Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appartement de Vi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Appartement de Vi   Dim 25 Juil - 23:09

Arrow Terrain Vague

Durant le trajet, il avait commencé à pleuvoir sur la ville. Les fumées des bâtiments détruits s'élevaient toujours au milieu du voile de pluie, Vi était mise affreusement mal à l'aise par ce triste décor. Elle monta à grands pas les escaliers de son immeuble miraculeusement intact qui menait à son appartement. Elle ouvrit la porte rapidement et entra, emmenant toujours Matt avec elle. Elle n'aurait pas du être inquiète vis à vis de son état, elle savait qu'il n'y avait rien de grave, les mafieux l'avaient soigné, il devait juste se reposer parce qu'il avait perdu beaucoup de sang...
Elle l'avait déposé sur le lit, dans l'unique chambre, et lui avait recommandé de ne pas bouger. Sans un mot de plus, avec les mots qui lui restaient dans la gorge, elle s'en alla vers la cuisine. Elle sortit une salade qu'elle assaisonna rapidement, ajoutant divers ingrédients afin d'en faire une salade composée et sortit les quelques fruits qui avaient survécu à son absence. La table fut dressée en deux temps trois mouvements, ça n'avait rien d'un dîner aux chandelles, mais au moins c'était fait. Violence s'en alla alors se changer à la salle de bain, où elle mit simplement un short en jean ainsi qu'une chemise légère qu'elle laissa ouverte par simple distraction.
Elle s'installa finalement sur le canapé et ferma les yeux. Elle s'endormit en songeant qu'elle se réveillerait surement quand Matt se sentira mieux.



[Laule, à la base j'avais fait une omelette, mais j'me suis dit "Mais non elle va être froide le temps qu'ils aillent manger]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Mer 28 Juil - 13:11

Matt était tombé dans l'inconscience du sommeil. Plus rien n'avait d'importance la ou il se trouvait: ni Domingo, ni ce groupe de malade, ni les Sapientos, rien ! A part une personne, une seule qui lui mettait la tête a l'envers aussi bien quand il réveillé qu'endormit.
Il se sentit comme transporté, il avait l'impression d'être un nuage, ou un radeau emporté par un cours d'eau en dépit de sa volonté. Mais il s'en foutait. De temps en temps, dans ses rêves, il voyait un aileron de requin, ce qui rappelait un souvenir et dessinait un léger sourire sur ses lèvres.
Puis on le posa et il s'enfonça plus profondément dans le sommeil, un sommeil sans rêve. Combien de temps dura-t-il ? Il n'en savait rien et il s'en foutait.

Matt ouvrit les yeux. Il vit ainsi ... un plafond. On l'avait bel et bien transporté. Dans un lit qui plus est. Il se leva, remarqua qu'il était torse nu et partiellement recouverts de bandages au niveau du ventre et de l'épaule touché. Avec une grimace de douleur il réussit a se mettre sur pied, et alla d'un pas léger dans la pièce d'a coté. C'est pas qu'il se méfiait particulièrement, bien qu'il ne sache pas ou il était, car on soigne généralement pas un type a qui on veut faire mal. C'était juste une vielle habitude.
Dans le salon, il vit Violence allongé sur le canapé en train de dormir. Sans faire de bruit, il se dirigea vers la salle de bain et commença a régler l'eau du robinet afin qu'elle soit un peu plus chaude que tiede. Tandis que l'eau coulait dans l'évier et qu'elle se réchauffait progressivement, Matt se regarda dans le miroir. Il avait une sale gueule: ses cheveux blonds était encrassés et poisseux de sang, il était plus ou moins bien comme un cachet d'aspirine et le Sansmort avait des cernes comme s'il n'avait pas dormit depuis cinq jours ce qui n'était évidemment pas le cas.
Tâtant l'eau du doigt pour voir si elle était maintenant assez chaudes, il plongea son crâne sous l'eau du robinet et ferma les yeux. Il y resta bien cinq minutes, a moins que ça soit une demi-heure. Pas grave.
Il releva alors la tête, se regarda a nouveaux dans le miroir, se trouva une meilleur mine (il avait plus de sang dans les cheveux), se sécha le cuir chevelu avec une serviette qui traînait et sortit de la salle de bain.
IL e réveilla pas Vi', qu'elle en profite pour dormir un petit peu. Non. Le Sansmort s'avança vers la fenêtre et se cala devant. Il regarda la pluie s'abattre et sur la vitre et sur la ville. Dehors le ciel était gris et toute la ville, ainsi que l'appartement était plongé dans une ambiance grisâtre pâle, propre a foutre le cafard a n'importe qui ...
Devant sa fenêtre, Matt attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Ven 30 Juil - 15:45

Le temps passa. Combien de temps ? Pas idée. En tout cas, il passait et Violence ne bougeait pas d'un pouce. Elle profitait d'un sommeil réparateur bien mérité. Mais tout a une fin, et la fin de sa petite sieste était enfin arrivée. Elle se redressa sur le canapé où elle était allongée. Mit sa main devant sa bouche et bailla bruyamment à s'en décrocher la mâchoire. Son regard fit le tour de la pièce jusqu'à s'arrêter à la fenêtre. Matt était levé, et elle ne s'était pas réveillée avant. Zut, tiens. Elle se leva et se glissa silencieusement à ses cotés.

" Ça va mieux ? ... "

Elle regarda dehors. Un vrai temps de chien, c'était plutôt désagréable à voir. Tout était grisâtre, et des gouttes s'écrasaient par dizaines sur la fenêtre. Elle prit la main de Matt, le regard perdu sur la ville qui s'étendait de la fenêtre. Que lui dire ? Elle avait honte parce qu'elle ne savait pas. Est-ce que lui savait ?

[Arf, court.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Mar 10 Aoû - 21:12

Bien sur qu'il avait entendu le bâillement de Violence. Quiconque se trouvant dans l'appartement l'aurait entendu a moins d'être sourd. Il se retourna vers elle et la contempla sans un mot tandis qu'elle venait se placer a coté de lui. Puis elle se mit a regarder dehors toujours sans un bruit a part le sourd son de sa respiration.
C'est a ce moment la que notre blondinet vit qu'elle n'avait pas reboutonné sa chemise entièrement ce qui permettait à Matt d'avoir une vue en plongée sur la poitrine de la jeune femme. Il resta la 2 secondes a regarder comme le ferait n'importe quelle homme. Heureusement que la jeune femme regardait dehors, sinon il se serait surement pris une baffe.
Détournant le regard, il se mit lui aussi a regarder le fine bruine tomber sur Domingo, cette bruine capable de mouiller n'importe qui, même équipé d'un imper, d'un manteau et d'un parapluie. Puis il sentit quelque chose lui prendre la main. Il comprit que c'était Vi' qui lui prenait cette même main. Puis cette dernière lui demanda comment il allait. IL répondit par un "
Mmm" signifiant que ça allait mais que c'était pas la forme olympique. Plutôt para-olympique pour le coup.
Tandis qu'il se remettait a regarder dehors, a l'intérieur de sa tête, tout les engrenages étaient en mouvement. Pourquoi ne lui disait-elle rien ? Elle ne l'engueulait même pas pour le fait qu'il était partit en courant l'autre fois, mais elle ne lui disait rien du tout de gentil aussi. Il avait du mal a comprendre ce silence et ou elle voulait en venir. C'était en effet un sacré bordel dans sa tête. Tellement que même moi, votre chère Narrateur n'arrive pas décrire précisément ce qui se passe dans la tête de notre blondinet.
Puis le Sansmort décolla son regard de la fenêtre et regarda la pièce. Voyant une table mise, il demanda a Violence, d'un ton qui se voulait doux:


-Tu m'invites a manger ? C'est ma foi sympathique de ta part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Ven 20 Aoû - 23:47

Ce ne fut que lorsque Matt détourna son regard d'elle que Vi fixa son œil valide sur le jeune homme. Ce paysage gris et morne n'était pas des plus plaisants à regarder, et encore bien moins comparé à l'homme que l'on aime. Le blond finit par prendre la parole. Elle l'écouta distraitement. Quelle question ? Elle soupira.

"Évidemment que tu manges ici, t'as vu ton état... Alors bon appétit " Elle ajouta, d'un de reproche. " Enfin, si tu t'enfuis pas avant d'être à table. "

Elle voulut revenir sur ses mots, s'excuser, mais elle ne savait vraiment pas comment s'y prendre avec lui. Elle était bien loin de l'assurance et de la confiance en elle qu'elle affichait d'habitude. Comme si elle changeait de sujet, elle se déplaça [strile]dans l'environnement sofa[/strike] jusqu'à la table et s'y assit, guidant Matt jusqu'en face d'elle.
Okay, le repas était pas vraiment recherché, mais au moins ça leur remplirait l'estomac, de quoi tenir un bon moment. Ça remettrait peut être le jeune homme un peu plus d'aplomb, qui sait. La jeune femme resta silencieuse. Elle voulait vraiment mettre fin à tout ça, pouvoir retrouver son calme et ne pas se poser de question existentielles toutes les deux minutes. Elle commença à manger, d'abord sans rien dire, puis releva la tête vers Matt, le dévisageant.


" Je... "

Elle se passa une main sur le visage, soupirant et son regard se décrochant de celui du blessé. Elle joignit ses deux mains devant elle.

" Rah... ça m'énerve de pas... "

Elle coupa brusquement sa phrase. Elle aurait voulu lui poser une tonne de questions, oui. Pourquoi s'était-il enfui ? Pourquoi était-il comme ça ? Pourquoi ?... Mais depuis, toutes ces questions lui semblaient superflues. Elle ne voulait savoir qu'une chose. Qui tenait dans une question des plus courtes. Ce qu'elle voulait savoir...

" Est-ce que tu m'aimes ? "

Elle n'y était pas allée par quatre chemins. Et tout le courage qu'elle avait dépensé pour poser cette simple question, il venait de s'envoler. Non, elle n'était pas vraiment quelqu'un de courageux pour parler. Non, elle n'était pas quelqu'un de doué avec les mots et les sentiments. Elle se mordait la lèvre et rougissait malgré elle. La partie la plus fière d'elle haïssait ce corps qui laissait transparaître ses sentiments comme un livre ouvert. Mais elle tremblait presque d'impatience d'avoir une réponse. Quelques secondes semblaient être une éternité.

[BON DIEU ! ça c'est fait]

[note de Choco : BON DDDDIEU ! Ça m'a tué le drama tiem]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Mar 31 Aoû - 20:03

Matt se laissa guider sans rien dire par la jeune femme. La main de Violence ne lâcha pas la sienne, et il ne fit pas d'effort pour que cela arrive. Il ne voulait pas la lâcher cette main.
C'était bizarre, lui qui c'était toujours servit de tous le monde depuis qu'il avait tué ses parents, bien que gentiment, il savait qu'il ne pourrait pas se servir de la jeune femme. il ne le voulait pas. Ce n'était pas un de ses stratagèmes qu'il aurait inconsciemment mis en place. Non. Il était porté vers cette femme par quelle que chose d'autre que l'idée de se servir d'elle. Et il lui tenait la main comme un enfant de primaire.
Il s'assit en expirant un discret soupir a cause du bazar qu'il avait dans la tête. Il joua avec sa salade plus qu'il ne la mangea, la trifouillant du bout de sa fourchette, en avalant un bout de temps en temps. Puis Vi' se mit a parler. Ou du moins a essayer. Elle avait l'air aussi perdu que lui. Non, impossible. Puis elle réussit a dire une phrase. Une seule et simple phrase.


-Est-ce que tu m'aimes ?

Le morceau de salade que Matt allait manger tomba dans son plat. Il resta deux minutes la bouche béante et la fourchette en l'air devant Violence. Puis, sans un bruit et avec un grand calme, il replaça ses couverts de par et d'autre de l'assiette tout en s'asseyant bien droit dans sa chaise. Puis il plaça ses mains devant lui, les joignant, et il se perdit dans la contemplation de cette partie de son anatomie. Tandis qu'il faisait ça, un mot lui échappa, un seul:

-Oui ...

Mais avant que Violence ne put faire quoique se soit son regard bleue se fixa dans celui de la jeune femme. Il ne souriait pas et était plus sérieux qu'il ne l'avait jamais été. Plus de sourire hypocrite. Rien. Seulement le vrai Matt.

-... mais ... j'ai peur Violence. Peur de mes sentiments pour toi, peut qu'il t'arrives la même chose que ce que j'ai subit après la mort de Céline. Peur de faire souffrir, peur de souffrir de ta perte, peur de retomber dans la haine. Ces dernières années je les ai vécus comme anesthésié, incapable de donner la pleine mesure de mes sentiments et de ce que je ressentais, me cachant derrière un faux sourire destiné a dupé les gens ... j'ai peur de beaucoup de chose Vi', beaucoup trop mais ... je t'aime. Seulement je n'ai jamais vraiment vécu et j'ai peur de ce que tu pourrais apporter dans ma vie, tes joies comme tes peines ...

Sans regard se détacha de la jeune femme, et il fixa le mur, n'osant voir les yeux de Violence de peur d'y lire quelques choses qu'il ne voulait pas voir.

-Je suis un lâche, mais c'est comme ça, J'ai peur de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Sam 18 Sep - 23:42

Sa déclaration avait eu tout d'abord un effet tout à fait étonnant sur Matt : celui-ci était totalement bloqué, l'air médusé. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Une tonne d'idées différentes s'imposaient en vrac dans son esprit, toutes plus opposées les unes aux autres, de l'amour fou à l'improbabilité. Mais elle n'osa pas briser ce silence. En tout cas, pas avant que Matt ne réponde.

Qu'il ne réponde par l'affirmative. Violence eut l'impression que son coeur avait loupé un battement. Elle se sentait heureuse. C'était la première fois qu'un simple mot, le plus court des mots, la mettait dans cet état. Non, elle n'allait pas lui demander si c'était une blague, évidemment que c'était vrai. Elle ouvrit la bouche, comme pour parler, mais la referma, voyant l'air le plus sérieux qu'elle n'ait jamais vu sur le jeune homme. Il allait parler, et elle le laisserait prendre la parole et dire ce qu'il avait à dire.


-... mais ... j'ai peur Violence. Peur de mes sentiments pour toi, peut qu'il t'arrives la même chose que ce que j'ai subit après la mort de Céline. Peur de faire souffrir, peur de souffrir de ta perte, peur de retomber dans la haine. Ces dernières années je les ai vécus comme anesthésié, incapable de donner la pleine mesure de mes sentiments et de ce que je ressentais, me cachant derrière un faux sourire destiné a dupé les gens ... j'ai peur de beaucoup de chose Vi', beaucoup trop mais ... je t'aime. Seulement je n'ai jamais vraiment vécu et j'ai peur de ce que tu pourrais apporter dans ma vie, tes joies comme tes peines ...

La jeune femme ne répondit pas. Son regard s'était détourné, et elle réfléchissait. Comme si elle analysait chacune des phrases qu'avait prononcé le jeune homme. Elle comprenait et ne comprenait pas ce qu'il disait, en même temps. Elle non plus ne voulait pas lui faire de mal, ni se faire mal, mais elle ne voulait pas être rongée par un amour contenu, ne pas perdre son temps parce que la vie est courte.
Sans un mot, elle se leva, se pencha vers Matt, le regardant dans les yeux que lui détournait.

-Je suis un lâche, mais c'est comme ça, J'ai peur de vivre.

Elle lui décrocha une gifle. Une simple gifle. Il n'y avait rien d'agressif dans ce geste. Mais bon sang ! Il devait se reprendre ! Elle resta debout, face à lui, près de lui.

" Ne te traites plus jamais de lâche ! Est-ce qu'un lâche aurait risqué sa vie à combattre cette chose qui attaque la ville et massacre le monde ? Un lâche se serait enfui pour sa peau dès le début. On a tous peur, Matt. On a tous le droit d'avoir peur. Et moi aussi, j'ai peur d'avoir mal, j'ai peur de te faire mal. "

Elle marqua une pause, lui prit la main, s'assurant qu'il l'écoutait, elle ne voulait pas qu'il la laisse. Non, elle ne le supporterait pas. Sa voix s'affaiblissait au fur et à mesure qu'elle parlait, pour finir dans un murmure, serrant la main de Matt dans les siennes, priant pour qu'il l'accepte.

" Tu ne crois pas que c'est en se niant que l'on se fera le plus de mal ?... "

Elle le regardait, lui adressait un sourire gêné où se mêlaient la tristesse et l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Mar 2 Nov - 23:08

Une gifle. Une simple gifle. Il regardait Violence et d'un coup son regard était porté sur le mur d'à coté et sa joue était brulante et lancinante. Son esprit était un peu embrumé et il avait l'impression d'entendre des cloches.
Bon Dieu, que cette femme avait de la force.
Soudain, la fille qu'il aimait prononça quelques phrases. Huit phrases pour être plus précis. Huit phrases qui allait changer la vie du jeune homme.
Si, il était lâche profondément lâche, il avait peur de vivre, véritablement peur de vivre, mais surtout il avait peur d'aimer a nouveau, peur de souffrir. Cette vérité lui éclata au grand jour parce qu'il avait peur, il s'enfermait derrière de faux sourire et en s'euthanasiant peu à peu. Et en s'emprisonnant, il avait de plus en plus peur de vivre. C'était un cercle sans fin, un cercle vicieux ...
Soudain il se leva, en souriant d'un vrai sourire, d'un véritable sourire, bien que sa joue le lançait. Il devait cesser de s'enfermer, il aimait Violence, véritablement, il l'aimait et elle l'avait raison: il avait peur de vivre et donc il se liait, en se liant il avait de plus en plus peur de vivre, en refusant de vivre il refusait d'aimer et en refusant d'aimer il souffrait encore plus.
Sans que la jeune femme ne puisse réagir, il l'a pris dans ses bras, la serrant de toute ses forces tandis qu'un doux sourire s'affichait sur les lèvres du Sansmort. Il lui suffisait de faire un pas, d'accepter d'aimer et de souffrir, car souffrir aussi c'est vivre, pour se délier, pour commencer a sortir de l'enfer qu'il c'était lui même construit. Et pour ça ...

-Je t'aime ...

Lui murmura t-il. Oui, en l'aimant il pouvait tout supporter, en aimant Violence et tant qu'elle serait à ses cotés, il pourrait tous supporter ... il n'étais pas encore prêt a lui ouvrir complètement son âme, a lui dire, à lui montré sa complexité et ses peurs, mais pour l'instant, grâce a cette unique pas, il pouvait faire l'essentiel: aimer Violence Elenia.
Tandis qu'il la serrait contre lui, ne lui laissant aucune chance de s'en aller et l'étouffant peut-être, il rougit soudainement en sentant particulièrement la poitrine de la jeune femme comme lui. Merde, pourquoi il réagissait comme ça, il était plus un gamin !


[Désolé pour ce poste de merde, j'ai vraiment l'impression d'avoir totalement perdu le perso]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Sam 20 Nov - 21:16

Il ne se passa rien. Rien. Strictement rien pendant plusieurs secondes. Violence avait hâte, une hâte immense, de savoir ce qui allait découler de son acte. Et elle espérait. Ces quelques secondes lui parurent une éternité. Une éternité durant laquelle elle pouvait s'adonner à des réflexions qui allaient du pessimisme extrême à son opposé total.
L'opposé était vainqueur.
C'était surement ça, l'amour.
Matt se leva, Vi avait l'impression de fondre sous son sourire. Son sourire. Il n'y eut plus que ça pendant une fraction de seconde. Elle n'eut absolument pas le temps de réagir, à quoi bon, il n'y avait pas de danger. Aucun danger, juste du bonheur.
Elle fut surprise lorsqu'elle ressentit l'étreinte de Matt. Il la serrait fort contre lui.
Si il était un ennemi, elle serait surement déjà morte de sa passivité. Mais on n'est pas amoureux de l'ennemi.


-Je t'aime ...

Elle aussi l'enlaça paisiblement et lui glissa un baiser dans le cou avant de lui souffler qu'elle l'aimait également.
Dans ses bras, elle se sentait moins forte, moins froide, elle se sentait normale. Elle se sentait bien. Elle oubliait toute la fatigue et la tension qu'elle avait accumulé ces derniers temps.
Elle soupira d'aise. Dire qu'il y a pas si longtemps, elle avait l'impression qu'il faisait tout pour l'énerver, qu'il était hors de portée... Elle songea un instant à son père, ayant l'espace d'une seconde la mine inquiète. S'il était mis au courant, il tenterait surement de leur mettre des bâtons dans les roues. Mais peu importait, elle ne voulait pas songer aux tâches sombres qui pouvaient salir leur avenir, tout était dans le présent.



[Post moisi, sorry j'sais absolument pas comment faire avancer O_O ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Sansmort
Super Recruteur
avatar

Fiche : Tireur d'élite
Masculin Nombre de messages : 306
Age : 25
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maitrise parfaite des armes a feu
Agilité exceptionnel
Maîtrise de l'eau (débutant)
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Mar 11 Jan - 21:30

Matt sentit Violence se relâcher, il l'as sentit aussi répondre a son étreinte, s'abandonnant a ses bras. Le Sansmort sentit aussi le baiser qu'elle déposa dans son cou.
Il resta ainsi, quelques minutes, dans les bras l'un de l'autre, laissant la pluie, la violence, le sang et les meurtres en dehors de leur intimité.
Puis, Matt s'écarta de la jeune femme, la regarda droit dans les yeux avant de lui passer la main dans les cheveux, découvrant ainsi mieux son visage. Puis il s'approcha d'elle, avançant son visage vers le sien, tout en fermant les yeux.
Vu qu'il avait les yeux fermés, il ne vit pas la réaction de Vi' quand ses lèvres caressèrent celle de la jeune femme, les effleurant délicatement avant de lui délivrer un baiser.
Il resta ainsi, plusieurs minutes avant de se séparer de la femme qu'il aimait et de lui tourner le dos, sans regarder son expression.
Tout cela dans un silence presque magique.
Puis, un tout petit peu rouge, il se retourna vers Violence et lui tendit la main, un sourire radieux aux lèvres, étincelant malgré la souffrance tenue qui lui envoyait ses blessures.


-Tu ne penses pas qu'on ferait mieux de sortir aidé les gens ? Faisons le ... ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violence Enelia
Mercenaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Pouvoir spécial : Endurance, résistance, force hors du commun.
Niveau de combat : 39
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Appartement de Vi   Ven 29 Avr - 15:23

Violence supportait le regard de Matt, et le lui rendait. Elle n'était pas gênée, de sentir son oeil blessé mis à découvert. Elle n'était pas gênée d'être dévoilée devant Matt. Elle était adoucie par un sentiment qu'elle avait toujours ignoré jusque là. Elle qui d'habitude restait sauvage, ne se soumettait à personne et ne se serait jamais laissée faire de telles manières, se retrouvait transformée par une personne qu'elle avait juste cru moqueur, aux premiers abords.

Et elle se sentait légère, lorsque les lèvres de Matt effleurèrent les siennes avant de s'y poser, elle avait oublié le chaos environnant, les soucis, les blessures, le passé. Et aucun bruit ne venait briser cet instant, qui en profita pour s'éterniser. Au plus grand bonheur des deux tourtereaux.
Ils se séparèrent, comme d'un accord commun, dans une harmonie qui faisait que tous deux savaient qu'il était temps d'agir. Qu'elle ne tenta pas de le retenir ou quoi que ce soit.

Violence sourit, il avait raison. Parfaitement raison. Ses sentiments étaient en parfait décalage dans les temps qui couraient, mais c'était une certaine force dont elle disposait à présent.
Elle souriait car elle se trouvait terriblement niaise en ces instants. Mais c'était fini le temps des rêveries, il y avait du pain sur la planche.
Elle prit la main de Matt, se jurant au passage de le forcer à ménager ses plaies, sans quoi... sans quoi ça allait tout simplement empirer.

Quelques instants plus tard, la porte était fermée à clé, le couple aspiré dans les rues saccagées de Domingo.
Après avoir aidé plusieurs survivants, sortis deux ou trois de décombres notamment, ils reconnurent des silhouettes dans l'enceinte du lycée abandonné.

Arrow lycée abandonné [avec Matt]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartement de Vi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement de Vi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]
» Mieux qu'une fontaine d'appartement (19.12.10 à 15h32)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Domingo, ville mafieuse :: Centre-ville :: Place Ravello-
Sauter vers: