Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Là où on parle de conquette du monde.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ariel
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Pouvoir spécial : le feu, mais surtout le magma.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Là où on parle de conquette du monde.   Ven 2 Avr - 22:06

=> entrée de la ville: point de passage.

Ariel arriva en trottinant dans une ruelle peu fréquentée, trainant toujours mister blond-guy derrière lui, qui devais d'ailleurs toujours se demander ce qu'il se passait.
Il le força a s'asseoir sur un petit muret assez bas et se planta en face de lui.

-la, maintenant, raconte moi tout. de ta naissance a aujourd'hui...

Comme d'habitude, c'est après avoir parlé qu'Ariel réfléchissait, et la il se rendit évidement compte que, soit ce jeune homme avait une vie complètement morose et le récit allait être ennuyeux au possible, soit ce serait trop long a raconter, soit il ne s'en souvenait pas.
Avant qu'il n'ait pu ouvrir le bec, Ariel posa donc encore une fois sa main devant sa bouche et repris.

-Non attends, ça risque d'être un peu long. Dis moi ton nom, ton age, ton sexe....non attends, ça jle voit.......a mois que tu soit un transsexuel, mais t'en a pas l'air. si c'est ça dis le moi tout de suite. Jdois t'appeler monsieur ou madame? enfin bref, vas y jt'en prie, raconte moi tout ça.

Comme pour parfaire ce tableau ridicule, le rouquin prit une pose ma fois, fort bête, les bras croisés, une main sur son menton, il avais une expression qu'on ne pouvais qualifier autrement que stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Ven 2 Avr - 22:31

Arrow Entrée de la ville

Bogus n'avait pu en placer une depuis que Ariel l'avait entraîné dans sa course folle. C'était pas plus mal, il n'avait rien de spécial à dire. Si, bien sûr, plein de questions lui brûlaient les lèvres : qui pouvait bien être cet énergumène ? Il faisait exprès d'être comme ça ? Où tout ceci allait les mener ? Enfin, il ne le saurait qu'en poursuivant cette aventure qui venait juste de commencer ! Guettant la moindre pause dans le débit oral du roux, Bogus tentait de se présenter. Le moment vint, et il saisit sa chance :

-Bogus Trumper, 24 ans. Je suis mercenaire, ça veut dire que je prend des boulots pour la police, pour la mafia, pour n'importe qui en fait. Et ils me payent. Voilà, c'est à peu près tout... Je sais pas mal de choses sur cette ville, sur Fortenze et un peu sur Tardez - mais j'y vais pas souvent. Et je suis un garçon pas transsexuel, appelle moi monsieur.

Il eut une petite pause. Voyant Ariel maintenant sa position spéciale sans parler, il en profita pour contre-attaquer :

-Et toi ? T'as quel âge, d'où tu viens ? N'importe qui ne peut pas prétendre sauver la ville !

Si collaboration il devait y avoir, autant en savoir le plus possible. Le gars semblait gentil mais on ne savait jamais... Bogus s'assit sur un rebord de fenêtre, s'adossa à ladite fenêtre et croisa les bras. Du peu qu'il connaissait son interlocuteur, il en avait probablement pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Pouvoir spécial : le feu, mais surtout le magma.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Ven 2 Avr - 23:04

Mister Blond avait donc pour nom bogus.
Okay, pas besoin de lui donner un surnom, son nom ne nuirais pas a la classe folle de Mister héros de la ville. C'était plutôt le contraire en fait, mais passons.
Plusieurs fois il avait voulu l'interrompre dans sa présentation, mais il ne lui en avais pas laissé le temps.
Donc il n'était ni transsexuel, ni mafieux, ni flic. Des information ma foi fort intéressantes. Et utiles! C'est vrai ça, on sait jamais quoi dire ou ne PAS dire quand on parle a un transsexuel..

Cette fois, c'était le rouquin lui même qui était questionné.

-Et toi ? T'as quel âge, d'où tu viens ? N'importe qui ne peut pas prétendre sauver la ville !

Ne jamais, oh grand jamais poser de question a un rouquin monologueur...

-Ah! content que tu pose la question. Figure toi que j'ai 17 ans! je sais, je sais, c'est jeune pour un sauveur, mais tu sais, j'en ai pas spécialement l'air, mais jsuis un dur! C'était pas si facile que ça de vivre dans la montagne avec mon père. Oui, parce que je viens de la montagne tu voit, j'étais berger avec mon père! c'était pas facile tous les jours, fallait défendre les moutons contre les loups...C'est coriace un loup tu sais. Et c'est là bas que j'ai appris a utiliser le feu! ben oui, en fait, j'ai pas fait exprès au début, tu sais, trop habitué a ma puissance, je l'ai pas senti venir et FRR. le mouton a cramé, un vrai méchoui. On a mangé de la viande grillée pendant 2 jours! En parlant de viande grillée, faut que j'apprenne a cuisiner le mouton, une fois bien grillé, c'est délicieux. Et sans me vanter, parce que jme vante jamais, jsuis très modeste, je grille très très bien le mouton. d'ailleurs le veau aussi, l'agneau, le porc, le cheval, le lézard....Alors tu voit, tu dois doser la quantité de chaleur autour de ton morceau de viande, parce que sinon, t'a vite fait de le carboniser, et c'est pas très bon. C'est comme les brocolis, ça a un arrière gout pas franchement bon. Tiens en parlant de brocolis, ça me fais penser a ma tante An! Elle est bergère dans les alpes françaises! Elle aussi elle cuit drôlement bien la viande. Mais elle sait pas faire la soupe aux brocolis. D'ailleurs c'est en faisant cette soupe aux brocolis, qu'elle a fait bruler sa maison! tu voit, elle avais mit un peu trop d'huile (oui oui, on met de l'huile dans la soupe, tu savais pas?) et le gaz s'est allumé trop fort. Alors le feu est monté jusqu'au plafond, les rideaux ont pris feu et toute la maison a cramé. C'est dommage d'ailleurs, la maison était belle. C'était tonton Boris qui l'avais construite. Il a mis 10 ans a la faire! avec des allumettes....Enfin tot ça pour dire que le mouton que j'ai cramé, il a finis en méchoui et on a bien mangé.
Et donc un jour, mon père m'a dit que, comme j'étais super balèze, fallais que je mette ma force au service du monde, un peu comme un super héros. Tu connais spiderman? ben pas comme lui en fait, parce que lui il fait des toiles d'araignée, mais moi jfais du feu. et du magma aussi. enfin voila, et donc jsuis parti des alpes suisses et jsuis venu directement a domingo, mon père voulais que j'aille a Rome mais j'ai pas voulu. Non non, jme suis pas perdu hein. Et donc voila, en fait jsuis arrivé ce matin.


Après avoir déblatéré toutes ces histoires, il regarda Bogus, qui n'avait surement rien capté de ce qu'il venait de raconter, mais ça Ariel ne s'en doutait forcément pas, pour lui, tout ce qui sortais de sa bouche était une des choses les plus intéressantes au monde. Fier de lui, il posa ses mains sur ses hanches, et lança un regard impérial au blond.

-impressionnant non? >=)

plutôt pathétique, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Sam 3 Avr - 12:58

Bogus s'attendait à tout sauf à ça. Il était sûr qu'il aurait droit à un monologue, mais un mode d'emploi de la viande grillée... Il avait donc adopté de grands yeux pendant toute la seconde partie du monologue. Une fois terminé, le blond explosa de rire. Ce gamin était marrant, peut-être un peu lourd à la longue, mais marrant. Il prenait à présent une pose assez théâtrale et demanda :

-Impressionnant non? >=)

-Haha, oui... Faudra que tu m'explique mieux pour la viande, je suis nul en cuisine. Mais dis-moi plutôt ce que tu veux faire pour sauver cette ville, je pourrai t'aider !

C'était décidé, il allait accompagner ce gars, au moins pour un temps. En attendant, il aurait peut-être droit à un autre monologue étrange...

[short but pas d'inspi ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pia

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 33
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maîtrise toutes les machines qu'elle veut (les mets à son compte même si c'est pas les siennes quoi)
Niveau de combat : 24
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Jeu 13 Mai - 14:02

Spoiler:
 
Pas contente. Voilà à quoi se résumait l'allure, l'expression, les pensées de Pia sur le moment. Elle allait toucher deux mots à l'autre là, il allait voir... Elle prit la direction qu'ils avaient emprunté et passa dans toute les rues, Chii la suivant. Elle finit par retrouver la tête rousse et alla vers elle d'un pas décidé. Arrivée à distance de tarte, elle l'interpella.
- Hé machin, ça t'arrive de te prendre un peu plus pour de la merde défois? Jte jure ça ferait du bien à ton égo.
A la moindre mauvaise réplique, la moindre mimique tordue, il s'en prenait une. Pia n'était pas vraiment du genre à se fritter avec d'autre, mais les gars avec des chevilles aussi grosses que leur cul, ça la tapait pas mal sur le système. Encore plus quand ils se permettaient de la toucher. On la touchait que si elle voulait. Et elle voulait pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Pouvoir spécial : le feu, mais surtout le magma.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Dim 16 Mai - 1:32

-Haha, oui... Faudra que tu m'explique mieux pour la viande, je suis nul en cuisine. Mais dis-moi plutôt ce que tu veux faire pour sauver cette ville, je pourrai t'aider !

aha, ce garçon était donc fort impressionné par ses talents culinaires, et intrigué par son dessein de sauver la ville. Il allais lui répondre par un monologue anormalement long, inintéressant et ennuyeux, mais il fut interrompu par une petite tête rousse qui débarqua comme un ouragan dans la rue, Il reconnut la jeune fille qu'il avais rencontrée un peu avant et a laquelle il avait mis un vent total, avec l'autre jeune blondinette.

- Hé machin, ça t'arrive de te prendre un peu plus pour de la merde des fois? Jte jure ça ferait du bien à ton égo.

Non seulement il ne l'avais pas du tout écoutée, mais en plus...

-Ah tiens, t'es de retour toi, jsavais que ça t'intéresserais de m'rejoindre! avec mon pote bernardo on va faire un malheur, vous allez voir! C'est dingue, ça doit être mon charisme naturel, mais jsuis dans cette ville depuis a peine quelque heures et j'ai déjà plein de potes prêts a m'aider, ça va être génial, vous allez pas en revenir! Mais avant tout ça j'ai faim! ça vous dirais pas qu'on s'trouve une boucherie et que j'vous montre comment on cuit bien la viande? non parce que je doute qu'on trouve carrément un mouton vivant ici, ça aurais été meilleur, mais on peut pas tout avoir!
Alors, vous v'nez ou quoi?


Pendant sa petite tirade, il avais trainé bernardo bogus par le bras et était prêt a partir dans une petite ruelle, qui ne menais visiblement pas chez un boucher, mais passons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perem
Disparu(e)
avatar

Nombre de messages : 30
Niveau de combat : 10
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Dim 16 Mai - 13:52

[Chii Tensione (désolé, comme je suis un peu concon, j'ai oublié mon mot de passe =D Et je suis pas chez moi donc il est pas enregistré sur l'ordi ]

Pia avait vraiment pas l'air de bonne humeur. Ca effrayait un peu Chii qui n'avait pas penser une seule seconde qu'elle pouvait être comme ça, de première vue.
Elle la suivait en marchant, des fois courant pour rattraper le pas de course de la rousse. Lorsqu'elles retrouvèrent les deux rigolos, elle eut peur qu'elle allait lui mettre directement une grosse tarte dans la tête, mais elle s'en priva.

- Hé machin, ça t'arrive de te prendre un peu plus pour de la merde des fois? Jte jure ça ferait du bien à ton égo.

Oulalala .... vraiment de mauvais poil la flic. Et de plus, comme pour arranger les choses, Le roux fit la sourde oreille et dit, encore une fois, des belles grosses conneries.

-Ton charisme naturel tu peux te le mettre dans le cul. Et t'écoutes des fois ce qu'on te dit espèce de chef suédois.

Les absurdités qu'avaient sortit Ariel l'avait chauffé. Elle se demandait sérieusement si il le faisait exprès où si il était constamment aussi ... débile ? Le mot n'est même pas assez fort.

[petit, mais j'avais envie d'utiliser ma référence =D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ganbino
Agostino - El Fuego Loco
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 28
Localisation : Perdu, comme d'hab'
Pouvoir spécial : Maitrise du feu
Niveau de combat : 25
(28 avec Batty)
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Mer 19 Mai - 22:52

[Batty] Arrow Les planques - QG Agostino


Batty survolait la zone à vitesse réduite. Elle sentait l'une des odeurs présente dans les chambres des gardiens, la cible était proche. Puis elle finit par localiser la dite personne. Elle plongea en piqué vers la dénommée Chii, ouvrit la petite sacoche (qui s'ouvrait par le bas) avec une de ses pattes et largua l'une des lettres, qui attérit juste sur la tête de la gardienne.
Sur cette lettre d'ailleurs, on pouvait lire ceci :


"Message adressé aux gardiens de la famille Agostino. Carten vous convoque de toute urgence au QG. Veuillez vous y rendre le plus rapidement possible."

Pensant que sa mission était accomplie, Batty partit alors en direction de la seconde odeur.


[Batty] Arrow Centre-ville - Sheldrake House

_________________
J'incarne également Laya, Aria et Sarca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogus Trumper
Disparu(e)
avatar

Fiche : Par ici !
Masculin Nombre de messages : 98
Age : 23
Pouvoir spécial : -Matérialisation de météorites
-Lévitation
-TWOB [voir fiche]

Niveau de combat : 34
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Jeu 20 Mai - 19:17

Alors que Ariel allait s'élancer dans un nouveau monologues, les filles de tout à l'heure débarquèrent. Allons-bon. Ca commençait à mal tourner cette affaire... Bogus voulut intervenir mais la Agostino lui coupa la parole. Il fit une nouvelle tentative quand une créature volante balança une lettre à Chii... Il put enfin annoncer :

-S'il vous plaît, on est parti pour ne plus vous ennuyer vous revenez... Pour des embrouilles ! Excusez moi mais j'aimerai bien entretenir une discussion avec ce jeune homme. De plus il semble que vous ayez une sorte de demande express qui vous a été livrée par les airs... Je n'ai rien contre vous, vraiment, mais laissez nous et faites ce que dit cette lettre, par exemple.

Sur ces mots, il fit un petit sourire et partit se rasseoir. Il attendait la suite des évènements, en tout cas il était content. Il avait pu en placer une.

[post de merde mais bon --']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel
Mort(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Pouvoir spécial : le feu, mais surtout le magma.
Niveau de combat : 35
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Ven 28 Mai - 19:56

Ariel écoutait d'une oreille distraite ce qu'il se passait a coté de lui, les deux nenettes qui discutaient, elles lui parlaient a lui, mais n'écoutait visiblement pas. Bernardo, ou plutôt Bogus, réussit enfin a un placer une, qu'Ariel n'écouta pas non plus d'ailleurs.
Des cris se faisaient entendre depuis les rues plus loin, Il se passait évidement quelque chose, et le roux cherchais a savoir quoi. Du coin de l'oeil il vit son pote blond s'asseoir, apparemment il n'avait pas vraiment capté le bordel qui se passait dans la ville. Ariel y vit une occasion de montrer sa bravoure, et de sauver des gens.
Il s'approcha donc de Bogus, l'attrapa par le bras et le traina derrière lui, encore une fois sans consentement.

-mon pote, jcrois qu'il s'en passe des belles par là, on va aller voir c'qui s'passe et tout remettre en ordre!

[wosh piti post] => Place de la fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pia

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 33
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maîtrise toutes les machines qu'elle veut (les mets à son compte même si c'est pas les siennes quoi)
Niveau de combat : 24
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Dim 25 Juil - 16:59

Pia regarda les deux gars partir sans rien dire. L'envie de baffer le rouquin lui était passée, elle avait plutôt pour lui une sorte de pitié, que l'on a pour certain naïf de la société qui pensent que tout le monde il est beau, ou que tout le monde il sera un jour beau. Enfin... On ne pouvait pas interdire à ces gens là de rêver, encore moins de les stopper devant cet élan de bonne attitude qu'ils avaient. Mais elle espérait quand même qu'il se rende compte que la vie, c'est pas comme dans les dessins animés Marvel.

L'autre gars, le blond, lui avait paru assez courtois. Ce qui la titillait c'est qu'elle n'avait pas réussi à le desseller. Était-il réellement un homme poli et pleine de bonne volonté pour suivre le gamin dans sa course contre les méchants, ou n'était-ce qu'un masque qui cachait un homme vil et qui allait abuser de la certaine crédulité du rouquin? Aucune idée.

Elle se retourna vers Chii, qui était restée là, calme pendant tout ce temps. Elles se retrouvaient enfin seules. La flic soupira, contente d'être enfin tranquille pour visiter la ville avec la jeune femme. Chii avait quelque chose d'apaisant, son visage souriant lui donnait des ondes positives qu'elle n'avait pas. Elle se demandait d'ailleurs pourquoi une femme comme elle lui avait proposé cette ballade. Pia n'était pas du genre bavarde et souriante, son visage figé, blasé 7jours sur 7 n'était pas vraiment des plus engageant. Outre le fait qu'elle était flic et que Chii était une mafieuse bien sûr, cela restait donc une rencontre assez étrange. Deux femmes, l'une mafieuse, souriante et calme, l'autre flic, snob et fermée comme une coquille d'huitre, qui ne se connaissent que depuis quelques heures suite à l'interrogatoire de la première des deux femmes par -entre autre- la deuxième, et qui se ballade comme deux copines dans une ville ravagée par les actions de la mafia. Oui...Pia ne comprenait pas vraiment ce qu'elle faisait là.

Certes, il y avait le fait qu'elle voulait être le moins possible en relation avec ses collègues, et que la visite guidée de la ville lui permettait d'avoir l'air utile, en essayant de glaner des informations, tout en étant en compagnie d'une femme de son âge sympathique.

Parce que Chii était un peu pour Pia la première personne à qui elle ne parlait pas ni en tant que collègue, ni en tant que gardien d'immeuble, ni en tant qu'épicière du coin. C'était une rencontre, et voilà.
La rouquine tenta un sourire, pas très convainquant, pour inviter la mafieuse à continuer la promenade.

- Bon... On est tranquille maintenant...Tu m'emmènes où ?


Elle espérait que Chii ait des coins sympa de la ville à lui montrer - si coins sympa il y a dans une ville telle que Domingo -, histoire de changer de son quartier pourri où elle habitait. Mais d'un autre côté, il fallait qu'elle arrive à lui faire parler des familles mafieuses, de leurs planques et leurs prochaines actions... Sans pour autant que cela soit direct. Casse tête. A moins que la mafieuse ait la langue bien pendue et qu'elle lui parle d'elle même de l'organisation de la mafia. Il suffisait de lui faire oublier son côté flic. Elle essaya donc d'être le plus "cool" possible, de se mettre en tête qu'elle était là pour visiter cette charmante ville avec une copine potentielle. C'était difficile pour elle de dire ce mot : copine. Ouais, ça faisait gamin en fait. Relation extérieure au travail? Trop poussé.
Bref. Elle était là avec elle et elle devait paraître contente, histoire que Chii se sente bien avec elle et délie sa langue. Voilà.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chii Tensione
Modo & Agostino
avatar

Féminin Nombre de messages : 106
Age : 26
Pouvoir spécial : Pikachu :ui:
Niveau de combat : 30
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Mar 3 Aoû - 0:01

-Je t'emmène .... hum. Je ne sais trop. Marchons, nous verrons bien où on se dirige.

Chii sourit amicalement à Pia. Elle n'avait aucune idée de la raison "caché" de cette sympathie envers une mafieuse. Même, si il y en avait une.
La première chose que penserait une personne normal, c'est qu'elle le fait pour récolter des informations pour sa voie professionnelle mais la blonde ressentait autre chose, un réel intérêt pour la personne en face d'elle, et non la Chii Tensione criminelle.

Elle eut à peine le temps de réfléchir sur ce sujet qu'il commença à pleuvoir, de la pluie pas vraiment habituelle. Comme celle qui arrive après une guerre.... elle n'envisageai rien de bon.
Elle sortit le parapluie qu'elle avait toujours dans sa poche et s'abrita, et elle invita également Pia à la rejoindre.

-C'est pas un très joli temps pour se balader dis donc ... on a pas beaucoup de chance. Après ces deux idiots, voici la pluie.

Elle la regarda dans les yeux et ressentit une chaleur venant de sa part. Elle ne put s'empêcher de penser que ses taches de rousseurs étaient magnifique et que son visage l'était aussi. Elle vu soudainement une autre personne, la vraie personne cachée sous sa couverture de flic et sous ce regard sombre.

-Tu sais .... tu ... Tu devrais sourire, je suis sure que ça t'irait très bien.

Elle s'était accrocher à ses yeux. Elle voulait se sentir plus proche d'elle. Elle ne contrôlait plus son corps. Elle était gênée de la fixer de cette manière mais elle ne pouvait pas décrocher son regard de son visage. Elle mit sa main sur son bras, et le remonta tout doucement ... mais elle retira vite sa main quand elle vu que Pia avait reçu une petite décharge.

-Je je .... je suis désolé, c'est .... c'est la pluie, en contact de l'eau mon pouvoir se libère plus facilement et j'ai du mal à le contrôler je ... pa-... pardon.

Elle recula, et se retrouva sous la pluie, elle donna rapidement le parapluie à Pia.

-Tiens. Tu as mon numéro, on se fait ça une prochaine fois.

Elle se retourna et marcha, entama un pas de course pour finir par courir sous la pluie.

-> QG des Agogo, des Stististi, de Nonono.

_________________

©️ Bacon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domingo.forumactif.info
Pia

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 33
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maîtrise toutes les machines qu'elle veut (les mets à son compte même si c'est pas les siennes quoi)
Niveau de combat : 24
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   Jeu 12 Aoû - 23:06

La ville sous la pluie avait l'air calme, très calme...un peu beaucoup trop calme...8D. Pia aimait cette ambiance...Triste disons. Morne, comme elle. Les gouttes tombant sous le parapluie cassaient le silence trop lourd qui s'était installé dans les ruelles. Les yeux dans le vague, elle avançait à côté de Chii sans vraiment voir où elle mettait les pieds. Chii la sortit de cette demi torpeur.

-Tu sais .... tu ... Tu devrais sourire, je suis sure que ça t'irai très bien.

La rouquine se tourna vers la jeune femme qui la regardait. Mais elle n'eut pas le temps de lui offrir le moindre sourire, car la décharge qu'elle venait de recevoir au bras la fit sursauter. Surprise, elle s'écarta de Chii.

-Je je .... je suis désolé, c'est .... c'est la pluie, en contact de l'eau mon pouvoir se libère plus facilement et j'ai du mal à le contrôler je ... pa-... pardon.

Ah, oui, son pouvoir... Elle avait totalement oublié ce détail. Pourtant, la force de son attaque dans le bar avait été assez impressionnante... Elle vit Chii lui donner le parapluie, qu'elle prit sans vraiment s'en rendre compte, et la laissa partir sous la pluie sans commentaire.

*Hé! Mais elle se barre là ou quoi??
Elle me plante là comme une pauvre cloche.
Et je suis censée faire quoi maintenant?...*


Instinctivement elle marcha dans les pas de Chii, la suivant de loin, comme toute bonne flic est capable de faire.
En même temps, elle se disait que si elle revenait voir Sheldrake sans rien de neuf côté mafia elle allait encore se faire engueuler, et puis... Avouons le, elle voulait savoir où Chii partait comme ça en la laissant seule.
Elle suivit donc le rythme de la mafieuse sans se faire voir, appela sa bécane pour qu'elle vienne la chercher (comme la batmobile ouais 8D) et arriva à destination sur sa petite Yamaha de route, trafiquée par ses soins.
Elle se retrouva dans un quartier qu'elle n'avait pas encore eu le loisir de visiter... assez destroy disons.

-> QG des Agostinos (en suivant Chii)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où on parle de conquette du monde.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là où on parle de conquette du monde.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Archives des RP-
Sauter vers: