Domingo


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de flics: Sheldrake & Coyote [RP]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sheldrake
Inspecteur
avatar

Fiche : The Tomcat !
Masculin Nombre de messages : 371
Localisation : Domingo
Pouvoir spécial : Maîtrise des plantes.
Transformation en chat.
Niveau de combat : 54
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Chroniques de flics: Sheldrake & Coyote [RP]   Mar 18 Jan - 20:05

Chroniques de flics: Faust Sheldrake & Jesi "Coyote" Swen-Arna

L'Étoile Sainte



Sheldrake se réveilla. Ses yeux vairons regardait la paysage défilait. Il avait mal dormis la veille et c'était donc rapidement assoupis. Le célèbre capitaine regarda alors sur sa gauche pour voir le conducteur du fourgon qui fixaiait sa route avec un regard vide et inanimé, une cigarette a la bouche.
Étirant son unique bras tout en faisant craquer son dos, Faust se leva avant de se diriger vers la porte qui menait a l'arrière du fourgon blindé.

-Bon je vais me préparer, garde un œil sur la route, le contact avec le grand manitou et préviens nous en cas de changement. Et éteint cette clope avant que je te mette à la circulation !

Puis il se leva pour appuyer sur un bouton qui fit coulisser la porte qui donnait sur l'arrière du véhicule. Sheldrake la passa et se retrouva face a son équipe, composé pour la plupart d'hommes, tous assis sur deux bancs face à face en dessous de leurs casiers respectifs.
Après un bref regard, rude et sévère, a leur encontre, le capitaine se retourna vers le sien et l'ouvrit. Il changea alors de t-shirt puis il enfila un gilet pare-balle par dessus avant de mettre un de ses célèbres impers lui aussi pare-balle et protecteur. Puis Faust s'arma: il prit sa ceinture contenant ses sacoches a graines et a laquelle était accroché deux-trois grenades, son fidèle colt, son couteau de combat qu'il rangea au niveau de la cheville, ses mitaines et son fusil à pompe. Le Matou inspecta ensuite si toutes ses armes a feu étaient bien chargés et il prit quelques munitions en plus.
Une fois la chose faite, il resta quelques instants a regarder le fond de son casier. Son unique main se leva et caressa une photo très rare, une photo de lui en train de sourire et même de rire, a coté d'une très belle femme. Sur ses épaules, il portait une enfant, un fille au regard doux et aux sourire étincelant qui avait la même crinière brune que son père et les yeux verts de sa maman.
Sheldrake s'affaissa un peu, son front s'affalant contre la partie supérieure du casier. Il ferma les yeux, assaillit par des images du passé et par une douleur soudaine. Sa main vint serrer le moignon qu'il restait de son bras gauche. Ça faisait un moment qu'il avait été blessé … et pourtant …
Faust saisit alors dans son casier une petite bouteille de verre dont il ouvrit le couvercle avant d'avaler une bonne petite partie des comprimés s'y trouvant. Le doc lui avait bien dit qu'il était totalement guéri, que la douleur n'était que psychologique mais Sheldrake s'en foutait et il continuait à prendre des anti-douleurs.
Une fois qu'il eut avalé ses comprimés et que la douleur fut calmée, il se retourna vers ses hommes, prêt, frais et d'attaque. Il observa tranquillement mais avec insistance le regard des jeunes hommes, les gardant dans sa mémoire. Il s'arrêta un moment sur l'un d'entre eux: un jeune homme qui répondait au nom de Coyote, surement un pseudo, ah ces jeunes. Ce gosse avait le regard dure et une énorme cicatrice barrait son visage. Selon son ami Monsieur le Commissaire, il était prometteur, il avait du potentiel même s'il manquait des fois de réflexion et qu'il avait tendance à agir comme un gros bourrin. Mais Sheldrake passa au visage suivant, puis une fois le tour fait, il commença à briefer ses troupes.


-Bon alors les gamins, écoutez moi bien attentivement …

Le capitaine saisit alors une télécommande et appuya sur un bouton. La lumière s'éteignit et un écran translucide s'abaissa. Sur cette même surface s'afficha alors les plans d'un bâtiments et différentes photos des lieux et de personnes.
Sheldrake se mit alors devant le panneau et il se mit a parler.

-Alors, vous savez tous que depuis quelques temps que, ce qui était une petite mafieuse sans importance, est devenu une des plus grande organisations criminelles du pays. Je parle bien sur de l'Étoile Sainte. Elle ferait même de l'ombre a la famille Libretti a ce qu'on dit. Cette monté de puissance est du à l'arrivé au pouvoir de Maximilien Allonzo.

Le portrait d'un homme d'une trentaine d'année pourvu d'un bouc prétentieux, arborant un regard fiévreux et un nez impressionnant digne de Cyrano de Bergerac.


-Cet homme a transformé cette modeste famille en l'équivalent d'une secte et de plus en plus de personnes rejoignent ses rangs. Il gagne ainsi en richesse et en puissance. Ce qui fait que ce rassemblement est dangereux, c'est que ces membres sont des fanatiques doublé de mafieux qui n'ont pas peur de mourir, car persuadés d'avoir un but divin …

L'image du dénommé Maximilien disparut alors pour laisser place a une reconstitution en trois dimension du bâtiment concerné où était représenté les différentes entrées ainsi que la position et le nombre d'ennemis normalement présent.

-C'est là où nous intervenons: nous sommes trois équipes de huit, donc la notre et deux autres, chacun commandé par un capitaine. Nous avons pour mission de prendre d'assaut le bâtiment et de faire le maximum de dégâts afin d'éradiquer l'Étoile Sainte, ou au moins de tuer leur chef Maximilien Allonzo. Mais faîtes gaffe, ce type est dangereux, retors et rusé, il semble se battre avec une étrange armes appelée la pierre d'Hadès, mais je n'ai pas de plus ample informations. Des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chroniques de flics: Sheldrake & Coyote [RP]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Coyote Town, Bang ! NOUVEAU
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» PRÉDATEUR - COYOTE /// CONFIRMÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domingo :: Autour du RPG :: Les Chroniques de Domingo-
Sauter vers: