crêpe, cela faisait longtemps que Kita n’en avait pas mangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Mar 24 Aoû - 17:18

[Sarca]


La situation était à son avantage. Le requin aqueux de Sarca avait réussi à immobiliser Kita. Elle savait que l'armure de la créature résisterait, car elle-même avait failli se casser les doigts lorsqu'elle avait réussi à la percer. Seule un grande pression autour de l'armure entière avait une chance de la briser.
Sarca s'élança vers son adversaire, entrainée par une vague d'eau.


"Haaahahahaha! Tu es pathétique! Tu vas sombrer dans ma folie!"

C'est alors que Kita se dégagea du requin et parvint à le faire éclater en l'envoyant dans un mur. Mais Sarca était déjà en train de préparer son assaut. La créature finit par répéter le schéma précédent : elle sauta sur plusieurs murs avant de retomber lourdement vers le sol. Seulement, cette attaque n'avait pas visé Sarca...mais le sol, qui explosa en une pluie de débris, atteignant parfois un mètre de diamètre.

"Inutile!"

La femme requin compressa l'eau autour d'elle, et l'envoya ainsi des jets à haute pression, afin de trancher les débris qui se dirigaient vers elle. Mais l'un d'eux lui échappa...

"...!"

...et s'écrasa sur son visage, ouvrant la partie gauche de son front. Sarca était sonnée. Elle perdit sa concentration et se fit recouvrir par le reste des débris. Plus rien ne bougea, durant quelques secondes. Jusqu'à ce qu'une sorte de jeyser expulse les débris à plusieurs mètres au-dessus du sol. La fureur de la femme requin avait repris son ascension.

"Rien ne m'arrêtera cette fois...! Je vais...en finir avec toi, s********!

Un tsunami prit forme derrière elle et engloutit la rue entière. Les deux adversaires furent emportés. Désormais, le combat serait sous-marin, le domaine de prédilection de Sarca. Comment la bête allait s'en sortir?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sampsa
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pouvoir spécial : Jay: Levitation et peux emplyer la force de Kita

Kita: Force et résistance hors du commun et est immortel
Niveau de combat : Jay:36

Kita:42
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Ven 27 Aoû - 11:04

A sa grande surprise l’attaque de Kita réussit, il y eu même un instant où il crut son adversaire finit en crêpe comme il désirait. Mais Sarca était coriace et elle se releva très vite, elle était à présent très énervée, elle voulait en finir. Kita se préparer à l’affrontement sauf qu’il ne vint pas, à la place ce fut un tsunami qui apparut et qui englouti les deux combattants. Voilà un problème de taille, comment se battre maintenant que le bête était dans l’eau, très vite il se retrouva à nouveau au sol vu le poids imposant de son armure.
Le problème n’était pas la respiration car Kita était un démon et ainsi il possédait plusieurs facultés très pratiques, il était aussi immortel voilà pourquoi il n’avait pas peur de Sarca. Le seul détail vraiment problématique serait que la fatigue, un évanouissement ou autre chose de ce type face revenir Jay à la place de Kita et là le pauvre garçon n’aurait surement aucune chance face à la femme requin. Mais pour l’heure c’était beast vs beast !
Kita regardait dans tout les coins pour voir par où elle allait bien finir par attaquer, c’était son élément, elle était beaucoup plus à l’aise que le démon qui avait du mal à ce mouvoir. Il ne pouvait qu’attendre et rester sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Jeu 9 Sep - 15:32

[Sarca]


La femme requin s'était déjà faufilée entre les débris de bâtiments, afin de préparer son assaut. Kita était au fond de l'eau, emporté par le poids de son armure. Décidément tout jouait en faveur de Sarca désormais, car en plus de ces conditions, il pleuvait violement. La bête ne s'en sortirait pas cette fois.
La femme requin observa discrètement son adversaire. Il tournait vivement la tête, afin de la débusquer. Elle allait devoir attaquer rapidement si elle voulait l'avoir. Elle prit appui sur le reste d'un mur et se propulsa vers une autre zone de débris. Elle contourna cette dernière en nageant telle une sirène et se retrouva juste derrière Kita, prête à attaquer. Elle leva sa main, entourée d'eau à haute pression, afin d'augmenter la capacité de pénétration et visa la zone légèrement fendue par l'attaque de son requin.


*Tu es à moi!*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cross Alone
Morazzani - Maître d'Armes
avatar

Fiche : Ta gueule ...
Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Vous êtes sur de vouloir savoir ?
Pouvoir spécial : -Maîtrise des lames.
-Endurance.
-Contrôle de sons, des ondes et des vibrations.
-L'œil de Rân
Niveau de combat : 66
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Sam 1 Jan - 20:27

=> Entrée de la ville (voir ma fiche de présa)

Il y avait un monde fou dans cette ruelle. Tous le monde braillaient, hurlaient et criaient. Certaines personnes pleuraient tandis que d'autres incitaient les citoyens à se défendre, à se battre pour leur ville. C'était le chaos et nulle n'était épargnés, tous étaient atteints par la folie ambiante d'une façon ou d'une autre. Tous n'était que violence et détresse.
Et au milieu de tous ça, Cross avançait sans faiblir, sa haute stature lui ouvrant aisément un passage dans ce flot d'humains et d'émotions. Plus grand que n'importe quelle personne dans cette ruelle, on le voyais de loin et on s'écartait sur son chemin. C'était un étranger, ça se voyait a sa tenue et au fait qu'elle était étrangement propre malgré le chaos ambiant, donc arrivé récemment, et pourtant il semblait faire parti de la ville, au milieu des cris, des larmes, du sang et du souffre il semblait à son aise, décontracté. Il dégageait une aura d'hostilité qui ne laissait personne indifférent et qui envoyé un message clair à tous et à toutes: « Laissez moi passez, m'emmerdez pas sinon je vous casse la gueule dans le meilleur des cas. ».
Sonate, son épée qu'il portait avec ostentation, sans la cacher devait aussi jouer son rôle dans le fait qu'on l'évitait. Après tout, un aussi long canif dont le cuir entourant la poignée était aussi usé n'était pas l'instrument le plus adapté pour se faire des amis et se payer du bon temps. Si si, je vous jure, essayez donc de vous promener dans la rue avec un long sabre faisant presque deux fois votre bras, même avec un énorme sourire et en criant « coucou les coupains », vous verrez que c'est assez limite comme technique d'approche.
Bref, de toute façon Mr.Alone ne cherchait pas à se faire des amis comme le prouvait son visage qui montrait un manque totale de panique et d'émotions a propos de ce qui l'entourait. Il ne ressentait pas le besoin de montrer de la compassion envers les victimes et ce pour trois raisons: premièrement il s'en contre-foutait, deuxièmement ils étaient des victimes car incapable de se défendre, et troisièmement avoir de la pitié envers eux ne les aideraient strictement pas.
En vérité, il n'était pas aussi froid qu'il le montrait. Ce carnage et cette violence le dégoutait car c'étaient des actes gratuits, faits avec cruauté et qui ne menait à rien. Ici, il ne s'agissait pas de vaincre, de défendre, de prendre position ! Non ! C'était une attaque cruelle qui n'avait pour aucun autre but que de tuer un maximum de personnes.
Soudain, le Maître d'Armes se rendit compte qu'il avait de moins en moins de personnes l'entourant. Il arrivait dans un quartier encore en plus mauvais état que celui qu'il venait de quitter et où les rares passants s'enfuyait en lui hurlant que plus loin il y avait un combat entre deux monstres. Cross s'arrêta alors au milieu de la rue en se grattant le cuir chevelu.
Deux monstres ? C'était quoi ces conneries ? Depuis qu'il était arrivés il avait entendu dire que les « terroristes » étaient en fait très peu nombreux, se nommaient les Requiems, mais qu'il disposait de pouvoirs effrayants: certains les appelaient donc les monstres. Ok, donc Terroristes = Requiems = Monstres. C'était noté. Mais alors dans ce cas là, pourquoi deux « monstres », donc deux Requiems, s'affrontaient ?
Cross resta ainsi pendant 10 minutes a essayer de comprendre ce qui pouvait bien se passer, puis finalement, il se dit qu'il s'en foutait et qu'il ferait bien d'aller voir par lui-même. Seulement, il ne voulait pas arriver au milieu d'un duel sans informations. Il décida donc de prendre de la hauteur. Il concentra son pouvoir de maîtrises des ondes au niveau de ses talons, avant de sauter et de s'élancer grâce a une onde de choc. Se retrouvant sur les toits, le Maître d'Armes se mit alors à trottiner dans la directions où ses sens surhumains lui indiquait qu'un combat avait lieu.
C'est ainsi qu'il se retrouva un peu plus loin dans la rue face à une espèce de piscine fraîchement aménagés. Plongeant son regard dans l'eau, il vit une espèce de bête affreuse coincé an fond et un peu plus loin se cachant du regard de la chose, une femme qui semblait complètement a son aise dans ce milieu.
Okay. Il comprenait mieux le terme de « combat de monstre ». Seulement, pour quelqu'un n'étant pas là depuis le début du combat, n'importe qui se précipiterait au secours de la femme. Mais Cross n'était pas n'importe qui. La « bête » était largement moins puissant que la « femme ». C'était l'espèce de monstre qui était en difficulté et pas l'inverse. Alone pouvait sentir que la femme, où plutôt la Requiem, était largement plus forte. Elle dégageait un grand pouvoir. Cependant, il fallait plus que ça pour éblouir Alone.
En effet, un sourire féroce se dessina sur ses lèvres. Il fallait qu'il bute les terroristes afin que Lizzu soit en sécurité et il allait le faire. Créant une nouvelle impulsion sonique sous ses pieds, il sauta en l'air avant de plonger dans l'eau.
Vous noterez que quiconque ayant compris un tant soi peu la situation n'aurait pas sauter dans cette grosse flaque qui semblait être l'élément de prédilection de la Requiem. Seulement, toutes cette eau l'arrangeait aussi. Inconsciemment, et pour s'être battus avec différents manipulateurs d'eau, le Maître d'Armes savait que la vitesse du son dans l'eau était de 1500 m.s-1, soit beaucoup plus élevé que dans l'air et que qu'il se propageait beaucoup plus loin. Arrivant au fond, il se planta bien droit dans le sol avant de s'accroupir un peu et de prendre la position d'un samouraï. Mais il ne dégaina pas pour autant. Sa main gauche était posé sur le fourreau de Sonate et son pouce appuyait contre l'épée, faisant légèrement entrevoir la lame tandis que sa main droite saisit plusieurs clochettes situés dans sa masse capillaires. Puis, toujours avec la même main, il tira sur ses même clochettes qui étaient accrochés par des fils d'aciers étirables avant de d'entourer la poignée de son sabre.
Une fois la chose faîte, qui ne prit que quelques secondes, il saisit la poignée de son arme et la tira d'un coup avant de le remettre tout aussi vite dans son fourreau, tout en y concentrant son pouvoir.
La clochette situés dans la cage de Sonate et celles entourant l'épée sonnèrent a l'unisson avec force et puissance. Des ondes soniques tranchantes, partirent alors des fils métalliques, des clochettes en or et de l'épée, dans toutes les directions entourant Cross, visant tout ce qui était dans l'eau, la chose comme le terroriste.
C'était l'une de ses techniques, une variantes du Requiem entièrement dédié a l'attaque mais qui n'était réalisable que dans l'eau, car dans l'air, les vibrations n'était assez fortes pour blesser que sur quelques mètres.
La technique porté, une pression de la main gauche sur le fourreau de son arme détacha les clochettes qui remontèrent dans les cheveux du Maître d'Armes, retrouvant ainsi leu places. Puis il leva très haut son poing en l'air, y concentrant une quantité formidable de vibrations et d'ondes avant de l'abattre sur le sol.
Il y eu comme une explosion tandis qu'une onde semblable a un courant marin se propagea dans la flotte, puis le sol céda, ouvrant sur les égouts et toutes l'eau s'y engouffra, manquant d'aspirer Cross dans les entrailles de Domingo.
Dégoulinant d'eau, ce dernier rabattît ses longs cheveux qui tombait devant son œil en riant, le regard posé sur Sarca. De son bras droit, il dégaina Sonate et dans une courbe parfaite, il la posa sur son épaule dans une attitude très décontracte.


- Dis moi, t'es un de ces terroristes, l'un de ces Requiems c'est ça ? Si oui, juste pour te prévenir que ce que vous faîtes, détruire cette ville, tuer les habitants, bah en fait … c'est chiant … ouais, c'est le mot. C'est pas drôle et c'est totalement inutile en faîte …

Posant un regard en coin sur les magasins alentours, Cross soupira comme le ferait un homme qui explique a un enfant que jouer dans la gadoue, bah c'est caca et gamin.

- Et puis … en faîte, pour être tout à fait honnête, j'ai bien envie de te casser la gueule …

Il pointa soudainement son sabre sur la femme-requin, d'un geste menaçant et explicite:

- Je suis Cross Alone. Maintenant que je t'ai donné le nom de celui qui vas te descendre, donne moi le nom de celle qui va mourir sous ma lame afin qu'une personne puisse se souvenir de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sampsa
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pouvoir spécial : Jay: Levitation et peux emplyer la force de Kita

Kita: Force et résistance hors du commun et est immortel
Niveau de combat : Jay:36

Kita:42
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Dim 9 Jan - 19:36

Kita ne savait pas par où son adversaire allait arriver, il fallait être prudent et surtout agir vite quand le moment serait venu. Ce moment arriva bien vite d’ailleurs, la bête sentit des vibrations dans l’eau, elles venaient de derrière, mais même en sentant venir l’attaque il n’allait peut être pas pouvoir riposter, en effet la vitesse de ses mouvements dans l’eau était grandement diminué. Il tenta quand même de se retourner afin de parer l’attaque mais se ne fut pas un vrai succès, en effet il pu arrêter la main de Sarca que quand celle-ci avait un peu pénétrer l’armure. Il devait maintenant tenir et trouver la force de riposter.
Heureusement ou malheureusement pour lui voilà qu’un nouvel invité venait d’arrivé, celui provoqua une puissante attaque avec des clochettes, celle-ci propulsèrent Kita encore protégé par son armure loin de la femme requin. Puis il ne sut comment mais toute l’eau disparu, il du même s’accrocher au sol pour ne pas être emporter lui aussi. Quand tout fut fini il se releva et regarda son ventre qui était mal en point à présent, une partie de l’armure était brisé au niveau du ventre et on pouvait même voir une partie de l’estomac du démon. Mais Kita ne ressentait rien non il avait oublié le sens de la douleur durant ce combat, il voulait seulement manger, certes on l’avait bien compris mais cette pensé revenait sans cesse dans son esprit, Jay lui toujours caché dans la tête de Kita espérait juste que cette faim allait permettre à son "compagnon" te tenir jusqu’à la fin du combat, il ne se sentait pas vraiment capable d’affronter la femme requin même avec l’arrivé de cet étrange individu.
Kita avança un peu en titubant puis se remit à courir en direction de sa proie puis plongea la main dans le sol tout en courant, entrainant avec lui une puissante masse de terre et de béton qu’il comptait bien placer en plein de le visage de cette dresseuse de poisson. Mais pour ça il fallait éviter l’autre grand gaillard, il fit quand même un grand bond (enfin moins grand que ceux d’avant) et lança avec force son projectile en direction de l’autre bête. Ceci fait il retomba a genou puis se releva, prêt à continuer et à ne pas se faire surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Dim 9 Jan - 21:34

[Sarca]


L'attaque avait réussi. L'armure de la bête avait été de nouveau percée. Mais décidement, cette créature était obstinée. Elle avait agrippée la main de Sarca afin d'effectuer une contre-attaque. Mais voyant ça venir, la femme-requin prit les devants et prépara son autre main...mais arrêta son geste. Elle ressentait quelque chose. Il y avait un nouvel invité dans les parages. Elle la chercha des yeux, avant de se faire soudainement balayer par une sorte d'onde tranchante, qui la lacéra sur tous les membres et l'envoya contre un mur. Quelques secondes plus tard, l'eau se trouvant dans la rue disparut, s'engoufrant dans un trou au sol, créé par le nouvel arrivant. Ce dernier se tenait à quelques pas d'elle, une épée à la main.

- Dis moi, t'es un de ces terroristes, l'un de ces Requiems c'est ça ? Si oui, juste pour te prévenir que ce que vous faîtes, détruire cette ville, tuer les habitants, bah en fait … c'est chiant … ouais, c'est le mot. C'est pas drôle et c'est totalement inutile en faîte … Et puis … en faîte, pour être tout à fait honnête, j'ai bien envie de te casser la gueule …

Il venait de s'adresser à Sarca comme l'aurait fait un père à son enfant désobéissant. En temps normal elle n'aurait pas tenu compte de ce genre de choses, mais là c'était différent. Elle n'était pas au meilleur de sa forme, blessée et surtout, son nouvel adversaire était un homme.

- Je suis Cross Alone. Maintenant que je t'ai donné le nom de celui qui vas te descendre, donne moi le nom de celle qui va mourir sous ma lame afin qu'une personne puisse se souvenir de toi.
"..."

Elle ne répondit pas tout de suite.

"Hm! Interressant de voir quelqu'un aussi bavard, ça change de la bête enragée. Mais tu ne fais que souligner ta faiblesse en me parlant de cette façon."

Plusieurs jets d'eau percèrent soudainement le sol. Elle venait de faire sauter les rares canalisation encore en état en y accumulant de la pression. Elle avait donc de nouveau des "armes" à exploiter.

"Vous les hommes, vous êtes tous pareils. Vous m'écoeurez...je vous crèverai tous!"

C'est ce moment que choisis la bête pour revenir à l'assaut, avec un grand morceau de terre et de béton en cadeau. Les différents jets d'eau se réunirent afin de créer un gigantesque flux, qui brisa le projectile.

"Je vous viderai de votre sang, je dechirerai votre corps, j'écraserai vos organes...ET JE BRÛLERAI VOS RESTES!!!"

C'est dans cet état de colère qu'elle envoya la masse d'eau vers les deux mâles ici présents.

"CREVEEEEEEEZ!!!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Castiel
Disparu(e)
avatar

Fiche : làlà
Masculin Nombre de messages : 71
Age : 26
Pouvoir spécial : Brionac :: convertir la vie et énergie
¤Guérir en convertissant énergie en vie
¤Absorber de la vie
¤Utiliser l'énergie comme second gras gauche
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Mar 11 Jan - 23:32

=>>Entrée de la ville.

Alors que personne s'y attendait de l'autre bout de la rue marchande à l'opposé de la rue marchande arriva par la voie des airs deux boules de lumières une moto et un blond tous les quatre avait pour direction Sarca. (Mais qu'est-ce qui se passe ici, rembobinons la cassette zlup).

Lucian suivait les bruits de destruction de ville, il arpentait des rues désertes. Il tomba par hasard sur une motocyclette de grosse cylindré (une moto quoi). Il l'enfourcha et se dirigea en direction des sons qui lui semblait les plus forts. Le tintamarre de son véhicule à deux roues était camouflé par les batailles ambiantes. Il ne tarda pas a arriver dans la rue marchande, il tomba du coté de la rue opposé au combat. Il semblait pas avoir été repéré par tout ses duellistes à fond dans leur affrontement. Il observa avant de foncer dans le tas qui était le méchant. Car il serait dommage de renforcer les forces de Sensõ. Il s'approcha à pied en toute discrétion et entendit le terme "Requiem" et il semblait que cela est un rapport avec la "femme" (de loin ça en avait l'air). Les renseignements qu'avait Lucian permettait de catalogué la demoiselle comme ennemis. Il retourna en vitesse à la moto sans éveiller l'attention des trois individus. En repartant il ce fit une petite rampe. Il remonta sur son vélo à moteur très puissant et concentra sa vie sur son bracelet de Lugh. Lucian s'élança à plein bourre sur sa "rampe" et s'envola vers l'infini et au delà. Au final il prit la direction de Sarca ça faisait moins loin. Une fois en l'air, il se projeta de la moto.

Émission

Émission

Deux boules d'énergie partir de sa main gauche en direction de Sarca suivit de prêt par la motocyclette ainsi que Lucian. Ce dernier concentrait de façon égal sa vie sur son bracelet de Lugh et son anneau du Yin/Yang afin de parer toute offensive féminine. De plus avec un grand sourire tout en volant il s'écria :

"Je suis un gentil, appelez moi Brionac!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cross Alone
Morazzani - Maître d'Armes
avatar

Fiche : Ta gueule ...
Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Vous êtes sur de vouloir savoir ?
Pouvoir spécial : -Maîtrise des lames.
-Endurance.
-Contrôle de sons, des ondes et des vibrations.
-L'œil de Rân
Niveau de combat : 66
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Mer 12 Jan - 22:08

Cross écouta sans broncher la réponse de Sarca. Le seul geste qu'il fit, fut de remettre son sabre sur son épaule. Son attitude songea aussi: il ne riait plus, son visage était sérieux et son expression indéchiffrable. Il avait l'air pensif et ses yeux jaunes observaient attentivement la Requiem.
Il n'était pas en colère, loin de là, ce que lui avait dit la femme-requin na l'avait pas touché, non, il n'était pas énervé. A l'évidence, c'était autre chose qui le dérangeait.
Puis Sarca attaqua, annulant en même temps l'offensive de l'autre bestiole. Ainsi, un énorme jet d'eau se rua sur lui avant de se diviser afin de l'attaquer lui, mais aussi la bête. C'est ainsi que six jets d'eau se précipitèrent a sa rencontre.
Le Maître d'Armes évita le premier, qui partait en direction de son visage, en penchant la tête sur le coté d'un air nonchalant. Alone esquiva ensuite le second en concentrant des ondes sous son talon, créant ainsi une impulsion, tout en sautant, ce qui le propulsa dans les airs assez rapidement pour esquiver. La troisième attaque, il l'a contra en rabattant Sonate d'un coup sec sur le jet d'eau. Mais les suivantes l'atteignirent toutes, sans qu'il est le temps de réagir, le faisant violemment partir en arrière avant de s'écraser sur le sol.
Après quelques roulés-boulés et quelques secondes sans aucune réaction de sa part, le géant se releva. Il se frotta la tête tout en regardant les trous qu'avaient faits les attaques dans sa cape, ainsi que les blessures occasionnés par ces même attaques. Impressionnant, cette femme était forte pour pouvoir ainsi déchiré la Cape des Honneurs et pour entamer sa peau, toutes deux connues pour leur formidable résistance. Cross ne connaissait personne n'ayant une résistance aussi importante que la sienne, et pourtant, sans lé présence de l'artefact du Maître d'Armes, les dommages auraient été beaucoup plus importants. Il était en effet blessé, pas gravement, mais pas légèrement non plus. Et son costume était fichu.
Oui, cette femme était forte ... mais pas puissante. Il y avait une différence entre les deux termes, et Cross allait lui expliquer, car même lui, surtout lui, la connaissait. C'était sa façon de faire, de parler, qui avait fait réagir Cross comme ça.
Une nouvelle attaque se dirigeait a nouveau vers lui, mais cette fois, il ne chercha pas à l'esquiver, tout ce qu'il fit c'est frapper avec force et rapidité l'offensive du plat de sa main gauche, l'envoyant détruire les maisons se trouvant a la gauche de l'épéiste. Bien sur, il ne donna pas qu'un simple coup, non bien entendu pour arriver a faire ça, il avait tout de même créer une onde de choc dans le plat de sa main. Mais peu importe, le résultat était la, même si maintenant une partie de la main et du bras de Mr.Alone étaient coupés jusqu'à l'os.
Cela ne le dérangea pas plus que ça, vu que, toujours avec cette étrange regard envers Sarca, il prit son fourreau de sa main blessé tout en rangeant Sonate avec son membre droit. Puis il s'accroupit, concentrant des impulsions sous ses pieds, près a courir vers la Requiem quand soudain ... une moto passa au dessus de lui avec un étrange individu qui criait qu'il était un ami ou quelques choses ça. Se remettant de son incrédulité, Cross eu tout juste le temps de se relever en jurant avant de saisir l'une de ses clochettes de sa main droite et de la lancer en direction du dénommé Brionac. Le projectile partit a toute vitesse et le câble en acier étirable le reliant aux cheveux du Maître d'Armes s'entoura autour de la jambe du jeune homme. Puis l'épéiste tira violemment le gros poisson qu'il avait capturé en arrière, le ramenant, ou plutôt l'écrasant derrière lui. Une fois que la clochette eut retrouvés sa place. Il se retourna vers le vairon, profitant du répit qu'avait apporté l'attaque de ce dernier.


-Non, mais t'es malade !!! On t'as jamais dit qu'il fallait pas foncer tête baisser sur un adversaire tête de pioche !!! Surtout sur un adversaire de cette puissance, car en l'air les capacités a esquiver sont proches de zéro !!! C'est le B-A-BA !!! Tu veux finir comme l'autre bestiole là bas ?


Par autre bestiole bien entendu, il fallait comprendre Kita qui se démerdait comme il pouvait face à Sarca et qui semblait avoir de plus en plus les crocs.
Tandis qu'il sortait cette tirade, profitant toujours de la courte pose qu'il avait, il saisit une des fiasques de whisky qu'il avait a sa ceinture et il les renversa sur ses blessures afin d'être sur qu'elles ne s'infectent pas. Il en profita aussi pour en boire une rasade.
Cet homme était étrange, depuis son arrivé, Cross sentait dans son orbite droite, l'œil recouvert par un bandeau, comme une pulsation qui répondait a la présence de l'individu.
Puis hochant les épaules, Alone décida de s'en foutre, après tout c'était pas le moment et le garçon n'avait pas l'air dangereux ... ou tout du moins envers lui.


-C'est Brionac ton nom c'est ça ? Ok, donc je t'appellerais Brio. Alors, Brio, si tu veux te rendre utile ... couvre moi !!!

Et sans attendre une réponse de son nouveau "compagnon", comme si une bête de suffisait pas, il se rua vers l'endroit où était la femme-requin. Toujours avec cette étrange expression. Bien sur, tout ne se passa comme prévu vu que les canalisations percées laissaient fuir des jets d'eau de haute pression sur son chemin tandis que la Requiem continuait ses attaques a distances.
Laissant son arme au fourreau, et créant a chaque "pas" des impulsions soniques pour se propulser plus vite, Cross ferma les yeux un instant avant de les rouvrir.
Son oreille exceptionnelle avait en effet trouvé un certain rythme et il put ainsi esquiver un grand nombre d'attaque en se basant sur ce rythme, même si il s'en bouffa quelques unes qui le blessèrent assez sérieusement.


-Hey !!! Tu dis que je suis faible ? Peut-être bien, mais pour moi tu es la seule impuissante ici !!!

Il fut soudainement pris entre deux attaques, mais il continua quand même a avancer tout en esquivant les autres.

-Tu n'est que folie ! Tu es forte, mais de la force sans contrôle, ce n'est pas de la puissance ! Tant que tu n'utiliseras que cette force et cette folie, tu ne pourras pas me battre, parce je ne me bats pas pour détruire, je me bat pour protéger, je me bats pour avancer !

Il se trouvait maintenant a deux pas de la jeune femme, devant laquelle il s'accroupit avant de saisir son fourreau de la main gauche et Sonate de la droite. Avec le pouce de son bras gauche, il sortit un petit peu le sabre de son enveloppe.
Il prenait la position du Hien. Le Hien, cette mythique technique de sabre japonaise qui consiste a se replier sur lui même tout en faisant sortir son arme avec son pouce. La puissance qu'il faut ainsi mettre pour sortir son arme se transforme en vitesse si la technique est bien réalisé. Ainsi, la plus haute maîtrise de cette attaque permet à un maître en la matière de porté trois attaque successive a une vitesse quasi-divine. Mais avec ses blessures Cross ne savait pas s'il était capable de réaliser correctement cette offensive.
Maintenant, tout près de la Requiem, l'expression du Maître d'Armes était reconnaissable, c'était de la pitié et de la compassion. Il savait ce que c'était la folie, il avait sombré dedans plusieurs fois, que se soit lors de combat ou d'autres évènements ... mais après la fuite de Gialepi, il avait découvert qu'on ne pouvait rien construire avec de la folie et de la violence. Il lui avait fallut près de trente ans pour comprendre ça, et voir une jeune femme si désespérément et si engagée dans la folie lui inspirait la compassion et la pitié, car elle, elle n'avait jamais pus se raccrocher a quoi que se soit, personne ne l'avait aidé ni lui avait tendu la main. Lui on avait reconnut sa force et son utilité et c'était bien l'une des seules choses dont il était reconnaissant chez Antonio.

- ... et si tu ne peux pas en sortir, il n'y a malheureusement qu'un moyen de t'empêcher de souffrir et de faire souffrir les autres ...

Et alors qu'une goutte de sang s'échappait de son front et tombait au sol, Cross Alone porta son attaque. Implacable, déterminé et avec compassion.
Une fois la chose faite, il fit quelques pas en arrière avant de prendre une pose de combat plus occidentale, c'est a dire l'arme tenue a deux main, pointe en bas en direction du sol.
Il se doutait que cette attaque ne suffirait pas. Cette femme n'était pas puissante, mais qu'est ce qu'elle était forte dans sa folie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sampsa
Disparu(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Pouvoir spécial : Jay: Levitation et peux emplyer la force de Kita

Kita: Force et résistance hors du commun et est immortel
Niveau de combat : Jay:36

Kita:42
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Sam 12 Fév - 21:07

L’attaque de kita avait lamentablement échoué, sa petite tentative avait été balayé avec une facilité déconcertante, en même temps on voyait aisément qu’il fonçait dans le tas et qu’il voulait vite en finir sans réfléchir. Il ne faisait même pas attention aux autres personnes qui se trouvaient ici à combattre sarca avec lui, sa rage l’avait mi dans un état second, un état où la peur et la douleur n’existait plus. Il avait pourtant déjà chassé de nombreuse proies par le passé, des fortes comme des moins forte, mais des comme ça il n’en avait jamais vu, ça aurait pu rendre l’affrontement plus intéressant si le pauvre affamé avait encore un peu de lucidité. Seul Jay était conscient, bien caché dans un coin de l’esprit de kita que celui-ci était entrain de faire n’importe quoi pour seulement manger. Maintenant la faim justifiait les moyens, en gros il allait la manger même si il devait finir à l’article de la mort.
C’est avec cet état d’esprit qu’il arracha plusieurs bloque de béton du sol qu’il envoyait avec une bonne fréquence sur son adversaire, enfaite on ne savait pas trop pourquoi il faisait ça, c’était surement la rage qui l’animait ainsi. . Puis il courut frénétiquement dans sa direction mais au lieu de foncer tête baissé il plongea au dernier moment afin de lui planter bien profondément ses crocs dans la jambe de son adversaire. Jay espérait que ses lançait avait pu au moins faire diversion et aiderai donc kita a réussir son attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Lun 21 Fév - 17:46

[Sarca]


La dernière attaque de la femme requin avait fait mouche. L'étrange guerrier avait reçu une partie des projectiles aqueux. Mais il était toujours debout. Il ne sera pas facile à abattre. Alors que le combat allait reprendre, un joyeux luron s'imisça dans la bataille. Il était sur une moto et en l'air, ses chances d'equiver étaient donc quasi innexistantes. Mais avant que Sarca n'ait pu le trancher en deux, le pilote fut comme tiré de son véhicule par une jambe. Sans chercher à comprendre pourquoi, la Requiem concentra une partie de l'eau autour d'elle afin de stopper la moto en vol. Seulement c'était sans compter sur les deux sphères lumineuses qu'avait lancées le motard. Elle s'écrasèrent sur la moto, qui explosa, balayant la défense de Sarca et propulsa cette dernière quelques mètres en arrière.

*Que...?! Comment n'ai-je pas pu voir ça?!*

Effectivement, malgré leur luminosité, Sarca n'avait pas fait attention aux sphères. La fatigue commençait véritablement à peser, elle devait terminer tout cela au plus vite. Mais elle n'eut pas le temps de se relever, la bête passait de nouveau à l'action. Elle envoya plusieurs blocs de bétons à la suite, que la Requiem s'efforça de briser. La schéma d'attaque de son adversaire étant le même que précédemment, Sarca se prépara à recevoir toute attaque de la part de Kita. Malheureusement, sa concentration n'étant plus aussi forte qu'avant, elle n'eut pas le temps de réagir lorsque la bête plongea au dernier moment, afin de lui dévorer la jambe gauche.


"ARGH!!! S********!"

Une douleur vive remonta dans toute la longueur de sa jambe. C'était la première fois qu'elle ressentait autant la douleur. Mais elle ne devait pas se laisser envahir par elle. Elle fit donc son possible pour faire lâcher prise à Kita, à l'aide d'un jet à haute pression. Malgré la puissance du jet, la bête s'accrocha encore quelques secondes avant de lâcher sa proie.
Reportant son attention sur les deux autres adversaires, Sarca constata que l'un d'eux se précipitait vers elle.


"Tss!"

Elle envoya plusieurs jets d'eau, certains firent mouche...mais n'arrêtèrent pas le guerrier.

"...!"
-Hey !!! Tu dis que je suis faible ? Peut-être bien, mais pour moi tu es la seule impuissante ici !!!

Cette fois, Sarca fit croiser deux jets sur son adversaire...mais il était encore debout.

*C'est pas vrai...!*
-Tu n'est que folie ! Tu es forte, mais de la force sans contrôle, ce n'est pas de la puissance ! Tant que tu n'utiliseras que cette force et cette folie, tu ne pourras pas me battre, parce je ne me bats pas pour détruire, je me bat pour protéger, je me bats pour avancer !
"Ferme-la!!!"

Nouvelles attaques. Mais aucune ne toucha l'homme, qui était maintenant tout près d'elle.

*Comment peut-il...? Comment peut-il rester debout après avoir subit autant d'attaques?!*

Il n'était plus qu'à deux pas d'elle désormais.

- ... et si tu ne peux pas en sortir, il n'y a malheureusement qu'un moyen de t'empêcher de souffrir et de faire souffrir les autres ...
"...!"

Et sans qu'elle n'eut le temps de réagir, Sarca subit l'attaque du guerrier. Elle sentit la lame de son sabre trancher son torse. La douleur, bien plus vive que la précédente, la fit vasciller. Elle tomba à plat ventre sur le sol.


~~~~~~~~~~


Une jeune fille, seule, errait dans ce monde de ténèbres qu'était depuis des années l'esprit de Sarca. Elle pleurait, désespérée de ne plus pouvoir appercevoir la lumière. Cette jeune fille, sensible, joyeuse, délicate, était engloutie par la folie. Une folie meurtrière qui avait fait d'elle un monstre, assoifé de sang. Le sang des hommes.
Elle se haissait, elle voulait mourir. Mais sa folie l'en empêchait, guidant son corps à sa place. Jusqu'à maintenant...
Une petite lumière venait d'apparaitre devant elle, à quelques pas. Elle s'empressa de la rejoindre. Lorsque ce fut fait, elle vit le monde, elle ressentit la douleur. Elle était de nouveau elle-même, mais pour combien de temps.
Elle leva la tête. Elle aperçut un homme, recouvert de sang, un sabre dans les mains. Elle fit rapidement le rapprochement. C'est cet homme qui avait repoussé sa folie. Sa folie, qu'elle sentait revenir, petit à petit. Elle ne pourra pas rester maitre de ses actes encore longtemps. Alors, avant de se faire engloutir à nouveau, elle tendit la main vers le guerrier et lui dit :


"Tuez...-moi..."

Ce fut ses dernières paroles, les ténèbres la recouvrirent à nouveau. Et alors qu'elle se recroquevilla sur elle-même, une ombre, plus dense encore que les ténèbres environnantes, s'approcha d'elle.
Un requin.
Un requin qui la dévora.


~~~~~~~~~~


La main que Sarca avait tendue vers Cross retomba au sol, avant qu'elle ne s'anime à nouveau. Elle griffa le sol, qui se brisa là où les doigts de la femme requin passait. C'est alors que son corps fut soulevé par l'eau autour d'elle. Elle se retrouva debout, la tête fixant le sol. Puis elle poussa un râle, avant de finalement relever la tête. Son regard était chargé de fureur et de folie.
Avant même que Cross n'ait pu faire un mouvement, Sarca le frappa violemment au visage avec son poing. Les lames fixées sur son gant entaillèrent la joue du guerrier. Puis, elle se détourna complètement de lui et visa cette fois-ci l'ex-motard. Une vague d'eau l'emporta et lui fit faire le chemin qui les séparaient en un instant. Elle allait déverser sa folie sur cet homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Castiel
Disparu(e)
avatar

Fiche : làlà
Masculin Nombre de messages : 71
Age : 26
Pouvoir spécial : Brionac :: convertir la vie et énergie
¤Guérir en convertissant énergie en vie
¤Absorber de la vie
¤Utiliser l'énergie comme second gras gauche
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Lun 21 Mar - 0:33

Alors que Lucian fusait à travers les airs suivant la moto qu'il avait trouvé, une chose attrapa sa jambe gauche. Il porta un regard à ce qui le gênait et au final lui empêchait de poursuivre son itinéraire de vol. c'était un clochette relié par un câble en acier jusqu'à l'un des gars que l'anglais avait prit pour un allié. Le doute était né en lui ami ou ennemi? Qui était la bonne cible? Tel un poisson après avoir mordu à l'appât Castil fut tiré d'un coup sec jusqu'à la terre ferme.

Matérialisation

À grand coup de main spirituel il assura sa chute et ne s'écrasa pas comme un vulgaire excrément. Homme qui l'avait touché en plein vol vient à sa rencontre malgré le combat et lui tient les paroles suivantes :

-Non, mais t'es malade !!! On t'as jamais dit qu'il fallait pas foncer tête baisser sur un adversaire tête de pioche !!! Surtout sur un adversaire de cette puissance, car en l'air les capacités a esquiver sont proches de zéro !!! C'est le B-A-BA !!! Tu veux finir comme l'autre bestiole là bas ?

Mais qui était ce type pour traité notre vairon british de "malade". Il savait très bien esquiver en l'air, grâce à son don acquit suite à de nombreux sacrifices. Enfin bref, pour faire plaisir à celui qui s'avérait être son "camarade", il regarda l'autre bestiole. Effectivement c'était bien une sorte d'animal dans le mal. Pendant que Lucian observait Kita son "allié" se rinçait le corps au whisky étrange coutume des gens de son peuple.

-C'est Brionac ton nom c'est ça ? Ok, donc je t'appellerais Brio. Alors, Brio, si tu veux te rendre utile ... couvre moi !!!

"Heu... Oui on va faire comme ça..."

Lucian avait été prit de court, il ne savait quoi répondre, il n'aimait pas joué le gars de second plan. Mais là son assaut aérien réduit à néant il n'avait plus d'autre façon d'agir. Pendant que le mec au sabre courait tout en répétant son discours de héros shonen Castiel utilisait l'émission afin d'éviter à celui-ci une quelconque rencontre du type aqueuse belliqueuse. Les actions de son "complice" semblait avoir troublé leur ennemis mais avant de crier victoire, celle-ci rentra dans une fureur beserk. Alors que la furie faisait des destruction massive avec sa manucure, elle porta son attention sur l'anglais et par une technique élémentaire de l'eau, elle prit le contrôle d'une vague pour rapprocher le jeune homme d'elle. Lucain n'avait rien vu venir, il se retrouva prit dans l'eau et se rapprocha dangereusement de la femme requin. Il concentra alors son énergie sur son anneau du Ying Yang.

Absorption

Contrairement à ce qu'il pensait l'eau ne contenait qu'une très faible partie de vie et l'absorption ne lui avait rien apporter de plus, il était désormais presque à sec. Avant d'arriver devant Sarca, il passa devant Alone et s'écria :

"J'ai besoin de me recharger! T'expliquer comment je dois faire serait trop long mais tu n'as pas une technique bourrin à distance à me lancer dessus, de préférence sur ce bras-ci?"

Alors qu'il était maintenant en face à face avec le membre aquatique du requiem, il levait tendait le bras en l'air tel une antenne près à capter n'importe quel type de technique.

Absorption

Tel un paratonnerre, parvint jusqu'aux bras de Lucian un éclair. Cette éclair transforma le bras droit de Lucian en en gros morceau de bacon grillé mais toute la vie de celui-ci était transmisse au reste du corps.

Régénération

Matérialisation

Émission

Lucian savait qu'il allait se faire frapper par la furie et qu'il ne pourrait éviter le coup, alors il utilisa sa capacité de régénération en prévention du coup. Ainsi dés que Sarca aura donner son coup son corps se régénérera de manière automatique et immédiatement. Laissant à Castiel le temps de répliquer de suite en frappant avec son bras gauche spirituel dont les ongles étaient tels des lames acérées. Une fois le coup de griffe planter dans le Requiem. Lucian convertie le reste de la main spirituel en boule de lumière de vie et la projete depuis l'intérieur du corps de son adversaire en faisant en sorte de se propulser loin de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cross Alone
Morazzani - Maître d'Armes
avatar

Fiche : Ta gueule ...
Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Vous êtes sur de vouloir savoir ?
Pouvoir spécial : -Maîtrise des lames.
-Endurance.
-Contrôle de sons, des ondes et des vibrations.
-L'œil de Rân
Niveau de combat : 66
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Dim 10 Juil - 20:08

Cross recula d'un pas tout en consolidant son attitude défensive dans l'attente d'une contre-attaque. Il était alors fin prêt a parer toute offensive de la femme-requin. Cependant, ce qui le surprit et le prit au dépourvu fut un changement d'attitude spectaculaire de la part de la Requiem: Cette dernière lui demandait de la tuer ! Après un moment d'incompréhension et de réflexion, je vous rappelle que Cross n'a pas été primé en tant que génie, le Maître d'Armes compris que la jeune femme essayait bien tant que mal d'affronter le folie qui contrôlait son corps et son être.
C'est à ce moment là que le géant baissa sa garde malgré lui dans une tentative inachevé d'encourager et de raisonner Sarca. Tentative échouant en effet lamentablement car stoppée par le poing de la jeune femme s'écrasant sur la joue du guerrier. Il ne put terminer sa phrase et recula malgré lui de plusieurs pas, sonné par la puissance de l'impact.
Le cerveau un peu chamboulé, il chancela un moment avant de reprendre ses esprits. Sa vue, un peu trouble s'éclaircit a nouveau et l'homme aux yeux jaunes put se concentrer à nouveau sur sa cible après avoir cracher un peu de sang. Cette femme-requin était vraiment forte pour réussir à lui infliger des dommages à mains nues. Peut de personnes pouvaient se vanter d'avoir blesser le Maître d'Armes. Mais pourtant ... Cross ne pouvait pas se permettre de la tuer comme ça. Sa personnalité était ressortit un bref moment et cela pouvait à nouveau se passer. Si pour une fois dans sa vie, Cross pouvait sauver quelqu'un au lieu de le tuer, il fallait qu'il le fasse. Suite à cette pensée un peu trop spirituel pour lui, Alone se massa le crâne en se disant qu'il réfléchissait trop et qu'il fallait mieux qu'il se cantonne a ce qu'il savait faire de mieux, à savoir se battre. Mais ce battre pour essayer de raisonner à nouveau la jeune femme.
Tandis qu'il réfléchissait à cela, la Requiem passa de nouveau à l'attaque en envoyant une trombe d'eau, attirant vers elle le jeune anglais. Cross quant à lui utilisa toute sa Résistance et toute sa force physique pour ne pas se faire emporter par le courant, absorbé par l'effort que lui demandait cette tâche il ne vit qu'au dernier moment le jeune Brionac passer à coté de lui. Il ne saisit pas tous ce que lui le jeune homme mais il comprit l'essentiel: il fallait qu'il utilise une technique puissante sur le bras de ce dernier.
Ok. Seulement, s'il utilisait une technique a base d'onde sur le bras de Brionac, une puissante, il avait plus de chance de le trancher qu'autres choses, ce qui ne semblait pas être ce que voulait l'anglich. Ne lui restait plus alors que l’œil de Rân. Mais il n'aimait guère l'utiliser: utiliser l’œil des tempêtes le rendait augmentait de beaucoup sa puissance d'attaque et ses capacités offensives, mais en contre-partie, il l'épuisait rapidement et entraîner de grandes douleurs. Mais la raison majeur pour laquelle le Maître d'Armes n'aimait pas l'utiliser, c'était qu'il devenait vraiment trop puissant et que ça lui enlevait tout le plaisir de combattre.
Cependant, la situation exigeait qu'il l'utilise. C'est donc avec un énorme sourire qu'il arracha son bandeau et qu'il laissa éclater sa pleine puissance. Tandis que son œil s'ouvrait, que sa pupille ronde se dilatait et se mettait à s'étirait dans tous les sens pour former la glyphe de Jupiter, une pression écrasante empli l’atmosphère, la puissance qui émanait de Cross prenait une forme presque physique. La pluie s'intensifia et les nuages, plus sombres qu'auparavant, se mirent tourbillonner au dessus du guerrier, pour former un étrange vortex. Mais ces phénomènes s'estompèrent peu à peu tandis que Cross reprit le contrôle de son pouvoir.
Le front du guerrier était couvert de sueur par l'effort qu'il faisait pour garder son pouvoir en laisse, son visage était barré d'un énorme sourire teinté de folie. Grisé par sa propre puissance, Cross se contraint a se calmer et commença à se concentrer. Un énorme éclair tomba alors du ciel, en direction du bras tendu de Brionac, véritable concentré de puissance et de Vie pour le jeune homme.
Alors que le Corse allait recouvrir son œil de son bandeau afin d'endormir à nouveau sa puissance, son regard fut attiré par des boules lumineuses qui volaient a toutes vitesses dans le ciel, un peu plus loin. Cross arrêta tout mouvement et arrêta même de respirer, il ferme les yeux et se mit à écouter. Son ouïe incomparable, couplé a son pouvoir de maîtrise des ondes, lui apprirent qu'il n'y avait plus que deux gros combats en comptant celui-la. Touts les autres fracas d'armes et d'explosion s'étaient tues. On ne combattait plus qu'ici et à l'endroit ou flottaient ses bou-boules blanches. Ne sachant pas ce qu'étaient ces choses, mais ressentant une menace primaire, le Maître d'Armes utilisa à nouveau l’œil de Rân: il tendit la main afin de viser et lâcha la bride à sa capacité. Deux tornades apparurent au sein même des deux lumières. Cependant à cause de la puissance que dégageait une telle opération, la visibilité devint quasi-nul et Cross ne put savoir s'il avait éradiquer toute menace.
Il tomba d'ailleurs soudainement à genoux en se pressant l'orbite, terrassé par une violente douleur. En tremblant et en haletant un peu, il remit alors son bandeau. Des glyphes arabes lumineuses apparurent alors devant le morceau de tissu avant de se mettre à tourbillonner et de se faire aspirer par ce dernier.
La pression dégagé par Cross disparut d'un coup, et ce dernier ce releva en grognant en s'appuyant sur Sonate.
Il se tourna juste à temps pour voir Brionac terminer de porter son attaque. La femme-requin et l'anglais avait été séparé par une explosion et Cross en profita pour passer lui aussi à l'attaque: il se mit a courir en direction de la Requiem, son sabre à la main avant de sauter à l'aide d'une impulsion sonique au dessus du jeune homme. Une fois en l'air, il pointa son arme en direction de cette dernière avant de créer une nouvelle impulsion et de fondre sur elle. Grâce à l'homme-vie, cette dernière était complétement sonné.
Sonate pénétra sans difficulté le bas ventre de la jeune femme et la transperça. Sans laisser le temps à cette dernière de réagir, il la saisit au épaules avec son gras gauche avant de l'attirer contre lui et ... s'arrêta là.
L'épée étant en effet planté dans le corps de la Requiem, mais Cross avait pris soin d'éviter les organes afin de ne pas mettre en danger immédiat de mort Sarca. La serrant contre-lui, il commença lui caresser les cheveux de sa main gauche, maladroitement mais sans aucune mauvaise intention.


- Chuuuuuut ... c'est fini petite sœur, tu n'as plus a te battre, je suis là ... Cesse de te débattre contre nous et combat plutôt la folie ... tu peux t'en sortir, je suis là pour t'aider, ne cherche pas a mourir bêtement ... c'est court une vie tu sais ? Tu as fait des erreurs, mais je suis là ... je t'aiderais, je supporterais ta folie à ta place ...

Son ton était doux, mais ses mains étaient sures. Son bras droit tenait fermement son arme afin de pouvoir accorder une mort rapide à Sarca si cette dernière n'arrivait pas à reprendre le contrôle d'elle-même.
Cross se sentait mal de sortir ce genre de phrase à cette fille, mais il se retrouvait un peu dans cette petite et ne voulait pas qu'elle finisse par devenir comme lui, une machine à tuer. Il s'en voulait aussi de sortir ce genre de discours à quelqu'un d'autre que Lissandru, le seul homme à qu'il prêtait réellement allégeance, mais Cross ne pouvait pas laisser une jeune femme comme ça, il fallait qu'il fasse tout son possible pour l'aider, quitte a subir une dernière attaque de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requiem
Personnages Non Jouables
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Jeu 14 Juil - 1:26

[Sarca]


~~~~~~~~~~


Sarca avait perdu tout contrôle. Sa folie dévorante venait de balayer son esprit. Seule subsitait une pensée en elle.

Tuer...tuer...je vais...vous tuer...!

C'était une boucle sans fin. Une boucle récitée par le requin représentant sa colère et sa peur. Ce requin qui avait fait d'elle un monstre. Au plus profond d'elle-même, Sarca pleurait son impuissance. Son impuissance face à elle-même.
Des souvenirs lui revenaient en tête. Des souvenirs que sa folie faisait resurgir.
Le soir où tout a basculé pour elle.

Elle avait 18 ans. Elle nageait dans la piscine de sa faculté. Elle venait de surpasser sa phobie de l'eau, qui l'avait prise quelques années plus tôt. Elle était heureuse...mais quelqu'un vint perturber cette joie. Un garçon de sa classe. Il lui fit des avances, qu'elle ignora. Le jeune homme, ne voulant essuyer un refus, insista. La discussion s'envenima, jusqu'à ce qu'un mot de trop fut prononcé. Tout dégénéra et le jeune homme finit par se jeter sur elle, la plaquer contre un mur et la violer. Sarca se défendit comme elle put, mais elle n'était pas assez forte. Jusqu'à ce qu'un afflux de peur, de honte et de colère l'envahissent.
Ce qu'il se passa précisément par la suite, Sarca l'ignorait.
Mais le résultat était là : lorsqu'elle reprit conscience, le jeune homme était mort, noyé.
La jeune fille qu'elle était ne voulait pas y croire. Elle ne voulait pas croire qu'elle avait pu tuer quelqu'un de ses propres mains. Mais au fond d'elle, elle était satisfaite. Il avait mérité son sort.
C'est ainsi que fut créé ce qu'elle donna la forme d'un requin. Ce concentré de peur, de rage et de folie, qui s'insinuait en elle, petit à petit.
Jusqu'à la contrôler entièrement.

Elle n'avait plus la force de combattre. Tout ce qu'elle avait accompli pour remédier à sa folie n'avait fait que précipiter l'innéluctable. C'était peine perdue.
Mais malgré tout, elle ne voulait pas disparaitre.

Pourquoi? Pourquoi ne te laisses-tu pas sombrer? Tu ne souffriras plus, tu ne feras plus qu'un avec moi. Nous continuerons de tuer, ensemble.
Non...je ne veux pas...je ne veux pas ça!
Idiote! Tu m'as créé pour te servir de bouclier contre la réalité! Et maintenant que je t'ai accueilli en moi, pour mieux te protéger, tu me rejètes?!
Tu ne m'as pas servi de bouclier...tu m'as utilisée! Et je ne veux plus que ça n'arrive!

Une pression s'exerça soudainement sur la jeune Sarca, une pression mentale qui la faisait s'effacer encore plus qu'elle ne l'était déjà.

Si tu veux me repousser tu dois assumer tes actes, mais tu en es incapable! Tu es faible! Et les faibles...se font dévorer!



~~~~~~~~~~


Dans la réalité, Sarca venait d'arriver sur Lucian et venait de le frapper avec toute la force qu'elle possédait. Mais sa folie l'empêcha de voir l'attaque que le jeune homme venait de lancer. Une sorte d'explosion de lumière venait de la repousser au loin, la sonnant. Et alors qu'elle se rétablit...
Cross intervint. Il transperça le corps de Sarca avec sa lame. Une douleur perçante se répandit en elle, jusqu'à son esprit.



~~~~~~~~~~


Cette douleur parvint jusqu'au Requin, qui se mit à hurler. L'espace d'un instant, l'esprit de la jeune fille fut libre. Une lumière l'envahit soudainement...et elle vit.


~~~~~~~~~~


Elle voyait le sol, composé de débris des bâtiments qu'elle avait détruits. Elle voyait le ciel, sombre et parsemé d'éclairs. Elle voyait son corps, transpercé au niveau du ventre par une lame. Et elle voyait le possesseur de la lame. Un homme. Un homme qui la serrait contre lui.

- Chuuuuuut ... c'est fini petite sœur, tu n'as plus a te battre, je suis là ... Cesse de te débattre contre nous et combat plutôt la folie ... tu peux t'en sortir, je suis là pour t'aider, ne cherche pas a mourir bêtement ... c'est court une vie tu sais ? Tu as fait des erreurs, mais je suis là ... je t'aiderais, je supporterais ta folie à ta place ...
...!

Elle avait du mal à croire ce qu'elle entendait. Un homme, quelqu'un de ceux qu'elle avait craint, voulait l'aider à surmonter sa folie. C'était inespéré. Elle était heureuse. Et désormais, au fond d'elle-même, les forces lui revinrent.


~~~~~~~~~~


La lumière qui l'avait envahie commença à s'évanouir. Le requin faisait son possible pour colmater sa brèche, mais c'était trop tard. Cette brèche, la jeune fille allait l'exploiter. Elle courut autant qu'elle put vers la faille et l'empêcha de se refermer à l'aide de ses mains.

Que fais-tu?!

Et de toutes ses forces, elle écarta petit à petit les deux parois.

Ce que je fais?

La faille s'agrandit et se parsema de craquelures.

Je reprends...

Puis dans un mouvement violent...

...le contrôle de ma vie!

...elle écarta les deux parois, qui tombèrent en lambeaux, sous les cris de colère de sa folie. La lumière se fit plus vive, jusqu'à emplir tout l'espace et repousser la partie ténébreuses de l'âme de la jeune fille. Désormais, elle était libre.



~~~~~~~~~~


Elle vit de nouveau l'extérieur. Rien n'avait changé, mis à part ses sensations. Elle ressentait pleinement son corps, elle sentait le contrôle qu'elle avait sur lui. Sa folie avait disparu...du moins pour un moment.
Puis elle sentit ses forces la quitter. Elle sombrait dans l'inconscience. Mais elle lutta un instant. Elle tenait à faire une chose avant de s'évanouir.
Elle rendit son étreinte à son sauveur et dans un murmure, elle lui dit :


Merci...

Elle se laissa emporter par l'inconscience. Sa lutte contre elle-même était terminée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Juge & Sapiento - Maîtres du Jour
avatar

Fiche : Le Duo-d'assassins !!!
Masculin Nombre de messages : 771
Pouvoir spécial : Samaell=>Résistance et Force exceptionnel.

Ivan=>Télékinésie, télépathie et le "Vide".
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Jeu 13 Oct - 22:41

A y est, je me rappelle =3 +3 pour tout le monde =)

_________________
"Ce qui ne nous tues pas nous rends plus forts !"

Je suis aussi Emilio, l'Agostino au service de Kaoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Castiel
Disparu(e)
avatar

Fiche : làlà
Masculin Nombre de messages : 71
Age : 26
Pouvoir spécial : Brionac :: convertir la vie et énergie
¤Guérir en convertissant énergie en vie
¤Absorber de la vie
¤Utiliser l'énergie comme second gras gauche
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Dim 27 Nov - 18:44

Lucian volait projeté par le souffle de sa propre attaque, il arriva contre un lampadaire qui plia sous le poids et la force d'arrivée du britannique. Il fut légèrement étourdit au départ mais rapidement il reprit ses esprits, il se releva et vérifia au premier abord que son adversaire soit bien hors service avant de faire quoi que ce soit car au vu de son niveau actuel d'énergie, il ne pourrait pas faire grand chose. Sarca était désormais dans l'autre monde, M. Castiel s'approcha de l’épéiste qui venait de terrassé leur ennemis commun.

"ReBonjour, c'est toujours comme ça dans cette ville?"

Lucian devait sympatisé avec les habitants afin de trouver des semblants de renseignements sur la créature qu'il poursuivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cross Alone
Morazzani - Maître d'Armes
avatar

Fiche : Ta gueule ...
Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Vous êtes sur de vouloir savoir ?
Pouvoir spécial : -Maîtrise des lames.
-Endurance.
-Contrôle de sons, des ondes et des vibrations.
-L'œil de Rân
Niveau de combat : 66
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Mer 28 Déc - 18:55

Cross retira doucement sa lame du corps de la jeune fille, tout en la retenant contre lui pour l’empêcher de tomber. Une fois l’arme extraite, il fit un mouvement sec et rapide du bras pour enlever le sang présent sur Sonate, puis il rangea son sabre.
Le Maître d’Arme se retourna alors vers Sarca. Il s’agenouilla auprès d’elle avant d’enlever sa fameuse cape. Puis, d’un geste sec et vif, il la déchira et l’enroula autour de la taille de la jeune fille afin de panser la blessure. Les lambeaux de la cape s’emblèrent vivre pendant un bref instant puisqu’ils se resserrèrent d’eux même stoppant quasi-totalement l’hémorragie.
Une fois la chose faite, il se leva et saisit son « fardeau » d’une seule main et la posa sur son épaule gauche tout en le maintenant de la avec son bras : ce n’était pas la position la plus confortable pour la jeune fille mais elle permettrait à l’épéiste de réagir plus rapidement en cas d’attaque, après tout cette ville n’était pas sur.
C’est à ce moment là qu’il entendit les derniers mots de l’homme appelé Brionac, la Bête quant à elle semblait s’être calmé.

-Ah … euh … écoute, je crois pas que tu sois tombé sur la meilleur personne pour t’aider, je suis comme toi, je viens d’arriver en ville, et là tout ce qui m’importe c’est de trouver un endroit pour soigner cette fille, elle est pas bien méchante en vérité, et je sais ce qu’elle a traverser …je le comprend même très bien …

Le regard de Cross se perdit dans l’horizon et son visage prit un air mélancolique. Oui il avait suivit cette route, ce sentier il y avait longtemps, oui il avait suivit le chemin de la folie.
Reprenant ses esprit il secoua violement la tête avant de se retourner a nouveau ver son comparse. Il Le Maître d’Arme avait tout d’abord voulu emmener Sarca au centre de soin qu’il avait repéré a l’entrée de la ville, mais un éclair d’intelligence avait traversé son petit cerveau reptilien et l’homme aux yeux jaunes s’était dit qu’emmener le responsable des carnages a l’endroit ou se trouvait tous les blesser n’étaient pas la meilleur idée. Il avait donc décidé de marcher jusqu'à trouver un endroit ou s’occuper lui des blessures de la petite.
De son bras ensanglanté, le géant montra la direction qu’il souhaité prendre à Brio avant de lui dire :

-Donc j’en sais pas plus que toi mais si tu veux, t’as qu’a m’accompagner. J’aime pas parler, mais on peut peut-être mettre en commun les informations que l’on détient, ça sera toujours mieux que rien …

BIM ! Second coup de génie, fais gaffe Cross, ton cerveau va pas supporter ça très longtemps !
Puis sans attendre la réponse de l’homme il s’engagea dans la rue, après tout Sarca était gravement blesser, sans savoir que ces pas le menait vers un vieux manoir en ruine ou ce trouvait en ce moment une famille mafieuse …


=> Villa Altao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucian Castiel
Disparu(e)
avatar

Fiche : làlà
Masculin Nombre de messages : 71
Age : 26
Pouvoir spécial : Brionac :: convertir la vie et énergie
¤Guérir en convertissant énergie en vie
¤Absorber de la vie
¤Utiliser l'énergie comme second gras gauche
Niveau de combat : 46
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   Mer 9 Mai - 0:09

Lucian était livré à lui même dans la rue dévastée. Lui qui était venu dans cette ville pour poursuivre l'homme qui était la cause du décès prématuré de toute sa famille, il se retrouvait là seul. Après le combat son coéquipier du moment l'avait proposer de le suivre. chose que le British avait mis du temps à prendre comme décision. Maintenant il devait retrouver l'homme à la foudre sans marteau. heureusement le bretteur avait jouer au petit poucet avec le sang de la demoiselle requin qui leur avaient servi de cible quelque heure plutôt.

=> Villa Altao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rue des commerces [en partie détruite]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rue des commerces [en partie détruite]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Centre-ville :: Allée Commercante-
Sauter vers: